Avant de reprendre notre série sur les squares, je vous propose de faire un détour horticole par le marché aux fleurs de Belfort qui fête ses 30 ans, du 9 au 12 mai place Corbis-Théâtre !

Marché aux fleurs 2013 Affiche

Affiche Belflorissimo 2013

Le premier de cette longue série est né le 11 mai 1984.

1984, naissance du marché aux fleurs.

Le Marché aux fleurs est né sous la houlette de la présidente du Syndicat d’Initiative, Monique Biau, et avec le concours des fleuristes, des horticulteurs, des maraîchers-pépiniéristes et paysagistes du département. S’y associèrent les jardins municipaux de la ville et le Lycée Agricole de Valdoie. Ce marché ayant pour objectif de susciter le fleurissement des façades de la ville par ses habitants en égayant leurs fenêtres et leurs balcons de leurs appartements ou de leurs maisons. 

NA : Je recherche la photo de Monique Biau

Il se déroula dans la rue piétonne les 11 et 12 mai 1984, et fut l’espace de ces journées le faubourg aux fleurs.

La presse locale en apportant sa contribution, s’associa à cette nouvelle manifestation.

En amont de l’évènement, l’Est Républicain créa un concours à destination des enfants du primaire et de leurs classes avec des récompenses (vélo, livres…) et l’affichage des plus beaux dessins.

Marché aux fleurs 1984

 

 

En amont de l’évènement, l’Est Républicain créa un concours à destination des enfants du primaire et de leurs classes avec des récompenses (vélo, livres…) et l’affichage des plus beaux dessins.

 

Ce sont les écoles de Notre-Dame-des-Anges et Meroux-Moval qui furent les plus prolifiques en dessins.

 

Les dessins affichés des lauréats du concours (photo ER)

 

Le Pays proposa lui aussi un concours à ses lecteurs via six questions de Jean-Paul son jardinier. Les gagnants furent récompensés de places de cinéma et d’autres lots.

Vendredi 11 mai

Malheureusement la météo, et plus particulièrement les Saints de glace, joua un mauvais tour aux organisateurs car la température frisquette et la pluie ne récompensait pas le travail effectué par les participants à ce premier Marché aux fleurs ! Les massifs réalisés par les jardiniers de la ville et du lycée agricole auraient tant aimé être baignés par le soleil et non pas par l’eau provenant d’un ciel arrosoir !

Marché aux fleurs 1984

 

 

Les plantes et fleurs, de la petite vingtaine de professionnels, alignés devant les stands montraient leur impatience devant tant d’ingratitude du dieu Météo ! De belles compositions florales composées avec art par les fleuristes étaient abritées sous les tentes et formaient une véritable exposition.

 

 

Banc d’un fleuriste (Photo Le Pays)

 

L’inauguration se déroula le vendredi 11 mai et ce furent les lauréates des maisons fleuries, 4 mains vertes de Trévenans et de Thiancourt, qui eurent l’honneur de couper le ruban devant les autorités présentes. On pouvait y apercevoir François Bloc et Marie-Catherine Lecoq adjoints au maire, Milo Géhant président du district, le représentant du préfet Hervé Masurel, Gilbert Walter président de l’ADT (Agence du Développement du Tourisme)…

Marché aux fleurs 1984

Inauguration du 11 mai (Photo ER)

Au vin d’honneur, offert par Gilles Grandjean patron du restaurant Belfort 1900, qui s’en suivit, l’adjoint au maire souligna la satisfaction de la municipalité envers cette initiative et souhaita que la graine plantée en ce premier marché devienne un rendez-vous annuel.

La station Radio Belfort avait installé son podium et réalisa ses émission en direct avec ses journalistes dont Dominique Lefèvre interviewant ses invités dans le cadre d’un club des jardiniers sur le thème des fleurs.

Marché aux fleurs 1984

Banc d’un fleuriste (Photo ER)

La CTRB (Compagnie des Transports de la Région de Belfort) avait organisé, elle aussi un jeu, un jeu de piste en relation avec la Journée du Transport en commun. Ce premier marché étant vraiment sur de bonnes voies !

C’est au syndicat d’initiative, en fin de journée que les jeunes lauréats du concours de l’Est Républicain reçurent leurs récompenses. Le 1er prix était un vélo offert par les Cycles Vuillaumié de Danjoutin, il fut remporté par une petite fille de 6 ans accompagnée par sa maman et son institutrice.

Marché aux fleurs 1984

Les lauréats du concours (Photo ER)

Samedi 12 mai

La météo de ce samedi fut plus clémente et permis au marché son éclosion pour le plus grand bonheur des badauds et/ou acheteurs qui pouvaient parcourir ce faubourg floral et profiter des animations présentes à cette manifestation car on avait ‘’mis les petits pots dans les grands’’.

Marché aux fleurs 1984

Banc d’un fleuriste (Photo Le Pays)

Le samedi à 11h, un concert apéritif est donné par la musique du 35ème Régiment d’Infanterie. Et tout l’après midi, le faubourg et ses environs sont rythmés par les différentes fanfares comme l’Harmonie Alsthom, l’orchestre 1925 de l’Harmonie Municipale de Valdoie, l’Harmonie de Montreux-Château ainsi que les majorettes d’Offemont et les Résibel’s.

Marché aux fleurs 1984

 

 

 

Orchestre de Valdoie, installé sur le socle de la Fontaine de Rougemont (Photo ER)

 

 

 

Vers 16 heures, le ciel de Belfort fut envahi par un lâcher de 500 ballons organisé par le journal Le Pays.

Marché aux fleurs 1984

 

 

A chaque ballon était attachée une carte postale avec l’adresse de l’expéditeur.

 

 

Dessin de Jean-François Mattauer

 

 

 

 

Marché aux fleurs 1984 Carte Le Pays recto 001 Marché aux fleurs 1984 Carte Le Pays verso 001

Carte postale vierge recto et verso utilisée pour être accrochée au ballon

Ce jeu était lui aussi récompensé par le quotidien et le syndicat d’initiative. Mais il fallait s’armer de patience car attendre le retour des cartes pour identifier celles ayant parcouru la plus grande distance.

Marché aux fleurs 1984

La foule avait envahi le faubourg (Photo Le Pays)

Cette deuxième et dernière journée fut clôturée en soirée par les sonneries des Cors de Vescemont qui remerciaient ainsi le ciel de son ingratitude envers ce nouvel évènement dans la Cité du Lion. Pour une première, le résultat de ce premier marché aux fleurs fut à la hauteur des engagements et implications des organisateurs et des participants, malgré une météo plus que capricieuse le vendredi, car le public et acheteurs furent enthousiastes par ce développement floral du faubourg.

La graine plantée prit son essor et fleurit chaque année. Belle récompense !  

1993, 10ème anniversaire

Ce 10ème anniversaire méritait sinon une palme tout au moins une fleur ! Le marché aux fleurs prend le nom de Belflorissimo.

Marché aux fleurs 1993 IMG_14173

Affiche Belflorissimo 1993

Le marché aux fleurs est devenu une manifestation incontournable du mois de mai à Belfort. En cette dixième année, le marché conserve son implantation aux bords de la Savoureuse.

Marché aux fleurs 1993

Composition d’un horticulteur (photo BF)

A l’origine implanté dans le faubourg de France, il a migré en ce lieu dès le deuxième marché aux fleurs en 1985.

En 10 ans, le marché aux fleurs s’est étendu car de nombreuses villes des alentours y participent et réalisent chacune un massif floral. Ceux-ci sont implantés du faubourg de France à la place d’Armes.

Marché aux fleurs 1993

La place d’Armes avec son jardin à la française (photo BF)

Les fleuristes, horticulteurs et pépiniéristes sont installés au pied du théâtre. Ils proposeront leurs plantes et fleurs mais aussi le bouquet Belflorissimo. Il est composé de gerberas rose vif et d’alvéolés jaune citron qui sont les 2 couleurs symbole de la manifestation.

Les commerçants ont été invités à participer en décorant leur vitrine et afficheront le pochoir emblème du marché aux fleurs.

NA : Quid de cet emblème ?

Les restaurateurs ont été invités à participer en concoctant un menu ‘’fleur’’. Les cafés sont servis avec des sucres avec l’emblème.

NA : Je recherche ce sucre pour compléter l’article !

En cette dixième année, un nouveau symbole celui-là culinaire est créé. Il est  le fruit de la créativité des pâtissiers belfortains et plus particulièrement de Dominique Fiorone du Finnois, c’est le Belflore.

Ce gâteau de forme circulaire et faiblement épais est composé d’un fond de pate sablée aux amandes recouvert d’un lit des framboises et fermé avec une pate meringuée aux amandes et un saupoudrage de poudre de noisettes et de sucre glace.

CPM Belflore 001

 

Quelques heures après la cuisson, on peut déguster cette excellente recette avec une boisson froide ou chaude. C'est excellent !

Carte postale du Belflore

 

NA : Une vidéo existe sur la réalisation du Belflore, voir ici.

A l’occasion de ce dixième anniversaire, d’autres entités ont précédé et accompagné l’évènement. La bibliothèque municipale a proposé une exposition sur les roses et la poésie. A l’Office du tourisme, on y pouvait contempler d’une part des poèmes et des tableaux sur le thème de la fleur réalisés par le club des Amis de l’Art de la maison de quartier Centre-ville et d’autre part des objets usuels confectionnés par les artisans du département illustrant le même thème.

Marché aux fleurs 1993

Exposition à l'Office du Tourisme (photo Le Pays)

En ce dernier lieu, une vingtaine d’élèves du Lycée Agricole de Valdoie ont planché sur la mise en œuvre de bouquets sur les douze signes du Zodiaque; ceux-ci étant exposés pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Marché aux fleurs 1993

Elèves du Lycée Agricole confectionnent des bouquets (photo Le Pays)  

De nombreux concours ont permis aux lauréats de gagner des jardinières, des repas, des Belflores, des bouquets Belflorissimo…

Vendredi 14 mai

Comme en 1984, soit la météo avait oublié d’inviter le soleil soit elle avait décidé d’arroser ce dixième anniversaire et de maintenir les glaçons gelés! Malgré ces conditions météorologiques défavorables, c’est à 11 heures que les cavalières du club équestre d’Evette ont ouvert les festivités en paradant dans le Square du Souvenir devant les autorités, les organisateurs et les badauds.

Marché aux fleurs 1993

ECavalières du club équestre d'Evette (photo Le Pays)   

A l’heure des discours, le maire, Jean-Pierre Chevènement a remercié les organisateurs et,

Marché aux fleurs 1993

 

 

à offert la médaille de la ville à Evelyne Tissot pour la remercier de sa contribution active à la réussite de ce rendez-vous annuel. Par son action comme véritable cheville ouvrière dédiée à la passion de la déesse Flore.

Evelyne Tissot a participé ces dernières années à la popularité grandissante de ces journées de mai.   

 

 

Il a aussi récompensé les 10 villes participantes ayant réalisé les parterres de fleurs dans la ville. Chaque participant a reçu une création des étudiants de l’ISCT (Institut des Stratégies et Techniques de Communication), un Lion en mousse. Le maire de Leonberg, ville allemande jumelée à Belfort, a reçu lui aussi ce présent des mains du maire.

Le public a pu découvrir les étales des fleuristes bien achalandés en toutes sortes de plantes et de fleurs. Le choix est draconien même si les géraniums sont rois, ne sont-ils pas les rois du balcon ?

En fin d’après-midi, la Lyre Belfortaine fit aubade à l’Odéon pour clôturer cette première journée.

Samedi 15 mai

C’est à l’Harmonie Gec-Alsthom que vint l’honneur de donner un concert au kiosque de la Place d’Armes.

Marché aux fleurs 1993

Concert au kiosque (photo BF)

Sur la rive gauche de la Savoureuse, près du monument du Poilu, les peintres de l’association ‘’Toiles & Couleurs’’ avaient installé leur chevalet. Ils présentèrent un échantillon de leurs œuvres et rythmèrent la journée avec leur palette. A côté, un atelier d’art plastique était proposé aux jeunes volontaires. Il était animé par un professeur de la Maison des Arts.

Ce dixième anniversaire fut un grand moment et aussi une grande réussite pour tous ceux qui furent acteurs dans l’organisation de ce marché aux fleurs et des précédents; il franchissait une décennie en Belflorissimo.

2003, 20ème anniversaire

En cette année 2003, le marché aux fleurs est installé sur la place de la République pour la deuxième année. Devenu gourmand, il a préféré rejoindre la Salle de Fêtes qui accueille des viticulteurs et des chocolatiers plutôt que de côtoyer les bords de la Savoureuse qui sont trop synonyme d’eau !

Marché aux fleurs 2003

 Affiche Belflorissimo 2003

Pour cet anniversaire, l’Office du Tourisme avait organisé la 1ère Marche des Sens le samedi en 5 étapes qui alliait randonnée pédestre et gustative. Fort de 300 marcheurs partis en petits groupes du marché pour rejoindre la Miotte en passant par l’étang des Forges, puis retour par le Château, la passerelle des Arts pour découvrir les 13 massifs, réalisés par les villes et entités participantes, implantés du faubourg de France à la place de la République.

Marché aux fleurs 2003

Le gâteau de fleurs place d’Armes (photo BF)

L’arrivée était place d’Armes où les marcheurs étaient accueillis en musique. A chaque étape était offerte aux participants une dégustation d’un plat et d’un verre de vin…

Marché aux fleurs 2003

La chambre artisanale a réalisé un Belflore géant de 2000 parts pour les 20 ans de sa création et ainsi, a régalé les visiteurs d’un petit morceau du gâteau anniversaire.

Un petit en-cas gourmand ! (photo Le Pays)

Vendredi 9 mai

Pour son vingtième anniversaire, le marché aux fleurs est baigné par un beau soleil pour le plus grand plaisir des organisateurs et du public venu très nombreux  découvrir cette cuvée 2003 même sans entrer dans la Salle des Fêtes…

Marché aux fleurs 2003

Les enfants sont enchantés d’avoir les mains dans la terre dans le cadre d’ateliers pédagogiques comme le rempotage, le rôle des racines mais aussi dans la découverte des plantes et des fleurs, la présence des fleurs dans la cuisine…

Apprentis jardiniers (photo Le Pays)

Ils seront près de 200 à y participer sur les journées du vendredi et du samedi matin. Cette activité créée en 2001 a un accueil très favorable des enseignants du primaire.

Samedi 10 mai

Pour l’inauguration du marché, les officiels ont pris le temps de parcourir le sentier floral s’étalant entre les divers massifs réalisés par les participants tels les villes d’Essert, Danjoutin, Héricourt, Leonberg, Delémont, le lycée agricole de Valdoie, l’école Emile Géant, les sociétés d’espaces verts…  jusqu’au marché.

Marché aux fleurs 2003

Dernière étape de l’inauguration, place d’Armes (photo Le Pays)

Dimanche 11 mai

Cette troisième journée fut le square floral où visiteurs et acheteurs vinrent se promener, découvrir de nouvelles fleurs et plantes, se documenter, chercher l’inspiration pour leur propre massif ou jardinet… ou simplement le lieu de la promenade dominicale car le soleil est bien présent.

Marché aux fleurs 2003

Le choix est difficile !

2013, 30ème anniversaire

Revenu près du théâtre depuis 2009, le marché aux fleurs s’est ancré comme une manifestation phare du calendrier belfortain. Le terreau a fertilisé grâce aux mains vertes des organisateurs qui, chaque année depuis 30 ans, ont permis à Belflorissimo de s’épanouir et d’être la 5ème fleur de la Cité du Lion.

IMG_4171S

Une ville avec 5 fleurs, c'est rare...

Ce 30ème anniversaire se déroule sur 4 jours du 9 au 12 mai.

De nombreuses animations sont organisées pour faire de ce Belflorissimo 2013 un grand cru; comme la visite des serres de la ville (une navette est prévue), des soirées à thèmes, un atelier pédagogique et créatif destiné aux enfants, une exposition de vieux tracteurs, une aire de jeux gonflables, une mini ferme vivante… et un jeu pour gagner des paniers gourmands.

IMG_4204R

 

Associé à cette manifestation, le Burkina Faso car les liens tissés par Belfort avec ce pays ont eux aussi 30 ans. Il est l’invité d’honneur de Belflorissimo 2013.

 

 

IMG_4196R

 

 

Une des soirées à thème leur sera réservée avec repas, animation et musique.

 

 

La deuxième soirée est dévolue aux amoureux de la guinguette.

Comme chaque année, la radio France Bleu et les journaux locaux Le Pays et l’Est Républicain sont présents pour apporter leur contribution à l’animation de la manifestation.

Pour ce 30ème anniversaire, un soleil timide est présent mais en intermittence avec les nuages. La température en ce mois de mai est plutôt fraiche certainement liée à la présence des journées des Saints de glace …

Comme ses devancières, le marché aux fleurs possède son allée aux massifs dans le faubourg de France où les jardiniers ont fêtés à leur manière les 30 ans de Belflorissimo. Chaque massif réalisé met en valeur cet anniversaire et le décline avec créativité et originalité mais on y retrouve aussi les incontournables gâteau et bougies…

Parcourons cette allée,

IMG_4093R

 
 

IMG_4092 4178

 
 

 

 

 

 IMG_4096R

 

IMG_4095R

 

 

IMG_4091 4198R

 

IMG_4090 4193R

 

 

 

 

 

 

Le zéro initial n'a pas tenu, les élèves du lycée ont dû revoir leur composition !

IMG_4091

 

Il était en position vertical et réalisé de la même manière que le trois mais le poids de la terre l'a rendu instable et l'a fait chuté.

 
 

IMG_4089R 

 

IMG_4088R 

 IMG_4102R

 

 

IMG_4102 4103R

 

 

 

 

 

IMG_4108b 4183R

 

IMG_4106R

 

 

 

 IMG_4110c 4186R

 

 

 

IMG_4109R

 

 

 

 IMG_4112 4158R

 

IMG_4111R

 

 

 

  IMG_4115 4189R

 

 IMG_4114 4213R

 

 

 

 IMG_4123 4190R

 

 

IMG_4120R

 

 

 Après parcouru cette superbe allée, entrons dans le village pour découvrir ce temple dédié aux plantes et fleurs mais pas que, car les exposants sont aussi pâtissiers, viticulteurs, brasseur, restaurateurs, artisans d’art…

IMG_4164

L'entrée du village

IMG_4166R  IMG_4205R

On peut y voir des fleurs naturelles et artisanales

IMG_4212R  IMG_4175R

On peut y voir aussi des décors de fer et des pétales de fleurs

Ne pas oublier la mini ferme où on y rencontre même des invités souffleurs !

IMG_4210R  IMG_4169R

Dans les allées, on pourra y rencontrer un des piliers de la manifestation, Michel Julliard qui assure la présidence de l’association du marché aux fleurs depuis 2007.

IMG_4208R

 

Il est présent dès l’origine comme fleuriste en 1984 et a participé à la création de l’association en 1985 suite à la réussite de la première édition. Il déambule dans les allées coiffées de son canotier qui est lui aussi un des emblèmes des organisateurs.

 

Collections

Pour terminer cette article, quelques cartes postales pour montrer que si le marché de Belfort est annuel, dans d’autres villes et pays il est mensuel, hebdomadaire voir journalier. Peut-être un des plus anciens et réputés, n'est-ce pas le marché de Nice ? Mais d'autres sont aussi très courus, en voici quelques uns... en cartes postales.

CPA Nice Marché aux fleurs 2 CPA Marseille Marché aux fleurs

Cartes postales des marchés aux fleurs de Nice et Marseille dans la 1ère partie du 20ème siècle

CPA Cannes Marché aux fleurs CPA Rennes Marché aux fleurs

Cartes postales des marchés aux fleurs de Cannes et Renne dans la 1ère partie du 20ème siècle

CPM Carpentras Marché aux fleurs CPM Cavaillon Marché aux fleurs

Cartes postales des marchés aux fleurs de Carpentras et Cavaillon dans les années 1970

CPM Cherbourg Marché aux fleurs 2 CPM Saint-Etienne Marché aux fleurs

Cartes postales des marchés aux fleurs de Dunkerque et Saint-Etienne dans les années 1970

                   CPM Paris Marché aux fleurs               CPA Genève Marché aux fleurs       

Cartes postales des marchés aux fleurs de Paris et Genève

Ainsi se termine ce billet pour ce 30ème anniversaire

P1110617 12-05-13 R

Badges créés pour la manifestation... objets de collection !

NA : Cette article a puisé principalement les informations dans la presse locale (L’Est Républicain et Le Pays). Reportage photographique 2013 (photos JM).

JM

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

        ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---