NA : Les Cartophiles & Collectionneurs du Territoire de Belfort poursuivent la série d'articles sur les titres financiers du Territoire de Belfort. Ppour mémoire les billets publiés à ce jour :

-  La scripophilie avec notre ami Bernard Z. : Un titre : Bernard Z. à la une !

-  Episode 1 : Les Tramways Electriques de Belfort.

-  Episode 2 : La Société des Trolleybus Urbains de Belfort.

-  Episode 3 : Le Tramway Beaucourtois

JM : Bonjour Bernard. Après notre ballade avec le Tramway Beaucourtois, tu nous proposes de revenir à Belfort pour une nouvelle découverte.

BZ : Bonjour Jean-Marie. Dans les échanges précédents nous avons beaucoup voyagé via le tramway et le trolleybus de Belfort ainsi qu’avec le tramway de Beaucourt, je te propose de découvrir une société qui n’utilise pas le fil de cuivre comme alimentation mais le fil destiné à la confection !

C’est le 24 avril 1928 que cette société, la Société Anonyme Frachebois Frères & Cie émet 5500 actions de 100 francs pour obtenir un capital de 550 000 francs.

     Titre Frachebois 1928 FIL

                        Action de 100 francs entièrement libérée

JM : Que peux-tu nous dire sur cette société que personnellement je n’ai pas connu?

BZ : Cette société avait repris l’activité d’une ancienne fabrication belfortaine de chemiserie, la Maison P. Course située au 19 quai Vauban (le long de la Savoureuse).

NA : Cette maison réputée fut fondée par P. Course en 1888. Elle fabriquait des chemises, caleçons, flanelles, vêtements de travail, bourgerons (1), treillis…

      CPA Chemiserie P

               Carte postale (1910) de la Maison P. Course située 19 quai Vauban.                                                               A gauche début de la rue Metz-Juteau.

De 1896 à 1901, au numéro 40 du faubourg de France, la maison P. Course possédai le magasin "A la Jeune France" dont le catalogue offrait des Nouveautés, de la Draperie, de l’Habillement sur Mesure, des Toiles, des Chemises… Ce magasin est devenu par la suite les comestibles Dupont "Aux Halles Parisiennes",

IMG_12133 Frachebois 40 Fbg de France

 

Photo 2012 (JM)

A gauche l'entrée de la galerie commerçante de la Fontaine et le magasin de vêtements Femme "M & S Modes".


 

On peut supposer que le magasin fut transféré dans l'immeuble du 19 quai Vauban à partir de cette date de 1901.

CPA P

Carte postale (1918-1924) 

 

En haut de la belle façade de l'immeuble l'enseigne "Fabrique de chemiserie" de la Maison P. Course (ou Frachebois si la vue est postérieure à 1920) situé au 19 quai Vauban.

Jusqu'en 1980, cet immeuble quai Vauban a accueilli aussi les bureaux de l’ANPE (3).

Société Frachebois

En 1920, la Maison est rachetée et devient la Maison Frachebois Frères, société en nom collectif (2) en conservant l’activité produite.

quai vauban 1

                      En-tête facture des Etablissements Frachebois vers 1923

Le 1er janvier 1928, la Maison Frachebois Frères devient la Société Anonyme Frachebois Frères & Cie avec un capital de 250 000 francs et l’émission des actions en avril permettra de porter le capital à 550 000 francs, puis à 800 000 francs. Le Président en est Joseph Frachebois.

BZ : Jean-Marie, en plus du titre de 1928, j’ai aussi la notice de 1932 concernant l’émission de 1200 obligations de 1000 euros remboursables en 30 ans. Le Conseil d'administration avait voté cette émission le 23 avril 1931 pour 600 obligations et le 5 avril 1932 pour les 600 autres.

Notice Frachebois 1931 Page 1 R

JM : Ce document est vraiment très intéressant, possèdes-tu beaucoup de ce type de notice ? Pour moi, c’est d’une part l’état civil de la société émettrice qui décrit sa situation actuelle et d’autre part la description de l’objet de cette ouverture de son capital à d’autres actionnaires! Par contre, on n'a pas la date d'émission réelle des obligations. Cette notice donne une information prévisionnelle.

Page de garde de la notice (4 pages).

BZ : Ce type de document est très rare, plus rare que les titres financiers eux-mêmes. J’en possède quelques uns comme par exemple pour les emprunts russes ou pour l’émission des titres pour les Etablissements de Textile de Giromagny. C’est un vrai plus pour compléter ma collection de titres.

NA : La notice nous donne le passif de la société en 1931 dont la partie immobilière.

Gravure Usine Chenebier Sté Frachebois BF

 

Elle comprend une usine à Chenebier (en Haute-Saône, village situé à une quinzaine de kilomètres de Belfort) d’environ 800 m² d’emprise au sol.

 

Gravure Immeuble Rue Briand Belfort Sté Frachebois BF

 

Sur Belfort deux ateliers avec un magasin de gros au 4 et 4 bis rue Aristide Briand (4) ainsi que deux magasins de détails au 8-10 et 51 Faubourg de France.

 

                                         Ces 2 gravures sont extraites de la notice.                 

Vue Fbg Montbéliard Rue Aristide Briand Sté Frachebois 1949 Limites R

                                                    Vue aérienne de 1956

Sur la vue ci-dessus, entouré en rouge, les deux bâtiments Frachebois des 4 et 4 bis rue Aristide Briand (en partie inférieure de la photo) et le faubourg de Montbéliard (rue montante à droite des bâtiments).   

Au-dessus des 2 bâtiments, l'église Notre-Dame. Elle a été construite entre 1926 et 1931. A l’origine le clocher (petit carré blanc à l'extrémité droite sur le sommet du toit) était un tout petit clocheton. Le clocher actuel date de 1957-1958.

CPA Fbg Montbéliard Rue Aristide Briand Sté Frachebois 1913-20

 

Carte postale (1913-1920)

Façade est de l'immeuble du n°2 qui précède la partie où est installé l'atelier de la société Frachebois.

 

Elle donne sur le faubourg de Montbéliard. Devant la cour d’un café où attendent les voyageurs à l’arrêt du tramway départemental.

IMG_12061 Frachebois 4 Aristide Briand

 

Photo 2012 (JM)

A gauche l’ex maison Frachebois (couleur ocre).

 

 

 

 

Faubourg de France

IMG_12134 Frachebois 8-10 Fbg de France

Photos en 2012 (JM)

Au 8-10 du faubourg de France, la société Frachebois possédait  un magasin de vente aux détails. Actuellement, un magasin au n°10 est occupé par de la chemiserie (toujours !) via l'enseigne Marco Camicia.

Ce magasin a toujours ou presque été un magasin de vêtement dont les enseignes ont évolué au cours des années… "Manufacture de Blanc" (1912-1926; Lingerie), "Aux Ciseaux d'Argent" (1926-1938; Chemises, Caleçons, Pyjamas…), "Manufacture de Blanc" (de 1938 aux années 80; Tissus, Lingerie…).

IMG_12206

 

Photos en 2012 (JM) 

 

Le 51 du faubourg de France qui est actuellement occupé par la banque du CIC, a été occupé par Chemiserie Frachebois avec l'enseigne "Aux 100 000 Chemises" de 1931 à 1936. Avant la banque, le bâtiment était occupé par Le Meilleur Marché (Vêtements) pendant des dizaines d’années.

 

JM : Sais-tu quand la société Frachebois a-t-elle arrêtée son activité ?

BZ : Désolé, je ne sais pas !

quai vauban

                 En-tête d'un document des Etablissements Frachebois vers 1923

NA : Malgré mes recherches, je n’ai pas trouvé d’information sur l’évolution et la date d’arrêt de leur activité. Si des lecteurs ont des informations sur la société Frachebois, vous pouvez laisser un mot sur le blog.

Mandat 1925 Sté Franchebois

                        Mandat de 1925 émis par les Etablissements Frachebois

La suite au prochain épisode : Pas choisi à l’heure de la mise sous presse.

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

 JM

Appendice

(1) Bourgeron : Ce vêtement était une blouse courte en toile utilisée par les ouvriers pour travailler et les soldats dans la caserne.

(2) Société en nom collectif (SNC) : Cette forme de société est généralement créée pour des activités commerciales exercées par les membres d'une même famille. Ce qui est le cas pour la société Frachebois.

(3) ANPE : L’Agence Nationale Pour l’Emploi a été créé le 13 juillet 1967 par l’ordonnance no 67-578.

(4) Rue Aristide Briand : Cette rue ouverte en 1875 est l'ancienne rue de la Banque nommée ainsi suite à l'installation de la Banque de France au numéro 3 en mars 1878. 

CPA Aristide Briand

La rue a été rebaptisée rue Aristide Briand lors du conseil municipal du 12 mars 1932 en l'honneur du président du conseil décédé le 7 mars. Né le 28 mars 1862 à Nantes, il participera dès le 14 mars 1906 à des fonctions gouvernementales jusqu'au 12 janvier 1932. Il assumera les fonctions de ministre 23 fois et 11 fois Président du Conseil des Ministres (titre donné au chef de gouvernement sous les IIIème et IVème républiques; l'équivalent de notre 1er ministre actuel). En 1926, il reçoit le prix Nobel de la Paix suite aux accords de Locarno d'octobre 1925. Ils entérinent la fin des tensions entre les principaux belligérants de la 1ère Guerre Mondiale. Il partage ce prix avec le Chancelier allemand Gustav Stresemann.  

 

                    ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---