Le FIMU 2018 (Festival International de Musique Universitaire), 32e de rang se déroule à Belfort du 17 au 21 mai, donc 5 jours dédiés à la musique avec un invité de marque, le violon.

Affiche FIMU 2018 R

Extrait affiche FIMU 2018

Initialement cet instrument aurait du être présenté par un virtuose, Didier Lockwood, qui avait été sollicité pour être le parrain du FIMU 2018. Il avait donné son accord dès octobre 2017.

Didier Lockwood Photo FIMU

Didier Lockwood (document FIMU)

Mais la vie, non, la mort en a décidé autrement… Didier Lockwood est décédé (crise cardiaque) le 18 février 2018 après son concert au cabaret du Bal Blomet à Paris.

Didier Lockwood

Après la trompette et Eric Truffaz en 2017, les organisateurs du FIMU avaient choisi le violon pour cette nouvelle édition.

IMG_8421 29341 Erik Truffaz

Eric Truffaz sur une scène du FIMU, le 3 juin 2017

NA : En fin du texte, un lien permet d’accéder à l’article consacré à Eric Truffaz.

Ils s’étaient orientés rapidement sur le violoniste Didier Lockwood pour être d’une part l’ambassadeur du festival grâce à sa notoriété internationale et d’autre part bénéficier de sa volonté de transmission qui pouvait se traduire par un master class et l’élaboration d’une création.

CPM Didier Lockwood Morning 6 mai 1987

Carte postale Didier Lockwood au Morning 1987

Didier Lockwood avait adhéré rapidement au projet et avait donné son accord.

Le FIMU a perdu son parrain mais a conservé les violons pour tenter d’atténuer les sanglots. Un hommage sera rendu au maestro de cet instrument le samedi 19 mai à 21h15 sur la scène Jazz avec la violoniste de jazz franco-irlandaise Fiona Monbet.

CD Fiona Monbet O'Ceol

Pochette CD album O’Ceol par Fiona Monbet

Ses premières cordes

Didier Lockwood est né le 11 février 1956 dans la ville de Calais. Baigné dès son enfance dans les notes de musique, son père étant professeur de violon tout en étant instituteur, il va être très rapidement porté par la mélodie et attraper le virus…

CPSM Calais Souvenir

Carte postale Calais, multi-vues

Dès ses treize ans, il intégra l’orchestre lyrique du théâtre municipal de la ville. En 1972, il va décrocher ses premiers prix du conservatoire et un prix de la SACEM pour une composition.

Mais dans la famille Lockwood, il y a aussi le grand frère Francis, musicien aussi, pianiste qui va l’ouvrir au jazz. Sa ré orientation musicale lui fait découvrir le violon amplifié qu’il va pouvoir exprimer au sein du groupe jazz-rock Magma à partir de fin 1974, pendant deux années environ.

Vinyle Magma Kobaia 1970 R

Il participa à la longue tournée du groupe et à l’enregistrement du live Köhntark (appelé aussi Magma Live ou Hhaï Live) à La Taverne à Paris en 1975.

Vinyle Magma Live Köhntark 1975

Vinyle Magma Live Köhntark (1975) avec Didier Lockwood

Il va poursuivre la bonne corde en étant engagé dans le big band du compositeur de film et de disque Michel Colombier.

Lors d’un concert au festival Nancy Jazz Pulsation, le violoniste et pianiste Stéphane Grappelli (1908-1997) fut convié à se joindre au big band et découvrit le jeune talentueux Didier Lockwood.

Album Stéphane Grappelli Memory

Pochette album Memory de Stéphane Grappelli

Stéphane Grappelli devant effectuer une tournée européenne, il lui demanda de se joindre à l’orchestre, ce qu’il fit enthousiasmé par le défi. Ils eurent encore d’autres occasions de partager des scènes ensemble.

En 2000, Didier Lockwood réalisa un album en hommage ‘’Tribute to Stéphane Grappelli’’.

CD DIdier Lockwood Tributo Grappelli

Pochette album Tribute to Stéphane Grappelli

Il était considéré comme le fils spirituel de Stéphane Grappelli.

Grace à lui, il va bénéficier d’une autre belle rencontre, celle du pianiste Dave Brubeck, en 1977, qui l’invita à venir jouer avec lui sur la scène du Carnegie Hall à New York.

Vinyle Dave Brubeck Quartet Back home 1979

Vinyle Back home par The Dave Brubeck Quartet (1979)

Avec ces rencontres, la carrière de Didier Lockwood en tant que soliste était lancée.

Didier Lockwood prend son envol

La confirmation solennelle lors d’un véritable passage de témoin effectué en 1983 lors d’un concert à la Salle Pleyel où Stéphane Grappelli va lui remettre ‘’le violon  de Warlop’’. Ce violon, il l’avait lui-même reçu des mains du violoniste français Michel Warlop (1911-1947) en 1929.

Album Michel Warlop

Pochette Album en hommage à Michel Warlop

Après avoir énormément appris au contact de ses pères, il va constituer son propre groupe en 1978, Surya où son frère Francis tient les claviers.

Album Didier Lockwood Suraya

Pochette de l'album Surya

Après plusieurs albums, avec différents musiciens, il va refonder un nouveau groupe, le DLG (Didier Lockwood Group). Cette nouvelle formation va  sortir plusieurs albums : Fasten seat belts (1982), Didier Lockwood Group  (1984), Phoenix 90 (1990) et DLG (1993).

Vinyle 33 tr Didier Lockwood Group Fasten seat belts  Album Didier Lockwood Group DLG 1993

Albums du Didier Lockwood Group, Fasten seat belts et DLG

Il s’associa avec d’autres musiciens pour produire d’autres albums, sa discographie regroupe près de 50 albums.

Un des premiers albums qui fut un beau succès commercial pour le violoniste fut ‘’Out of the blue’’ en 1985, il a la particularité d’être son premier album numérique !

Vinyle 33 tr Didier Lockwood Out of the blue

L’album Out of the blue (1985)

Cet album reçu de nombreuses récompenses dont une Victoire de la musique 1985.

Le jazz n’est pas sa seule source d’inspiration, il œuvra aussi pour le classique en créant des concertos dont ‘’Les Mouettes’’ pour violon électro-acoustique, des œuvres symphoniques…

Album Didier Lockwood Les Mouettes

Le concerto pour piano, Les Mouettes (1996)

Il composa la bande originale du film Lune froide réalisé par Patrick Bouchitey* en 1991. Il fut présenté au Festival de Cannes. Le réalisateur et Jean-François Stévenin partageaient l’affiche.

*Patrick Bouchitey : Le réalisateur, acteur et scénariste, de son vrai nom, Patrick Bouchitté est né à Plancher-les-Mines (Haute-Saône) en 1946.

Affiche Film Lune froide 1991

Affiche du film Lune froide

Le film fut produit par Luc Besson, une de ses premières productions. Il fut à l’affiche d’autres musiques de films dont Les enfants de la pluie (2003), La Reine Soleil (2007), Young Perez (2013) et Abus de faiblesse (2014).

Son dernier album sorti en 2017, porte le titre ‘’Open doors’’. Un vrai message !

Album Ddier Lockwood Open Doors 2017

Album Open doors (2017)

Pour cet album, il s’était entouré de Dédé Ceccarelli à la batterie, dupianiste Romain Antonio Farao, et de Darryl Hall à la contrebasse.

Didier Lockwood a partagé de nombreuses scènes avec d’autres musiciens dont André Ceccarelli, Miles Davis, John Galliano, Herbie Hancock, Marcus Miller, Michel Petrucciani, Aldo Romano, Martial Solal… et son frère Francis.

CPM Didier Lockwood Paris Mars 2001

Carte postale Théâtre des Champs Elysées 2001

En 2001, il s’associa avec le danseur indien Raghunath Manet et du percussionniste Ri Murugan pour créer le spectacle ‘’Omkara’’ qui marient jazz et musique indienne.

CPM Didier Lockwood Paris Mai 2001

Carte postale du spectacle Omkara en 2001au Cirque d’hiver

On le voit aussi au côté de Barbara, Mama Béa, Richard Bohringer, Jacques Higelin, Claude Nougaro…

Passage de témoin

Une de ses œuvres, fut sa volonté de passer le témoin aux jeunes générations comme Stéphane Grappelli l’avait fait.

Il publia une méthode d’improvisation intitulée ‘’Cordes et âme’’ pour violon.

Méthode Cordes et âme Didier Lockwood

Méthode Cordes et âme (2002)

Il obtint le prix de la SACEM en 2002 pour cette publication.

En 2001, il fonda son école d’improvisation de jazz à Dammarie-les-Lys, Le Centre des musiques Didier Lockwood. Elle propose un enseignement axé sur l’improvisation pour les musiciens.

Epilogue

Didier Lockwood laisse un riche patrimoine musical, lui qui fut un ambassadeur pas seulement pour son instrument de prédilection, le violon, mais pour toute la musique.

Son implication dans l’éducation musicale en fut sa force.

Son instrument, le violon, tire des sanglots longs que seules les notes peuvent atténuer...

JM

Lien pour accéder à l'article cité

Pour accéder à l’article sur Eric Truffaz : Cliquer ici

Référentiel : Wikipédia, Site Didier Lockwood, Divers autres sites

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

            ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---