MAJ le 21 novembre 2019

Avec cette 6e et dernière partie, je vous propose de passer en revue les inscriptions et plaques commémoratives présentes sur le Monument aux Morts de Belfort.

L’idée d’ériger ce Monument en l’honneur des Morts pour la France lors de la Première Guerre Mondiale, fut actée lors du Conseil municipal du 27 novembre 1920. Après les phases de sélection du 1er et 2e degré, ce fut le projet de l’architecte Albert Le Monnier et du statuaire Georges Verez qui fut retenu le 9 avril 1922 et commandé le 28 janvier 1924.

20191109_165545R

 Monuments aux Morts de Belfort e 2019 (photo. JM)

Comme présenté dans la 4e partie de l’article, la date de l’inauguration, avec quelques difficultés, fut en fin de compte fixée au 30 novembre 1924 !

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder au sommaire de l'article consacré à ce Monument retraçant son histoire depuis la décision actée du conseil municipal d'ériger e Monument à son inauguration, le 30 novembre 1924 par le Général Charles Nollet, le ministre de la Guerre.

1924, Inscriptions sur le Monument

Avant de passer en revue les plaques présentes sur le Monument, pour mémoire, revenons sur les textes gravés dans la pierre d'Euville utilisée pour l'édifice.

IMG_15795R

L'arrière du Monument (photo JM)

Hormis les inscriptions des noms de l'architecte Albert Le Monnier et du statuaire Georges Verez, sur le socle du monument en face avant, en partie arrière, est gravé l'épitaphe suivant :

IMG_15795R2

 L'épitaphe gravée au dos du Monument (photo JM)

A LA GLOIRE DES ENFANTS

DE BELFORT

TOMBES EN DEFENDANT

LA NOBLE CAUSE

DU DROIT

ET DE LA CIVILISATION

1914

1918

Lors de la 2e Guerre Mondiale, pendant l'occupation de la ville par l'armée allemande débutée le 18 juin 1940, ces inscriptions d'origine furent effacées en février 1941 ! Elles étaient infamantes vues de l'envahisseur, lui rappelant leur défaite lors de la Première Guerre Mondiale.

Il en avait fait de même pour les inscriptions sur la statue d'Edith Cavell dès leur arrivée! Elle fut même renversée le 24 août, pieds brisés.

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder à ce fait détaillé dans la partie 3 de l'article sur cette courageuse infirmière anglaise.

Allemands Monument aux morts Livre Belfort au fil du temps CG R

Occupants devant le monument (doc Livre Belfort au fil du temps CG)

Le conseil municipal, du 6 décembre 1944, décida de créer des Comités ayant pour mission d'ouvrir des souscriptions publiques pour effectuer les restaurations  nécessaires au rétablissement des états initiaux.

1931, Plaque "De profundis"

En dessous des inscriptions de l'épitaphe, est fixée une plaque avec le poème "De profundis" du poète-soldat Jean-Marc Bernard tué près de Souchez (commune du Pas-de-Calais, située au sud-ouest de Lens), le 9 juillet 1915.

Jean-Marc_Bernard Wikipédia

Jean-Marc Bernard (photo Wikipédia)

Ce fut à l'initiative du maire Edouard Lévy-Grunwald qui proposa le 25 janvier 1930 au conseil municipal de faire figurer le poème ‘’De profundis’’ sur le Monument aux morts.

Il considèrerait que ces vers, du poète et soldat Jean-Marc Bernard reflétaient d'une façon poignante l'état d'esprit des combattants de la Grande-Guerre au début de l'année 1915.

IMG_5798R1

Plaque "De profundis"  (photo JM)

Texte De profundis

Les vers du poème de Jean-Marc Bernard

La conception, la réalisation et la pose de la plaque furent confiées à l'artisan belfortain Eugène Traut, sculpteur et marbrier funéraire. Il fit réaliser la plaque en bronze par les Etablissements Métallurgiques A. Durenne installé à Paris à partir d'un modèle en plâtre. Elle coûta 8000 francs aux finances de la ville.

1929 30 31 Monument Mort Plaque Offre E Traut 1M22 R

Offre E. Traut pour la réalisation posée de la plaque (coll. AMB)

Elle fut apposée probablement au début de l'année 1931 sur le monument.

NA : Lors de mes recherches, je n'ai pas trouvé cette date; je suis preneur de toute information à ce sujet !

1937, 1ère Plaque Alexandre de Yougoslavie

Sous le poème figure une autre plaque représentant la tête d'un homme de profil, en habit militaire et coiffé d'une casquette.

IMG_5799R

Plaque de ??? (photo JM)

Initialement, quand j'avais effectué mes recherches en 2013 pour écrire l'article sur le square du Souvenir, l'information que l'on m'avait donnée sur ce personnage, désignait le Roi des Belges, Albert 1er.

CPA Albert 1er Roi des Belges

Carte postale Albert 1er Roi des Belges (coll. privée)

Il prit une part importante à la résistance à la tête des troupes belges contre l'envahisseur allemand lors de la Première Guerre Mondiale.

Mais un doute existait par rapport à l'allure générale et cette casquette un peu particulière...

En réalité, la plaque représente le roi Alexandre 1er de Yougoslavie !

Alexandre de Yougoslavie L'IllustrationJPG

Alexandre de Yougoslavie (doc. L'Illustration)

Cette identification est due à Jean-Christophe Tamborini, adjoint au directeur des Archives départementales, qui a trouvé dans le journal de L'Illustration du 14 octobre 1916, cette peinture beaucoup  plus ressemblante..

Bio Alexandre 1er

Cette plaque fut apposée après la 2e Guerre Mondiale car la première, en pierre, fut cassée lors du conflit (en 1942).

La première version, sous forme de médaillon, fut réalisée par le statuaire, ancien Poilu d'Orient, P.  Gschwind et fut posée le 10 octobre 1937, à l'occasion de l'Assemblée générale du 10ème anniversaire de la fondation de l'Association des Poilus d'Orient Belfort-Mulhouse.

La cérémonie au Monument se déroula sous la présidence du consul général de Yougoslavie à Metz, Ivan Illitch délégué par Son Excellence Monsieur Pouritch, ministre de Yougoslavie en France.

CPA Belfort Monument aux morts 1

Carte postale Monument aux morts (coll. JM)

Parmi les personnalités présentes, le président de l'Association, M. Saras, le président des P. O. (Poilus d'Orient) des Vosges, Paul Roy, le délégué de Montbéliard, le docteur Ferrand, le délégué de Mulhouse, le secrétaire et le trésorier de l'association belfortaine, MM. Jules Bègue et Laurent Zeil

Deux couronnes aux couleurs franco-serbes furent déposées devant le Monument par le consul et le président de l'association.

Lors de cette cérémonie, le drapeau de l'association fut décoré de la cravate de Commandeur de la Couronne Yougoslave par le Consul.

Croix Commandeur de la Couronne Yougoslave R

Croix Commandeur de la Couronne Yougoslave (coll. privée)

L'Assemblée générale fut suivie d'un banquet à la Grande Taverne, supervisé par le propriétaire, M. Tallon.

1952, 2e Plaque Alexandre de Yougoslavie

La première plaque en pierre (marbre ?) qui fut posée le 10 octobre 1937 fut cassée lors de la 2e Guerre Mondiale, (en 1942).

Une nouvelle en bronze la remplaça en 1952 et fut inaugurée par deux fois.

Dimanche 9 novembre 1952

Ce fut par un temps assez froid et pluvieux, que fut inaugurée la nouvelle plaque fixée à l'arrière du Monument dessous le poème "De profundis" par une délégation d'une quinzaine d'Anciens Combattants Serbes, venus de plusieurs villes de France (L'Hôpital, Metz, Mulhouse, Paris et Strasbourg), et d'Anciens Poilus d'Orient.

Belfort CPSM Monument aux morts La Cigogne

Carte postale Le square du Souvenir Monument aux morts (coll. JM)

Dans l'assistance, avaient pris place le président de l'Association des Anciens Combattants, M. Cordier, le représentant de l'UFAC (Union Française des Anciens Combattants) et ancien Poilu d'Orient, M. Lebori, le président des Poilus d'Orient de Belfort, M. Saras, le président des Yougoslaves de Mulhouse, M. Pierre Babick

Belfort CPSM PF Monument Souvenir

Carte postale Monument aux morts (coll. JM)

La plaque recouverte du drapeau français fut dévoilée et suivie d'une minute de silence.

Une cérémonie religieuse orthodoxe fut célébrée par l'archiprêtre Anatole Batenchko de Bethoncourt et le pope Théodotie venu de Strasbourg pour bénir la plaque. Ils remercièrent l'assistance de leur présence et plus particulièrement les anciens combattants.

Vint le temps des discours, M. Muller, ancien Poilu d'Orient, revint sur la mort brutale du roi Alexandre 1er de Yougoslavie à Marseille, le 9 octobre 1934 et la douleur provoquée par cet assassinat.

Belfort CPSM Monument aux morts Janin

Carte postale Le square du Souvenir Monument aux morts (coll. JM)

Le représentant de l'ex-roi Pierre II, fils du défunt, le Capitaine Lazare da Bettitch célébra l'amitié franco-yougoslave et revint sur les batailles menées lors de la 1ère Guerre Mondiale par le Général Franchet d'Espèrey, Commandant en chef du corps expéditionnaire français de Salonique et par le Général Mikaïlhovitch lors de la 2e Guerre Mondiale.

Mardi 11 novembre 1952

Une nouvelle cérémonie se déroula au Monument aux morts avec la présence de l'ex-roi Pierre II de Yougoslavie*, le fils du souverain assassiné.

*Ex-roi Pierre II de Yougoslavie : Il succéda à son père assassiné à la tête de son pays jusqu'en 1945; il s'exila en avril 1941 quand la Yougoslavie fut envahie et ne put y retourner, les communistes ayant pris le pouvoir.

Il était arrivé la veille à Belfort par le train.

1952 11 11c R

Carte photo Pierre II de Yougoslavie arrivant en gare (coll. BF)

Il avait voulu que sa présence ne soit pas communiquée, seule une délégation de yougoslaves de l'est de la France était présente pour l'accompagner.

NA : Initialement, Pierre II de Yougoslavie devait venir le 9 novembre mais il avait du décaler de deux jours sa présence.

1952 11 11b R

Carte photo Pierre II de Yougoslavie se rendant au Monument (coll. BF)

Il fut accompagné par le président Saras de l'Association des Poilus d'Orient de Belfort, d'anciens Poilus d'Orient, MM. P. Gschwind, Clerc, du docteur Mullet et de M. Pélot

1952 11 11a R

Carte photo Pierre II de Yougoslavie lors de la cérémonie (coll. BF)

Une nouvelle fois la plaque fut dévoilée, cette fois-ci par son fils. Ensuite, il déposa une imposante gerbe où figurait l'inscription "A mon père".

1952 11 12 Plaque Alexandre de Yougoslavie ER p1aR

La dépose de la couronne par Pierre1er de Yougoslavie (photo ER)

Des prières furent prononcées par l'archiprêtre et des popes accompagnés d'un chœur d'émigrés serbes.

Malgré sa demande d'être incognito, il fut invité par le préfet M. Georges Dupoizat à un vin d'honneur servi dans la grande salle du conseil général en présence de nombreux invités.

Un banquet simple, type familial, était organisé au Tonneau d'Or pour les participants à l'inauguration.

Belfort CPSM Grand Hôtel Tonneau d'Or BF

Carte postale Le Tonneau d'Or (coll. BF)

En fin de repas, le président Saras fit un discours rappela l'attentat de Marseille, l'amitié franco-yougoslave… il termina par ces paroles :

"Nous garderons la mémoire du roi preux et nous conserverons notre amitié à sa nation. Vive Sa Majesté Pierre II, vive la Yougoslavie, vive la France !"

Ensuite, l'ex-roi Pierre II prit la parole :

"Chers compagnons d'armes de mon père, je suis très ému de l'honneur que vous venez de rendre à mon père, ami de votre noble pays. Je remercie toutes les personnes qui ont bien voulu m'associer à cette cérémonie. Je demande à mes compatriotes d'acclamer notre fidèle amie, la France. Vive la France !"

La forte délégation yougoslave composée en majorité de réfugiés, acclama vigoureusement le pays qui les avait accueillis.

Il s'adressa ensuite à ses compatriotes dans leur langue maternelle.

194X, Plaque des déportés

Au pied du monument, est déposée la plaque en hommage aux déportés ou sont inscrits ces mots :

20191108_163326

La plaque pour les déportés belfortains (photo JM)

A NOS CAMARADES

DE DEPORTATION

MORTS

POUR QUE LA FRANCE

VIVE LIBRE

Je n'ai pas encore trouvé la date à laquelle cette plaque fut installée sur le monument, certainement à la fin des années 40 car au début des années 50, elle est présente; visible sur des cartes postales.

2000, Plaques des noms des morts pour la France

La particularité du Monument aux morts de Belfort est qu'il ne porte pas le nom des Morts pour la France comme le sont la majorité des monuments !

CPM Belfort Monument aux morts

Configuration de l'entourage du Monument avant 2000 (coll. JM)

Le projet de "corriger" cette absence prit corps en fin 1997 avec la suggestion effectuée par Gabriel Goguillot le 21 octobre, au maire Jean-Pierre Chevènement, suite à un courrier reçu des Anciens d'Afrique du Nord qui veulent édifier un Mémorial pour les Morts pour la France en Afrique (1952-1962) et à sa propre réflexion… Il proposa de mettre en place des plaques recensant les Morts autour du Monument.

Le projet

Le principe du projet fut adopté et un descriptif fut ficelé en fin 1999 avec la transformation du Monument en un Mémorial du 20e siècle. Son socle serait remodelé en tronc de pyramide afin d'inscrire 1700 noms sur des dalles de granit rose le recouvrant.

Des dalles de la même matière recouvriraient le parvis sur lequel est installée la flamme du souvenir. Une circulation gravillonnée permettra un accès aisé aux inscriptions.

Projet esquisse du Monument R

Esquisse du projet (doc. AMB)

Le 3 février 2000, le conseil municipal autorisa le maire à solliciter des subventions auprès de l'Etat, de la Région et du Conseil Général et le 10 mars, autorisa le maire à faire réaliser les travaux après la phase de l'appel d'offre.

L'ensemble des tâches du projet fut défini et chiffré, ainsi qu'un planning prévisionnel :

  - Présentation du dossier d'appel d'offres au CM du 3 avril 2000

  - Offres retenues à fin mai

  - Début des travaux début juin

  - Fin des travaux fin octobre

Le 12 mai, les offres retenues furent la maçonnerie par la société Albizzati et les dalles par le marbrier Demuru.

L'inauguration du Mémorial fut programmée au 10 novembre 2000.

Plaquette Mémoriel R

Carton d'invitation Inauguration du mémorial (doc. AMB)

Sur les quinze plaques disposées autour du monument, étaient gravés les 1871 noms, des femmes et des hommes morts pour la France lors des deux Guerres Mondiales ainsi que lors des guerres d'Indochine et d'Algérie.

20191109_165312R

Les plaques disposées à droite du Monument (photo JM)

20191109_165343R

Les plaques disposées à gauche du Monument (photo JM)

20191109_165449R

Les plaques disposées à l'arrière du Monument (photo JM)

La cérémonie se déroula à 18 heures sous une pluie battante, avec la présence du maire de Belfort, Jackie Drouet, du préfet Pierre Pouëssel, du sénateur Michel Dreyfus-Schmidt, de l'ex-ministre de l'Intérieur Jean-Pierre Chevènement, du président de l'UFAC (Union Française des Anciens Combattants) Bernard François, de la conseillère générale Gilberte Marin-Moskowitz

2000 11 11 Monument aux morts Plaques Le Pays 1aR1

Les personnalités autour de la flamme (photo Le Pays)

Après le dévoilement des plaques, la flamme du Monument fut ravivée par le président de l'UFAC, suivi par le dépôt d'une gerbe par le maire et le préfet. Jackie Drouet effectua un discours émouvant en hommage aux victimes de ces trente années de guerre.

Les sonneries règlementaires furent assurées par la Clique de Lepuix-Gy; elle suppléa à la déficience de la sono pour la Marseillaise.

Des enfants des écoles firent l'appel des morts et un ancien combattant répondait ''Mort pour la France".

Monument aux morts Belfort Mag Déc 2000 R1

Le premier enfant lors de l'appel aux morts (photo Belfort Mag)

Un tour de garde fut engagé avec la participation de 125 volontaires dont les anciens combattants avec leurs drapeaux jusqu'à 22h30. Le premier tour de 15 minutes fut assuré par les personnalités citées précédemment.

Epilogue

Avec cette dernière partie, ce termine cet article sur le Monument aux morts, érigé en 1924, décliné en 6 chapitres. Sa construction entérinée par le conseil municipal le 27 novembre 1920, ne fut pas un long fleuve tranquille, tout au moins plus tumultueux que sa voisine, la Savoureuse !

JM

Lien pour accéder aux articles cités

Sommaire de l'article du Monument aux morts : Cliquer ici

Edith Cavell (partie 3) : Cliquer ici

Références textes : Dossier sur le Monument aux Morts des Archives municipales de Belfort (AMB), les journaux La Frontière, L’Alsace et L'Est Républicain (collections AMB), le magazine Belfort Mag (collection AMB), Livre Belfort au fil du temps (Christophe Grudler), L'Illustration (coll. Archives départementale du 90)

Référence Web : Wikipédia Divers Sites…

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---