Du 4 au 6 mai 2018, Belflorissimo fêtait son 35ème anniversaire.

20180505_104516

Avec un tel symbole, on pouvait s’attendre que Belfort soit un parterre de fleurs pour honorer cet anniversaire. Si le marché aux fleurs et son marché gastronomique et artisanal étaient d’ampleur, le Belfort en fleurs avait perdu une grande partie de ses massifs décorant l’axe entre la gare et la place d’armes !

Affiche Belflorissimo 2018

Seulement 22 massifs étaient installés contre 36 en 2017…

Le thème était ‘’Les plantes du Grand Large’’, titre prémonitoire ?

J’ai toutefois réalisé un article sur cette édition poursuivant cette série entamée en 2013 (incluant son historique).

NA : A la fin de ce texte, un lien permet d’accéder aux articles précédents.

Je vous propose de partir à la découverte des massifs réalisés par les mains vertes de plusieurs entités (jardiniers de villes et jardiniers d’en ville, écoles, fleuristes, horticulteurs, paysagistes, pépiniéristes…), en partant de la place d’Armes pour rejoindre la gare… ou presque.

Place d’Armes, le parvis de la mairie

Les massifs présents devant la mairie étaient assez minimalistes avec toutefois une incitation à préserver l’écosystème.

P1050091

Ici, la traditionnelle maisonnette pour insectes à protéger.

20180503_164029

Massif réalisé par le Conseil municipal des enfants

Boulevard Carnot

Massif Au Coquelicot

Pour voir le massif suivant, il fallait aller jusqu’au fleuriste ‘’Au Coquelicot’’ qui cette année, avait effectué une très belle composition reproduisant un morceau de forêt équatoriale.

NA : L’année dernière, le fleuriste n’avait pas réalisé de massif.

20180503_164702

Hormis les lianes, on pouvait voir un ami de Tarzan qui devait se demander où il avait débarqué… Il ne savait pas que dans la savane belfortaine… il y avait aussi un lion !

P1050152  20180503_164731

 P1050150

Massif du paysagiste Jonathan Nature d’Auxelles-Bas

Toujours boulevard Carnot mais côté numéro impair, le paysagiste auxellois, Jonathan Nature, a aménagé un massif assez épuré pour installer un banc entre deux arbres.

20180503_164825

Son massif est un compromis entre le minéral et une végétation rustique supportant les périodes sèches.

20180503_164920

                       P1050154

Massif de la vahiné

Ce massif à son corps défendant, se résume au corps d’une vahiné

20180503_164955  20180503_165007

Pas d’indication concernant l’auteur de ce massif !

Avenue Foch

20180503_165109

Massif de l’Association Belflorissimo

Devant le Monoprix, en cours de rénovation de la partie haute de sa façade, l’Association Belflorissimo a réalisé un massif qui nous emmène en Amérique du Sud, au pays Incas.

P1050145

P1050146

Au programme du FIMU 2018, il n’y avait pas de groupe mexicain mais un groupe équatorien… Des musiciens ont-ils pris des photos de ce massif ?

NA : A la fin de ce texte, un lien permet d’accéder l’article sur le FIMU.

Place Corbis

Avant d’entrer dans le marché aux fleurs, un massif jouant la rusticité était venu s’échouer sur la plage nord de la place Corbis…

20180505_104107

 20180505_104053

Le Marché aux fleurs

Avant de poursuivre notre périple floral, effectuons un petit détour par Le Marché aux fleurs.

20180505_104206

Dans le cadre de la sécurité, des plots sont implantés pour protéger l’accès eu Marché aux fleurs et à la gastronomie. L’année dernière, les plots étaient décorés avec des fleurs mais apparemment eux aussi, ont pris le grand large remplacés par des plots d’un rouge vif, ni bleu ni vert !

IMG_8197 29237

L’entrée du Marché aux fleurs 2017 (photo JM).

Un petit arrêt s’impose…

P1050102

Pour regarder de belles rutilantes qui permirent à une époque de prendre le grand large !

P1050096  P1050095

P1050097

P1050098  P1050099

Faubourg de France

Comme pour l’ensemble du parcours, le faubourg de France a lui aussi perdu un grand nombre de massifs !

Belflorissimo 2018 Programme R

Massif du paysagiste Le Savoir Vert de Bavilliers

Fidèle à son implantation, à l’entrée du faubourg de France, le massif du paysagiste Le Savoir Vert impose une composition très minérale.

20180503_165331

20180503_165348  20180503_165403

Peut-être que nous sommes devant une cascade dans une île ?

Massif de l’entreprise Multi-paysages de Sainte-Suzanne (25)

Pour cette édition, une nouvelle société participait à la création des massifs, l’entreprise Multi-paysages installée à Sainte-Suzanne dans le Doubs.

20180503_165630

Pour ce massif, l’idée était-elle de représenter une rivière asséchée dans son lit où quelques plantes tentent de survivre ?

20180503_165650  20180503_165727

Une âme sensible à la sécheresse a laissé son récipient pour qu’une autre âme charitable pense à arroser la végétation assoiffée…

Massif de la Maison de quartier des Forges

Le grand large peut-il être une plage ?

Ce massif composé par la Maison de quartier des Forges avec un glacier ambulant tente d’y souscrire !

20180503_165759

20180503_165813  20180503_165857

La particularité supplémentaire est qu’il propose des cornets floraux… parmi ses différents parfums traditionnels…

Bonne dégustation !

Massif du Comité des Fêtes

Le Comité des Fêtes, tel Christophe Colomb, a préféré relayer le grand large avec un bateau aux grandes voiles pour sillonner les mers du monde.

P1050115

Ce voyage au long cours devait permettre de ramener de nouvelles plantes supportant un arrosage moins fréquent et ainsi atténuer les effets de l’élévation des températures…

P1050116  P1050117

Massif de l’Entreprise Dioguardi, paysagiste de Botans (90)

Le massif au grand large du paysagiste Joseph Dioguardi, lui aussi, présente un lit d’une rivière dont on voit l’enrochement pour dominer son courant lors de grandes crues…

20180503_170122

Un pont permet de traverser cette rivière qui peut être tumultueuse à certaines périodes de l’année !

20180503_170110

Où se situe ce site ?

Massif de la ville de Leonberg

La Ville de Leonberg a réalisé un massif représentant l’Europe entouré par les mers où vogue une Santa-Maria de retour après sa recherche d’une nouvelle route des Indes…

P1050121

Sa cale remplie de trésors, elle revient à son port d’attache,

P1050122

riche de belles découvertes…

P1050123

Massif du Village de Phaffans

La mer est source de créativité, les jardiniers du Village de Phaffans le prouvent avec cette anse d’une île perdue dans l’Atlantique.

P1050126

Des marins ou plutôt des pirates de la mer et non du web, ont jeté l’ancre dans cette anse et ont déposé leur coffre lourdement chargé de leur rapine.

P1050127

Massif de l’Ecole élémentaire Louis Aragon

Les élèves de l’Ecole élémentaire Louis Aragon ont réalisé le massif montrant un univers où l’apocalypse règne sur une terre où seuls deux havres de vie subsistent !

20180503_170743

 20180503_170720

 Un port telle une enclave protégée dans une bulle…

20180503_170700

Une serre qui accueille un jardin où sont cultivés les derniers plants sauvés de l’apocalypse…

20180503_170802

Massif de l’Ecole élémentaire Jean Moulin

Les élèves de l’Ecole Jean Moulin ont versé dans l’écologie en proposant un massif où ils demandent qu’on respecte et protège la planète.

P1050134  P1050135

 20180503_170855

Ces demandes sont-elles des actes militants ou tout simplement une énième alerte sur le devenir de notre planète ?

20180503_171035  20180503_171047

20180503_170921

20180503_171102

Massif des Pépinières Caillods d’Héricourt

Pour sa deuxième participation, le pépiniériste Caillods  proposait un massif toujours aussi bien structuré où se cachait un trésor

20180503_171234

20180503_171309

Quel est ce trésor contenu dans ces trois sacs de jute ?

20180503_171157

Massif vertical de la mairie

Avant de poursuivre la découverte des massifs restant, une façade, pelliculée par la mairie pour éviter le visuel d’un commerce vide, affiche une photo du Marché aux fleurs.

20180503_171337

Massif n°1 du Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole de Valdoie

Le massif suivant, celui des apprentis en 2e année en classe CAPA du LEGTA de Valdoie offrait une composition consacrée aux Tillandsias suspendues !

20180503_171423

Quèsaco ?

20180503_171423RR

Les Tillandsias sont des graminées présentes principalement sur le continent nord américain. Très légères, elles s’envolent facilement et s’accrochent tout autant facilement ! Certaines sont appelées ‘’filles de l’air’’, un vrai brin de poésie.

Massif n°2 du Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole de Valdoie

Pour ce deuxième massif, une autre classe du LEGTA de Valdoie, la seconde Nature Jardin Paysage proposait d’accueillir un bateau ayant effectué un voyage au long court, Le Lion d’Or.

20180503_171621  20180503_171724

Dans ses soutes, il rapportait les richesses collectées au cours de son parcours à travers le monde… dont de nouvelles plantes.

20180503_171645

Avenue Wilson

Cette année, un dernier massif a été installé dans l’avenue Wilson, côté faubourg de France

Massif de l’Amicale des Jardiniers Municipaux

Pour ce dernier massif, celui de l’Amicale des Jardiniers Municipaux présentait en partie, les cultures en étages des tomates.

20180503_171832

Elle exposait aussi différentes variétés de tomates pouvant être récoltées, ainsi, sans posséder un jardin peu large…

20180503_171848

Epilogue

Comme pour les éditions précédentes, la créativité a été très présente à travers ce thème ‘’Les plantes du grand large’’… d’ailleurs les massifs étaient moins nombreux, certainement que la consigne avait été prise à la lettre !

Carton Belflorissimo 2018

JM

Reportage photographique : BF & JM

Liens pour accéder aux articles cités

Pour revoir les éditions précédentes de Belflorissimo : Cliquer ici

Pour découvrir l’article sur le FIMU 2018 : Cliquer ici

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

         ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---