MAJ le 18 août 2020

La Cité du Lion accueillit lors des Fêtes du 2 au 4 juillet 1920, le Vice-président du Conseil supérieur de la guerre, le Maréchal Pétain.

Il était venu remettre la Croix de guerre à la Ville de Belfort, en lieu et place du Président de la République, Paul Deschanel.

1920 07 04 Belfort CPA 2 Croix de guerre Pétain

Carte postale Belfort Maréchal Pétain & La Croix de guerre (coll. JM)

Cette 7e partie de l'article est consacré à la deuxième partie de la matinée du dimanche 4 juillet 2020 où furent remises les décorations, la Croix de Guerre à la Ville de Belfort et des médailles dont certaines à titre posthume à des veuves et orphelins, et le défilé des troupes de la Place.

Parallèlement, le 1er Concours Fédéral et International de Gymnastique et de Tir se poursuivait sur le stade du Champ de Mars.

L'attribution de la Croix de guerre

Le 6 janvier 1920, Georges Clémenceau signait l'ordre d'attribution de la Croix de guerre à la Ville de Belfort; la décision fut actée dès le 31 décembre 1919 par le gouvernement.

1920 07 04 Belfort JO Croix de guerre

Extrait du Journal Officiel du 7 avril 1920 (coll. Gallica, BNF)

NA : Pour plus de détail sur le déroulé de cette attribution, conférer à la 2e partie de l'article accessible par le lien via le Sommaire, en fin de texte.

Si c'était le Maréchal Pétain qui fut chargé de remettre la distinction, initialement c'était le Président de République, Paul Deschanel, qui devait le faire !

Suite à un problème de santé, début juin, il se décommanda.

Georges Clémenceau invité, ne put venir, pris par un engagement antérieur.

Le dimanche 4 juillet, le programme du matin

Après l'accueil du Maréchal Pétain, la suite de matinée du dimanche 4 juillet était consacrée d'une part à la remise de décorations par le Maréchal Pétain dont la Croix de guerre suivie du défilé et d'autre part à la poursuite du Concours de gymnastique.

Concours au Champ de Mars

Débuté dès 6 heures du matin, le programme du Concours de gymnastique avait repris le déroulement des épreuves prévues pour la matinée, au Champ de Mars...

Belfort 1910 CPhoto Gymnastes Exercices 2 Rue Fréry

Extrait carte photo Gymnastes Mouvement au sol (coll. BF)

  - Concours de section Adultes en Individuel, en Artistique et en Athlétique (épreuves définitives)
  - Concours Vétérans
  - Concours spéciaux (perche, longueur et javelot)
  - Concours de section Pupilles, en Simultané
  - Concours de section Pupilles, en Alternatif

Parallèlement, le concours de tir se déroulait au stand de tir à La Miotte, situé sous Le Mont.

Placement des unités militaires pour la remise des décorations

Pendant que les autorités militaires et civiles étaient à la Préfecture, les régiments désignés s'étaient positionnés sur la place de la République.

  - Côté ouest : Compagnie d'honneur du 35e RI
  - Côté est : Escadron d'Artillerie & officiers sans troupe
  - Devant le Monument : Les drapeaux avec leur garde
  - Entrée boulevard Carnot : Les musiques des régiments
  - Entrée rue Bartholdi : Le peloton de gendarme

Vue aérienne 1924 République Remise Croix

Vue aérienne 1924 avec implantation des troupes (réal. BF)

Les enfants des écoles formaient la haie sur la place de la république.

Placement des drapeaux et récipiendaires pour la remise des décorations

Des dispositions furent prises pour la cérémonie de remise des décorations à titre posthume par le Maréchal Pétain.

Les drapeaux des Sociétés formaient un rang devant le Monument des Trois Sièges sur une seule ligne. Ils étaient encadrés par les étendards des régiments actifs.

À gauche des drapeaux, les membres du Conseil Municipal.

Belfort CPA Série Drapeau argent Lion

Carte postale Drapeaux & Lion (coll. JM)

Seul devant eux, le maire portant le coussin de la ville.

Les parents devant recevoir les décorations posthumes et les officiers de réserve, leur distinction, se positionnèreont devant les drapeaux à 10h45.

La remise des décorations à titre posthume

À 10h40, le Maréchal Pétain et sa suite sortirent de la préfecture pour officialiser le début de la cérémonie de la remise de la Croix de guerre à la Ville. Avant cette cérémonie, une remise de décorations, dont certaines à titre posthume, était prévue sur la place de la République devant le Monument des Trois Sièges.

1920 07 04 Belfort CPA 4a Croix de guerre Arrivée Pétain CPhoto XXR

Carte postale Belfort Les autorités sortant de la Préfecture (coll. privée)

La pluie s'était arrêtée et un soleil des plus timides tentait de percer les nuages pour accompagner cette cérémonie et permettre aux photographes et cameramen de figer cette remise de décoration sur leurs pellicules.

Les porteurs des drapeaux et étendards des régiments accompagnés par ceux de sociétés locales d'Anciens combattants qui entouraient Louis Perrotin, porteur du glorieux drapeau du Siège, étaient alignés devant le Monument des Trois Sièges, face à la préfecture.

1920 07 04 Belfort CPA 7 Croix de guerre Pétain Remet Décoration Présentation drapeaux

Carte postale Belfort Les drapeaux devant le Monument (coll. BF)

Le Maréchal et les autorités se dirigèrent vers le Monument, vers les récipiendaires pour leur remettre des médailles.

Au commandement du général Baston, les clairons et tambours ouvrirent le ban et débuta la cérémonie avec pour commencer la remise de la Légion d'honneur au capitaine Pierre Thierry-Mieg (1878-1945) et au lieutenant Antoine Chatillon (1886-1916), tous deux du 171e RI.

1920 07 04 Belfort CPA 7 Croix de guerre Pétain Remet Décoration posthume Femme XX

Carte postale Belfort Remise des médailles (coll. BF)

Elles furent suivies par les décorations à titre posthume attribuées à la veuve du capitaine Jean Granier (1883-1914) du 61e Bataillon de chasseurs, habitant à Beaucourt, accompagnée de ses deux fils; le premier recevant la Légion d'honneur et le second la Croix de guerre. L'instant fut solennel et l'émotion perlant.

Puis vint la Légion d'honneur pour le sous-lieutenant Henri Louis Pointet (1886-1917) du 372e RI, enfant de Belfort, épinglée sur sa capote que son père, Paul, présenta au maréchal.

1920 07 04 Belfort CPA 7 Croix de guerre Pétain Remet Décoration à un militaire R1

Extrait carte photo Belfort Paul Pointet & la capote de son fils (coll. JM)

Elle fut suivie de celle attribuée au sous-lieutenant Jules Auguste Caille (1890-1917) du 57e RA, remise à sa veuve avec la Croix de guerre, habitant dans le Doubs, à Villars-les-Blamont.

1920 07 04 Belfort CPA 7 Croix de guerre Pétain Remet Décoration posthume Femme XXR

Carte photo (extrait) Belfort Médaille remise à la Veuve Caille (coll. BF)

Aux Légions d'honneur succéda l'attribution des médailles militaires, à l'adjudant Sieg de la 7e C.OA., au maréchal-des-Logis Pétrequin et au canonnier Foucher tous deux du 107e RAL, au soldat Richet, mutilé, de la 3e Compagnie du 3e Régiment de zouaves, enfant de Belfort.

1920 07 04 Belfort CPA 7 Croix de guerre Pétain Remet Décoration à un militaire

Carte photo Belfort Remise médaille à Pétrequin (coll. JM)

À titre posthume, au maréchal-des-Logis Arthur Hornberger (1893-1913) du 114e Régiment d'Artillerie Lourde, médaille remise à Madame Oberlé, et au soldat Georges Braun (1893-1915) du 407e Régiment d'infanterie, remise à Monsieur Albert Braun, habitant Belfort. 

Et enfin, la Croix de guerre au caporal Maurice Laclotte, de la 6e Compagnie du 77e Régiment d'infanterie, habitant à Belfort.

Les clairons et tambours fermèrent le ban.

Remise de la Croix de guerre à la Ville

Après les remises de médailles aux militaires, aux veuves et orphelins, vint la cérémonie tant attendue de la remise de la Croix de guerre à la Ville de Belfort. Ces derniers vinrent se positionner à l'Ouest à côté des officiers de réserve.

1920 07 04ba

Carte photo Tribune officielle (coll. BF)

Discours du maire, Léon Schwob

Le maire Léon Schwob, accompagné du concierge de l'Hôtel de Ville, se plaça devant le maréchal pour effectuer son discours. Il s'adressa au Maréchal par ces premiers mots "Le Gouvernement de la République a fait à la ville de Belfort le plus grand honneur en vous confiant le soin de venir épingler dans ses armes, la Croix de guerre. Soyez assuré que sa population attache le plus haut prix à recevoir cette distinction…"

8Fi0007-1_88 Maire

Extrait carte photo Le maire Léon Schwob (coll. AMB)

Il poursuivit en rappelant que Belfort est une porte d'entrée sur le pays et qu'elle a su en barrer l'accès à l'ennemi comme elle l'a effectué à plusieurs occasions, en 1813, 1815 et 1870 et que grâce à Auguste Bartholdi, par le Lion dressé, cette allégorie puissante immortalisa ce symbole.

1920 07 04 Belfort CPA 9 Croix de Guerre Discours Maire Pétain XX (2)

Carte postale Discours du maire (coll. JM)

Il revint sur le déroulement du conflit mondial où la ville fut un bastion solide, qui supporta les bombardements des Taubes qui déversèrent plus de 700 bombes ainsi que celles de la grosse Bertha, sans oublier que de nombreux enfants de Belfort sont morts pour la Patrie.

1920 07 04baR

Carte photo (extrait) La Croix représentée au-dessus la tribune (coll. BF)

Discours du Maréchal Pétain

Vint ensuite le discours du Maréchal Pétain qui souligna "Belfort, à l'avant-garde de la France, à la fois ville forte et ville industrielle sans cesse menacée, survolée, bombardée, est restée quand même trépidante de l'activité de ses usines de guerre derrière la ceinture inviolée de ses forts. Sa bravoure et son labeur ont été admirables."

8Fi0007-1_88 Pétain

Extrait carte photo Le maire Léon Schwob (coll. AMB) 

Il continua son intervention "Elle a ajouté à son histoire légendaire une nouvelle page digne des anciennes et le gouvernement de la République a voulu, qu'à la Croix de la Légion d'honneur déjà gravée sur ses armes, soit jointe cette Croix du soldat qui a récompensé tant de dévouements, de mérites et de sacrifices."

"Je suis fier de vous la remettre, Monsieur le maire, et de lire en présence des habitants de Belfort, et des représentants de la Haute-Alsace, la belle citation qu'a signée le 6 janvier 1920, Monsieur Clémenceau, ministre de la Guerre."

Numérisation_20190131 (3)

 Carte photo Le concierge présentant le coussin (coll. BF)

Citation à l'Ordre de l'Armée

"Cité toujours inviolée, dont le patrimoine de gloire a été accru pendant la guerre par l'héroïsme de ses enfants."
"A fait preuve de la plus haute tenue morale sous de violents bombardements par avions et par pièce à longue portée, donnant toujours le plus vivant exemple de courage et de confiance patriotiques et remplissant ainsi sa noble mission de sentinelle avancée de la défense du pays."

1920 07 04 Belfort CPA 1 Croix de guerre Citation

Carte postale Citation à l’ordre de l’armée (coll. JM)

Le Maréchal remit la Croix de guerre

Puis ce fut l'instant tant attendue de la remise de la Croix de guerre.

Le maire présenta le superbe coussin brodé et réalisé pour cette occasion de grande solennité.

1920 07 04 Belfort CPA 8 Pétain Remise Croix de guerre 1

Carte postale Pétain épingle la Croix de guerre sur le coussin (coll. JM)

Le maréchal s’avança et épingla la Croix de Guerre au bas des armes de la Ville.

1920 07 04 Belfort CPA 8 Pétain Remise Croix de guerre 2

Carte photo Pétain épingle la Croix de guerre sur le coussin (coll. JM)

À cet instant, le voile qui recouvrait la médaille accrochée au fronton du Château fut retiré, dévoilant la Croix de guerre confectionnée par les artilleurs du Parc de l'Arsenal, disposée à côté de la Légion d'honneur.

1920 Belfort CPA Château Lion Légion d'honneur Croix guerre Brun R - Copie

Extrait carte postale, la Légion d'honneur (cercle rouge) et la Croix de guerre (cercle vert) (coll. et réal. JM)

Le maire se dirigea vers la petite tribune installée devant le Monument des Trois Sièges et leva le coussin pour le montrer à la foule qui applaudit chaleureusement la décoration ainsi présentée !

1920 07 04 Belfort CPA 10 Croix de Guerre Maire présente coussin CPhoto

Carte photo Le maire, Léon Schwob montre le coussin (coll. JM)

Dans l'assemblée, l'émotion était palpable en cet instant de grande solennité mais aussi de grande fierté pour les belfortains.  

Le coussin destiné à recevoir la décoration, fut réalisé et brodé aux armes de Belfort par Mme Abel Considère, tenant boutique au 21 rue Stractmann.

8Fi0007-1_92  8Fi0007-1_92R

Carte photo & extrait Le coussin avec les 2 médailles de la Ville (coll. AMB)

Les cérémonies de remises de décoration étaient terminées, place au défilé.

André Herbelin survola la cérémonie

Pendant la cérémonie, un avion survola la place de la République. Il s'agissait de l'aviateur belfortain André Herbelin qui était venu de la base d'Habsheim, près de Mulhouse.

herbelin

L’aviateur André Herbelin (coll. Privée)

Avec son Spad de 180 chevaux, l'As accomplit de belles acrobaties aériennes tels loopings, feuilles mortes, tonneaux, vrilles… pour le plus grand plaisir du public.

Le défilé en l'honneur du Maréchal

Après la cérémonie, le maréchal Pétain, les généraux Jean-Baptiste Pénelon et Alphonse Nudant ainsi que le colonel Blavier se placèrent devant l'estrade face à la préfecture pour assister au défilé militaire.

1920 07 04 Belfort CPA 6 Croix de guerre Défilé Pétain Tribune CPhoto XX

Carte photo Pétain et les généraux devant l'estrade (coll. JM)

Quant aux personnalités civiles, le maire, le préfet, les députés, le sénateur… elles avaient pris place dans cette estrade.

L'itinéraire du défilé partait depuis le faubourg de France, rejoignant la place de la République en passant par le boulevard Carnot, pour rejoindre la rue Fréry où avait lieu la dislocation.

Trajet défilé miltaire Dim 4 juil BF

Plan de l'itinéraire du défilé (doc. AMB)

NA : Petite erreur sur le plan, la rue à l'ouest et parallèle à la place de la République n'est pas la rue du Général Roussel mais la rue du Général Reiset ! La rue du Général Roussel est située à l'est de la place d'armes.

Début du défilé

Les colonnes s'ébranlèrent au son de l'air "Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine" joué par les musiques du 42e RI et du 35e RI qui se placèrent dans la rue longeant la Préfecture, en assurant tout le long du déroulement du défilé.

Suivirent les généraux Baston et Petit avec leurs états-majors, ils saluèrent le maréchal et ses généraux.

8Fi0007-1_93

Carte postale Défilé des 2 généraux (coll. AMB)

Ils se positionnèrent devant les grilles de la préfecture. Le général Baston, le commandant de la 14e Brigade présenta au Maréchal, les troupes participantes au défilé.

1920 07 04 Belfort CPA 5 Croix de Guerre Défilé 28e Brigade XX

Carte postale Défilé de la 28e (coll. JM)

Les pompiers vinrent ensuite devançant l'artillerie à pied, le génie, le 35e Régiment d'infanterie, le 107e Régiment d'artillerie lourde, le 42e Régiment d'infanterie, le 89e Régiment d'artillerie lourde et le 159e Régiment d'artillerie à pied.

1920 07 04 Belfort CPA 5 Croix de guerre Défilé 107e RA

Carte postale Défilé du 107e RAL (coll. JM)

Le défilé militaire se poursuivit avec la fanfare des trompettes des artilleurs qui précédaient les équipages où étaient attelées les pièces de batteries, les canons de 105 puis ceux de 155; certaines portaient des prénoms féminins comme Hélène, Germaine…

1920 07 04 Belfort CPA 5 Croix de guerre Défilé Canon

Carte postale Défilé des canons de 155 (coll. JM)

Si le peloton de gendarme fermait le défilé des troupes militaires, le défilé n'était pas terminé pour autant, car suivaient les sociétés belfortaines des Vétérans du Siège toujours précédées du drapeau en lambeau porté par Louis Perrotin, les médaillés de la guerre de 1870-71.

1920 07 04 Belfort CPA 5 Croix de guerre Défilé Vétèrans

Carte postale Défilé des Vétérans du Siège (coll. JM)

Puis les médaillés militaires, la Baïonnette, les anciens artilleurs, les sapeurs du génie, les boy-scouts, l'USB (Union Sportive Belfortaine) dont les féminines, la Belfortaine fermant le défilé.

8Fi0007-1_94

Carte postale La tribune et le public (coll. AMB)

Chaque société présentant son drapeau au maréchal qui les salua.

Pendant tout le déroulement du défilé, la foule massée sur les trottoirs, à leurs fenêtres* et balcons sur le parcours, acclama les régiments et les sociétés avec forte conviction.

*Madame Schaeffer, épouse d'un employé de la Maison Gillet-Lafond, par imprudence tomba du 1er étage du magasin, sur la marquise qu'elle traversa et atterrit sur le sol. Rapidement prise en charge pour être emmenée à l'hôpital, souffrant de blessures à la tête et de contusions, son état était toutefois satisfaisant.

Belfort CPA Bd Carnot n°7 Gillet Laffond Rue République

Carte postale Belfort Gillet-Lafond (coll. BF)

Le défilé prit fin à 11h45, il fut très apprécié du public et clôturait ainsi cette matinée patriotique.

Au Cercle militaire

Après le défilé, le Maréchal Pétain se rendit au Cercle militaire pour rencontrer les officiers de la Place.

8Fi0007-1_86R

Extrait carte postale Belfort Le Cercle militaire (coll. AMB)

La façade donnant sur la place était pourvue de deux tableaux présents lors des Grandes Fêtes Patriotiques de 1919 et de deux panoplies de fusils.

1919 08 15 Belfort CPhoto Fêtes patriotiques Place République Cercle militaire R

Extrait carte postale Belfort Le Cercle militaire en 1919 (coll. JM)

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder au Sommaire de l'article consacré aux Grandes Fêtes Patriotiques de 1919

Il félicita les militaires pour la belle tenue des troupes.

Visite au Lion

Après cette visite, le maréchal Pétain monta dans sa voiture pour aller rendre une petite visite… au Lion !

Belfort CPA Lion Armoirie française

Carte postale Belfort Le Lion (coll. JM)

Ainsi, il voulait honorer le défenseur de la Cité…

Épilogue

Cette journée tant attendue du 4 juillet 1920 qui devait voir la remise de la Croix de guerre par le Maréchal Pétain, fut un grand moment de solennité et de fierté vécu par les belfortains et visiteurs.

Le défilé militaire clôtura magnifiquement cette matinée patriotique.

Pour la suite de cet article ou ledébut,un lien ci-dessous permet d'accéder au Sommaire.

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Sommaire des Fêtes du 2 au 4 juillet 1920 : Cliquer ici

Sommaire des Grandes Fêtes Patriotiques 1919 : Cliquer ici

Références textes : Les journaux L’Alsace et la Frontière (coll. Archives Départementales du 90 ‘’AD90’’), Programme du Concours (coll. BF), Livret Règlements & programme du concours (coll. Archives municipales de Belfort, "AMB"), Archives du concours (coll. AMB)

Documents : Cartes postales "AMB" (coll. Archives municipales de Belfort) 

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---