Le Festival International du Film de Belfort ou Festival EntreVues a depuis longtemps acquis ses lettres de noblesse dans le cercle du 7ème art… redynamisé en 1986 sous l’impulsion de Jean-Pierre Chevènement épaulé par Janine Bazin (2), il est devenu au fil du temps le rendez-vous incontournable des cinéphiles et des parties prenantes du monde du cinéma, que se soient les réalisateurs, les acteurs, les scénaristes, les producteurs…

Bandeau EntreVues

A cette occasion, Belfort a mis en scène son festival et revêtus ses habits de lumières.

IMG_12653R Belfort Mairie décorée Noël

 

 

L’entrée de la mairie de Belfort est décorée et rappelle qu’elle est partie prenante du Festival

 

 Photo JM

 

Les jardiniers des Espaces Verts de Belfort ont participé eux aussi au Festival EntreVues par la réalisation de mini jardins agrémentés de silhouettes représentant des figures mythiques du cinéma.

IMG_12649R Belfort Silhouettes Place Corbis EntreVues

 

 

Scène EntreVues sur la place Corbis

  

                             Photo JM

 

IMG_12735R Belfort Silhouettes Place Bazin EntreVues IMG_12737R Belfort Silhouettes Place Bazin EntreVues

Scènes EntreVues sur la place Janine Bazin côté nord (Photos JM)

IMG_12729R Belfort Silhouettes Place Bazin EntreVues

 

 

Scènes EntreVues sur la place Janine Bazin placée en face du cinéma des Quais

 

Photo JM

D’autres scènes sont présentes sur le parvis du cinéma et disséminées le long de la Savoureuse… ou voir dedans ! Certains plaisantins ont cru peut être que c'étaient des planches de surf...

IMG_12728 Belfort Guirlande Théatre

 

Enseigne lumineuse faubourg de Montbéliard à la hauteur du théâtre

 

                                     Photo JM

 

 

IMG_12733R Belfort Cinéma des Quais EntreVues

 

Cinéma des Quais : Les tous dernièrs préparatifs, la pose des calicots sur la façade...

Photo JM

 

 

Un peu d’histoire…

Ce festival a été créé en 1969 par Michel Legrand (1) directeur belfortain du Comité Département de l’Éducation Populaire (CDEP).

Michel Legrand

Il répondait ainsi à l’attente du Centre National Cinématographique (CNC) qui se plaignait que les films réalisés par les élèves de l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC) n’étaient pas ou peu programmés !

Photo Revue Municipale Belfort

Ainsi naissait à Belfort le Festival du Cinéma des Jeunes Auteurs. C’est au centre culturel de la Pépinière que se déroula la manifestation. Dans les participants, il est à noter la présence d’un futur grand réalisateur Patrice Lecomte (3); il présente un de ses tout premiers courts métrages… Dès ces débuts, le festival fera déplacer les hommes et les femmes du septième  art. En 1970, c’est l’actrice Françoise Arnoul (4) qui est la présidente du jury; le festival s’est déplacé et se déroule au cinéma ABC faubourg de France. Michel Deville (5) prend la suite en 1971 et Emmanuelle Riva (6) accompagnée de Paul Frankeur (7) l’année suivante. Le festival a pris son envol créant des liens très étroits entre la Cité du Lion et la profession que se soient le CNC, le ministère de la Jeunesse et aux Sports, les firmes de cinéma…

En 1974, le CDEP devient le CDAC (Centre de Développement et d’Animation Concertée). Ce changement coïncide avec une première ! Le premier prix n’est pas remis par la présidente Marika Green (8) la comédienne franco-suédoise; les courts métrages sont jugés non à la hauteur de l’attendu… le sésame Belfort se méritait déjà. En 1976, un nouveau pas est franchi par la création du poste de délégué général dont le rôle est de promouvoir le festival. Rui Nogueira (9), auteur d’ouvrages sur le cinéma, sera le premier à assurer cette fonction clé. Il assure cette fonction depuis 1974 pour le Festival international du Jeune Cinéma de Hyères-Toulon. Avec lui, le festival prend de l’ampleur par l’ajout des mentions spéciales et des labels ainsi que la présentation de longs métrages. Après un passage éclair de Marc Château au poste en 1979, arrive en 1980 Janine Bazin.

Janine Bazin Photo ER

Son carnet d’adresses cinématographiques permet au festival de Belfort de poursuivre le développement de sa notoriété dans le 7ème art. Cette même année, le festival est confié à l’association Le Mois de l’Image qui regroupe les différents acteurs locaux des villes de Belfort et Montbéliard. A cette occasion, le festival se déroule sur les deux villes.

Photo Est Républicain

En 1984, Michel Legrand laisse les commandes à Janine Bazin après quinze années dévolues à cette manifestation connue et reconnue.

Le 13 novembre 1987, la ville de Belfort décide de créer une nouvelle association Cinéma d’Aujourd’hui pour prendre en charge le secteur du cinéma issu du CDAC et de l’attaché aux affaires culturelles de la ville. Le festival passe sous la tutelle de la mairie.

Richard Gorrieri Photo Le Pays

 

Richard Gorrieri, responsable de l’association, a en charge le festival mais aussi de développer le secteur du cinéma d’auteur via la programmation de films d’Art et Essai tout le long de l’année. Dès 1970, il a côtoyé le festival et devient acteur par la prise de ses fonctions comme chargé des relations pour le CDAC à partir de 1978.

Photo Le Pays

Pour le 20ème anniversaire, le thème est ‘’Avoir vingt ans au cinéma’’, un véritable clin d’œil à la manifestation. Le festival est passé d’un niveau de reconnaissance national à international. Un colloque est même organisé sur le devenir du cinéma.

Carte double EntreVues 1989

 

 

En 1989, apparaît sur l’affiche du festival le titre actuel du festival EntreVues.

 

 

                                    

                                           Affiche 1989

 

 

 

Le 14 novembre 2002 ouvre le Cinéma des Quais avec 14 salles pour le plus grand bonheur des cinéphiles. Ce multiplexe inclus dans la ville est construit sur l'emplacement des anciens abattoirs municipaux (construits en 1929) et a conservé en partie l'architecture du bâtiment principal lui donnant un certain cachet.

IMG_12740R Belfort Cinéma des Quais EntreVues

Le cinéma des Quais avec ses habits de lumière (entrée côté ville)

Le 31 mai 2003, Entrevue perd sa bienfaitrice qui a accompagnée pendant 20 ans son développement et a permis d’assoir le festival comme un moment incontournable dans l’agenda annuel du cinéma. Elle a passé le relais en 2001. En sa mémoire, Belfort lui a dédié une place, celle située en face du cinéma des Quais.

IMG_12734 Plaque Place Bazin EntreVues

Le 4 décembre 2004, est inaugurée la place Janine Bazin par Jean-Pierre Chèvenement. Son emplacement lui permet d'avoir un œil sur l'une des scènes de sa passion.

Plaque de la place Janine Bazin

Du côté des collectionneurs...

Les Cartophiles & Collectionneurs du Territoire de Belfort vont bien modestement parcourir la pellicule des 27 années du festival pour vous laisser EntreVoir quelques objets de collection attachés à cette manifestation belfortaine.

EntreVues est une véritable mine pour les collectionneurs du 7ème art; ils peuvent obtenir des autographes et dédicaces des participants, acheter les objets traditionnels de merchandising (maillots, stylos, bock…), des DVD des films présentés ou ayant un rapport avec les participants, des livres, des hors-séries, des programmes sommaires ou détaillés, des dépliants…. mais aussi des affiches ou affichettes, des cartes postales, des marque-pages, des pin’s, des porte-clés… la liste ne s’arrêtant pas là !

En voici quelques exemples...

Affiches

Quelques affiches des années 2000. Un petit travail reste à effectuer, connaître les créateurs...

Affiche EntreVues 2004 Affiche EntreVues 2006 Affiche EntreVues 2008

Affiches années 2004, 2006 et 2008

Affiche EntreVues 2009 Affiche EntreVues 2010 Affiche EntreVues 2011

Affiches années 2009, 2010 et 2011

Programmes

A chaque édition du festival, un programme détaillé permet aux cinéphiles de retrouver les informations sur la sélection.

Ci-dessous un exemple du programme 1992 sous deux contenus différents. A droite de la page de garde, le sommaire du programme détaillé du festival (comprenant une quarantaine de pages) et en dessous le programme du festival sur deux pages; chacun ayant en page de garde la représentation de l'affiche.

               Programme complêt 1992 Page de garde Entrevues        Programme complêt 1992 Sommaire Entrevues

               Programme réduit 1992 Sommaire Entrevues

Les programmes existent aussi sous forme de dépliant donnant le planning de la programmation des films.

Programme Dépliant EntreVues 2012 002  Programme Dépliant EntreVues 2012 001

Dépliant du programme 2012

Pin’s

Dans les années 90, une mode éphémère a été la collection des pin's, le festival a utilisé ce nouveau support de communication; voici ceux émis sur une période de 4-5 années au début de 1990.

Pin's Entrevue 06 Bleu Pin's Entrevue 06 Noir Pin's Entrevue 06 Rouge Pin's Entrevue 06 Vert

Pin’s avec logo Cinémas d’Aujourd’hui

      Pin's Entrevue 01        Pin's Entrevue 02

Pin’s avec texte EntreVues Festival du Film Belfort

Pin's Entrevue 05 Pin's Entrevue 03 Pin's Entrevue 04

Pin’s de l' affiche (au centre 1992) et texte EntreVues Festival du Film Belfort

Cartes postales

Généralement les cartes postales reprennent le dessin de l’affiche. Ces dernières années, les cartes émises ne sont plus des cartes postales traditionnelles (verso vierge permettant d’écrire à quelqu’un et de l’adresser) mais des cartes dont le recto présente des scènes de cinéma et le verso est utilisé pour promouvoir le festival (programme…)..

CPM EntreVues 1987

 

 

 

 

1987, la 1ère carte postale?

 

 

 

 

 

 

     Carte double EntreVues 1989       CPM EntreVues 1994      CPM EntreVues 1995

Cartes postales des années 1989 (carte double), 1994 et 1995

CPM EntreVues 1997 CPM EntreVues 1998 CPM (dos non CP) EntreVues 1999 CPM EntreVues 2002

Cartes postales 1997, 1998, 1999 (dos non CP) et 2002  

CPM (dos non CP) EntreVues 2008   CPM (dos non CP) EntreVues 2009   CPM (dos non CP) EntreVues 2012

Cartes postales (dos non CP) années  2008, 2009 et 2012

NB : Je suis très intéressé de savoir s’il existe d’autres cartes.

Cet article sera complété au fur à mesure du recueillement des informations.

Infos pratiques sur EntreVues : www.festival-entrevues.com

JM

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir.

Appendice

(1) Michel Legrand (1925-2009) : Fils de résistant, instituteur à la Pépinière, il a passé sa vie à promouvoir les activités associatives. Dès 1953, il a fondé le Foyer coopératif des écoles du quartier qui deviendra plus tard le centre culturel (le premier de Belfort). En 1960, il devient le responsable du CDEP (Comité Département de l’Éducation Populaire) puis du CDAC (Centre de Développement et d’Animation Concertée). Ce dernier installé à la Tour 41 sera un lieu de créativité : Théâtre du Pilier, Centre de Culture Scientifique et Technique…

(2Janine Bazin (1923-2003) : Productrice française de cinéma et de télévision, épouse du critique et historien André Bazin. Elle a accueilli et aidé François Truffaut comme un fils. Elle s’est dépensée sans compter pour mettre en valeur les jeunes générations de cinéastes et faire connaître les piliers du 7ème art.

(3) Patrice Lecomte : Né en 1947 à Paris, est un réalisateur, acteur, scénariste et auteur de bande dessiné au périodique Pilote.

Patrice Lecomte

Il intègre en 1967 l’IDHEC (Institut des Hautes Etudes Cinématographiques) et réalise des courts métrages d’où sa présence au festival de 1969. Il sort son premier long métrage en 1975 (Les vécés étaient fermés de l’intérieur avec Coluche). Ses films ont reçus de nombreuses récompenses dont le César de meilleur réalisateur avec Ridicule en 1996.

 

(4) Françoise Arnoul : Née en 1931, est une actrice française qui débute réellement avec le réalisateur Willy Rozier sur le film L’épave (1949).

Françoise Arnoul

 

 

Elle a une filmographie en cours et riche de plus de 80 films et d’une bonne trentaine de téléfilms. En 2012, elle est à l’affiche du film Beau rivage de Julien Donada.

 

(5) Michel Deville : Né en 1931, est un scénariste et réalisateur français. Il coréalise son premier film en 1958 Une balle dans le canon avec Charles Gérard.

Michel Deville 2

 

Sa filmographie dépasse la trentaine de films comme réalisateur. Il obtient 2 Césars, du meilleur scénario, dialogues & adaptation avec Gilles Perrault pour Le dossier 51 (1979) et du meilleur réalisateur pour Péril en la demeure (1986). Il écrit aussi des poèmes.

 

(6) Emmanuelle Riva : Née en 1927, est une actrice française. Son deuxième film Hiroshima mon amour d’Alain Resnais (1960), la projette sur la scène mondiale.

Emmanuelle Riva

 

Sa filmographie est impressionnante tant par la quantité de film (plus de 50) que par la notoriété de ceux-ci! Elle a aussi une superbe carrière au théâtre. En 2012, elle donne la réplique à Jean-Louis Trintignant dans Amour de Michael Heneke, Palme d’or au Festival de Cannes.

 

(7) Paul Frankeur (1905-1974) : Acteur français, il débute au théâtre dans la troupe du Groupe Octobre et effectue des numéros dans les cabarets parisiens.

Paul Frankeur

 

Il tourne son premier film Nous les gosses en 1941 avec le réalisateur Louis Daquin. Sa filmographie est riche de plus de 80 films tournés en France et en Italie ainsi que de nombreux téléfilms. Il reste une figure attachante du cinéma, dans des seconds rôles, où sa justesse d'interprétation lui valait d'être distingué.

 

(8) Marika Green : Née en 1943, est une actrice franco-suédoise. Son premier film Pickpocket (1959) avec le réalisateur Robert Bresson, obtient un excellent succès et lui ouvre les portes du cinéma pour une cinquantaine de films et téléfilms.

Marika Green

 

 

Elle obtient un excellent succès et lui ouvre les portes du cinéma pour une cinquantaine de films et téléfilms.

 

(9) Rui Nogueira : Né en 1938, est un journaliste-écrivain portugais. Il monte à  Paris dès 1961, pour entrer dans le monde du cinéma.Rui Nogueira

Il rédige de nombreux articles pour la presse spécialisée (Les Cahiers du Cinéma, Ecran…), participe à des films comme assistant réalisateur, publie des livres sur le 7ème art dont Melville on Melville et collabore au Dictionnaire du Cinéma. Sa grande connaissance du cinéma lui vaut d’être appelé à de nombreuses fonctions dans le développement du 7ème art.

En 2009, il a créé la Fondation Rui Nogueira qui abrite ses collections… sur le cinéma.

                    ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---