Un nouveau billet sur une fontaine qui fit couler en son temps beaucoup d’eau… quoi que l’eau ne fut pas au rendez-vous initial et fut fort capricieuse !

CPM Fontaine Guy de Rougemont 3

                                      Carte postale Vue sur la rue Prud'hon

Genèse de la Fontaine de Guy de Rougemont

En 1984, le ministère de la Culture et l’ADEA (Association du Développement de l’Environnement Artistique) lance le programme Fontaines de France qui consiste à faire réaliser par 7 artistes sélectionnés une fontaine dans 7 villes de France. Belfort propose sa candidature en juin 1984. Malheureusement à cette date, les sept villes sont déjà sélectionnées. Il est peut être envisagé d’étendre le concept et la candidature de Belfort, qui persévère dans la démarche, est mise en réserve.

Fin 1984, Belfort se voit proposer l’œuvre de Guy de Rougemont (1) suite au désistement de la ville de Paris. La fontaine de cet artiste devait être installée à la galerie d’Orléans du Palais Royal. Pour le financement, 15% du coût des travaux restant à la charge de la ville accueillante.

C’est le 19 avril 1985 que le conseil municipal entérine la décision d’accueillir la Fontaine de Guy de Rougemont. Son implantation est prévue à l’intersection du faubourg de France et de rue Prud’hon donnant sur le Passage de France.

La convention avec l’ADEA est signée le 20 décembre 1985.

La maquette

La maquette de la fontaine montre une œuvre basée sur :

-  un socle carré avec 3 marches en pourtour,

-  8 colonnes d’environ 4 m de haut et 0.50 m de diamètre érigées en pourtour de façon symétrique sur le socle,

-  4 petites colonnes biseautées d’environ 1,50 m implantées au centre

-  4 tables basses entourant ces dernières.

Croquis Fontaine par Rougemont

                             Croquis de la fontaine réalisé par Guy de Rougemont

Les colonnes devant marier des couches de marbre avec des hauteurs de strate et de couleur différents.

Le socle et les tables étant constitués en grès.

RM Mai 1985 Fontaines de Rougemont

                                   Maquette de la fontaine réalisée en 1985

La fontaine ayant cette particularité de posséder des jets horizontaux entre les grandes colonnes d’une part, et d’autre part en oblique entre les grandes colonnes et les colonnes centrales

Les travaux

Les travaux débutent le 10 mars 1986. Ils consistent à établir les fondations, détourner et installer les réseaux (électricité, PTT, gaz et eau), créer le local technique (7 m x 7 m x 2.5 m) enterré pour installer les pompes, les vannes, les canalisations, la récupération des eaux, la filtration, les équipements électriques… Les travaux sont confiés à la société SCANZI pour la partie du gros œuvre et la CGEE pour la partie fonctionnelle.

Est Républicain 15 mars 86 Travaux Fontaine Rougemont R

                              Début des travaux en mars (photo Est Républicain)

L’avancement des travaux est conforme au planning. La partie gros œuvre est livrée le 15 mai, les colonnes sont installées le 20 mai et les installations fonctionnelles sont terminées par les essais effectués le 30 juin.

Si la construction de la fontaine s’est réalisée conformément au planning, elle est légèrement différente à la maquette initiale ; plus de petites colonnes au centre mais une seule colonne de même dimension que les huit autres !

  

La réception est réalisée le 10 juillet. Constat est établi que si la partie gros œuvre est conforme à l’attendu hors quelques petites corrections à apporter, les jets d’eau, eux, n’en font qu’à leur tête ou plus précisément arrosent la tête des passants !  La fontaine étant dans une zone perturbée par les vents, le  fonctionnement théorique n’a pu être concrétisé !

   CPM Fontaine Guy de Rougemont 2

                    Carte postale Vue sur le faubourg de France direction Place Corbis

La société CGEE doit reprendre sa copie pour que son installation respecte le cahier des charges.

En octobre 1986, des nouveaux réglages sont effectués pour permettre une nouvelle réception. Elle a lieu le 5 décembre 1986 mais les résultats sont toujours aussi problématiques.

   CPM Fontaine Guy de Rougemont 002

Carte postale Vue sur le faubourg de France direction de la gare

Début 1987, une nouvelle campagne d’améliorations (réglages, ré usinage des vasques supérieures…) est engagée pour aboutir aux résultats attendus. La énième réception du 15 avril 1987 en présence du maire Jean-Pierre Chevènement et de l’artiste, démontre une nouvelle fois que la solution des jets d’eau horizontaux ne fonctionne pas. La sagesse veut que cette solution soit abandonnée au grand regret des protagonistes!

Le 15 mai, l’ADEA propose que l’eau soit assagie par la suppression des jets et qu’elle s’écoule tout simplement le long des colonnes.

Après les modifications effectuées en ligne avec la nouvelle solution (approuvée de fait) et terminées fin août, la réception effectuée le 17 septembre 1987 est acceptée avec des réserves par les représentants de la ville; les écoulements d’eau étant  discontinus !

Est Républicain 7 oct 87 Piano Fontaine Rougemont R

 

Comme l’eau est presque apprivoisée, un récital de piano se déroule le 10 octobre 1987 aux pieds de la fontaine; ce piano de la marque Schimmel est le frère jumeau de celui de l’émission télévisée Champs Elysées. Sa particularité, hormis son prix (230 000 francs, 35061 euros), est qu’il est réalisé en altuglas. Cette matière permet de voir l’intérieur du piano.

Concert du 17 septembre 1987 (photo Est Républicain)

 

Le pianiste a-t-il joué l’eau vive? L’histoire ne le dit pas, peut être que le pianiste, la société Gur ou les spectateurs du jour pourront nous le dire…

Inauguration

Après les derniers réglages, l’inauguration peut être enfin planifiée et avoir lieu le 28 mai 1988.

Carton invitation Inauguration Fontaine Rougemont

 

Carton d’invitation à l’inauguration.

 

 

Ainsi, cette fontaine qui a fait couler à certains moments plus d’encre que d’eau peut être enfin inaugurée. La ville peut s’enorgueillir de posséder une très belle fontaine dans le faubourg de France.

En ce samedi 28 mai 1988, Jean-Pierre Chevènement peut procéder à l’inauguration de la fontaine en présence des corps constitués, de l’artiste Guy de Rougemont, du représentant de l’ADEA Gilles de Bure et d’Ernest Pignon (2).

Le Pays 29_05_88 Inauguration Fontaines Rougemont NB R

                                Les discours lors de l’inauguration (photo Le Pays)

Est Républicain Inauguration Fontaine Rougemont R  IMG_2403

Jean-Pierre Chevènement et Guy de Rougemont (photo Est Républicain) devant la plaque d’inauguration (photo JM)

Un repas au restaurant ‘’Au Pot au Feu’’ avec une vingtaine de convives viendra clôturer cette journée qui aura aussi été consacré à d’autres projets comme l’installation de colonnes pour créer une allée monumentale sur le parc de l’Arsenal au pied du Lion, une fresque sur les façades des immeubles donnant sur le parking des Nouvelles Galeries…

CPM Fontaine Guy de Rougemont 1

                                                           Carte postale

En 1989, la fontaine est pourvue d’un éclairage aux pieds de ses colonnes.

Petit point de vue

CPM Optique de France

 

 

 

 

Un opticien a même utilisé comme support visuel la fontaine de Rougemont pour indiquer la situation de son commerce… certainement un clin d’œil fait à ces clients ayant des problèmes de vue !

 

 

 

 

                           Carte postale

 

 

Collection

Pour les Cartophiles et Collectionneurs du Territoire de Belfort, l’illustrateur Marc Lédogar (3) a dessiné une carte postale en prenant la Fontaine de Rougemont comme sujet; elle a été émise pour le 14ème Salon des Collectionneurs de Belfort les 6 & 7 avril 1991.

CPM Marc Ledogar 001

                            Carte postale illustrée par Marc Lédogar (texte avec dorure)

NB : Cette carte postale est en vente auprès de l'association des C.C.T.B.

Commande possible en laissant un message via le lien "Contacter l'auteur" (lien situé dans la colonne de gauchedu blog, sous le calendrier du mois).

JM

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur la photo, vous pouvez l’agrandir.

Appendice

(1) Guy de Rougemont : Né à Paris en 1935, est un peintre et sculpteur.

Guy de Rougemont

Il a toujours voulu inscrire ses œuvres dans l’environnement de la Cité.

 

Guy de Rougemont

 

(2) Ernest Pignon : Né en 1942 à Nice, est un artiste plasticien. Il fait parti des artistes à l’origine de l’Art Urbain. Dès le début des années 80, il décore les murs avec des fresques géantes. En octobre 1988, il réalisera la fresque sur les façades des immeubles donnant sur le parking des Nouvelles Galeries.

CPM Fresque Ernest Pignon

                             Carte postale de la fresque d'Ernest Pignon

(3) Marc Lédogar : Né le 1er mars 1964 à La Walck (Bas-Rhin) est un illustrateur de carte postale à la base. Il est classé comme enfant du Pop Art. Doué, il a donné un coup de pied dans le monde de la carte postale en développant des techniques innovantes et renouvelées pour illustrer plus de 500 cartes à ce jour depuis la première réalisée en 1984. Cette dernière était un hommage à un grand  artiste alsacien Jean-Jacques Waltz (4). Son père artistique est Camille Claus (5). A partir de cet art mineur qu’est la carte postale, il est devenu un artiste reconnu dans l’art majeur de la peinture. Il a reçu de nombreuses récompenses pour ces œuvres.

(4) Jean-Jacques Waltz (1873-1951), né à Colmar, est un illustrateur alsacien  qui a dessiné de nombreuses cartes postales et livres. Il est plus connu sous le nom d’Hansi ou Oncle Hansi. Si ces illustrations peuvent paraître innocentes (scènes de la vie alsacienne), elles recèlent souvent son aversion à l’en contre des prussiens qui ont annexé l’Alsace en 1871 !

(5) Camille Claus : Né à Strasbourg le 30 septembre 1920, est un peintre alsacien expressionniste au début de sa carrière puis verse à la fin des années 50 dans l'abstrait et le figuratif. Comme toute artiste, il a plusieurs cordes à son arc comme le dessin, la sérigraphie, les poèmes...  Il décéde dans sa ville natale le 2 juillet 2005.

                    ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---