La France qui n’avait pas su se qualifier pour participer à la précédente Coupe du Monde au Chili en 1962, avait su s’extraire du Groupe 3 lors du Tour préliminaire pour être présente en Angleterre à la 8ème Coupe du Monde de Football.

1966 Affiche CM

Affiche officielle

NA : A la fin de ce texte, un lien permet d’accéder à l’article sur les matches de l'Equipe de France lors du Tour préliminaire.

La France, lors du Tour préliminaire, avait terminé en tête de son Groupe devant la Norvège, la Yougoslavie et le Luxembourg.

Emballage de sucre CM 1966

Emballage de sucre (recto et verso)

La Fédération anglaise de football avait obtenue l’organisation de ce rendez-vous quadriennal le 22 août 1960, lors du 32e Congrès de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), à Rome.

Phase finale en Angleterre

La phase finale de cette 8ème édition de la Coupe du Monde se déroula du 11 au 30 juillet 1966 en Angleterre.

Les 16 nations dont 14 nations s’étaient qualifiées en passant par un tour préliminaire, plus le pays organisateur et le champion en titre, étaient :

1966 CM Football Monde R

Carte des nations présentes pour la phase finale (réalisation BF)

Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes : le Mexique

Amérique du Sud : l’Argentine, le Brésil, le Chili et l’Uruguay

Asie : Corée du Nord

Europe : l’Allemagne de l’Ouest, l’Angleterre, la Bulgarie, l’Espagne, la France, la Hongrie, l’Italie, le Portugal, la Suisse et l’Union Soviétique.

1966 CM Football Europe R

Carte des nations européennes présentes pour la phase finale (réalisation BF)

Formation des poules

Le tirage au sort de la phase finale eut lieu à Londres le 6 janvier 1966 au Royal Hotel. Une nouveauté pour cette cérémonie, elle fut retransmise par la télévision.

CPSM Londres Royal Hotel

Carte postal du Royal Hotel à Londres

NA : Vieux souvenir, car j’avais pu voir des matches, tout au moins ceux de l’Equipe de France, retransmis par la RTF (Radiodiffusion Télévision Française)… sur le poste de télévision possédé par des voisins de mes grands-parents, à Plancher-les- Mines !

RTF_Télévision_(1959-1964)

Logo RTF (photo Wikipédia)

Pour la phase finale, 4 poules de 4 équipes furent constituées. Le tirage au sort… fut organisé, sinon dirigé, en créant 4 chapeaux permettant d’éviter des rencontres au 1er tour ! En autre, l'Angleterre, la République fédérale d’Allemagne, le Brésil et l'Italie furent classés têtes de série.

La France tomba dans le Groupe A où se trouvait l’Angleterre, tête de liste, et, avec le Mexique et l’Uruguay.

1966 07 05 Coupe du Monde ER 1R

Extrait article (ER 5 juillet 1966)

Les 3 autres Groupes étaient constitués des Nations suivantes :

Groupe B : Allemagne de l’Ouest, Argentine, Espagne et Suisse

Groupe C : Brésil, Bulgarie, Hongrie et Portugal

Groupe D : Italie, Chili, Corée du Nord et Union Soviétique

Préparation de l’Equipe de France

Dans le cadre de sa préparation pour la Coupe du Monde, l’Equipe de France joua trois matches amicaux :

Contre l’Italie le 19 mars au Parc des Princes, avec un résultat satisfaisant malgré un nul 0-0.

Ensuite la Belgique (non qualifiée) le 20 avril toujours au Parc des Princes, avec un résultat alarmant car une défaite cinglante sur le score de 0-3.

1966 Equipe France Football Magasine

L’Equipe de France (photo Football Magazine)

Et enfin, l’Union Soviétique le 6 juin à Moscou, avec un bon résultat à la clé avec un nul 3-3. La France menait 2-0 à la 21e minute !

Avant le début de la phase finale, les tricolores, encadrement et joueurs, s’installèrent pendant trois semaines à Peebles au sud de l’Ecosse, dans la station thermale The Hydro, pour effectuer leur stage de préparation.

CPM Peebles The Hydro

Carte postale Peebles Le complexe The Hydro

Pour cette campagne, l’entraîneur-sélectionneur Henri Guérin avait été renforcé, quoi que, par deux entraîneurs adjoints Robert Domergue (Valencienne) et Lucien Jasseron (Lyon).

Henri Guérin Photo Ina

Henri Guérin (Photo INA)

Ces deux entraineurs avaient une conception totalement différente de la défense quand le premier penchait pour une défense en ligne, le second tenait à une défense avec un marquage strict dit ‘’à la culotte’’.

1966 Brochure

Brochure sur la Coupe du Monde

Pour participer à cette 8ème Coupe du Monde, 23 joueurs avaient été sélectionnés :

Gardiens : Marcel Aubour, Georges Carnus et Johnny Schuth

Défenseurs : Marcel Artélésa, Joseph Bonnel,  Bernard Bosquier, Robert Budzinski, André Chorda, Gabriel de Michèle, Jean Djorkaeff, Jean-Claude Piumi

Milieux : Joseph Bonnel, Yves Herbet, Robert Herbin, Lucien Muller, Jacques Simon

Attaquants : Edmond Baraffe, Bernard Blanchet, Nestor Combin, Didier Couécou, Hector de Bourgoing, Philippe Gondet, Gérard Hausser, Laurent Robuschi

1966 06 Equipe France Peebles Ecosse R

L’Equipe de France dans soncamp d’entraînement à Peebles

NA : Le nantais Bernard Blanchet n’alla pas au bout du stage suite à une distension des ligaments internes du genou. Quand à Lucien Muller, il fut exclu, refusant de jouer un match d’entraînement !

1er tour : Groupe A

La France se retrouvait donc avec l’Angleterre, le Mexique et l’Uruguay.

L’Angleterre joua le match d’ouverture à Londres contre l’Uruguay le 11 juillet sur le stade de Wembley.

NA : A la fin de ce texte, un lien permet d’accéder à l’article sur la phase finale de la Coupe du Monde, dont le compte-rendu de ce match.

France-Mexique, 1er match

1966 07 13 France Mexique

Pour commencer, l’Equipe de France était confrontée pour sa première rencontre au Mexique, le 13 juillet dans le même stade de Wembley où 69000 spectateurs avaient pris places.

Pour ce match, Henri Guérin, forma une Equipe de France au profil catenaccio avec : M. Aubour, M. Artélésa, J. Bonnel, B. Bosquier, R. Budzinski, J. Djorkaeff, G. de Michèle, N. Combin, P. Gondet, G. Hausser et Y. Herbet

1966 07 13a Equipe France Mexique

 L’Equipe de France pour la photo souvenir

Le Mexique qui avait en mémoire son dernier match joué en terre anglaise, le 10 mai 1961, où il avait pris un 8-0, était venu chercher une revanche !

1966 07 13b Equipe France Mexique Photo Football Magazine

L’Equipe de France (photo Football Magazine)

Comme pour le match d’ouverture, les deux équipes ne se livrant pas totalement, la rencontre fut de fait, ‘’fermée’’…

La 1ère mi-temps ne vit pas de réelle occasion de but hormis celui marqué par le mexicain Enrique Borja mais refusé suite à sa position hors-jeu.

Peu de temps après le début de la 2e mi-temps, le Mexique va trouver l’ouverture par Enrique Borja à la 48e minute. Il récupéra un ballon mal dégagé par la défense tricolore et le glissa dans la cage d’Aubour. Après son premier but refusé, le joueur pouvait laisser éclater sa joie avec ce but dès sa 2ème sélection chez La Verde.

Image Panini Enrique Borjat

Image Panini Enrique Borja (1970)

Il fallut un exploit du strasbourgeois Gérard Hauser à la 62’ qui d’une belle frappe au 20 m va propulser le ballon au fond des filets mexicains avec l’aide du poteau gauche (côté tir).

Gérard Hausser

Image Gérard Hauser

L’Equipe de France revenait dans la partie et ce score de parité 1-1, resta inchangé.

France-Uruguay, 2e match

1966 07 15 Uruguay France

Deux jours plus tard, contre l’Uruguay, la rencontre se déroula toujours à Londres mais dans l’autre stade, au White City devant 40000 spectateurs.

Pour ce match, Henri Guérin, conserva la même formule en remplaçant Gabriel de Michèle par Hector de Bourgoing et Nestor Combin par Jacques Simon.

1966 07 15a Equipe France Uruguay

 L’Equipe de France avant le début du match

Dans ce match plus engagé, ce fut la France qui va ouvrir le score suite à la faute de Jorge Manicera sur Yves Herbet, ceinturé dans la surface de réparation. Le penalty fut transformé par Hector de Bourgoing à la 16’.

Hector de Bourgoing

Image Hector de Bourgoing

Les uruguayens piqués au vif vont se révolter et faire le siège du but tricolore et à la 26’, Pedro Rocha va égaliser sur un ballon mal dégagé par la défense des bleus. La Céleste va doubler la mise 5’ plus tard par Julio Cortes.

Image Panini Julio Cortes Image Pedro Rocha R

Images Julio Cortes et Pedro Rocha

Avec cet avantage, la défense uruguayenne verrouilla le jeu et la France ne revint pas dans le match hormis un tir sur le poteau de Gérard Hauser. Les occasions furent plutôt du côté des joueurs d’Ondino Viera 

L’Equipe de France avec cette défaite avait compromis dangereusement ses chances ! Il lui restait à jouer contre le favori du groupe.

Angleterre-France, 3e match

1966 07 20 Angleterre France

Pour cette dernière rencontre, l’Equipe de France était loin de partir favorite car elle n’avait jamais battue l’Angleterre chez elle depuis son premier match le 1er novembre 1906, ne réussissant que deux nuls sur les 7 rencontres jouées chez eux.

Par contre, les tricolores avaient éliminé les anglais lors des qualifications pour la Coupe d’Europe des Nations de 1960 (appelé depuis 1968, Championnat d’Europe des Nations).

Enveloppe Ghana CM 1966 R

Avant de disputer ce dernier match, les joueurs avec à leur tête, les deux Robert, Herbin et Budzinski, demandèrent à Henri Guérin de revenir à un jeu ‘’à la nantaise’’. Après réflexion, il accepta le deal proposé et soutenu, bien entendu par Robert Domergue.

Equipe d’Angleterre : G. Banks, G. Cohen, J. Charlton, B. Moore (cap), R. Wilson, N. Stiles, R. Charlton, M. Peters, Ian Callaghan, R. Hunt, Jimmy Greaves

Equipe de France : M. Aubour, M. Artélésa (cap), J. Bonnel, B. Bosquier, J. Djorkaeff, R. Budzinski, R. Herbin, J. Simon, P. Gondet, G. Hausser et Y. Herbet

 1966 07 20 Equipe France Angleterre 1966 R

L’Equipe de France

Quand l’Equipe d’Angleterre entra sur son stade de Wembley, le 20 juillet, le classement donnait :

Uruguay 4 points (3 matches)

Angleterre 3 points (2 matches)

Mexique 2 points (3 matches)

France 1 point (2 matches)

CPSM Wembley Stadium

Carte postale Stade de Wembley à Londres

Après son nul contre l'Uruguay (1-1) en match d’ouverture et celui gagné contre le Mexique (2-0), et si elle voulait finir en tête du classement, elle devait battre la France. Toutefois un nul, la qualifiait tout de même mais ne lui assurait pas la première place.

Pour la France, seule la victoire pouvait encore la qualifier mais elle devait gagner par 2 buts d’écart !

Près de 98270 spectateurs avaient pris place dans le stade dont une grande majorité acquis aux The Three Lions, pour porter leur équipe vers les quarts de finale…

1966 Sélection anglaise R

La sélection anglaise

La nouvelle organisation du jeu français va offrir un jeu totalement différent et beaucoup plus conquérant mettant en difficulté les Anglais. Mais dès la 6’, Robert Herbin fut victime d’une entorse du genou suite à une charge de Nobby Stiles.

NA : En 1966, en Coupe du Monde, le remplacement n’était pas autorisé. Il faut attendre l’édition suivante au Mexique en 1970 pour qu’un joueur puisse être remplacé.

Après ce choc, Robert Herbin dut jouer sur une jambe le reste de la partie…

Robert Herbin Football Magazine R

Robert Herbin (extrait photo Football magazine)

NA : Il fut opéré des ligaments croisés suite à cette blessure.

A la 28', Nobby Steles décocha un tir des 30 mètres qui dévissa sur la droite, toutefois Ian Callaghan récupéra le ballon et centra dans la surface de réparation où Martin Peters pris le dessus de la tête sur les défenseurs mais trouva le corps de Marcel Aubour en barrage. Le ballon revint sur Jimmy Greaves qui marqua. Mais le juge de touche avait levé son drapeau et l’arbitre Arturo Yamasaki Maldonado refusa le but qui, apparemment était pourtant valable !

CPM Jimmy Greaves

Carte postale Jimmy Greaves

A la 38’ suite à un centre de l’arrière gauche Jimmy Greaves repris de la tête par Jackie Charlton, le ballon va s’écraser sur le poteau gauche d’Aubour et revenir dans les pieds de Roger Hunt qui n’eut qu’à pousser le ballon dans la cage. Malgré un hors-jeu signalé par le juge de touche, l’arbitre péruvien accorda le but ! Compensation ?

1966 07 20a Angleterre France 1-0

Tableau de marque (photo vidéo INA)

Roger Hunt va récidiver en seconde mi-temps, à la 76’, en marquant de la tête sur centre d’Ian Callaghan; Marcel Aubour sur le ballon va le détourner… insuffisamment de sa cage.

Carte Roher Hunt R

Carte Roger Hunt

Sur l’action précédente, les tricolores s’étaient arrêtés de jouer suite à une nouvelle agression de Nobby Stiles, cette fois-ci sur Jacques Simon à la 76e minute. La faucheuse n’eut droit qu’à un carton jaune… et permis d’offrir un boulevard pour un 2ème but pour les anglais.

Le match était plié malgré une belle démonstration de jeu enfin offerte par l’Equipe de France mais au résultat négatif !

Epilogue

Le retour en France pour la sélection ne fut pas des plus accueillant… la presse se déchaîna envers les joueurs et surtout envers l’entraîneur Henri Guérin et ses adjoints.

Eveloppe Jules Rimet Cup England 1966 R

Il était vrai qu’avec un seul point acquis contre le Mexique, deux buts et une dernière place du groupe, le football français 1966 tourné ‘’béton’’ était loin du football champagne de l’Equipe de France 1958…

Henri Guérin dut quitter sa fonction, forcé, le 3 septembre 1966 et intégra la FFF (Fédération Française de Football).

Henri Guérin Vidéo INA

Henri Guérin (photo extraite vidéo INA)

Une page était tournée !

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Article sur le parcours de la France, au Tour préliminaire : Cliquer ici

Article général sur la Coupe du Monde 1966 : Cliquer ici

Références  Web : Wikipédia, Divers sites Web.

Références livres : La fabuleuse histoire de la CM (T. Roland),

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

          ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---