L’organisation des 19ème Jeux Olympiques fut confiée à la ville de Salt Lake City au Etats-Unis le 16 juin 1995 lors de la session du CIO (Comité International Olympique) à Budapest.

CPM Salt Lake City JO 2002 Affiche

Carte postale Affiche des JO de Salt Lake City

La ville américaine de l’Utah succédait ainsi à Nagano (Japon), qui fut la ville olympique des Jeux en 1998.

Pin's Salt Lake JO 2002

Pin’s Salt Lake City 2002

NA : A la fin de l’article, un lien permet d’accéder à celui dédié au déroulement complet des Jeux Olympiques de Nagano, aux performances obtenues par les délégations et de certains athlètes.

La délégation française

Pour ces 19ème Jeux Olympiques se déroulant du 8 au 24 février 2002, la France fut l’une des 78 nations présentes au Etats-Unis. Elle a participé à toutes les éditions des Jeux d’hiver depuis Chamonix en 1924. La délégation française comprenait 114 athlètes dont 87 hommes et 27 femmes.

CPM Soutien Eq de France Olympique JM 2002

Carte postale (montage JM) Soutien à l’Equipe de France

Avant ces Jeux, la France détenait 63 médailles (18 en or, 17 en argent et 28 en bronze).

Les résultats de l’Equipe de France

Avant la compétition, la délégation tricolore participa à la cérémonie d’ouverture; son porte-drapeau était la skieuse, Carole Montillet.

Carole Montillet Porte drapeau JO 2002 R2

La délégation française avec le porte-drapeau Carole Montillet (photo LR)

La France va se hisser à la 6ème place avec 11 médailles, 4 en or, 5 en argent et 2 en bronze, loin derrière la Norvège avec ses 25 médailles dont 13 en or.

Ce classement 2002 améliorait très légèrement celui de Grenoble en 1968 où elle avait obtenu 9 médailles dont 4 en or mais que 3 en bronze.

Tableau des médailles JO 2002 Wikipédia

Tableau des médailles 2002 (source : Wikipédia)

Malgré tout, l’Equipe de France avec 11 médailles, améliorait nettement le résultat acquis en 1998, à Nagano où elle n’avait obtenu que 8 médailles, deux en or, une en argent et cinq en bronze.

Télécarte France aux JO 2002

Télécarte française Motivation pour les Jeux

Dès le 9 février, plusieurs athlètes étaient engagés sur différentes disciplines : le patinage de vitesse homme 5000 m, le snowboard féminin épreuve des bosses, le ski de fond homme 30 km et femme 15 km, et le hockey sur glace homme.

Nos champions et championnes

Les médailles acquises par l’Equipe de France furent sur cinq disciplines : le Ski Alpin (4), le Snowboard (3), le Biathlon (2), le Patinage artistique (1) et le Ski acrobatique (1).

Affiche Résultats France 2002

Affiche du Comité Olympique pour les médaillés français

La répartition des médailles françaises fut de 5,5 pour les féminines et de 5,5 pour les hommes; parité totale hormis que la délégation masculine était largement majoritaire ! Pourquoi des demi-médailles ? Une médaille fut décrochée par notre couple de patineurs artistiques.

Sur les 11 médailles, 9 furent en individuel, 1 par équipe et 1 en mixte.

Tableau des médailles françaises JO 2002 Wikipédia

Tableau des médailles françaises (source : Wikipédia)

Découvrons nos médaillés.

Carole Montillet en or

Le porte drapeau de la France lors de la Cérémonie d’ouverture, Carole Montillet, va d’une certaine manière tracer la voie en or aux tricolores.

CPM Carole Montillet

Carte postale Carole Montillet

La descente en ski alpin dans la station de Snowbasin prévue le 12 février fut reportée d’un jour suite à des vents violents. Notre grenobloise de naissance va réaliser une descente parfaite déposant les candidates favorites dont la championne du monde, l’italienne Isolde Kostner et ses dauphines.

CPM Carole Montillet 2002

Carte postale Carole Montillet avec sa médaille d’or

Notre championne olympique, Carine Montillet, ouvrait ainsi de la plus belle des manières son palmarès* sur la descente, elle qui n’avait, à ce jour, jamais remportée de descente de la Coupe du Monde !

*Palmarès : Elle avait gagné une manche de la Coupe du Monde à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) le 16 février 2001, mais en Super G.

L’autre française en piste, Mélanie Suchet prit la 15e place.

CPM Mélanie Suchet

Carte postale Mélanie Suchet

Depuis les Jeux de Grenoble en 1968, avec la victoire de Marielle Goitschel en slalom, aucune française n’avait été titrée à une Olympiade.

Cette médaille d’or, Carole Montillet la partagea par la pensée avec son amie et coéquipière, Régine Cavagnoud qui s’était tuée le 30 octobre 2001 lors d’une descente d’entraînement, en Autriche.

CPM Régine Cavagnoud

Carte postale Régine Cavagnoud

Isabelle Blanc en or

Trois jours plus tard, une autre féminine va décrocher une médaille d’or sur le site de Park City. Il s’agit d’Isabelle Blanc, la snowboardeuse, qui s’imposa sur l’épreuve de slalom parallèle devançant sa compatriote et rivale, Karine Ruby.

Isabelle Blanc Interviewsport 1&2

 Isabelle Blanc (photo Intervieuwsport)

A l’origine pratiquant le ski alpin, la native de Nîmes glisse vers le snowboard en 1993. Double championne de France en 1998, elle commença à remporter aussi des compétitions internationales cette même année. Elle obtint le titre de Championne du monde en 1999, puis la Coupe du Monde en 2000.

2002 02 16 JO Ruby Or Le Pays R

Isabelle Blanc (photo Le Pays)

Avec ce titre olympique, elle prenait sa revanche sur son échec lors des Jeux de Nagano en 1998 ! Elle avait ratée la dernière porte lors de la 2ème manche, la privant de la médaille d’argent !

Marina Anissina & Gwendal Peizerat en or

Après leur troisième place aux Jeux de Nagano, le couple français de patinage artistique, était classé parmi les couples favoris pour le titre olympique de Salt Lake City.

CPM Gwendal Peizerat H

Carte postale Marina Anissina & Gwendal Peizerat

Le 18 février, à la patinoire de Salt Lake Ice Center, Marina Anissina & Gwendal Peizerat vont obtenir la médaille d’or de danse sur glace devant les couples russes et italiens.

2002 02 20a JO Anissina Peizerat Le Pays R

 Marina Anissina & Gwendal Peizerat (photo Le Pays)

La russe Marina devint l’équipière de Gwendal en 1993 et prit la nationalité française. Sans partenaire, elle avait prit la décision de s’exiler en France.

CPM Gwendal Peizerat V

Carte postale Marina Anissina & Gwendal Peizerat, couple en or

Dès le 15 février, le couple olympique avait prit la 1ère place lors des figures imposés et ne la quittera pas tout au long de la compétition.

Jean-Pierre Vidal en or

Après pas mal de galères, la fin de la saison 2000-2001 sourit à Jean-Pierre Vidal avec le titre de Champion de France en slalom géant le 24 mars 2001. La saison suivante voit une sortie du tunnel avec de très bons résultats, des podiums et sa 1ère victoire en Coupe du Monde à Kranjska Gora (Allemagne).

Pin's Slalom géant

Pin’s Slalom géant

Ses bons résultats vont se confirmer le 23 février, lors du slalom où il va décrocher la médaille d’or du slalom, la quatrième pour la France, dur la piste de Deer Valley.

2002 02 24a JO Vidal Or Amiez Argent Le Pays R

 Jean-Pierre Vidal, le V de la victoire (photo Le Pays)

Jean-Pierre Vidal va construire sa victoire pour le titre olympique grâce au résultat de sa première manche, parfaite. Avec 36 centièmes sur le second, l’américain Bode Miller, il peut contrôler sa 2e manche. Il termina à la sixième place. Elle fut remportée par son compatriote Sébastien Amiez qui avait fini 8e lors de la 1ère manche et obtenait la médaille d’argent.

Doriane Vidal en argent

La récolte des médailles pour l’Equipe de France débuta le 10 février avec une en argent sur les installations de la station de Park City.

FDC Salt Lake City JO 2002 R

 Extrait FDC Le snowboard

La Championne du Monde en titre (2001), Doriane Vidal va se hisser sur la 2ème marche du podium du Snowboard dans l’épreuve du Half-pipe (demi-tube).

Doriane Vidal 1R

 Doriane Vidal (photo TV)

Dans sa poule de qualification, notre française prit la 3ème place où seules six concurrentes passaient en phase finale. Lors du premier round (manche), elle va terminer première et à nouveau 3ème pour le second round dans la phase finale. Le meilleur résultat de ces deux manches fit que le titre olympique revint à l’américaine Kelly Clark.

Karine Ruby en argent

Avec son titre obtenu à Nagano en 1998, Karine Ruby, la première championne olympique de Snowboard Slalom géant, s’était donnée comme objectif de réaliser la passe de deux… mais malheureusement, elle fut contrariée par une autre tricolore, Isabelle Blanc qui elle avait une revanche à prendre !

Timbre France Salt Lake City JO 2002

 Timbre France émis sur le Snowboard à Salt Lake City, prémonitoire !

La snowboardeuse Karine Ruby dut se satisfaire de la médaille d’argent du slalom géant parallèle, car sa compatriote fut la meilleure lors de la finale même si chacune gagna une manche, mais Isabelle Blanc réalisa le meilleur temps cumulé.

Carte Karine Ruby JO 2002

 Carte Karine Ruby JO 2002

Elle débuta sa compétition en prenant la première place de la phase qualificative; Isabelle Blanc prenant la 4ème place. Pour le round suivant, elle élimina la russe Mariva Tikhvinskava en gagnant les deux manches. Elle en fit de même en quart de finale vis-à-vis de l’américaine Lisa Kosglow. En demi-finale face à l’italienne Lidia Trettel, elle se qualifia au temps (une manche chacune).

Raphaël Poiré en argent

Pour cette nouvelle épreuve inscrite aux Jeux, la Poursuite en biathlon, les athlètes partaient dans l’ordre du classement acquis lors du sprint le 13 février et avec l’avance obtenue en temps sur l’adversaire suivant. N’étaient retenus que les 60 premiers fondeurs pour s’expliquer sur la piste de Solder Hollow.

CPM Biathlon R

 CPM Le tir au biathlon

Lors du sprint (10 km), Raphaël Poiré avait terminé à la 9ème place, à un peu plus d’une minute (1 mn 6s) du vainqueur, le norvégien Ole Einar Bjørndalen. Pour ses 2ème Jeux, le triple Champion du Monde (1999, 2000 et 2001) et vainqueur de la Coupe du Monde 2001 n’avait pas dit son dernier mot !

NA : Il avait participé aux Jeux de Nagano; Sprint (abandon), Individuelle (22e) et par Equipe (7e).

Télécarte Russe Biatlon

Télécarte russe Le biathlon

Avec une seule faute sur ces vingt tirs, il parvint à reprendre tous les athlètes le devançant sauf le norvégien (2 fautes) qui avait une avance trop confortable au départ. Notre tricolore n’avait plus que 43 secondes de retard à l’arrivée des 12,5 kilomètres.

2002 02 18 JO Poirée Argent Le Pays R

 Raphaël Poiré (photo Le Pays /AFP)

Avant le Sprint, le 11 février Raphaël Poiré avait participé à l’Individuelle 20 km où il prit la 10ème place.

Il repartit de Salt Lake City avec une deuxième médaille, en bronze, obtenue par équipe.

Laure Pequegnot en argent

Côté de la discipline du ski alpin, Laure Pequegnot va rapporter une médaille d’argent sur la piste de Deer Valley.

Le 20 février, engagée sur le slalom, la française va prendre la 2ème place lors de la 1ère manche derrière la spécialiste croate Janica Kostelić et la 4ème place sur la seconde manche. Le résultat cumulé des temps va consacrer la croate devant la française.

CPM Laure Péquegnot 1

 Carte postale Laure Pequegnot

Deux jours plus tard, Laure Pequegnot sur le Slalom géant prit la 33ème place en ayant été constante sur ses deux manches (37e et 36e).

La tricolore avait participé aux Jeux de Nagano. Lors de l’épreuve du slalom, elle avait été éliminée dès la première manche.

Sébastien Amiez en argent

La cinquième médaille d’argent fut apportée par les skieurs alpins.

Le spécialiste français du slalom, Sébastien Amiez monta sur le podium le 23 février, avec son compatriote Jean-Pierre Vidal le nouveau champion olympique. Huitième lors de la 1ère manche, il va réaliser une parfaite seconde manche en prenant la 1ère place. Le résultat cumulé des temps lui permit d’obtenir cette médaille d’argent; son meilleur résultat international.

CPM Sébastien Amiez

 Carte postale Sébastien Amiez

Il obtenait enfin cette médaille olympique qui le fuyait depuis 1994. A Lillehammer, toujours en slalom, après une 19ème place lors de la première manche, il fut éliminé lors de la seconde manche.

A Nagano en 1998, réalisant une première manche moyenne par le temps, près de 3 secondes de retard et une 16ème place, il effectua une excellente seconde manche en prenant la 6ème place, mais elle ne lui permit que de se placer à la 14ème place au classement final.

Richard Gay en bronze

Une médaille olympique, le bronze, vint récompenser le skieur Richard Gay le 12 février sur la piste de la station de Deer Valley. dans l’épreuve des bosses de la discipline du ski acrobatique.

Après une entame réussie, lui donnant la 5ème place au tour de qualification, il va obtenir la 3ème place dans la phase finale remportée par le finlandais Janne Lahtela.

Carte Richard Gay

 Carte Richard Gay aux JO de Salt Lake City

Cette médaille fut construite sur un quadruple twist (déplacements latéraux des skis) puis d'un triple suivi d'un écart, associé avec une vitesse fluide et une technique maîtrisée hormis quelques fautes de pieds.

Vincent Defrasne, Gilles Marguet, Raphaël Poiré et Julien Robert en bronze

Le 20 février, l’Equipe de France du biathlon emmené par le médaillé d’argent Raphaël Poiré a su se transcender pour obtenir la médaille de bronze par équipe dans le vent et la neige du site de Soldier Hollow.

FDC Biathlon R

Extrait FDC Le biathlon

Le premier relais fut confié à Gilles Marguet qui a permis à la France de rester au contact des meilleures équipes avec sa 5ème place (1 faute au tir). Malgré deux fautes, Vincent Defrasne a toutefois été très fort sur les skis, mettant la France à la deuxième place, à 21 secondes de la Norvège. Julien Robert, lui aussi en délicatesse avec son tir, 3 fautes, va toutefois maintenir le relais à la 3ème place pour permettre à Raphaël Poiré d’assurer une médaille. Le médaillé d’argent, malgré ses efforts, ne put rejoindre l’allemand et encore moins la norvégien.

2002 02 21 JO Biathlon Equipe Bronze Le Pays R

 Le quatuor français : Marguet, Poirée, Robert et Defrasne

L’équipe de biathlon donnait à La France sa médaille par équipe.

Le Territoire de Belfort aux Jeux

Pour ces Jeux, le Territoire de Belfort était représenté par deux athlètes,

Lors de cette Olympiade, deux terrifortains représentaient le département.

En premier, la skieuse de fond, Karine Philippot, déjà présente à Nagano. Elle a participé à deux épreuves de sa discipline. Elle n’a pas obtenue de médaille mais a porté haut les couleurs du Territoire de Belfort.

CPM Karine Philippot

 Carte postale Karine Philippot

Le second était le patineur artistique Olivier Schoenfelder qui avait pour partenaire Isabelle Delobel. Ils ont participé à l’épreuve du patinage sur glace où le podium n’était pas à leur portée.

2002 JO Isabelle Delobel Olivier Schoenfelder BF

 Le couple de patineurs Olivier Schoenfelder et Isabelle Delobel

NA : Un article spécifique leur est consacré, un lien en fin de cet article permet d’y accéder.

Marie-Reine Le Gougne, le dérapage français de la compétition !

La France va être sous les feux de projecteurs pas seulement grâce aux résultats des athlètes tricolores mais via la juge française du patinage artistique.

Marie-Reine Le Gougne va être la cause d’un scandale lors de l’épreuve du programme long du patinage artistique par couple du 11 février, car les canadiens Jamie Salé & David Pelletier qui devaient remporter le titre olympique de l’avis d’une majorité de spécialistes, vont le perdre au profit des russes Yelena Berezhnaya & Anton Sikharulidze; le 11ème titre consécutif pour la Russie !

Livre Marie-Reine Le Gougne

 Livre Marie-Reine Le Gougne

Ils privèrent les canadiens de l’or grâce aux notes artistiques obtenues; celles-ci ayant plus de poids que les notes techniques. Les canadiens étaient en tête avec ces dernières notes…

Si les notes de la Russie, la Chine, la Pologne et l’Ukraine avaient été logiquement favorables au couple russe, le Canada, l’Allemagne, les Etats-Unis et le Japon l’avaient été inversement pour le couple canadien. Une note celle de la France va faire pencher la balance du côté de la Russie !

Yelena Berezhnaya & Anton Sikharulidze Olympic 2002 R

Yelena Berezhnaya & Anton Sikharulidze (photo TV)

Cette note va provoquer une levée de boucliers journalistiques et Marie-Reine Le Gougne va avouer dans un premier temps, avoir subit la pression de son président de fédération, Didier Gailhaguet. Le deal étant que la Russie renvoie l’ascenseur lors de la compétition de danse sur glace. Plus tard, elle est revenue sur son accusation, mais le mal avait été fait.

Après cette polémique désastreuse pour l’olympisme, les présidents de l'ISU (International Skating Union, Union internationale de patinage) Ottavio Cinquanta et le président du CIO Jacques Rogge, rendirent leur décision, le 15 février 2002, d’attribuer une médaille d’or également au couple canadien.

Carte Jamie Sale & David Pelletier JO 2002

 Carte Les canadiens Jamie Salé & David Pelletier

Marie-Reine Le Gougne et Didier Gailhaguet ont été suspendus par l'ISU pour trois ans et bannis des Jeux.

Epilogue

L’Equipe de France avec sa 6ème place au classement général avait réalisé une belle quinzaine olympique. Avec ses 11 médailles, elle améliorait le résultat obtenu à Nagano (8 médailles, 11ème place) et doublait ses médailles en or (4 au lieu de 2).

Surtout, elle obtenait son plus grand nombre de médailles aux Jeux d’hiver et égalisait son nombre de médailles d’or avec les Jeux de Grenoble.

Logo France JO

La délégation féminine avait rivalisé avec ses homologues masculins pour le nombre de médailles. Les hommes avaient obtenu une médaille par équipe.

La nouvelle épreuve du biathlon inscrite aux Jeux, la Poursuite, vit la France prendre la médaille d’argent grâce à Raphaël Poiré.  

Par contre, le Territoire de Belfort ne voyait pas l’un de ses athlètes  médaillé.

JM

 

Liens pour accéder aux articles cités

Pour accéder à l’article sur les Jeux de Salt Lake City : Cliquer ici

Pour accéder à l’article sur Karine Philippot : Cliquer ici

Pour accéder à l’article sur Olivier Schoenfelder : Cliquer ici

Référence Web : Wikipédia, Site Olympique, Site Sports Reference Olympic, Divers autres sites,

Référence Presse : Journal Le Pays (collection Archives municipales de Belfort)

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

            ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---