Au début du siècle dernier, Belfort a reçu pendant plusieurs années le Tour de France organisé par le Journal l’Auto mais aussi le Tour de France des Indépendants aussi appelé Tour de France Peugeot-Wolber du nom des organisateurs.

Cet article est le résultat d’une recherche concernant la carte photo ci-dessous !

CPA Belfort Tour des Indépendants 1910

L’intérêt d’une carte photo, du moins pour moi, c’est de pouvoir identifier et dater la vue, voir déterminer l’objet (le pourquoi) de la prise de vue car une grande majorité de cartes photos immortalisées est liée à un évènement. Parfois le verso donne des renseignements permettant d’obtenir ou d’arriver à ce résultat. Mais là, le verso est vierge hormis l’éditeur, l’As de Trèfle.

Si le lieu est identifiable aisément, l’entrée du faubourg des Ancêtres côté place Corbis, il en est de moins aisé de déterminer la date. C’est là qu’entre notre fin limier, Bernard qui a d’une part déterminé une plage 1910-1913 au regard des bâtiments et a, via le texte de la banderole située au-dessus de la rue, su déterminer l’évènement. Le texte étant ‘‘TOUR DE FRANCE Organisé par PEUGEOT & Wolber’’.

Buvard Wolber

                                      Buvard Wolber 2

Buvards publicitaires de la société Wolber spécialiste du pneu

Mes recherches via Internet m’ont permis de découvrir cette compétition qui m’était inconnue et ayant ouvert cette nouvelle porte, je vous propose de monter sur le porte-bagage pour vous faire découvrir cette compétition peu connue du grand public.

Naissance de la compétition

Cette compétition fut créée en 1910, par les sociétés Peugeot fabriquant d’automobiles et de bicyclettes et Wolber fabriquant de pneus de bicyclette. Comme quoi la formule 1 n’a fait que copier l’expérience de la Petite Reine sur l’importance du pneumatique en compétition! Cette nouvelle épreuve était réservée au non professionnels à l’inverse du Tour de France créé en 1903 par le journal L’Auto (qui deviendra L’Equipe en 1946).

Société Peugeot

La société Peugeot, sous l’impulsion d’Armant Peugeot (1), fabriqua des cycles à partir de 1885 à Montbéliard puis à partir de 1886 à Beaulieu (Mandeure).

CPA Beaulieu Usine Peugeot

Carte postale de la Société Peugeot à Beaulieu (Mandeure)

Très tôt, elle s’est fortement impliquée dans le monde du cyclisme où elle équipe des coureurs professionnels dès la fin du 19ème siècle et sponsorise une équipe au Tour de France dès 1904.

CPA Coureur Louis Trousselier

 

L’année suivante, c’est sur une bicyclette Peugeot que Louis Trousselier  remporta le Tour de France; d’autres victoires suivront (1906, 1907, 1908…).

 

 

 

               Carte postale du coureur

 

 

Société Wolber

La société Wolber fut fondée en 1898 par Antoine Wolber à Levallois pour la fabrication de pneumatiques.

Facture A

Imprimé pour une facture Antoine Wolber

Il créa par la suite deux usines l’une à Vailly-sur-Aisne en 1904 qui fut détruite pendant la première guerre mondiale au début de 1915,

CPA Vailly sur Aisne Usine

Carte postale de l’usine à Vailly-sur-Aisne

puis une deuxième à Soissons qui subit elle aussi les bombardements. Elle fut reconstruite après la Guerre. En 1972, Michelin racheta la société Wolber.

CPA Soissons Usine Wolber

Carte postale de l’usine à Soissons

La société se fit connaître par sa participation à de nombreuses courses cyclistes et en parrainant des coureurs jusque dans la fin des années 60…

Tour des Indépendants 1910

Cette première édition va, comme son grand frère de la grande boucle, emmener les coureurs sur les routes de France en 14 étapes sur près de 3000 kilomètres du 7 août au 4 septembre 1910. Cette nouvelle compétition va attirer pas moins de 653 coureurs lors de l’inscription.

Carte de France Tour 1910 C

Parcours du Tour des Indépendants 1910 (Création BF)

Il est vrai que cette nouvelle compétition était très bien dotée avec un montant de 50 000 francs, d’où l’engouement de nombreux coureurs pour participer à ce périple à travers la France.

Pour chaque étape, les lots étaient composés d’une moto pour le vainqueur, une bicyclette piste pour le second et d’une bicyclette route pour le troisième; les trois de la marque Peugeot.

CPM Pub bicyclette Peugeot

 

 

Pour les coureurs participants avec une bicyclette Peugeot, le vainqueur avait une médaille d’or de 100 francs et le second une médaille d’or de 50 francs si doublé de la marque.

 

Carte postale publicitaire bicyclette Peugeot

 

 

Le classement général était en ligne avec une automobile du Lion pour le vainqueur à Paris, un objet d’art pour le second, une moto Peugeot pour le troisième, une moto légère Peugeot pour le quatrième, une bicyclette piste Peugeot pour les cinquième et sixième, et une bicyclette route Peugeot pour les rangs sept à dix.

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1910 Départ Paris

Carte postale des coureurs avant le départ, à Paris

Le rassemblement des coureurs eut lieu à Paris, gare de Lyon devant la brasserie Gruber où 526 coureurs partirent pour ce long périple à travers la France.

CPA Paris Bld Diderot Brasserie Gruber 2

Carte postale, à gauche la brasserie Gruber

Le départ officiel était effectué dans la côte allant sur Champigny (sud-ouest de Paris), les coureurs étaient regroupés en plusieurs pelotons vu le nom de participants.

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1910 1ère étape Départ Champigny 2ème peloton

Carte postale du 2ème peloton prêt au départ sur la côte de Champigny

Une particularité pour cette compétition fut la mise en place pour chaque étape à mi-parcours d’un camp fermé permettant d’assurer le comptage des coureurs, de mettre à disposition le ravitaillement pour l’homme et sa bécane.

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1910 Soissons

Carte postale du camp à Soissons installé à mi-parcours de la 1ère étape

Dès la 3ème étape, le peloton amoindri, 434 coureurs partaient à 8 heures de Nancy le jeudi 11 août pour une étape de 220 kilomètres les amenant à Belfort en passant par Lunéville, Saint-Dié, Epinal, Remiremont et le Ballon d’Alsace.  

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1910 Ballon d'Alsace R

Carte postale du passage au Ballon d’Alsace

NA : Dès le début du 20ème siècle, le Ballon d’Alsace devint le passage incontournable du Tour de France. Ce fut René Pottier qui franchit le premier le col le 11 juillet 1905.

Pour plus de détail voir : Cliquer ici.

L’arrivée se situait quai Vauban à la hauteur du Café du Siècle appartenant à M. Brenet.

CPA Belfort Quai Vauban Côté gauche

                                      CPA Belfort P

Carte postale du Quai Vauban et du Café du Siècle

NA : Le Café du Siècle sera repris, peu de temps après, par la société Frachebois qui possédait le bâtiment et occupait les étages et la cour intérieur.

Pour plus de détail sur cette société voir : Cliquer ici.

Devant une foule assez dense, les premiers coureurs arrivèrent passés 16 heures et ce fut Julien Loisel qui franchit la ligne d’arrivée après 8h10’27’ sur sa bicyclette Labor devant Marcel Baumler à 1’33’’ sur une bicyclette Peugeot comme René Guénot classé 3ème de cette étape harassante car en plus des difficultés du parcours, la pluie fut souvent présente et battante. La suite du peloton arriva très échelonnée car à 18 heures seuls 145 coureurs étaient pointés. En fin de soirée, la commission de la course avait enregistré 407 coureurs, 27 avaient abandonné.

Le contrôle s’effectuait chez M. Holneck au Café d’Alsace au début du faubourg des Ancêtres; les vélos étaient stockés chez M. Millet propriétaire du magasin Peugeot, juste en face.

CPA Belfort Tour des Indépendants 1910

Pour revenir à cette carte photo, la vue fut prise certainement le dimanche 14 août 1910, jour du départ de la 4ème étape du Tour de France des Indépendants. Le bâtiment à gauche avec les drapeaux est celui du magasin Peugeot.

Les coureurs ne repartirent que le dimanche matin 14 août à destination de Chalon-sur-Saône.

CPA Tour de France Peugeot Wolber 191X Belfort

Carte postale des coureurs au regroupement avant le départ

Ils avaient à parcourir 218 kilomètres en passant par Montbéliard, Baume-les-Dames, Besançon où était prévu l’arrêt pour le repas à mi course. La suite du parcours passait par Dôle avant de rejoindre Chalon-sur-Saône.

CPA Tour de France Peugeot Wolber 191X Besançon

Carte postale des coureurs au parc de repos à Besançon

Ce fut René Guénot qui gagna en Saône-et-Loire. Avec cette 2ème étape victoire, après celle de Reims, le coureur prenait des points* pour se positionner en tête du classement général.

*NA : Plus précisément, c’était l’inverse. Le coureur ne marquait que peu de point car le classement général s’établissait en additionnant les places acquises à chaque étape. Pour son cas et au bout de 4 étapes, il n’avait totalisé que 10 points (1 + 4 + 4 +1) avec 2 victoires et deux places de 4ème pour les deux autres étapes.

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1910 3ème étape Guénot Vainqueur

Carte postale de René Guénot, vainqueur à Chalon-sur-Saône

Après avoir traversé la France, le gagnant de cette première édition fut René Guénot devant Léon Valloton et Henri Pélissier.

Podium Tour de France Peugeot Wolber 1910

Le trio du podium 1910 : Léon Valloton, René Guénot et Henri Pélissier

Le licencié du Vélo Club Levallois avait gagné 4 étapes en arrivant en tête à Reims, Chalon-sur-Saône, Toulouse et Laval; il fut aussi sur le podium de trois autres étapes. Il finissait avec un total de 79 points; avec comme plus mauvaise place une 23ème à l’arrivée de Marseille.

CPA Coureur René Guénot

 

Il avait largement dominé cette nouvelle compétition et seul Léon Valloton fut en mesure de contester cette suprématie avec 88 points, les autres coureurs étaient loin d’avoir obtenu une si bonne régularité sur l’ensemble du parcours.

 

 

Carte postale de René Guénot, le vainqueur de ce 1er Tour de France des Indépendants

 

René Guenot roulait sur une bicyclette Peugeot avec des pneus de la marque Lion-Wolber; deux marques garantissant un succès… assuré !

Malgré sa victoire à Toulouse lors de la 9ème étape entre Bordeaux et la ville rose, Henri Pélissier ne prit que la troisième place du podium derrière Léon Valloton qui obtint de meilleurs places sur l’ensemble des étapes du tour.

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1910 9ème étape Toulouse Bordeaux

Carte postale du vainqueur à Toulouse, Henri Pélissier

Tour de France des indépendants 1911

Après la réussite de la première édition, les organisateurs, les sociétés Peugeot et Wolber  décidèrent de renouveler l’expérience. Cette édition se déroula du 4 août au 3 septembre. Ce tour fut aussi intitulé ‘’Circuit Français Peugeot-Volber’’. Le journal Le Petit Parisien s'associa aux deux sociétés pour cette seconde épreuve.

Journal Le Petit Parisien

Le parcours de ce tour eut une particularité car il formait un huit avec Clermont-Ferrand comme nœud ! Pourquoi ?

Carte de France Tour 1911 B

Parcours du Tour des Indépendants 1911 (Création BF)

Pour ce 2ème Tour des Indépendants de 1911, parmi les 320 coureurs au départ des belfortains étaient au départ de Champigny : Batin, Jules Fury, Joirot, Klein et Charles Pinot*.

*NA : Charles Pinot est-il un ascendant de notre Thibault Pinot ?

Lo Peugeot type 1912 BF

 

 

 

Cette première étape, du vendredi 4 août, emmenait les coureurs en direction de Nancy avec un passage par le camp fermé de Vitry-le-François.

 

                               Plaque de vélo type 1912

 

Pour la 2ème étape, 302 coureurs étaient au départ de Nancy pour rejoindre la Cité du Lion distante de 210 kilomètres.

Une nouvelle fois Belfort était ville d’étape; elle accueillit les coureurs le 6 août. L’arrivée était prévue quai Vauban comme pour sa devancière. En ce dimanche, la fanfare La Lorraine était présente et jouait les morceaux de son répertoire pour faire patienter les spectateurs venus en nombre pour applaudir ces forçats de la route.

CPA Belfort Fanfare La Lorraine

Carte postale La fanfare La Lorraine

Le 1er coureur à franchir la ligne d’arrivée fut Gabriel Figuet après 4 heures et 6 minutes de course, devant une foule importante amassée quai Vauban..

Son suivant fut Robert Lefort avec 4 minutes de retard suivit par René Guénot, le détenteur en titre de cette course certainement venu pour effectuer un doublé… Ce dernier arriva avec 10 minutes de retard sur le vainqueur du jour. Si son départ était sur de bonnes roues, il fut exclu à l’arrivée de la 9ème étape Nice-Nîmes pour cause d’altercation.

Le meilleur belfortain, Jules Fury arriva à la 178ème place.

Le soir à 9 heures, 250 coureurs étaient passés au contrôle.

Les vendeurs belfortains de bicyclettes profitèrent du passage du tour pour promouvoir dans le journal La Frontière leurs articles.

IMG_19109 Pub Chaussin L'Alsace Août 1911

                                     IMG_19110 Pub Héberlé L'Alsace Août 1911 R

Annonces de la Maison Chaussin et du spécialiste Héberlé

Les coureurs repartirent le matin de Danjoutin pour poursuivre leur périple à travers le beau pays de France…

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1911 Arrivée Guéret

CPA Tour de France Peugeot Wolber 1911 Guéret

                                     CPA Tour de France Peugeot Wolber 1911 Guéret Parc fermé

3 cartes postales du Tour 2011 de passage de Guéret le 20 août (L'arrivée des coureurs, le repas des coureurs et le parc fermé)

Pour ce 2ème Tour de France des Indépendants, ce fut le belge Philippe Thys qui remporta le classement général en n’ayant gagné seulement qu’une seule étape la 9ème ente Nîmes et Nice et prit la seconde place pour la 12ème entre Clermont-Ferrand et Poitiers. Le vainqueur ne totalisait que 75 points pour ces 16 étapes.

La deuxième place revint au romanais Gabriel Figuet avec 89 points et la troisième place au parisien Léon Valloton avec 99 points. Ce dernier qui avait pris la deuxième place en 1910, dut se contenter de cette troisième place malgré l’absence de René Guénot.

Podium Tour de France Peugeot Wolber 1911

Le podium final 1911 : Gabriel Figuet, Philippe Thys et Léon Valloton

Ce Tour des Indépendants fut pour Philippe Thys un véritable tremplin car il fut le vainqueur de 3 Tours de France (professionnels).

CPA Coureur Philippe Thys Pub Raspail 1

 

Après avoir fini 6ème place en 1912, il gagna en 1913, récidiva en 1914 et enfin en 1920. En 1919, il abandonna à Bayonne suite à un désaccord avec les dirigeants de son équipe.

 

 

Carte postale du coureur pour une publicité (Raspail)

 

 

 

Les années de guerre lui privèrent certainement d’autres titres.

NA : C’est sur ces derniers tours de roue que je franchis la ligne d’arrivée… et que je referme ce billet car le Tour des Indépendants ne reprit point le départ en 1912; seules ces deux éditions de 1910 et 1911 eurent lieu,

BF Bicyclette 2011

Bloc feuillet émis par La Poste en 2011 sur la petite reine

 

JM

Références : Journaux La Frontière, Wikipédia, Site Mémoire du cyclisme, Forum Tonton vélo, Divers autres sites Web...

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

Appendice

(1) Armant Peugeot : Né le 18 juin 1849 à Hérimoncourt (Doubs), il fait partie de la 4ème génération de la Famille Peugeot. Il est le fils d’Emile Peugeot qui développa avec son frère les activités de l’entreprise dont la fabrication des outillages.

Photo Armand_Peugeot Wiki 1

 

Armant Peugeot, après l’Ecole Centrale de Paris reprit avec son cousin Eugène la destinée des activités Peugeot.

 

Après avoir découvert la bicyclette lors d’un séjour en Angleterre, il décida de fabriquer ce nouveau moyen de circulation dès 1885.

Quatre ans plus tard, il fait réaliser un tricycle motorisé puis en 1891, c’est au tour de l’automobile sans chevaux de sortir des ateliers. Il fondera la Société des Automobiles Peugeot en avril 1892 à Lille. L’année 1897 verra la création de l’usine principale à Audincourt. En 1910, les deux usines forment la Société Anonyme des Automobiles et Cycles Peugeot. L’usine de Sochaux fut inaugurée en 1912 pour la fabrication de camions.

Timbre Afghanistan 1984 A Peugeot

Timbre de l’Afghanistan (1984)

Armant Peugeot décède le 2 janvier 1915 à Neuilly sur Seine.

          ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---