Cet article n’est pas le mien, il est seulement repris d’un très beau travail effectué par un inconnu auquel j’ai apporté quelques informations et iconographies complémentaires…

Pour la petite histoire, ce document, composé de 3 feuilles, fut acheté par Guy B. qui l’a revendu à notre dévoué Bernard sur mes conseils.

Il me semblait intéressant de montrer cet excellent travail ainsi que les aquarelles ornant ce document écrit sur papier type Canson légèrement jaune et peut-être… permettre de mettre un nom sur cette production anonyme.

Découvrons ces documents racontant l'histoire de la Petite Fontaine de Belfort.

Page 1 : L’aquarelle de la Petite Fontaine (non signée)

Petite Fontaine Doc 1R

Page 2 : Le début du texte avec une aquarelle des ‘’têtes grimaçantes’’

 

La lecture n’étant pas aisée directement sur le document, le texte descriptif, contenu sur chaque page, est recopié à la suite de chaque page scannée.

Petite Fontaine Doc 2R

Sur une petite place de la ’’Vieille Ville’’ se dresse l’une des curiosités du vieux Belfort : ‘’La petite Fontaine’’. Le souvenir de nos ancêtres ne se trouve pas d’ailleurs isolé et perdu. Autour de la place se dressent de vieilles maisons, aux murs sombres, aux toits faits de vielle tuiles rouges et aux portes cochères en bois épais. Plus loin se dresse une muraille barrant complètement l’horizon : c’est la masse sombre des fortifications qui fait penser à Vauban et au Roi Soleil. Ce petit coin de la ville respire trois cents ans d’histoire et évoque des noms et des titres glorieux entre tous.

        En 1499, la place de la « Petite Fontaine » existait déjà et possédait un puits dans lequel venaient se ravitailler. En 1600, on parle de 4 puits et de 3 fontaines pour le quartier de la ‘’Vieille Ville’’, dont la grande et la…

Page 3 : La suite du texte avec une photo de la fontaine

Petite Fontaine Doc 3R

…''Petite Fontaine'', d’ailleurs insuffisantes. En 1617, après des réclamations au Magistrat de la ville, on édifie la ‘’Petite Fontaine’’ actuelle. En 1731, il y a pour la ville 4 puits publics, 9 puits privés et 2 fontaines. Un peu plus tard, 3 fontaines affectées spécialement à la garnison militaire, s’ajoutent aux précédentes. Ce sont les fontaines : du Moulin, du Petit Manège et de la Place d’Armes.

        ‘’La Petite Fontaine’’ est alimentée par les eaux des sources de l’ancien étang de Rethnans, situé entre le Château et les Basses Perches. Autre fois les eaux étaient amenées par une file de tuyaux en bois longeant la rive gauche de la Savoureuse. Par suite de ce long trajet, de fréquentes réparations étaient nécessaires et gênaient la distribution de l’eau. Ces tuyaux offraient de graves inconvénients. Car en temps de siège, ils pouvaient être rompus à tout moment. Depuis, on les a remplacés par des tuyaux de poterie d’Alsace, tuyaux solides, imperméables, amenant une eau potable, malheureusement un peu trop chargée de calcaire.

Petite Fontaine Doc 3a

La photo agrandie contenue dans le document ci-dessus

En 1825, on voyait encore sur les colonnes de ces 2 fontaines des statues que les siècles et la malveillance avaient tellement mutilées et défigurées qu’il était difficile au plus savant archéologue de discerner si elles avaient jadis représenté des Reines, des Saintes ou des Nymphes antiques.

L’édilité de l’époque royale croyant y voir des Déesses de la Liberté les a fait enlever. Les fûts de ces colonnes…

Page 4 : La suite du texte avec une photo de la colonne & d’une bouche d'écoulement

Petite Fontaine Doc 4R

…restant veufs de leurs ornements, les habitants du quartier de la ‘’Petite Fontaine’’ ont fait surmonter la leur d’un gros gland en pierre peinte qui termine ce monument d’une façon plus gracieuse.

              (D’après l’Histoire pittoresque et anecdotique de Corret)

       Ce gland a disparu.

      Le bassin de la ‘’Petite Fontaine’’ est de forme octogonale et a environ 3,50m de diamètre pour une hauteur de 0,80m. Sur chaque face est sculpté un panneau dont l’un porte ces inscriptions :

1617

RN                 VA

1763

(dates de la construction et de la restauration de la Fontaine)           

Petite Fontaine Doc 4aR

La photo agrandie contenue dans le document ci-dessus

Au milieu se dresse la colonne portée par un socle rectangulaire. A la base de la colonne, surgissent 4 têtes symboliques, deux échevelées et grimaçantes sont en pierre, deux autres en fonte vomissent par de longs tuyaux un flot abondant d’eau fraîche et claire pour remplir le bassin.

       Au dessus de ces têtes, trois parties principales. La première porte les armes de la ville et est ornée de sirènes. La seconde est décorée de feuilles d’acanthe et de têtes d’anges. Enfin le chapiteau découpé de feuilles d’acanthe, de volutes et de rosaces.

        Toute cette fontaine respire la vieillesse : bassin…

Page 5 : La suite du texte avec une autre photo de la colonne

Petite Fontaine Doc 5R

 …qui laisse échapper l’eau par ses flancs et est consolidé d’un double collier de fer, socle s’effondrant, têtes défigurées, moulures et colonne ébréchées, chapiteau délabré, déchiqueté, enfin verticalité loin d’être rigoureuse. N’oublions pas qu’elle a 300 ans d’existence.

            A partir de 1600, la ‘’Petite Fontaine’’ a vécu fidèlement la vie du Vieux Belfort, épargnée d’ailleurs par les coups ennemis en 1870 comme en 1914.

Petite Fontaine Doc 5aR

La photo agrandie contenue dans le document ci-dessus

Le 16 septembre 1908, elle a été classée comme monument historique.

Avant de fermer cet article, quelques compléments…

Encore un peu d’histoire

Si la Petite Fontaine fut édifiée en 1617, si on se fit à l’inscription portée, ce fut en 1763 qu’elle acquit la configuration actuelle. Initialement sa cuve était en bois de chêne et fut remplacée par des pierres de taille en 1686 qui seront remplacée à leur tour en 1763 pour former un bassin hexagonal. Il fut réalisé par un dénommé Marc-Antoine Valentin. Les lettres VA inscrites sur la fontaine correspondent-elles aux deux premières de son nom ?

CPM Belfort Petite Fontaine & Belfortains

Carte postale de la Petite Fontaine et des belfortaines en costume (collection JM)

Lors de Première Guerre Mondiale, la Petite Fontaine étant classée depuis 1908,  fut protégée par des sacs de sable.

CPA Belfort Petite fontaine protégé 1914 1919

Carte postale La Petite Fontaine bien protégée (collection BF)

En 1932, proche d’être une ruine, elle fut démontée et déposée dans le musée d’Art et d’Histoire. Le projet des Monuments historiques de reproduire une réplique à la Petite Fontaine fut accepté par le conseil municipal en 1948. Il revint au sculpteur belfortain Eugène Traut* d’exécuter le projet. Elle fut réalisée entre 1948-1951 en utilisant la même pierre, le grès de Niederswiller (commune proche de Saverne).

*Eugène Traut (1882-1962) : Le sculpteur belfortain fut l’auteur de très nombreuses réalisations, comme les monuments aux morts de Joncherey et du cimetière des Juifs à Belfort, le monument du Poilu à Belfort, le Saint-Colomban de l’abbaye de Luxeuil-les-Bains…  

Alimentation de la fontaine

A l’origine les canalisations pour alimenter les fontaines étaient en bois. Elles furent remplacées au milieu du 19ème siècle par des canalisations en fonte. Environ 1,5 kilomètre sépare le point d’alimentation à la fontaine.

La carte ci-dessous permet de visualiser le chemin parcouru (en couleur bleu soutenu) par l’eau pour alimenter les fontaines de la vieille ville, dont la Petite Fontaine, depuis la source de l’étang de Réthenans.

Plan canalisation alim fontaines BF2R

Carte de la canalisation : en bas à droite l’étang et la canalisation remontant vers la vielle ville pour alimenter les 2 fontaines

Plan canalisation alim fontaines ville BF2R

Légende : PF = Petite Fontaine et GF = Grande Fontaine

Initialement, appelé étang Vernier, tout au moins sur les plans de la fin du 19ème siècle, il se jetait dans le canal du Fourneau qui s’écoulait du nord vers le sud. L’étang Vernier prend le nom d’étang de Réthenans* au début du 20ème siècle et il disparaitra à la fin des années 1920, remplacé par des jardins ouvriers.

*Réthenans : ce mot d’origine germanique (souvent orthographié Rétenans), est le nom qui apparaît lorsque la municipalité belfortaine acquiert en 1590 des Habsbourg, une vaste prairie située au pied des Perches. Un étang y est creusé, alimenté par trois sources. (informations données par notre historien local, André Larger).

Sa situation géographique était où est implanté actuellement le groupe de commerces (Lidl..) situé à droite de la montée de l’avenue d’Altkirch.

Plan actuel lieu étang Réthenans BF R

Plan Google Earth : En bleu, l’emplacement de l’étang avant son remblaiement. La rue d’Altkirch part du carrefour devant l’ALDI pour rejoindre le quartier des Glacis et les Hauts de Belfort

Plan actuel lieu étang Réthenans BF RR

Le LIDL est situé dans la partie basse du rectangle bleu

Vue aérienne Etang abR

Vue aérienne des lieux actuels

Cartes postales

Cette fontaine est reprise dans de nombreuses cartes postales, en voici quelques autres…

CPA Belfort Petite fontaine 1904-07 R

Carte postale Vue prise depuis la Grande Rue (collection BF)

CPA Belfort Petite fontaine 1905-10 R  CPA Belfort Petite fontaine 1

Cartes postales Une vue face à l’ancienne sous-préfecture et une autre vue de la montée de la Grande Rue (collection BF)

Anecdote (donnée par JC)

Il fut un temps quand on voulait donner rendez-vous à la Petite Fontaine, on utilisait une de ses particularités…

P1260818

 

On donnait rendez-vous ‘’à la petite sirène aux jambes écartées’’ ! 

Sur la colonne, sur les deux faces opposées, on peut voir une sculpture pouvant faire penser à cette figuration…

 

 

Photo BF

 

 Epilogue

Belle histoire racontée tout en plein et déliés qu’il aurait été dommage de ne pas diffuser…

Petite Fontaine Doc 2aR

Je dédie cet article à Jean Mansotte, ancien sociétaire des Collectionneurs et Cartophiles du Territoire de Belfort décédé ce 11 novembre 2016. Il participa activement à la vie de l’association dont l’édition de notre bulletin papier Le Cartophilion, l’ancêtre de ce blog, dont on partagea ce travail de nombreuses années ensemble.

JM

Référentiel : Livre Le patrimoine des communes du Territoire de Belfort, Revue municipale n°46 de Belfort (article rédigé par Yves Pagnot à partir des documents rassemblés par Jean Mansotte des Archives Départementales)

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

            ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---