Suite aux recherches effectuées au sujet de l’identification de la carte photo ci-dessous, représentant une estrade fort pourvue en personnalités, je vous propose un article consacré au lieu où se déroula cette manifestation du 16 au 27 mai 1912, le Stand de tir ‘’La Miotte’’ à Belfort.

1912 05 27 Belfort CPhoto Concours Tirs R

Carte photo Personnalités sur une estrade le 27 mai (coll. JM)

Cette manifestation était la 6e Fête Fédérale de Tir et de préparation militaire des sociétés de Franche-Comté et du Territoire de Belfort et du 6e Concours Public de la Miotte.

NA : En fin de texte un lien permet d’accéder aux articles consacrés à cette carte photo identifiée et à la manifestation elle-même.

Un petit historique

Dès 1901, l’idée de construire un stand de tir pour permettre aux jeunes et moins jeunes de se perfectionner fut envisagée. Il est vrai que cette activité n’est pas récente, elle remonte à plusieurs siècles en arrière quand le tir s’effectuait… à l’arquebuse !

L’industriel Pierre Dollfus créa la Société de tir La Miotte et déposa les statuts de l’association type loi 1901, à la préfecture le 31 août 1907. Son nom fut choisi en signe de commémoration de la défense héroïque de cet ouvrage militaire lors du Siège de 1870-1871.

BIO Pierre Dollfus

Pierre Dollfus fut président de l’association de sa création jusqu’en 1959.

Le Comité autour du président était formé du vice-président Edmond Passard (entrepreneur), du secrétaire Paul Azzis (instituteur), du trésorier M. Moissonnier (rentier) et comme directeur de tir, le chef de bataillon Py du 42e RI.

AffIche 26e Concours National Tir 1923R

Concernant le stand de tir, on trouve une trace dans les délibérations du conseil municipal du 8 octobre 1903, d’un accord de principe pour l’implantation d’un stand de tir, entre l’étang des Forges et la Miotte.

1903 10 08 CR Séance CM Stand La Miotte 2R

Extrait du CM du 8 octobre 1903 (coll. AMB)

Apparemment, cette autorisation fut plus tard, annulée*. Il semblerait que ce furent les autorités militaires qui mirent leur véto.

*Annulée : Je n’ai trouvé ni date ni cause !

Le projet se repositionna en 1907-1908 sur un autre terrain sis sous Le Mont, aux abords du bois du même nom et du château d’eau.

CPhoto Belfort Château d'eau Le Mont BF

Carte photo Château d’eau en fin de travaux en 1908 (coll. BF)

La nouvelle association porta le projet du stand de tir, car l’absence d’un tel équipement ne facilitait pas la pratique du tir, pratique extrêmement importante à cette époque.

Il fut implanté à l’ouest de la ville où le bruit ne pouvait que déranger les animaux. A cette période, le quartier actuel pavillonnaire du Mont n’existait pas !

Plan Belfort Quartier du Mont

Situation du stand de tir, à gauche du plan, le centre ville à droite

Sa construction démarra en 1908 pour être opérationnel à l’été 1909.

Ce stand de tir moderne était pourvu de 20 cibles à 200 mètres, de 4 cibles pour carabine Flobert à 12 mètres, 4 cibles pour révolver à 25 mètres, 2 cibles pour tir réduit au Lebel et 2 ball-traps pour fusil de chasse.

Belfort CPA Le Mont Stand Tir Vue d'ensemble

Carte postale Vue général du stand de la Miotte (coll. JM)

En plus de ces équipements d’entrainement et de compétition, le stand de tir possédait une armurerie, une chambre pour les munitions, une salle de réunion, un bureau pour la distribution des tickets, une salle de restauration, le logement pour le gardien…

Belfort CPA Le Mont Stand Tir Les cibles

Carte postale Les cibles du stand de la Miotte (coll. JM)

Hormis l’entrainement pour les militaires et pour la préparation militaire, le stand de tir permettait aussi aux chasseurs de s’exercer en vue des concours de ball-trap, aux jeunes au tir réduit et même aux dames au Flobert (carabine légère).

Stand de tir opérationnel

Les premiers tirs eurent lieu le dimanche 8 août 1909.

Belfort CPA Le Mont Stand Tir Fosse & cibles

Carte postale Le champ de tir du stand de la Miotte (coll. JM)

Dès l’année précédente, la société La Miotte avait suscité la pratique du tir et avait provoqué l’émulation collective entre les différentes unités des régiments de la Place forte de la Cité du Lion, en offrant à la meilleure, un superbe bronze ‘’Gloria victis’’ réalisé par Antonin Mercié, le sculpteur du Monument Quand Même, implanté sur la place d’Armes de la ville. Il fut offert par le commandant Engel.

Bronze Gloria Victis Antonin Mercié BF

Statuette en bronze ‘’Gloria victis’’ d’Antonin Mercié

Dès la première semaine, un calendrier fut instauré car les demandes étaient fort nombreuses, dont l’armée.

13 août, 2h après-midi : 11e Dragons
14 août, 2h après-midi : 1er groupe du 4e bataillon de la Gendarmerie
15 août, 6h matin : 35e régiment d’infanterie
16 août, 6h matin : 42e régiment d’infanterie
17 août, 2h après-midi : 2e groupe du 4e bataillon des douaniers…

Médaille Belfort Préparation Militaire Tir

Médaille Belfort Préparation militaire Tir (coll. privée)

Dès les 14 et 15 août, se déroula le 1er concours au Stand de tir avec 3 catégories où se distinguèrent aux premières places :

    Catégorie ‘’La Miotte’’ : (Charles) Altersitz Belfort

    Catégorie ‘’Lion de Belfort’’ : Pierre Dollfus

    Catégorie ‘’Sociétaire’’ : Albert Perrin

29 août 1909, inauguration du stand de tir

L’inauguration du nouveau stand de tir eut lieu le 29 août à 10 heures 30, sous un beau soleil, en présence d’un aréopage d’autorités civiles et militaires.

1909 09 02 Inauguration Stand de tir La Frontière 2aR

Extrait journal La Frontière (doc. AD90)

Le président de la société la Miotte accueillit les personnalités dont le maire de Belfort, Charles Schneider, avec le sénateur beaucourtois Philippe Berger, du secrétaire général de la préfecture, Raoul Fauran, du président du tribunal de commerce, M. Deshaie, des conseillers municipaux dont le 1er adjoint Xavier-François Houbre, de nombreux officiers des régiments de la Place, dont le commandant Schindler représentant le général Dubail …

Maire Charles Schneider Livre Maires de Belfort  Sénateur Philippe Berger Doc Sénat

Portraits Charles Schneider et Philippe Berger (doc. Extrait du livre Les Maires de Belfort et du site Web du Sénat)

Charles Schneider fit un discours mettant en lumière le travail effectué par le Comité de la société La Miotte et félicita son président. Il assura que la municipalité et l’assemblée départementale apporterait son concours.

Belfort CPA Le Mont Stand Tir Vue générale

Carte postale Stand de la Miotte, les bâtiments (coll. JM)

Pierre Dollfus fut très heureux d’effectuer la présentation des lieux et de ses équipements aux autorités civiles et militaires.

Vint le temps du vin d’honneur suivi des discours.

Belfort CPA Le Mont Stand Tir Vue intérieure BF 1909

Carte postale Stand de la Miotte, l’intérieur (coll. JM)

Pierre Dollfus prit en premier la parole. Il remercia les personnalités, rappela la forte volonté pour mettre à disposition cet équipement dans la Cité du Lion permettant aux tireurs de s’entretenir et se perfectionner régulièrement mais aussi susciter les jeunes à cette pratique nécessaire en vue du service militaire. Il termina en appelant que les demandes de subventions vers les ministères de la guerre et de l’intérieur soient appuyées… pour être obtenues.

 

CPA Grenoble Concours tir Photographe 1911 R

Carte postale Illustration d’André Farcy (coll. privée)

Charles Schneider et Philippe Berger lui assurèrent de leurs appuis pour obtenir les aides escomptés. Raoul Fauran fut le dernier à intervenir au nom du gouvernement; il confirma l’intérêt porté par l’Etat de la disponibilité d’un tel équipement.

La musique du 35e Régiment d’infanterie était présente à cette inauguration où elle joua plusieurs morceaux dont La Marseillaise.

CPA Musique 35ème RI Tambours & Trompettes BF

Carte postale Musique du 35e RI (coll. BF)

Dans le cadre du programme de l’inauguration, un nouveau concours de tir fut organisé les 28 et 29 août 1909 où participèrent de nombreux tireurs du département rejoints par beaucoup d’autres venus de la région.

Notoriété du stand de tir La Miotte

Rapidement, cet équipement devint un lieu très courtisé par les tireurs tant civils que militaires. De nombreux concours vont s’y dérouler.

Par exemple, en 1912, la Fédération des sociétés de tir de Franche-Comté et du Territoire de Belfort attribua, à la Société de tir S.A.G.* ‘’La Miotte’’, l’organisation de la 6e Fête Fédérale de Tir et de préparation militaire.

*S.A.G. : Société Agréée par le département de la Guerre. La société fut accréditée avec le numéro 1400.

1912 05 26 Fête Fédérale Tir L'Alsace 1aR

L’annonce dans le journal L’Alsace du 26 mai 1912 (coll. AD90)

Le défi fut relevé; elle se déroula du 16 au 27 mai.

L’organisation mise en place pour la Fête Fédérale et son déroulement furent hautement appréciés par la Fédération.

NA : En fin de texte un lien permet d’accéder à l’article consacré à cette manifestation.

Cette réussite fut concrétisée par l’attribution à la société La Miotte des Concours nationaux prévus en 1915, lors de l’Assemblée générale de la Fédération le 27 mai 1912. Ce nouveau challenge ne put aboutir suite à l’avènement tragique de la Première Guerre mondiale.

1924 Vue aérienne Le Mont 2

Vue aérienne 1924 situant le stand et l’arrivée d’autres constructions (doc. BF)

Cette reconnaissance aboutit finalement en 1923 avec l’organisation de l’édition du 26e Concours national de tir, du 23 juin au 9 juillet.

 

AffIche 26e Concours National Tir 1923

Affiche du concours (coll. privée)

Cette jolie illustration est due à Charles Altersitz.

NA : Etait-ce le tireur lauréat de la catégorie ‘’La Miotte’’ lors du concours des 14 & 15 août 1909 ?

Fermeture du stand de tir La Miotte

Dès 1912, le Mont va peu à peu se viabiliser et voir la construction d’une vingtaine de maisons. Ce début d’implantation va s’arrêter de fait avec la Première Guerre Mondiale et reprendre en 1919, pour atteindre la bonne cinquantaine de pavillons en 1922, date où va démarrer l’édification d’immeubles collectifs….

 

CPA Belfort Le Mont Ecole 1930-32a

Carte postale L’école a remplacé le stand au Mont (coll. BF)

Le stand va être acquis par la municipalité en octobre 1926 pour laisser place à la construction d’une école maternelle, opérationnelle dès le 1er octobre 1928, dont l’architecte fut Eugène Lux.

 

Belfort CPA Le Mont Eglise Ecoles

Carte postale L’école maternelle du Mont (coll. JM)

Le stand de tir va donc se déplacer pour s’installer à Offemont en 1928, au Martinet.

 

Plan Belfort 1937 Stand Tir Le Martinet

Implantation du nouveau stand de tir au Martinet

 

Photo Stand La Miotte 7Fi324 2

Photo Stand de tir du Martinet (coll. AMB)

Epilogue

Le stand de tir de La Miotte eut une durée de vie assez courte, de 1909 à 1926, chassé d’une certaine manière par la construction du futur Quartier de Mont !

Toutefois, il fut grandement utilisé par les tireurs chevronnés ou débutants, civils ou militaires et vit de nombreux concours se dérouler pour la plus grande fierté de son initiateur, Pierre Dollfus.

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Pour accéder à l’article sur la carte photo ‘’Quid estrade ?’’ : Cliquer ici

Pour accéder à l’article sur le Concours Fédéral de 1912 : Cliquer ici

Référence presse : Annuaires 1911-1912, les journaux L’Alsace et La Frontière (coll. Archives départementales du 90), livre Les chemins de l’école C. Riblet), Revue municipale (coll. Archives municipales de Belfort,

Référence Web : Wikipédia, Site La Miotte

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---