Depuis 2008, la Ville de Belfort organise tous les deux ans le 31 décembre une soirée appelée Le Grand Soir, soirée plus festive associée à son feu d’artifices annuel du réveillon.

Affiche Le Grand Soir Belfort 2012Affiche Le Grand Soir 2012

Le spectacle proposé ce 31 décembre 2012 était un véritable parcours féérique sous la houlette de Damien Fontaine (1) scénographe renommé dont le talent a œuvré dans de nombreuses villes françaises et étrangères.

La soirée débutait tôt vers 20 heures, du côté de la Porte de Brisach et le long des remparts où notre maître d’œuvre offrait aux spectateurs un déroulé de l’histoire de la ville via des projections lumineuses prenant appui sur les volumes architecturaux de la porte du 17ème siècle. Ce spectacle s’appuyant sur la technologie dite mapping vidéo (2), d’une petite dizaine de minutes est passé en boucle jusqu’à 2 heures du matin.

La porte devenant au fil des lumières temple antique, puis gothique, voir baroque…

P1100237a P1100238 P1100239   

P1100242 P1100240a P1100244

P1100244a P1100244b P1100244c

P1100245a P1100248 P1100250

P1100250a P1100251a P1100251b 

Les fortifications au voisinage de la porte étaient elles aussi sous les lumières des projecteurs; les murailles étant habitées par des silhouettes qui dansaient de drôles de farandoles !

P1100230 P1100234

Telles des animations éphémères...

P1100252 P1100261

donnant vie à des murs emprunt d'histoires...

P1100314 P1100318

Quelques autres immeubles ou monuments avaient, eux-aussi, revêtu leurs habits de lumière…

P1100295 P1100308 P1100328_modifié-1

Maison rue des Bons Enfants, Porte de Brisach & Rue de la Grande Fontaine

P1100310 P1100334 P1100365

Maison rue des Bons Enfants, La Grande Fontaine & Tour 41

P1100358 P1100363

Architecture métallique de l'intérieur du marché Fréry

P1100453 P1100350

Hôtel du Département et Place de l’Arsenal

Un autre lieu, un autre spectacle multimédia mixant images, sons et artifices était offert. Il se déroula vers minuit sur la façade du Château et du Lion qui pendant environ vingt minutes furent un émerveillement pour les yeux grâce à la magie de la vidéo en 3D. C’était comme si les pierres se réveillèrent… on vit même le Lion se dégourdir ses pattes et partir! Heureusement il est revenu… car la Cité du Lion sans lion c’était la fin de l’espoir que la ville soit classée, un jour, au patrimoine mondial par l’UNESCO ! Revenons à nos moutons, le thème projeté était le Symbolisme (3) en l’honneur de Léon Deubel (4), poète belfortain dont on fêtera cette année le centenaire de sa disparition. Le spectacle fut une grande réussite et fit rugir de plaisir les spectateurs qui avaient pu, cette année, laisser leur parapluie à la maison.

P1100380 P1100381

P1100384 P1100385

Le Lion part en ballade…

P1100394 P1100399

P1100422 P1100424

P1100429 P1100439

P1100441

 

P1100448

 

 

Et ainsi se termine ce billet illuminé qui vient éteindre les Illuminations de Belfort.

NA : Ce reportage photographique est une exclusivité de Bernard F.

Il est possible de voir une vidéo d'environ 5 minutes de ce Grand soir sur le site de lWeb TV de la Mairie de Belfort (cliquer sur ce lien) et une autre vidéo plus courte sur le site du journal Le Pays (cliquer sur ce lien).

JM

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

Légende :

(1) Damien Fontaine : Né à Frain (Vosges) en 1976.

Photo Damien Fontaine R

Compositeur et metteur en scène. Ses références sont Philippe Découflé et Robert Hossein. Il réalise son premier spectacle en 1992 dans l’enceinte de son lycée à Neufchâteau. Ce sera le début d’une longue série de spectacles de plus en plus importants dans de nombreuses villes de France. En 2005, il remporte le 1er et 2ème prix des Lumières à Lyon. Sa renommée traverse les frontières et il est convié à développer son talent à Dakar, Shanghai, Sao Paulo…

(2) Mapping video : Ou 3D video mapping est une technologie multimédia projetant de la lumière ou des vidéos pour réaliser une animation visuelle sur des volumes, de recréer des images de grande taille sur des structures en relief, tels des monuments, pour créer des univers lumineux.

(3) Symbolisme : Il est un mouvement littéraire et artistique apparu à la fin du 19ème siècle ayant débuté en Russie. Ce courant de pensée repose sur la conviction que le monde réel n’est fait que d’apparences et qu’il existe une autre réalité, plus mystérieuse et plus complète. Il doit permettre de représenter concrètement l’abstrait, l’invisible… Les représentants de ce mouvement sont Stéphane Mallarmé, Paul Verlaine, Arthur Rimbaud… et Léon Deubel.

(4) Léon Deubel : Né le 22 mars 1879 à Belfort, s’est suicidé dans la Marne le 12 juin 1913 à Maison-Alfort (Val de Marne).

Photo Léon Deubel

Poète belfortain, il fut grand ami avec Louis Pergaud. Son autre ami compositeur Edgard Varèse mis en musique certains de ses sonnets. Léon Deubel est considéré comme l’un des derniers poètes maudits (jeune et incompris). Avant de se suicider, il a pris soin de détruire ses manuscrits et sa correspondance.

Au square Lechten, on peut y voir son buste réalisé par Philippe Besnard.

 

                    ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---