MAJ le 16 mai 2018

Une vérité est donc devenue vraie à Belfort !

Elle concerne le Monument du Poilu érigé en 1927, en mémoire des hommes morts lors de la Première Guerre Mondiale, le long de la Savoureuse. Il fut conçu par le sculpteur parisien Léon Leyritz.

IMG_11249

Le poilu avant son transfert (photo JM)

Souvent il est écrit dans des livres, revues, sites Web… qu’il est situé au square du Souvenir, ce qui était faux étant donné qu’il était implanté aux abords nord du square.

Depuis le 20 avril, il est installé réellement dans le square !

20180426_164133

Le poilu après son transfert (photo JM)

Naissance du Poilu

Lors de la réunion du conseil municipal du 1er octobre 1927, le maire de la ville, Edouard Levy-Grunwald informa les conseillers que ‘’de généreux donateurs ont l’intention d’offrir à la ville une statue en fonte d’environ 2,10 m de haut, représentant un Poilu reposé sur ses armes  et de prendre à leur charge tous les frais d’installation de cette statue et d’aménagement d’un socle en granit rouge des Vosges’’. 

CPA Belfort Le poilu Tvx théâtre

Carte postale Le Monument du Poilu vers 1930

NA : Pour découvrir l’histoire du Monument du Poilu, un lien en fin de ce texte permet d’y accéder.

Pourquoi ce déplacement ?

Depuis quelques années, le monument était devenu le lieu de regroupement de drôles de poilus auteurs d’incivilités qui hérissaient le voisinage et les anciens combattants.

Lors d’une réunion le 9 novembre 2017, entre la municipalité et l’association des anciens combattants, il a été décidé de transférer le Monument du Poilu derrière les grilles protectrices du square du Souvenir, fermées la nuit.

IMG_5591

La grille fermée du square du Souvenir (photo JM)

L’emplacement choisit parmi trois possibilités fut dans la pelouse de gauche longeant l’allée principale, près du rond central où est implanté le Monument aux Morts.

CPM Belfort Monument aux Morts

Carte postale Belfort, le Monument aux Morts

Ce déplacement a été validé par l’architecte des Bâtiments de France.

Déplacement du monument

Le déplacement a été confié à l’entreprise danjoutinoise Albizzati*.

NA : La même société avait assuré le déplacement de la statue Edith Cavell le 9 juin 2017 entre le parvis du Pavillon Levy-Grunwald et le Square Lechten.

IMG_8750 29760

La statue Edith Cavell dans le square Lechten (photo JM)

NA : Un lien en fin de ce texte permet d’accéder à l’article qui lui est consacré.

Cette opération a débuté le 16 avril par l’opération de dégagement du socle puis l’enlèvement de la statue de son piédestal, puis l’éclatement du socle en plusieurs parties, apparemment il est composé de  huit éléments.

20180417_133356

Au passage, on peut remarquer comment est fixée la statue sur le socle, par boulonnage. Comme généralement pour ce type de statue, elle est creuse malgré ses 700 kg.

P1040893

Les différents morceaux furent transférés dans le square.

20180417_133434  P1040887

 P1040892  P1040919

Que de mauvais souvenirs reviennent pour le poilu avec cette tranchée !

P1040916

Le 17 avril, de nouvelles fondations furent creusées pour réaliser un massif en béton, au sens propre comme au sens figuré, nécessité oblige au regard de la masse du monument à supporter; elle s’élève à 2,3 tonnes dont la seule statue pèse 700 kg.

P1040894

Dès le 18 avril, le remontage du socle prend forme…

P1040913

 P1040938

Le monument du Poilu a retrouvé son piédestal le 20 avril dans sa nouvelle résidence végétale.

P1040941

Il peut se familiariser avec son nouvel environnement. Prendre ses marques, accueillir des citoyens plus respectueux…  repartir pour une campagne de 90 ans ou plus !

NA : Une plaque pour rappeler le respect à apporter au monument a été fixée sur le socle du monument.

P1040947

P1040944  P1040949

Lui qui était seul dans son espace dédié depuis 1928, le ‘’Jardin du Souvenir’’, le voilà sous la coupe d’un monument plus imposant que lui, le Monument aux Morts qui l’avait précédé en 1924.

20180426_164102

Ils ont toutefois, hormis leur fonction de mémoire, un point commun !

Les deux monuments devaient être inaugurés un 11 novembre, mais ils ne le furent point… Si le Monument aux Morts eut sa cérémonie que légèrement décalée, pour le monument du Poilu, c’est une autre histoire…

NA : Un lien en fin de ce texte permet d’accéder à l’article sur cet acte manqué !

Le monument du Poilu a retrouvé ses deux vasques, elles aussi conçues par le sculpteur Léon Leyritz.

20180509_133824

Quelques informations sur notre Poilu

On peut noter que ce poilu n’était pas un homme de rang mais avait le grade de sergent-major car sur son épaule gauche, on peut constater la présence des trois chevrons.

P1040916RR

Un petit détail, l’artiste a commis un petit détournement réglementaire militaire,  en mettant la jugulaire de son casque au-dessus au lieu qu’elle soit sous le menton !

Son fusil est le modèle 1886, appelé aussi fusil Lebel*.

P1040946RR

*Lebel : Du nom du Lieutenant-colonel Nicolas Lebel (1838-1891) qui fut l’un des protagonistes du nouveau fusil et de la mise au point de la balle qui lui est destinée.

Sur le socle en bronze du Poilu, du côté de son pied droit, on peut lire l’inscription de son auteur, Léon Leyritz.

20180516_152051

Un petit tour dans le square

Avant de refermer la porte du Square du Souvenir, je vous propose quelques photos printanières de ce coin de verdure fleuri.

20180417_134009  20180417_134208

20180417_134056

20180417_133337  20180417_134245

Quid de l’ancien emplacement ?

Après avoir arasé le massif du monument et nivelé le terrain, la société Albizzati a recouvert la surface avec du gravier.

 P1040898

Quel va être le devenir de cette surface ?

20180512_153922

Un nouveau terrain de pétanque...

Epilogue

Ainsi le monument du Poilu est entré au Panthénon belfortain des monuments aux morts, le Square du Souvenir, en ce mois d’avril 2018 après avoir attendu 90 ans devant ses grilles.

P1040946

Il a rejoint le Monument aux Morts, le mémorial édifié en hommage aux disparus et aux vétérans de la guerre d’Indochine et le monument rendant hommage aux sapeurs-pompiers belfortains morts pour la France ou victimes de leur devoir. 

Reportage photographique : BF & JM

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Pour accéder à l’article sur l’histoire du monument du Poilu : Cliquer ici

Pour accéder à l’article sur la statue Edith Cavell : Cliquer ici

Pour accéder à l’article sur l’inauguration du monument : Cliquer ici

Référentiel presse : L’Est Républicain

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

            ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---