Lors de la rédaction de l’article sur le Festival de musique du 17 août 1913 à Belfort, événement lié à l’Inauguration du Monument des 3 Sièges du 15 août, j’ai utilisé en tant que visuel une carte photo montrant un groupe de musiciens décorés lors de cette manifestation.

1913 08 17 Belfort CPhoto Festival Musique Récipiendaires musiciens R

Carte photo Quelle est cette société ? (collection JM)

Si l’expéditeur a eu la riche idée d'écrire au verso de la carte photo les informations suivantes :

Souvenir du festival de Musique

Belfort 17 août 1913

1913 08 17 Belfort CPhoto Festival Musique Récipiendaires musiciens V

Le verso de la carte photo

Il n’a pas, par contre, stipulé le nom de la société photographiée ni l’un des noms des musiciens honorés… d’où un nouveau challenge à relever !

Quelle est cette Société ?

Si la tâche ne semble pas évidente,

‘’Seules sont perdues d'avance les batailles qu'on ne livre pas’’.

Côté verso de la carte photo

Toujours côté verso de la carte photo, nous avons l’information concernant l’éditeur

’Eugène FEUGERES, 12, Faubourg des Ancêtres – Belfort’’

1913 08 17 Belfort CPhoto Festival Musique Récipiendaires musiciens VR

Extrait du verso de la carte photo

Cette information complète celles identifiant l’évènement.

Côté verso de la carte photo

Quelles sont les informations visuelles qu’on peut obtenir du cliché ?

La médaille souvenir

Via un agrandissement, on peut voir que la majorité des musiciens, 9 sur 15, porte un insigne sur le revers gauche de leur veste.

1913 08 17 Belfort CPhoto Médaille souvenir

Extrait de la carte photo Les insignes entourés en vert

A l’occasion du Festival de musique, un insigne souvenir fut édité et vendu par le Comité d’organisation.

Médaille Belfort Festival musique 1913 BF R

L'insigne vendu à l’occasion du Festival (collection BF)

Pas de doute, c’est l’insigne porté par les musiciens.

Cette information confirmant ainsi que ces musiciens ont bien participé au Festival de musique du 17 août 1913 à Belfort.

Un même insigne sur les casquettes

Sur les casquettes des musiciens, est présent un décor brodé (ou rapporté) représentant une lyre qui peut faire penser à la société.... de La Lyre Belfortaine !

1913 08 17 Belfort CPhoto Musiciens décorés 3 Mo R1

Extrait de la carte photo : Quelques lyres entourées en vert

Cette information n’est pas toutefois suffisante pour affirmer cette déduction… il faut poursuivre les investigations !

Une particularité, un des musiciens assis au centre, a lui des branches de lauriers de chaque côté de la lyre.

1913 08 17 Belfort CPhoto Musiciens décorés 3 Mo - Copie (2)

Extrait de la carte photo : Lyre et les lauriers entourés en vert

Cette distinction était certainement attribuée au chef de musique.

Continuons à explorer la photo…

Armoirie sur les revers des vestes

Sur les deux revers du col de leur veste, on distingue un motif brodé représentant la Tour de la Miotte encadrée des lettres B et F et de la Croix de la Légion d'Honneur, correspondant à l'armoirie de Belfort.

1913 08 17 Belfort CPhoto Armoiries

Extrait de la carte photo Lyre entourée en vert et écusson en rouge

Belfort CPA Légion d'Honneur 19 avril 1896 R

Extrait carte postale, l’armoirie de Belfort (collection JM)

Cette information vient confirmer que l’on se trouve en face d’une société de musique de Belfort… donc ajoute un argument supplémentaire pour me faire pencher sur la piste de La Lyre Belfortaine !

Par contre, deux des musiciens assis, au milieu, portent un insigne pouvant cacher ou remplacer l’armoirie brodée. Son dessin semble représenter l’armoirie de la Cité du Lion. Sont-ils des ‘’gradés’’ de la société ?

Poursuivons notre analyse…

Onze médaillés de quelle société ?

Sur ce document, 15 musiciens sont présents dont 11 portent des médailles à ruban, ou plus précisément, on peut voir 11 musiciens arborant des médailles à ruban… car on n’a pas l’assurance que les 4 musiciens en 3e ligne ne portent pas de médaille !

1913 08 17 Belfort CPhoto Musiciens décorés

Extrait de la carte photo Les 11 musiciens décorés

Via la documentation rassemblée pour écrire l’article sur le Festival de musique, j'ai accès à des informations sur les différentes médailles distribuées et les récipiendaires…

Partant sur le principe déjà bien étayé que ce soient des musiciens de La Lyre Belfortaine, j’ai ciblé les médaillés de cette société...

La médaille de la Fédération comtoise

Cette nouvelle médaille était attribuée aux musiciens ayant au moins 25 ans de présence dans leur société de musique. 

Huit musiciens de La Lyre Belfortaine reçurent la médaille de la Fédération des sociétés de musique de Franche-Comté et du Territoire de Belfort : Jacques Boff, Jules Emont, Augustin Gligeomann, Emile Gréder, Georges Hausberger, Guillaume Hubert, Edouard Lévy et Alfred Meyer.

Sur la carte photo, on voit 8 musiciens avec la même médaille à ruban !

1913 08 17 Belfort CPhoto Festival Médaille Fédération comtoise 3

Extrait de la carte photo Les 8 médaillés de la Fédération comtoise

Coïncidence ? Poursuivons l’analyse visuelle…

Il reste 6 médailles à identifier portées par 4 musiciens différents…

Les palmes académiques

Parmi ces quatre musiciens, trois ont la même portée via une barrette qui semble être de l'ordre des Palmes académiques.

1913 08 17 Belfort CPhoto Palmes académiques

Extrait de la carte photo Les 3 musiciens avec la même médaille

Surtout que le 4e musicien porte lui aussi le même type de décoration à une différence près, elle est complétée par une rosette.

1913 08 17 Belfort CPhoto Musicien décoré Palmes académiques

Extrait de la carte photo Le musicien avec le titre d’officier

En terminologie, ce n’est pas une médaille mais un ordre.

NA : L‘ordre des palmes académiques, créé en 1808 par Napoléon 1er, comprend trois titres : Chevalier, Officier et Commandeur.

FDC 150e Anniversaire Palmes académiques 1959 R

FDC 150e anniversaire des Palmes académiques en 1959

Par contre, je n’ai pas trouvé quand ces ordres furent décernés pendant cette manifestation !

Les deux dernières médailles

A ce stade, il ne reste plus que deux médailles à identifier !

1913 08 17 Belfort CPhoto Médaille Président & Fédération

Extrait de la carte photo : Les 2 dernières médailles à identifier

Lors de ce Festival de musique, deux autres médailles furent attribuées.

  - La médaille de la Fédération Musicale de France,

  - La médaille attribuée aux présidents des sociétés participantes.

La médaille de la Fédération Musicale de France

La Fédération Musicale de France remis sa médaille à plusieurs musiciens ayant œuvré au développement des sociétés de musique depuis de nombreuses décennies. Léon Deubel*, le vice-président de la Lyre Belfortaine fut honoré. Il était vrai qu'il était le doyen des sociétés belfortaines de musique, avec 44 ans de présence au sein de sa société.

*Léon Deubel était l’oncle du poète Léon Deubel qui prit en charge, en autre, les frais des études de son neveu, à Baume-les-Dames.

Médaille Fédération Musicale France

Médaille de la Fédération Musicale de France

A partir de ces données et par élimination, la médaille entourée en rouge serait celle attribuée par la Fédération Musicale de France car ce musicien porte la médaille attribuée par la Fédération des sociétés de musique de Franche-Comté et du Territoire de Belfort en tant que musicien comptabilisant plus de 25 années.

La médaille commémorative

A la fin du défilé, devant l’Hôtel de ville, un membre du Comité d’organisation offrit une médaille commémorative du Festival à chaque président des sociétés participantes.

Médaille Festival musique Belfort 1913 JC

Certainement la médaille attribuée par le Comité d’organisation (collection JC)

Qui était le président de La Lyre Belfortaine ?

N’ayant pas trouvé son nom cité dans les articles de presse relatant le Festival de musique comme dans ceux traitant de l’Inauguration du monument 3 Sièges, j’ai consulté l’annuaire de 1912 qui lui me délivra son nom… il s’agit d’Eugène Julien.

Annuaire 1912 La Lyre Belfortaine R

Extrait de l’annuaire 1912 (collection AD90)

NA : Sur l’annuaire, à la hauteur de son nom est porté le symbole des palmes académiques. Donc, il possédait déjà les Palmes académiques avant cette journée du 17 août !

Au passage, une autre information est portée au sujet de cette société, le nom du chef de musique, Jules Cabrol.

L’annuaire dans la rubrique ‘’Adresses des habitants’’ m’a permis de trouver les prénoms des deux personnes.

1913 08 17 Belfort CPhoto Médaille Président & Fédération

Donc la médaille entourée en vert serait celle attribuée par le Comité d’organisation, à la fin du défilé, aux présidents des sociétés participantes.

Où se situe le lieu de prise de vue ?

Dans ce cliché, un élément n’est toutefois pas identifié, le lieu où furent photographiés les musiciens de La Lyre Belfortaine, car à ce stade, j'ai la quasi certitude que ce sont des musiciens de La Lyre Belfortaine.

On peut remarquer sur la photo que les musiciens sont contre un long perron desservant une entrée de maison. A droite, on voit la balustrade qui descend légèrement annonçant la première marche d’un escalier.

1913 08 17 Belfort CPhoto Le perron

Ou se trouvait-il ? Proche de l’hôtel de ville ou proche du lieu de répétition de La Lyre Belfortaine ou un autre lieu… à découvrir !

Validation finale

Possédant une carte postale de La Lyre Belfortaine en 1925, j’ai regardé si on retrouvait les mêmes musiciens sur les deux clichés malgré les douze années d’écart !

Belfort 1925 09 27 CPA Lyre Belfotaine Harmonie municipale

Carte postale La Lyre Belfortaine en 1925 (collection JM)

Bngo ! Au moins quatre musiciens sont présents sur les deux documents.

Belfort CPhoto Musiciens 1 à 4 R

Les 4 musiciens présents sur la carte photos

Belfort CPA Musiciens 1 à 4 R

et présents sur la carte postale.

Epilogue

Initialement, la recherche entreprise avait pour but d’identifier le nom de la société de musique photographiée par Eugène Feugères le 17 août 1913.

Elle a débouché sur l’identification de La Lyre Belfortaine et la possiblité de mettre trois noms sur les 15 musiciens présents sur la photo !

1913 08 17 Belfort CPhoto 3 Musiciens nommés

De gauche à droite : le chef de musique Jules Cabrol, le président Eugène Jlien et le vice-président Léon Deubel.

Le président est le seul à avoir sa veste boutonnée différemment des autres musiciens, une erreur ou une coutume distinctive ?

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Article sur le Festival de musique 1913 : Cliquer ici

Article Inauguration du Monument des 3 Sièges : Cliquer ici

Article sur Léon Deubel : Cliquer ici

Référentiel Livres & presse : Le programme de l’Inauguration du Monument des 3 Sièges (collection BF), Annuaire 1912 (collection Archives départementales du Territoire de Belfort), L’Alsace et La Frontière (collection des Archives municipales de Belfort), Le Haut Rhin Républicain (collection des Archives départementales du Territoire de Belfort),

Référentiel Web : Wikipédia

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

            ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---