MAJ le 14 juin 2019

Comme toute compétition internationale, la mise en œuvre est un long parcours rempli d’obstacles qu'il faut contourner. Qui plus est, quand c’est une compétition féminine de football ! Le masochisme étant bien implanté dans cette filière sportive… l’aboutissement fut une petite révolution.

CPM Féminin L'atout du sport

Carte postale Publicité pour le sport Féminin

Cette 1ère partie traite du long terrain que les féminines ont du parcourir pour obtenir des instances internationales leur Coupe du Monde… elle aboutit enfin en 1991.

Les instances internationales et le football féminin

Avant de rentrer balle au pied dans le vif du sujet, je vous propose de brosser la place donnée au football féminin par les instances internationales et les premières tentatives d’organisation de Coupes du Monde non reconnues par ces mêmes instances.

Les prémices d’une telle épreuve ont débuté en 1970 mais sans l’assentiment de la FIFA (Federation International Football Association), bien au contraire… Dès 1952, elle avait condamné le développement du football féminin !

Logo FIFA R

Logo Federation International Football Association (doc. Wikipédia)

En Europe, c’est en Allemagne occidentale que fut créée la première fédération nationale féminine, la Westdeutscher Damenfussball Verband en 1955 par deux juristes d’Essen, les Docteurs Bernatz et Ruppert.

Il a fallu attendre 1971 pour que l’UEFA (Union Européenne des Associations de Football) et FIFA sous la pression de plusieurs fédérations nationales, organisent le 4ème Congrès extraordinaire en juin 1971 à Monte-Carlo sur la place du football féminin.

CPM Monte Carlo Souvenir

Carte postale Souvenir de Monte-Carlo.

Il en ressortit… qu’il était souhaitable que les compétitions féminines soient encadrées par la fédération masculine de chaque pays. Par contre l’UEFA et la FIFA restaient en retrait, ne s’impliquant pas, pour organiser toute rencontre internationale ou toute compétition internationale !

Logo UEFA 2006

Logo Union Européenne des Associations de Football (doc. Wikipédia)

Parler de frilosité est tout, sauf un euphémisme !

Si une majorité de fédérations européennes effectuèrent la démarche peu après ce congrès comme la Belgique, la Finlande, l’Irlande… certaines prirent leur temps pour inclure les féminines dans leur giron; la Norvège en 1978, l’Italie en 1980, l’Espagne et le Portugal encore plus tard !

La France l’avait entreprise dès 1969. De plus, l’assimilation dans les fédérations masculines n’apporte pas toujours aux joueuses l’accès aux équipements mis à disposition des footballeurs, certains clubs traînent des crampons !

Livre Football Féminin

Livre Le football féminin par Jacques Nodak et Bernard Derion

D’autres contraintes de l’UEFA sont imposées aux féminines comme l’interdiction de la mixité, la licence interdite avant onze ans… Des nations repousseront cette règle même jusqu’à 15 voir 16 ans ! Elles n’ont pas le droit de participer à des Championnats du Monde non organisés par l’UEFA ou la FIFA…

Comme ces instances n’en organisent pas, c’est le chat qui se mord la queue ! Ou la mauvaise fois au plus haut niveau des instances internationales.

Timbre BF Suisse 2007 Football féminin

 Bloc-feuillet Suisse 2007 Le football féminin

Toutefois, lors de ce congrès UEFA en 1971, il était prévu de se pencher sur l’organisation d’une compétition internationale avec la création d’une commission à partir de… 1973 ! La création fut reportée en 1976, elle ne se tiendra en réalité qu’en 1979.

Si les deux fédérations internationales sont restées les deux pieds dans la même chaussure à crampon, par contre l’ALFC (Asian Ladies Football Confederation, la Confédération Asiatique de Football Féminin), l’équivalent d’une UEFA spécifique football féminin pour l’Asie, a eu la volonté de développer le football féminin. Dès 1975, elle a lancé l’Asian Lady Cup (Coupe d’Asie des nations).

Elle se déroula du 25 août au 3 septembre à Hong Kong avec 6 pays; ce fut la Nouvelle Zélande qui remporta cette nouvelle compétition devant la Thaïlande.

Pin's Nouvelle-Zélande R

Pin’s Drapeau de la Thaïlande

Ces fédérations affiliées organisent dès 1981 des tournois internationaux où figurent même des équipes nationales non asiatiques. En 1981 toujours, l’ALFC proposa aux dirigeants européens et nord-américains de créer une fédération internationale de football féminin, la WIFF (The Women’s International Football Federation), avec la vocation de développer le football féminin. Elle souhaitait toutefois établir une saine collaboration avec la FIFA, chacune ayant son autonomie et organiserait sa structure à l’image de la fédération ‘’masculine’’.

Fève 3 ballons plats

Série fèves ‘’Ballons’’

La FIFA voyant ses prérogatives petit à petit grignotées par l’ALFC, va contre-attaquer avec l’appui de l’AFC (Asian Football Confederation, la Confédération asiatique de football), le pendant de l’UEFA pour l’Asie, qui va demander aux nations affiliées ayant reconnu le football féminin de ne plus participer aux compétitions organisées par l’AFLC.

L’Asian Football Confederation avait la même position que la FIFA sur la non reconnaissance du football féminin, voir plus pour les pays du Golfe.

Logo AFC 2001 F

Logo Asian Football Confederation 2001

La FIFA effectua, sous la présidence de son directeur général Sepp Blatter, la même démarche auprès de l’UEFA et de la CONCACAF (Confederation of North, Central American and Caribbean Association Football, la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique Centrale et des Caraïbes). L’action va aboutir au renoncement de son projet par l’AFLC mais pas celui des féminines qui renouvelèrent leur demande d’intégrer la FIFA en 1983.

L’AFLC va se dissoudre en 1988 et fusionner avec l’AFC.

Carte Sepp Blatter

Carte Sepp Blatter, président de la FIFA

Ce ne fut que lors du Congrès de Mexico en 1986, sous l’impulsion de la Norvège qui avait mis à l’ordre du jour la création d’une Coupe du Monde féminine, que la proposition fut acceptée par la majorité des fédérations avec comme cible, son organisation en 1990.

CPM Mexico

 Carte postale Un Salut de Mexico

Mais pendant que la FIFA freinait de tous ses crampons tout en appliquant un catenaccio envers le football féminin, plusieurs entités footballistiques ne restèrent pas scotchées dans leurs buts mais lancèrent des attaques créatives pour organiser des compétitions internationales.

Nous en découvrons quelques unes de ces initiatives les plus importantes qui permirent au développement de la pratique du football féminin, dans de prochaines parties de l’article consacré aux Coupes du Monde de Football Féminin.

Quelle évolution en France ?

Ce fut lors de la réunion du 30 aout 1969 que le Conseil Fédéral de la Fédération Française de Football (FFF) accorda aux clubs le droit de reconnaître le football féminin ! Il fut demandé aux ligues d’organiser les championnats féminins.

Fiche illustrée Football féminin en France 1

Fiche illustrée et documentée sur le football féminin

Précédemment, la majorité des équipes féminines de football devait se débrouiller seules; créer leur propre club, trouver les financements…

Il faut dire que dès la fin des années 60 début 70, les matches féminins attirent le public, par contre la presse française est partagée. Une partie apporta son soutien tels Miroir Sprint et Miroir du Football mais d’autres comme France Football, dans un premier temps, sont à l’image des instances internationales voir plus car ses chroniqueurs sont assez sarcastiques envers des footballeuses!

Miroir Sprint 18 nov 1969 bis  Miroir du Football 22 sept 1970

Football féminin : Miroir Sprint (nov. 1969) et Miroir du Football (sept. 1970)

Le premier Championnat National ne se déroula qu’en 1974 avec 16 clubs sous forme de 4 poules régionales. Les deux premières équipes étaient qualifiées pour jouer sous la forme d’une coupe avec quart et demi finale toujours avec match aller-retour, puis la finale sur un seul match.

Carte France 1974 1er Championnat

Carte : les 16 clubs répartis dans les 4 régions (couleur différente) (Doc BF)

Elle eut lieu à Reims au Stade Auguste-Delaune devant 3000 spectateurs le 31 mai 1975 avec comme vainqueur, le Stade de Reims en battant par 5-0 l’AS Orléans; buts de Dominique Dewulf, Anne O'Brien (irlandaise), Marie-Bernadette Thomas, Dominique Dewulf et Michèle Wolf. La capitaine Ghislaine Souef pouvait soulever le trophée du 1er Championnat de France.

Photo Stade de Reims 1975 France Football

Equipe de Reims 1975 (Photo France Football)

NA : En vérité, un premier championnat de France a existé à partir de 1919 jusqu'à 1933, organisé par la FSFSF (Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France). Les deux premières éditions se déroulèrent qu’entre équipes parisiennes. L’équipe Fémina Sport Paris remporta la première édition. En avril 1933, la FSFSF radia ce sport de son organisation !

Le club de l’AS Valentigney (commune du Doubs près de Montbéliard) participa à ce premier championnat en 1974.

CPM AS Valentigney 197X

Carte postale AS Valentigney 197X (Collection FJ)

Il était sponsorisé par la société SA Colroy-Chesterfield (collants).

La toute jeune chaîne Télévision Française 1* transmit pour la première fois une rencontre féminine, il s’agit de la demi-finale aller Reims-Rouen du Championnat de France jouée le 4 mai 1975.

Les rémoises remportèrent cette édition et récidivèrent les deux années suivantes.

Sigle TF1 1975

Logo Télévision Française 1 (doc. Wikipédia)

*Télévision Française 1 : Elle fut créée le 5 janvier 1975 suite à l’éclatement de l’ORTF (L'Office de Radiodiffusion Télévision Française) en sept entités.

Sigle ORTF

 Logo de l'ORTF (doc. Wikipédia)

Si la Fédération Française de Football (FFF) fut créée en 1919, elle ne reconnut le football féminin que le 29 mars 1970, lors d’une réunion de son Conseil Fédéral !

Enfin en 1977, la commission du football féminin de la FFF obtint un soutien financier.

Il faut attendre 1992, pour que se déroule le premier Championnat de France féminin à l’image de celui des hommes, avec un seul groupe de 12 clubs. Ce fut le FC Lyon qui le remporta le championnat nouvelle formule devant le club du FCF Juvisy.

Capsule Courtillier Fabrice Juvisy

Capsule de champagne Courtillier Fabrice ‘’Club FCF Juvisy’’

La Coupe de France naîtra en 2001 sous le nom de Challenge de France; le Toulouse FC remporta la finale contre le FC Lyon sur le score de 2-1 au stade Léon-Sausset à Tournon-sur-Rhône.

Ce n’est qu’en 2011 qu’elle devint la Coupe de France féminine de football.

Naissance des fédérations internationales féminines

Quelques mots sur la création des fédérations internationales…
1957 : International Ladies Football Association (ILFA)

L’ILFA (International Ladies Football Association) fut la toute première Fédération internationale de football féminin européenne, fondée le 28 août 1957 en Allemagne occidentale sous l’impulsion des Docteurs Bernatz et Ruppert avec des dirigeants anglais, autrichiens, luxembourgeois et néerlandais.

Livre Histoire Football Féminin 20e siècle

Histoire du football féminin au XXe siècle

Mais confronté à des difficultés d’organisation, ce tournoi réduit à quatre équipes (le Luxembourg ne participant point), fut un fiasco financier et entraîna la dissolution de la juvénile fédération !

1968 : Federazione Italiana di Calcio Femminile (FICF) 

Même si la Federazione Italiana di Calcio Femminile (ou Fédération Italienne de Football Féminin) n’est pas une fédération internationale, elle a jouée un rôle majeur par ses initiatives et sa volonté à organiser des compétitions internationales.

Elle fut fondée à Viareggio en 1968 en Italie par des hommes d’affaires et avocats turinois pour organiser des compétitions nationales de football féminin en leur pays.

CPM Italie Viareggio années 70

Carte postale de la ville de Viareggio (col. Privée)

A cette époque le pays est fort d’une bonne cinquantaine d’équipes représentant près de 800 footballeuses; deux championnats (division 1 et 2) sont opérationnels.

La FICF se chargea d’organiser les compétitions internationales de football féminin, à défaut d’une prise en compte par la FIFA et le CIO des aspirations des footballeuses de beaucoup de pays.

Elle fut à l’origine de la création du 1er Championnat d’Europe des Nations en novembre 1969 réunissant quatre pays, Angleterre représentée par une sélection des Midlands, Danemark représenté par le BK Femina, France représentée par le club de Reims (renforcé par deux joueuses venant de Quentin et Saint-Dizier) et l’Italie.

Logo FIGC Italie

Logo Fédération Italienne de Football (doc. Wikipédia)

Ce tournoi international entre nations n’est en fin de compte qu’un tournoi entre des sélections mono club ou régionales! L’histoire retiendra que c’est l’Italie qui gagna la coupe en battant le Danemark ou plutôt le BK Femina et que la France prit la dernière place battue par les anglaises.

Balle Fooball Italie

Ballon de football aux couleurs de l’Italie

Ce fut encore à l’initiative de l’Italie ou plus précisément la FICF pas encore intégrée à la fédération masculine que viendra la naissance du Championnat d’Europe en 1979 qui réunira que des équipes nationales du 15 au 30 juillet; le Danemark remporta le titre. L’UEFA ne prit pas part à l’organisation mais ne demanda pas aux pays affiliés de le boycotter.

Lors du comité exécutif de Florence en 1981, elle décida la mise en place d’une ‘’Compétition européenne de l’UEFA pour les équipes représentatives’’ qui se déroulera de 1982 à 1984 entre 16 équipes.

CPM Italie Florence

Carte postale Un salut de Florence

Il faudra attendre la 4ème édition de 1989 à 1991 pour que la compétition prennent le titre de ‘’Championnat d’Europe des Nations féminin’’ ou ‘’Euro féminin’’ ! 

1970 : Federation International and European of the Feminine Football (FIEFF)

La FIEFF, la Fédération Internationale et Européenne de Football Féminin, fut une fédération fondée en février 1970 sous l’impulsion d’hommes d’affaires et avocats turinois ayant créé en 1968 la FICF, la première Fédération italienne de football féminin en 1968.

Ayant la volonté d’organiser une coupe du monde, ils avaient invité plusieurs instances nationales ou régionales, et à défaut des représentants de clubs. Seuls l’Allemagne, l’Angleterre, l’Autriche, le Mexique et la Suisse vinrent à la réunion de février 1970 et participèrent à la création de cette fédération internationale.

CPM Italie Turin Saluti Torino

Carte postale Multivues de Torino (col. Privée)

Le siège fut implanté à Turin avec comme président le Docteur Lucci, juriste. Dans cette entité sportive était présent un sponsor, la société Martini Rosso !

Son premier projet fut donc l’organisation de la 1ère Coupe du Monde de football féminin en 1970.

Lors du Congrès à Turin organisé en décembre 1970 par la FIEFF, celle-ci avait comme volonté de légitimer cette fédération en augmentant le nombre de pays affiliés. Mais si des dirigeants de 9 pays (Allemagne, Angleterre, Autriche, Espagne, France, Italie Mexique, Pays-Bas et Suisse) répondirent présents avec l’assentiment du Danemark et de la Tchécoslovaquie, à ceux-ci s’ajoutèrent l’Ecosse et la Suède susceptibles d’être intéressées.

Livre Histoire Football Féminin

Livre Histoire du football féminin en Europe

Si lors du congrès, le règlement pour la 2ème Coupe du Monde fut entériné, il en est tout autre pour l’objectif attendu par la FIEFF, sa légitimité ! Plusieurs représentants présents n’ont pas eux-mêmes la légitimité dans leur pays !

De plus, des fédérations nationales masculines pour être dans la ligne de la FIFA et de l’UEFA, ont taclé les bonnes volontés voulant développer le football féminin dans leur pays.

Résultats, l’Ecosse, l’Espagne, la Suisse et la Suède, se désistèrent de cette affiliation. Elles sont rejointes par l’Allemagne et les Pays-Bas qui n’apprécièrent que modérément des objectifs mercantiles des dirigeants de la FIEFF. A ces équipes, les joueuses tchécoslovaques n’eurent pas l’autorisation de jouer leur match de qualification en Italie en 1971.

Les débuts d’autres compétitions internationales

Avec la création de cette nouvelle compétition internationale, le football féminin devint un sport mondial à part entière. Il ne restait que quelques chapelles à conquérir par les féminines.

CPM Pub Football Féminin 2

Carte postale Le football féminin

En 2002, la FIFA organisa le 1er Tournoi mondial des moins de 19 ans; il a lieu depuis tous les deux ans. En 2006, l’âge fut repoussé aux féminines de moins de 20 ans. En 2008, c’est au tour des moins de 17 ans d’avoir ce même type de tournoi.

Le CIO (Comité International Olympique) tout aussi frileux que la FIFA ne permettra aux féminines de participer qu’aux Jeux Olympiques d’Atlanta de 1996.

Timbre BF JO Atlanta 1996 Texte

Ce fut l’équipe des Etats-Unis qui remporta la médaille d’or devant la Chine et la Norvège.

 FDC USA JO ATlanta Football féminin R

Extrait FDC USA JO Atlanta 1996

On peut parler de suprématie des américaines car les Etats-Unis récidivèrent en 2004, 2008, 2012 et 2016; ils ne durent se satisfaire que de la médaille d’argent en 2000, battus par la Norvège. Quid en 2020?

Epilogue

Avec cette première partie, vous avez vu les difficultés pour les féminines de mettre leurs crampons sur les pelouses des stades de football et de pouvoir participer à leurs premières compétitions nationales comme internationales !

 

Avec le prochain article, une nouvelle étape va être franchie grâce à la volonté de dirigeants italiens…

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Pour consulter la suite de l’article : Cliquer ici

Référence livre : Histoire du football féminin en Europe de Xavier Breuil,

Référence Web : Wikipédia, Divers autres sites

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---