Officiellement, ce fut à l’occasion de la présentation du 25 octobre 2018 au Palais des Congrès à Paris, par l’organisateur de la Grande Boucle, Amaury Sport Organisation (ASO), que Belfort fut déclaré Ville de départ pour l’édition 2019 du Tour de France.

CPM Belfort Tour de France 2019 RR

Carte postale Belfort Ville départ 7e étape (coll. JM)

Donc après sept années d’attente, Belfort fut chargé comme en 2012, d’organiser le départ de la 7e étape en ce vendredi 12 juillet, à destination de Chalon sur Saône !

Petit historique des Tours à Belfort

Belfort fut, dès le 11 juillet 1905, sur la route du Tour de France, mais seulement comme ville de passage. Sur cette étape, le Ballon d’Alsace fut au programme pour la première fois. Les forçats de la route partirent de Nancy pour rejoindre Besançon, distant de 299 kilomètres et après avoir passé plus de 10 heures sur les bicyclettes… pour les meilleurs !

CP Mairie Tour de France R

Carte postale éditée pour le Tour 2012 (coll. JM)

Depuis 1903, date de création du Tour, Belfort fut 29 fois Ville de départ, 30 avec cette nouvelle édition. La première fois en 1907 et la dernière en 2012.

Elle fut aussi Ville d’arrivée 25 fois, 1907 pour la première fois et en 1978 pour la dernière.

Belfort, ville départ… avant le départ

Si l’information concernant les étapes fut communiquée lors de la ‘’grande messe’’ du 25 octobre, c’était un secret de polichinelle, car bien entendu, cette information était connue bien avant, par un certain nombre d’initiés.

P1110037R

Signalétique sur potence présente sur la ligne de départ (photo BF)

Dès le 18 octobre, la presse locale annonçait le parcours du Tour et plus particulièrement les étapes ‘’régionales’’, avec la 5e étape entre Saint-Dié et Colmar, la 6e étape entre Mulhouse et La Planche des Belles Filles et 7e étape entre Belfort et Chalon sur Saône !

Capture ER 18 octobre 2018 Tour de France 2019

La une de L’Est Républicain le 18 octobre 2018 

Pour marquer le coup et promouvoir l’événement, la ville de Belfort a mis en place un package communication des plus importants et a multiplié les initiatives.

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder aux articles traitant de cette démarche visuelle et des animations associées.

Le Territoire de Belfort était concerné par un 2e lieu mythique du Tour de France avec le passage au Ballon d’Alsace qui recevait lui aussi les coureurs lors de la 6e étape entre Mulhouse et la Planche des Belles filles, le 11 juillet. La montée s’effectuait côté Haut-Rhin, via Sewen.

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder à l’article traitant du passage des coureurs au Ballon et de l'arrivée à la Planche des Belles Filles.

Vendredi 12 juillet, le jour B comme Belfort

La ville de Belfort avait organisé plusieurs animations avant le départ de la caravane publicitaire profitant ainsi de la présence du podium.

Départ de la caravane publicitaire

Le départ de la caravane publicitaire était programmé à 9h20 depuis la rue George Clémenceau; elle n’effectuait point la virée dans le Vieux Belfort.

P1110046

Le Lion de Belfort avait accepté cet intrus pour l’attrait du jour (photo BF)

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder à l’article consacré à la caravane publicitaire.

Un petit tour dans l’environnement du Tour

Effectuons une petite ballade matinale dans l’environnement du Tour, qui a envahi plusieurs lieux de la Cité du Lion.

Marché Fréry

Le village du Tour était installé sur le parking jouxtant le marché couvert Fréry.

Par contre, l’information ‘’Bienvenue au village’’était un tant soit peu trompeuse car pour y accéder, il fallait être détendeur d’un passe réservé aux ayants-droits !

P1110025

L’entrée du Village du Tour (photo BF)

A l’intérieur du village, était installé le podium où les équipes de coureurs venaient se présenter et où chaque coureur devait signer le registre de contrôle.

P1110028

Le podium… de loin (photo BF)

Place du théâtre

Devant le théâtre était installé plusieurs stands qui proposaient des animations ou présentations.

On pouvait aussi y voir et admirer quelques vélos joliment décorés.

P1100995R

Un drôle de vélo pour le Maillot jaune (photo BF)

La créativité est à souligner…

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder à l’article traitant des animations organisées.

Place Corbis

Une scène était implantée sur la place Corbis pour accueillir des concerts.

La ville avait aussi installé un écran géant à droite de la scène destiné à regarder le déroulement de l’étape, collectivement.

Les Cracks qui avaient effectué la montée du Ballon d’Alsace la veille avec leurs bicyclettes d’époques s’étaient réunis en ce lieu.

P1100993R

Conciliabule avant le départ (photo FB)

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder à l’article traitant des animations organisées, dont celles en ce lieu, à l’occasion du départ du Tour de France.

Le départ des coureurs de Belfort

Les dernières photos avant le départ… pour le Champion de france !

P1110078R

 France Warren Barguil pour une énième photo (photo. BF)

Qui dit coureurs dit vélo, les toits en étaient couverts et de toutes les couleurs ! De belles mécaniques où la technicité n’est pas toujours à la portée du néophyte…

P1110079R

                                          P1110076R

Deux échantillons de ces belles mécaniques (photo BF)

Il faut en connaître un rayon…

Dans les faubourgs du Lion

Ils partaient pour effectuer 230 kilomètres pour rejoindre Chalon-sur-Saône.

Départ Belfort Photo ER Alexandre Marchi

Le départ de Belfort (photo ER Alexandre Marchi)

Le départ fictif fut donné à 11h20 pour une ballade dans la vieille ville, une première.

CPM Belfort Tour de France 2019 VRR

Extrait carte postale, le parcours dans la ville (coll. JM)

Les coureurs et les voitures suiveuses ont emprunté l’ancienne entrée nord-est de la ville, par la porte d’Alsace et la porte de Brisach.

P1110090R  P1110095R

Le pont dormant entre les deux portes (photos BF)

Entre autre, les coureurs ont affronté les pavés… de la rue des Mobiles dans les fortifications Vauban, sans trop de difficulté, il est vrai qu’on est loin de ceux de l’Enfer du nord…

P1110085R

P1110086R

                      P1110091R

Les coureurs dans les fortifications (photo BF)

Dans le faubourg de Lyon

Précédant le peloton, se déroula le long cortège des voitures des équipes, de sponsors, de sécurité… ainsi que les motos des organes de presse.

20190712_113036R

                      20190712_113312R

Voitures de sponsor (photos JM)

NA : J’ai pris ces photos et celles qui suivent faubourg de Lyon, à la hauteur du Lycée Roosevelt.

Le parvis du bâtiment principal était décoré avec vélo jaune et maillots distinctifs.

20190712_113702R

Les couleurs du Tour au Lycée Roosevelt (photo JM)

Les coureurs quittent Belfort

Les motards de la gendarmerie nationale ouvrent la route pour le peloton.

20190712_113341R

Les hirondelles du Tour (coll. JM)

11h33, arrive la voiture ouvreuse du peloton, celle du directeur de course, suivie de près par les premiers coureurs…

20190712_113346R

dont le français Yoann Offredo, cuissard bleu, le belge Thomas De Gendt, cuissard rouge et l’espagnol Egan Bernal, maillot blanc, sont prêt pour lancer une échappée (photo JM)

Dès le départ, même fictif, des coureurs se positionnent, certainement, pour lancer une échappée dès le départ réel, se situant à Argiésans.

20190712_113348R

Le colombien Nairo Quintana, maillot bleu (photo JM)

Le départ rue Fréry du peloton était en réalité un départ fictif qui est devenu de fait dans la majorité des cas pour le Tour.

20190712_113350R

Derrière le coureur d’Astana, maillot bleu, l’allemand Simon Geschke, maillot orange et l’italien Vincenzo Nibali maillot rouge (photo JM)

20190712_113353

Derrière le coureur de la CCC, maillot orange, l’italien Giacomo Nizzolo, casque vert et le français Lian Calmejane, haut maillot bleu ciel (photo JM)

20190712_113358R

Le français Romain Bardet précède le canadien Hugo Houle, maillot bleu (photo JM)

20190712_113401R

Derrière le coureur de la Bahrain-Merida, le champion de suisse, Sébastien Reichenbach et le britannique Geraint Thomas, maillot violet (photo JM)

20190712_113412R

Les coureurs de la Katusha, le suisse Marco Haller et l’allemand Nils Politt, maillot bleu ciel, devancent les italiens Elia Viviani, maillot bleu, et Matteo Trentin, maillot blanc (photo JM)

Moins de deux minutes plus tard, les derniers coureurs du peloton sont là !

20190712_113419

L’hollandais Bauke Mollena, maillot blanc et l’australien Simon Clarke, maillot rose ferment la marche (photo JM)

En moins de deux minutes, les 174 coureurs du peloton quittent Belfort pour une étape de 230 kilomètres !

NA : Merci à Fred pour l'aide à l'identification des coureurs.

Les voitures des équipes

Derrière le peloton, venait encore un flot de voitures, principalement les voitures d’équipes avec les vélos de dépannages…

20190712_113434R

Equipe Arkea-Samsic du leader Warren Barguil (photo JM)

20190712_113440R

 Equipe Cofidis du leader Christophe Laporte (photo JM)

                      20190712_113437R

Equipe Education First du leader Rigoberto Uran (photo. JM)

La voiture fermant la caravane du Tour est celle des vélos maillots jaunes !

20190712_113549R

 Assistance neutre Mavic (photo. JM)

Après le départ du Tour

Les places du Théâtre et Corbis prirent le relais après le départ du Tour, pour proposer des animations jusqu’à la fin de l’après-midi.

Place du théâtre

Devant le théâtre, étaient installés plusieurs stands qui proposaient des animations ou présentations; on y trouvait ceux de l’Office du Tourisme, de l’APHIEST,  de maquillage des enfants… des sièges pour se détendre, une structure gonflable pour les enfants…

Les élèves de l’école Notre-Dame des Anges avait réalisé le Lion à partir de cagettes de récupération…

P1110067R

Si c’est un Lion, Bernard le dit (photo BF)

*Bernard est The Spécialiste at Belfort du Lion.

Place Corbis

Une scène était installée sur la place Corbis où le groupe Route 66 passait en revue les standards actuels ou passés.

La ville avait aussi installé un écran géant à droite de la scène destiné à regarder le déroulement de l’étape, collectivement.

20190712_143203R

Le Tour en direction de Chalon (photo JM)

Résumé succinct de l’étape

Dès le départ réel à Argiésans, les français Yoann Offredo et Stéphane Rossetto placent une attaque pour une échappée au long court… ils auront jusqu’à 6 minutes d’avance mais seront repris à 12 kilomètres de l’arrivée, par le peloton.

Stéphane Rossetto & Yoann Offredo Le Parisien

Yoann Offredo et Stéphane Rossetto (photo Le Parisien)

La victoire revint au néerlandais Dylan Groenewegen qui régla au sprint l’australien Caleb Ewan et le slovaque Peter Sagan.

Victoire Dylan Groenewegen France 3

Le vainqueur de l’étape Dylan Groenewegen (photo France 3)

Le maillot jaune resta sur les épaules de l’italien Giulio Ciccone, ainsi que le maillot blanc (meilleur jeune).

Giulio Ciccone Photo LCL R

 Le maillot jaune Giulio Ciccone (photo LCL)

Quant à Julian Alaphilippe, il était toujours deuxième à 6 secondes.

Epilogue

Pour ce 106e Tour de France, Belfort ‘’avait mis les petits plats dans les grands’’ et offert un grand nombre d’animations pour marquer d’une pierre jaune l’événement… qui fêtait aussi le Centenaire du Maillot jaune !

Reportage photographique : JM & BF

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Article La caravane publicitaire du Tour : Cliquer ici

Article Tour de France 2019, Belfort aux couleurs du Tour : Cliquer ici

Article Tour de France 2019, les animations à Belfort: Cliquer ici

Article Tour de France 2019, La Planche des Belles Filles : Cliquer ici

Article Tour de France 2019, le Ballon d’Alsace : Cliquer ici

Référence presse : L’Est Républicain

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---