Après une première édition en 1984, la Federazione Italiana Giuoco Calcio Femminile (Fédération italienne de football Féminin) décida d’organiser une nouvelle édition de son Mundialito, en 1985.

Logo FIGC Wikipédia

Logo de la FIGC (doc. Wikipédia)

Cette nouvelle édition se déroula en Italie toujours avec la participation d’équipes nationales pour être en phase avec la démarche de créer une Coupe du Monde, conforme à la volonté de la FIGCF.

FIGCF : Federazione Italiana di Calcio Femminile

La FIGCF (Fédération Italienne de Football Féminin) toujours aussi volontaire, poursuivait son leitmotiv qui était de créer à terme une véritable Coupe du Monde pour les féminines.

Dès 1970, la FICF, son appellation d’origine, était à l’initiative en suscitant la création d’une fédération internationale, la FIEFF (Federation International and European of the Feminine Football) qui organisa la première Coupe du Monde ‘’officieuse’’ en Italie, la même année. Elle fut suivie d’une seconde édition, l’année suivante au Mexique.

Pin's Italie R

Pin’s Drapeau italien (coll. Privée)

Malheureusement, les instances internationales de l’UEFA (Union Européenne Football Association) et de la FIFA (Federation International Football Association), très masculines, ne voulaient pas développer ce type de compétition pour les féminines.

La FIGCF, nouvelle appellation depuis 1976, relança le concept via une nouvelle compétition en 1984, sous le nom de Mundialito qu’elle organisa sur ses propres pelouses.

En 1985, elle organisa la deuxième édition de son Mundialito.

NA : En fin de texte, un lien permet d’accéder aux articles sur ces deux compétitions organisées par la FIEFF et la FIGCF.

Mundialito 1985

Pour cette nouvelle édition, la FIGCF proposa la même formule qu’en 1984 avec un tournoi avec 4 équipes nationales. La nouveauté fut la participation d’une équipe non européenne, les Etats-Unis.

Ballon Fooball Italie

La présence des américaines apporta une valeur plus internationale à ce 2e Mundialito.

NA : L'équipe américaine fut créée, à cette occasion, pour répondre favorablement à l’invitation de la Fédération italienne !

Edition 1985, du 18 au 25 août

Le Mundialito 1985 se déroula en ces mêmes lieux que l’édition précédente, en Vénétie, dans les villes de Jeselo et de Caorle du 18 au 25 août.

Carte Italie Mundialito 1985 Jesolo R

Carte de la Botte italienne (doc. JM/BF)

Les stades utilisés furent ceux du Stade Communal d’Armando Picchi et du Stade Communal Giovanni Chiggiato de ces deux villes situées à l’est de Venise.

Equipes participantes

Avec l’Italie et les Etats-Unis, les deux autres équipes étaient l’Angleterre et le Danemark donc un tournoi totalement renouvelé au niveau des participants, hormis le pays organisateur.

Carte Monde Mundialito 1985 Italie R

Carte avec les pays participants (doc. JM/BF)

L’équipe de France n’était donc pas présente au tournoi.

Organisation du tournoi

Le tournoi se déroula sur le même principe qu’en 1984, en deux phases :

Un 1er tour où les équipes se rencontrèrent sous la forme d’un championnat, sur le rythme d’un match tous les deux jours pour établir le classement.

CPM Vénétie R

Extrait carte postale : Venise, Jesolo et Caorle

Un 2e tour où les deux premières équipes du classement s’affrontèrent pour déterminer le vainqueur du tournoi.

Les équipes ayant terminé aux deux dernières places, jouaient la finale des perdants pour la 3e et 4e place.

Phase de classement

Le match d’ouverture se joua à Jesolo, le 18 août, où les italiennes furent vainqueurs des américaines sur le score de 1-0.

CPM Jesolo Plage

Carte postale de Jesolo (coll. privée)

Le lendemain, la rencontre entre le Danemark et l’Angleterre à Caorle, vit les danoises gagner contre les anglaises.

Le 20 août, l’Italie et l’Angleterre ne purent se départager, en ayant chacune mit un but sur le terrain du stade Communal d’Armando Picchi de Jesolo.

Idem pour la rencontre entre les Etats-Unis et le Danemark du 21 août, où chaque équipe marqua 2 buts.

Pour leur 3e match, les italiennes remportèrent la victoire contre les danoises avec un 2-1 à Caorle.

Dernière rencontre pour la phase de classement le 23 août, sur le Stade Communal Giovanni Chiggiato de Caorle qui vit les anglaises passer un 3-1 à leurs cousines américaines.

CPM Caorle Multivues 4

Carte postale de Caorle (coll. privée)

Le classement, suite à ces rencontres, donnait : 

1er : Italie, avec 5 points
2e : Angleterre, avec 3 points
3e : Danemark, avec 3 points
4e : Etats-Unis, avec 1 point

L’Angleterre prit la 2e place grâce à son goal average plus favorable (+1) que celui du Danemark (0), lui permettant d’accéder à la finale contre l’Italie.

Phase finale, 3e place

Danemark - Etats-Unis, le 24 août

Pin's Danemark Etats-Unis

Ayant terminé aux 3e et 4places, le Danemark et les Etats-Unis, se retrouvèrent le 24 août sur le stade Communal d’Armando Picchi de Jesolo pour obtenir la 3e place du tournoi.

Lors de leur rencontre précédente, les deux équipes n’avaient pu se départager. Elles étaient condamnées à le faire à l’occasion de ce match pour la 3e place.

Le Danemark décrocha la victoire sur un score de 1-0, en battant les Etas-Unis. Les américaines confirmèrent leur dernière place.

Phase finale, le vainqueur

Italie – Angleterre, le 25 août

Pin's Italie-Angleterre

L’Italie et l’Angleterre s’étant assurées les deux premières places du classement, s’affrontèrent le 25 août sur le Stade Communal d’Armando Picchi à Jesolo.

Photo Italie Jesolo Stadio Comunale Armando Picchi

Photo du stade de Jesolo (coll. privée)

Lors de leur rencontre pour la phase de classement, les italiennes et les anglaises n’avaient pu se départager…

Pour cette deuxième confrontation, la victoire revint à l’Angleterre grâce aux deux buts de Marieanne Spacey (49’ et 77’) et à celui de Brenda Sempare (56’),

Photo Joueuse Marieanne Spacey Angleterre R  Photo Joueuse Brenda Sempare Angleterre R

Les anglaises Marieanne Spacey et Brenda Sempare

Pourtant les italiennes avaient ouvert le score à la 40’ par Ida Golin, même avec son deuxième but à la 78’ ne permit pas de rejoindre les anglaises qui avaient scorées par trois fois après l’ouverture de l’italienne.

Photo Joueuse Ida Golin Italie 1983 R

L’italienne Ida Golin

L’équipe d’Angleterre dirigée par l’entraineur Mike Ryan, avec cette victoire, remportait son premier trophée international.

L’Italie dut se contenter de la seconde place, elle qui avait remporté le 1er Mundialito, en battant l’Allemagne.

Epilogue

Cette deuxième édition toujours avec 4 équipes fut à nouveau une belle réussite, le public fut très présent.

La FIGCF avec sa formule avec uniquement des équipes nationales dont celle des Etats-Unis, avait toujours comme objectif, l’organisation de futures Coupes du Monde Officielles !

Mais l’histoire était loin d’être terminée…

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Pour consulter le sommaire des articles sur cette compétition : Cliquer ici

Pour consulter la suite de l’article : Cliquer ici

Référence Web : Wikipédia, Divers autres Sites… dont RSSF.com

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---