MAJ le 15 juillet 2019 

Une nouvelle fois, les Collectionneurs et Cartophiles du Territoire de Belfort sont partenaires de la bibliothèque belfortaine Léon Deubel pour une exposition débutée début avril et qui s’étendra jusqu’au passage du Tour de France à Belfort, plus précisément jusqu’à son départ, le 12 juillet 2019.

20190427_170815R

Cette exposition s’appuie aussi sur les objets fournis par les Cyclotouristes belfortains qui complètent les documents que j’ai prêtés, des cartes postales et des cartes photos qui ont trait au Tour de France à Belfort.

Je profite de cette annonce pour vous proposer un résumé de cette épreuve cycliste empruntant les routes du Territoire de Belfort depuis plus d'un siècle.

Tour de France

Le Tour de France a une histoire avec le Territoire de Belfort car dès 1905, il partait à l’assaut du Ballon d’Alsace le 8 juillet où passa en premier le coureur René Pottier. Il récidiva l’année suivante et remporta la 4e édition du Tour.

20190413_162031R

D’ailleurs, une stèle fut implantée avant la descente sur les pentes vosgiennes, en son honneur en 1907 (après son suicide).

Le Ballon d’Alsace

Le Ballon d’Alsace a donc vu passer les coureurs à son sommet à partir de la troisième édition du Tour de France en 1905 et chaque année jusqu’en 1914, puis en 1930, de 1933 à 1937, 1952, 1961, 1982, 1997 et 2005.

20190413_161758R

A ces passages, il faut y ajouter quatre arrivées jugées au sommet; en 1967 (Lucien Aimar) et 1969 (Eddy Merckx), de nouveau en 1972 (Bernard Thévenet) et la dernière fois en 1979 (Pierre-Raymond Villemiane).

Belfort, ville étape

Si le Tour de France passa à Belfort dès 1905, les coureurs ne s’arrêtèrent que pour signer la feuille de contrôle installée devant l’Hôtel de l’Ancienne Poste, place Corbis, pour rejoindre Besançon.

Il fallut attendre deux années supplémentaires, le 12 juillet 1907, pour que Belfort soit ville d’étape, le vainqueur en fut Emile Georget qui était passé en tête au Ballon d’Alsace.

20190413_161619R

A partir de cette date, La Cité du Lion fut ville d’arrivée jusqu’en 1914, puis de 1927 à 1938, après une longue période, le Tour revint en 1961, 1967 et une dernière fois en 1978.

20190413_161559R

Quant à Belfort, ville de départ, elle fut dans un premier temps le prolongement de l’étape d’arrivée de 1907 à 1914, de 1927 à 1938, et en 1961 et 1967. Puis elle fut dissociée en 1969, 1970, 1973, 1979, 1988, 2000 et 2012.

20190413_161658R

Le Tour a aussi emprunté les routes en bordure du département comme 2001 à Faverois et en 2009, à Delle.

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder au chapitre où figurent plusieurs articles sur le Tour de France depuis son origine et ses visites dans le département.

Tour de France des Indépendants

Quand on parle de Tour de France, on pense à la Grande Boucle, celle qui a démarrée en 1903 !

20190413_161647R

Mais il y eu un autre Tour de France, le Tour de France des Indépendants ou Tour de France Peugeot-Wolber qui eut lieu… que deux années, en 1910 et 1911.

20190413_161839R

En 1910, le vainqueur à Belfort fut Julien Loisel. Le 11 août, lors de la 3e étape, il franchit la ligne d’arrivée placée devant le café du Siècle (ou café de l’Alsace), situé quai Vauban.

L’année suivante, ce fut lors de la 2e étape du 6 août, que Belfort accueillit les coureurs venant de Nancy. Gabriel Figuet passa en premier la ligne d’arrivée, toujours tracée quai Vauban.

20190413_161819R

Les départs, après les journées de repos, s’effectuaient depuis le café Muller* à Danjoutin.

*Café Muller : Je recherche toujours où il était installé !

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder à l’article complet sur ces deux Tours de France des Indépendants.

Les belfortains au Tour de France

Belfort a été représenté sur de nombreuses éditions du Tour de France par des coureurs nés dans la Cité du Lion ou dans le Territoire de Belfort ou qui sont devenus belfortains de coeur...

En voici quelques uns, en partant des plus récents participants vers les plus lointains.

NA : Un article essayera de recenser ces coureurs, si vous avez des nomes et photos, je suis preneur.

Christophe Moreau

Un coureur belfortain, d’adoption, a participé à 15 Tour de France, il s’agit de Christophe Moreau.

20190413_161730R

Il totalise 15 éditions à son palmarès, de 1996 (75e) à 2010 (22e) dont 1 exclusion en 1998 lors de l’affaire Festina, 3 abandons (2001, 2002, et 2008), vainqueur d’une étape (prologue 2001) et une 4e place en 2000 comme meilleur classement au général.

Pascal et Eric Guyot 

En tant que belfortains participants au Tour de France, les frères Pascal et Eric Guyot ont inscrit leurs noms sur les tablettes de la Grande Boucle. L’ainé Pascal (1959) a participé au Tour 1982 en se plaçant 96e, et a abandonné à la 4e étape en 1983, il courait sous les couleurs La Redoute-Motobécane. Quant au cadet Eric (1962), il a abandonné lors de la 14e étape en 1986, il courait pour l’équipe Kas.

Jean-Paul et Patrick Hosotte

Deux autres belfortains, né à Belfort, les frères Jean-Paul et Patrick Hosotte ont participé au Tour de France 1981. Jean-Paul finit 98e et Patrick, le cadet, termina 90e, marquant ainsi son territoire.

Epilogue

J’espère avoir suscité votre curiosité pour aller découvrir cette exposition ‘’Tour de France’’ à la bibliothèque Léon Deubel à Belfort. Elle en vaut le détour… et non le contour !

P1090538R

Au 12 avril, il restait 90 jours avant le départ de la 7e étape

De plus ce texte, est d’une certaine manière, les premiers tours de roue des futurs articles sur ce thème en 2019.

JM (texte et reportage photographique, dernière photo BF)

Liens pour accéder aux articles cités

Pour accéder à l’article sur les Tours des Indépendants : Cliquer ici

Pour accéder au chapitre sur les Tours de France : Cliquer ici

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---