MAJ le 14 août 2016 (Origine du marathon)

En cette année Olympique, les Jeux d’été se déroulent à Rio du 5 au 21 août 2016, il m’était tendu une perche si grande avec une ouverture un 5 août que je ne pouvais pas ne pas coucher quelques mètres de texte sur cette compétition internationale majeure.

Préambule

N’oublions pas que les Jeux Olympiques ne sont pas nés en 1896, mais dès 776 avant JC eurent lieu les premiers Jeux Olympiques dit ‘’Antiques’’ créés par Iphitos le roi d’Elide en Grèce. Il est même envisagé qu’ils soient plus anciens encore…

Anneaux olympiques

Mais revenons à 1896… pour les Jeux Olympiques de l’ère moderne.

Chromo Athènes

Chromo Athènes Le Parthénon

Un homme est à l’origine de cette rénovation, le Baron Pierre de Coubertin (1) qui lança le 25 novembre 1892, son appel ‘’cette œuvre grandiose et bienfaisante : le rétablissement des Jeux Olympiques’’ depuis l’amphithéâtre de la Sorbonne à Paris.

CPM Pierre de Coubertin 001

CPM Baron Pierre de Coubertin

En 1894, il organisa le premier congrès olympique du 16 au 23 juin toujours à la Sorbonne où étaient représentées 13 nations dont de nombreuses personnalités comme Edouard VII le Prince des Galles, Léopold II le Roi des Belges, Diadogue Constantin le prince héritier de Grèce … des défenseurs et organisateurs de la pratique du sport.

Les pays représentés étaient l’Angleterre, l’Australie, la Belgique, la Bohème, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, les Pays-Bas, la Russie et la Suède.

Carte monde Participants Congrès 1894

Carte des pays représentés au Congrès de 1894 (réalisation BF)

Il y fut créé le CIO (Comité International Olympique) et lors de la séance de clôture, le rétablissement des Jeux Olympiques avec une fréquence quadriennale.

Lors de ce congrès, les membres ratifièrent la condamnation des règlements sportifs de certaines fédérations (britanniques notamment) excluant les ouvriers et les artisans au nom d’un élitisme social qui allait à l’encontre des idéaux égalitaires français.

Télécarde Grecque Comité

Télécarte grecque du Comité du CIO, dont le Baron Pierre de Coubertin (assis à gauche) et Dimitrios Vikélas (assis au centre)

Pierre de Coubertin proposa que ces premiers jeux de l’ère nouvelle soient organisés à Paris en 1900 en même temps que l’Exposition Universelle mais il ne sera pas totalement suivi ! La date éloignée pourrait porter préjudice à cette initiative d’où la décision de choisir Athènes pour le retour aux sources de l’olympisme et la date de 1896.

CPA Athènes Souvenir

Carte postale Souvenir d’Athènes

Une autre décision avait été prise, seuls les amateurs masculins pourraient y participer !

Le CIO retint comme devise olympique pour ces nouvelles Olympiades, celle proposée par l’abbé Henri Didon*, participant au Congrès, ‘’Citius, Altius, Fortius’’ (Plus vite, plus haut, plus fort).

Entier Henri Didon R

 

*Henri Didon, dominicain fut un grand promoteur du sport moderne.

 

                                      Extrait Entier postal Slovène

 

 

Le premier président du CIO fut l’homme d’affaires grec Dimitrios Vikélas.

Il était présent au Congrès suite à la demande de l’apôtre et développeur du sport en Grèce, le professeur Ionnis Phokianos qui ne pouvait pas s’y rendre, pour le suppléer.

En-tête Bulletin CIO Juillet 1894

En-tête du 1er Bulletin du CIO

Athènes 1896

Si Athènes avait été suggéré comme ville organisatrice par le futur président de CIO, la Grèce n’était pas dans une situation florissante mais tout le contraire, le pays était en quasi faillite !

CPM Affiche JO 1896 Athènes

Carte postale de l’affiche* des JO 1896 (La déesse Athéna)

*Affiche JO 1896, en réalité, il n’y a pas eu d’affiche créée pour ces Jeux. La page de couverture du rapport officiel est devenue l’image des Jeux.

Télécarte grec Dimitrios Vikelas 2001

 

Grâce à la pugnacité de Dimitrios Vikélas et de grecs favorables à ce retour des Jeux, des financements furent trouvés pour le bon déroulement de cette Olympiade.

 

 

Télécarte Président du CIO, Dimitrios Vikélas

 

Les dons permirent de rénover le stade antique, construit en 330 Avant JC, pour accueillir les épreuves d'athlétisme, de gymnastique, d'haltérophilie et de lutte.

CPA Athènes Stade panathénaïque

Carte postale du stade panathénaïque d’Athènes

Les participants

Ces premiers Jeux de l’ère moderne se déroulèrent du 6 au 15 avril 1896. Ils accueillirent 241 athlètes représentant 14 nations; la bonne moitié était des grecs. Les déplacements à la fin du 19ème siècle n’étaient pas aisés…

Amérique : Chili et Etats-Unis
Europe : Allemagne, Autriche, Bulgarie, Danemark, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie, Italie, Suède et Suisse

Océanie : Australie

Carte monde Participants JO 1896

Carte des nations participantes (réalisation BF)

Les disciplines, pour ces premiers jeux, avaient été définies par le Comité précédemment en novembre 1894 suivant différents critères, sport amateur, noblesse des épreuves, beauté du geste…

Athlétisme (courses, lancers et saut)
Cyclisme (vitesse et fond)
Equitation
Escrime (épée, fleuret et sabre)
Gymnastique (exercices individuels et mouvements d’ensemble)
Haltérophilie
Lutte
Nautisme (yachting, aviron et natation)
Tennis
Tir (pistolet et fusil)

CPA Athènes Souvenir Sports

Carte postale Epreuves sportives

43 épreuves furent pratiquées dans le cadre de ces dix disciplines.

La cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture eut lieu le 6 avril dans le stade Panathénaïque d’Athènes qui accueillit environ 80 000 spectateurs pour voir les athlètes des différentes délégations réparties sur la piste face à la tribune d’honneur où siégeait le roi grec Georges 1er, les dignitaires et autres invités.

Timbre grec Spyros Samaras

 

Après l’hymne grec, les discours et l’hymne Olympique composé par Spyros Samaras, les épreuves sportives purent commencer.

 

 

                             Timbre grec Spyros Samaras

 

La compétition

Ce fut la course du 100 m où 21 athlètes étaient au départ de cette première épreuve des Jeux Olympiques de l’ère moderne. Pour l’histoire, le titre revint à l’américain Thomas Burke.

Grèce 1896 Course 100 m R

Image du départ de la course

Pour cette première Olympiade, les Etats-Unis (11 or) furent les premiers au classement général des médailles juste devant la Grèce (10 or) et l’Allemagne (5 or). La France (5 or) finit quatrième.

JO 1896 Tableau médailles

Tableau des médailles (source : Wikipédia)

Les médailles d’or françaises furent remportées par le cycliste Paul Masson (3 médailles) en vitesse, au contre-la-montre et aux 10 km, par le cycliste Léon Flameng aux 100 km et par le fleurettiste Eugène-Henri Gravelotte.

CPM JO1996 Cyclistes

Carte postale Les français Paul Masson et Léon Flemeng

Avec ses treize athlètes, l’Equipe de France Olympique avait remportée pas moins de 11 médailles. Avec 5 en or, elle avait récoltée 4 en argent et 2 en bronze.

Image Spyridon Louis R

 

Parmi les 10 médailles d’or gagnées par la Grèce, la plus importante pour le pays fut la victoire de Spyridon Louis sur le marathon.

 

                                          Image Spyridon Louis

 

 

Un athlète remporta quatre médailles d’or, l’allemand Carl Schuhmann; trois en gymnastique et une en lutte.

Récompenses

Chaque vainqueur reçut une médaille en argent, un rameau d’olivier et un diplôme, quant au deuxième, une médaille en cuivre, une branche de laurier et un diplôme.

La médaille d’argent fut créée par le sculpteur-graveur français Jules-Clément Chaplain, elle représentait à l’avers la tête de Zeus, dieu de la guerre, tenant un globe à la Victoire ailée, la déesse Niké. Sur le revers, l’Acropole.

Médail JO 1896 Wikipédia BF 

L’avers et le revers de la médaille

Apparemment, les rameaux d’olivier et les branches de lauriers auraient été cueillis sur le Mont Olympe.

Le diplôme fut réalisé par le peintre Nikolaos Gysis, ami de Dimitrios Vikélas

Cérémonie de clôture

La cérémonie de clôture fut reportée au mercredi 15 avril, toujours au stade panathénaïque. Le mauvais temps, pluie et vent sous forme de tempête, avait contraint les organisateurs de l’annuler la veille. Georges 1er de Grèce, le roi assura la remise des récompenses aux deux premiers athlètes de chaque épreuve. Les médaillés effectuèrent un tour d’honneur accompagnés par la musique de la fanfare de la garnison d’Athènes.

CPA Roi de Grèce

Carte postale Le Roi Georges 1er

Auparavant, le dimanche 12 avril, le roi avait invité les athlètes et les officiels à un banquet.

Le roi souhaita que les Jeux Olympiques reviennent tous les quatre ans à Athènes… mais le Baron Pierre de Coubertin les voulait à Paris en 1900 !

CPA Athènes Souvenir 2

Carte postale Souvenir d'Athènes

Anecdotes

Si seuls les amateurs pouvaient concourir, une compétition entre maîtres d’armes professionnels eut lieu. De même, que seuls les hommes étaient admis, toutefois une grecque, Stamáta Revíthi, réalisa le marathon* le lendemain mais sans pouvoir entrer sur le stade.

CPA Grèce Marathon

Carte postale Départ du marathon

*Marathon : Cette épreuve fut créée pour ces jeux sur une idée du linguiste français Michel Bréal pour rappeler la performance du messager grec Philippidès qui vint annoncer à Athènes la victoire sur les Perses en ayant couru depuis la ville de Marathon, située sur la côte de l’Attique, distante de 40 kilomètres.

Gravure Michel Bréal  CPA Sculpture Phildippidès

Gravure Michel Bréal et carte postale sculpture Philippidès

Epilogue

En 1894, un homme Pierre de Coubertin impulsa l’idée de mettre en place les Jeux Olympiques. Deux ans plus tard, l’idée était concrétisée par l’organisation de l’Olympiade à Athènes en 1896 malgré une situation économique défavorable. Des hommes ont su renverser des montagnes tout en mettant à l’honneur l’Acropole juché sur son plateau.

JM

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

            ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---