MAJ le 5 mars 2018

L’organisation des 18ème Jeux Olympiques fut confiée à la ville de Nagano au Japon le 15 janvier 1991 lors de la session du CIO (Comité International Olympique) à Birmingham.

1998 JO Nagano Affiche

 Carte postale Affiche des JO de Nagano créée en 1993

La ville japonaise succédait ainsi à Lillehammer (Norvège), qui fut la ville olympique en 1994.

NA : A la fin de l’article, un lien permet d’accéder à celui dédié au déroulement des Jeux Olympiques de Nagano, aux performances obtenues par les délégations et de certains athlètes.

La délégation française

Pour ces 18ème Jeux Olympiques se déroulant du 7 au 22 février 1998, la France fut l’une des 72 nations présentes au Japon. Elle a participé à toutes les éditions des Jeux d’hiver depuis Chamonix en 1924. La délégation française comprenait 106 athlètes dont 75 hommes et 31 femmes.

CPM Soutien Eq de France Olympique - Copie

Carte postale (montage JM) Soutien à l’Equipe de France

Avant ces Jeux, la France détenait 55 médailles (16 en or, 16 en argent et 23 en bronze). Son meilleur résultat fut acquis à Grenoble en 1968 avec 9 médailles.

Les résultats de l’Equipe de France

Avant la compétition, la délégation tricolore participa à la cérémonie d’ouverture; son porte-drapeau était le patineur artistique, Philippe Candeloro.

1998 02 08a JO Ouverture Le Pays R

La délégation française avec le porte-drapeau Candeloro (photo Le Pays)

La France dut se contenter de la 13ème place avec 8 médailles (2 en or, 1 en argent et 5 en bronze) loin derrière l’Allemagne avec ses 29 médailles dont 12 en or.

 Nagano Tableau des médailles

Tableau général des médailles (source : Wikipédia)

Malgré tout, l’Equipe de France avec 8 médailles, améliora nettement le résultat acquis en 1994, à Lillehammer où elle n’avait obtenu que 5 médailles, une en argent et quatre en bronze. Elle obtint un résultat proche de celui d’Albertville où elle avait capitalisé 3 médailles en or, 5 en argent et 1 en bronze.

Affiche Nagano Médailles françaises

Affiche du Comité Olympique pour les médaillés français

Les premiers français à concourir furent les hockeyeurs qui rencontraient dès le 7 février la Biélorussie pour leur premier match qu’ils vont perdre sur le score de 4-0 ! L’Equipe de France prit la 11ème place du tournoi. Dans sa poule, elle gagna contre le Japon (5-2) et perdit contre l’Allemagne (0-2).

CPM TGV France Hockey sur glace 1988

Carte postale L’Equipe de France 1988 et le TGV

En match de classement, elle gagna contre l’Italie (5-1).

Nos champions et championnes

Les médailles acquises par l’Equipe de France furent sur six disciplines : le Bobsleigh (1), le Combiné nordique (1), le Patinage artistique (2), le Ski acrobatique (1), le Ski Alpin (2) et le Snowboard (1).

Affiche Nagano extrait Médailles françaises

 Affiche (extrait) du Comité Olympique pour les médaillés français

La répartition des médailles françaises fut de 5,5 pour les hommes et de 2,5 pour les féminines. Pourquoi des demi-médailles ? Une médaille fut décrochée par notre couple de patineurs artistiques.

Sur les 8 médailles, 5 furent en individuel, 2 par équipe et 1 en mixte.

Nagano Tableau médailles françaises

 Tableau des médailles françaises (source : Wikipédia)

Découvrons nos médaillés en détail.

Karine Ruby en or

Le premier titre français fut obtenu le 10 février, par Karine Ruby dans cette nouvelle discipline inscrite à ces Jeux, le Snowboard, plus particulièrement sur l'une des deux épreuves, le Surf slalom géant. La native de Bonneville (Haute-Savoie), du haut de ses vingt ans, devint la première championne olympique de cette discipline.

CPM Karine Ruby

Carte postale Karine Ruby

Elle remporta une nouvelle médaille, en argent, en 2002 à Salt Lake City, en étant battu au dernier run par une française, Isabelle Blanc dans l’épreuve du Slalom géant parallèle. Elle fut la snowboardeuse la plus titrée de son temps. Aspirante-guide de haute montagne, elle est décédée en tombant dans une crevasse en 2009.

Jean-Luc Crétier en or

Le second titre fut acquis par Jean-Luc Crétier en descente sur la piste d’Hakuba, succédant ainsi à Jean-Claude Killy qui avait obtenu ce titre en 1968, à Grenoble. Il prit la 25ème place en Super G.

CPM Jean-Luc Crétier

Carte postale Jean-Luc Crétier, titré à Nagano

Sans titre, souvent dans l’ombre de Franck Piccard et de Luc Alphand, le trentenaire prenait sa revanche des plus belles façons, ce 13 février 1998 !

Sébastien Foucras en argent

La médaille d’argent fut décrochée le 18 février par le skieur acrobatique Sébastien Foucras qui avait terminé 24ème à Lillehammer. Il fut devancé par l’américain Eric Bergoust. Le Français toujours placé dans les compétitions internationales, réalisa sa meilleure performance à Nagano.

1998 02 19 JO Foucras Argent Le Pays R

Sébastien Foucras (photo Le Pays)

Philippe Candeloro en bronze

Le 14 février, le porte-drapeau français, le patineur artistique Philippe Candeloro obtenait sa deuxième médaille de bronze après celle obtenue en 1994 à Lillehammer. Pas attendu à ce niveau suite à des problèmes de santé, il prit la 5ème place du programme court, avant de présenter son programme libre intitulé ‘’D’Artagnan’’ qui lui permit de prendre la 2ème place, et la 3ème place pour l’épreuve synonyme de médaille de bronze.

Candeloro Youtube 2

Candeloro fier d’Artagnan (Youtube)

Florence Masnada en bronze

La deuxième médaille de bronze fut gagnée par la skieuse Florence Masnada  lors de la Descente, le 16 février.

Elle avait obtenu la même couleur lors des Jeux d’Albertville dans l’épreuve du Combiné.

CPM Florence Masnada

Carte postale Florence Masnada

Marina Anissina et Gwendal Peizerat en bronze

Ce même jour, sur la patinoire du Nagano White Ring, le couple français Marina Anissina et Gwendal Peizerat se placèrent à la troisième place de la Danse sur glace. Quatre ans plus tard, à Salt Lake City, ils prirent l’or.

CPM Marina Anissina & Gwendal Peizerat R

Carte postale Marina Anissina et Gwendal Peizerat

La russe Marina, sans partenaire, devint l’équipière de Gwendal en 1993 et prit la nationalité française.

Fabrice Guy, Sylvain Guillaume, Nicolas Bal et Ludovic Roux en bronze

Le 20 février, la France obtenait une nouvelle médaille de bronze et sa première dans l’épreuve du Combiné nordique par équipe, avec Fabrice Guy, Sylvain Guillaume, Nicolas Bal et Ludovic Roux. Il est vrai que cette équipe possédait avec les jurassiens Fabrice et Sylvain, les deux médaillés (or et argent) en individuel d’Albertville et les quatrièmes par équipe avec Francis Roppelin.

1998 02 21a JO Combiné Equipe Bronze Le Pays R

Nicolas Bal, Sylvain Guillaume, Ludovic Roux et Fabrice Guy (photo Le Pays/AFP)

De plus, une revanche était à prendre suite à une récolte blanche à Lillehammer !

Emmanuel Hostache, Eric Le Chanony, Max Robert et Thierry Mingeon en bronze

La dernière médaille de bronze obtenue par l’Equipe de France fut une nouvelle médaille par équipe, celle du Bobsleigh avec le Bob à quatre. Le 21 février, le quatuor français composé d’Emmanuel Hostache, Eric Le Chanony, Max Robert et Thierry Mingeon, se glissait à la 3ème place.

1998 02 22 JO Bob à 4 Bronze Le Pays PR

L’équipe de France en bob à quatre (photo Le Pays/AFP)

Eux aussi, offraient à la France une première médaille olympique, non pas dans une épreuve, mais dans cette discipline du Bobsleigh…

Le Territoire de Belfort aux Jeux

Pour ces Jeux, le Territoire de Belfort était représenté par une athlète, Karine Philippot. La skieuse de fond Rougemontoise a participé à quatre épreuves de sa discipline. Elle n’a pas obtenue de médaille mais a porté haut les couleurs du Territoire de Belfort.

CPM Karine Philippot R

Carte postale (extrait) Karine Philippot

NA : Un article spécifique lui est consacré, un lien en fin de cet article permet d’y accéder.

Pierre Fulla, le micro d’or de la compétition !

Du jour au lendemain, un journaliste sportif de l’émission Stade 2 sur France Télévision, va devenir une star… à ses dépens ! Il s’agit de Pierre Fulla qui avait en charge des commentaires des Jeux à Nagano. Malheureusement pour lui, la première semaine, le brouillard, les tempêtes de neige, les compétitions reportées à une heure de peu d’écoute (c’est la nuit) font que le commentateur ne peut rien commenter plusieurs nuits…

Maxi 45 tours Pierre Fulla R

Pochette du maxi 45 tours collector…

Les Guignols de Canal Plus vont s’emparer de la situation pour en faire leur fond de commerce avec les phrases du type «Eh bien, oui! Ici, Pierre Fulla, en direct de Nagano, où je dois le dire, il continue de neiger. Des flocons d'un fort beau gabarit, ma foi...»…

Epilogue

L'Equipe de France avec ses 8 médailles dont 2 en or (13ème place), avait nettement amélioré son score de Lillehammer mais était très loin du podium du classement général (Allemagne 28, Norvège 25 et Russie 18)… Elle revenait au résultat acquis à Albertville en 1992 (9 médailles).

Drapeaux JO Nagano

Elle pouvait toutefois s'enorgueillir de s'être appropriée du premier titre olympique au snowboard (Karine Ruby) et d'obtenir, pour la première fois, deux médailles dans des épreuves par équipe (avec le Combiné nordique et le Bob à quatre)...

Le Territoire de Belfort avec sa seule représentante, Karine Philippot, n’avait pas incrémentée le nombre de médailles acquises par le département depuis 1908. Partie remise ?

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Pour accéder à l’article sur les Jeux de Nagano : Cliquer ici

Pour accéder à l’article sur Karine Philippot : Cliquer ici

Références : Wikipédia, Site Olympique, Site Sports Reference Olympic, Divers autres sites, Journal Le Pays (collection Archives municipales de Belfort)

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

            ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---