MAJ le 23 août 2019

Partout en France, les Fêtes de la Victoire furent célébrées le 14 juillet 1919, le jour de la première Fête nationale après la fin de la Première Guerre Mondiale.

Par contre en juin 1919, la municipalité de Belfort décida d’organiser aussi des Fêtes de la Victoire en commun avec ses frères d’Alsace. Chacun étant pris en ce 14 juillet, une autre date fut choisie pour organiser cet évènement.

Intitulées, finalement, les Grandes Fêtes Patriotiques, elles se déroulèrent du 15 au 17 août 1919 dans la Cité du Lion.

Programme Fêtes Patriotiqus AD90

Page de garde de la brochure (doc. AD90)

Après avoir décrit la genèse de ces Fêtes et vu l’organisation mise en place pour réaliser ce projet avec la première partie de l’article, cette deuxième partie va s’attacher à décrire le processus d’élaboration du programme.

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder au sommaire où sont répertoriées toutes les parties de l'article.

16 juillet, le projet prend corps !

Après un petit intermède du au déroulement des Fêtes de la Victoire en ce 14 juillet 1919, les différentes commissions avaient repris rapidement leur rythme de travail pour ce projet et, en début de la deuxième quinzaine de juillet, l’ensemble des commissions étaient en pleine activité avec un enthousiasme communicatif.

Rapidement le Comité reçut des propositions de participations extérieures à la ville, venant d’Alsace, de Suisse, du Pays de Montbéliard…

La commission en charge du programme qui devait rythmer ces trois journées, avait globalement bouclé les grandes lignes. Il pouvait être aménagé à la marge en fonction de suggestions potentielles pouvant apporter un plus.

Texte Programme

Le 16 juillet, un pré projet de programme voyait le jour qui listait donc les grandes lignes des animations potentielles.

Elle avait décidé que le cortège, que dis-je le grand cortège aurait lieu le vendredi 15 août. A celui-ci, était prévu un grand nombre d’autres animations tel un hommage solennel aux Enfants de Belfort Morts pour la France, des fêtes sportives, des concerts, des feux d’artifices, des fêtes champêtres, des bals musettes, une soirée de gala à la Salle des Fêtes…

Afin que ces fêtes soient des fêtes pour toute la population, ces attractions seraient réparties entre les différents quartiers de la ville.

CPA Belfort Série Ecusson C271 Château & Lion

Carte postale Belfort Le Château et le Lion (coll. JM)

Pour que ce programme puisse se dérouler comme prévu, le travail des autres commissions était tout aussi prépondérant ! Mais là aussi, l’avancement était en ligne avec les objectifs.

Par exemple, au 20 juillet, les quêteurs avaient déjà récolté, auprès de la population, la somme dépassant les quinze milles francs.

Du côté de la fabrication des chars, la construction d’une vingtaine était bien avancée grâce au travail des volontaires et avec le concours de la maintenance militaire.

CPA Belfort Série Ecusson C270 Lion

Carte postale Belfort Le Lion (coll. JM)

L’un d’entre-eux, nommé ‘’Le Char des Camarades’’ était destiné aux enfants sous la forme d’un bal; les inscriptions étaient lancées avec comme attendu, la parité. Il était demandé aux parents que les enfants soient costumés.

La liste des figurants et figurantes prenait forme et s’allongeait de jour en jour, certains venaient avec leur propre costume et d’autres choisissaient et essayaient les costumes déjà fabriqués. Il était prévu que les inscriptions, enregistrées par le secrétaire du Comité, soient closes au 31 juillet.

A ces activités propres à Belfort, les retours extérieurs étaient plutôt positifs avec de nombreuses participations des communes d’Alsace comme celles de Colmar, Mulhouse, Masevaux, Guebwiller, du Doubs avec Montbéliard et même de Suisse, avec Porrentruy… des communes du département seront aussi présentes, Delle s’était engagé.

CPA Belfort Série Ecusson C268 Lion Porte de France Fbg de France

Carte postale Belfort Multivues (coll. JM)

Afin de traiter les problèmes posés au fil de l’eau, une permanence fut installée à la mairie de 17 à 19 heures pour apporter des solutionsmais aussi enregistrer les nouvelles propositions, donner les renseignements…

La commission de propagande avait prévu d’éditer un ‘’Programme illustré des Fêtes’’. Pour couvrir cette dépense, les commerçants et industriels furent sollicités, par presse interposée, afin d’acheter des emplacements publicitaires (40 francs la page, 25 francs la demi et 15 francs le quart de page).

1919 07 24 Fêtes patriotiques La Frontière p0bR

Annonce présente dans La Frontière le 24 juillet (coll. AD90)

Le 24 juillet, le ministre des Armées donna son accord pour que les régiments de Belfort et d’Héricourt y participent; le président du Comité fut informé de la bonne nouvelle le 30 juillet par le général Petit commandant de la 28e Brigade appartenant à la 14e Division d’infanterie.

Fin juillet, les composantes du programme prennent formes

Vers la fin du mois de juillet, le Comité d’initiative commençait à respirer… le projet prenait forme avec un avancement conforme à l’attendu voire mieux ! Au fil des jours, de nombreuses communes et associations confirmaient leur participation en décrivant le contenu de leur apport ! Au regard de toutes les informations possédées et de l’enthousiasme dégagé, le Comité se réjouissait de la situation et pensait qu’il y aurait de fortes probabilités que les Fêtes soient grandioses. Il restait encore une quinzaine de jours pour finaliser et boucler le programme.

CPA Belfort Série Ecusson C269 Avenue Gare Théâtre & Pont Carnot

Carte postale Belfort Multivues (coll. JM)

De son côté, la presse suivait l’avancement du projet et rendait compte régulièrement à ses lecteurs au fil de ses éditions.

Les décorations de la ville

Par exemple, on en savait un peu plus sur les décorations prévues par la commission ad hoc car elles étaient elles aussi à un stade d’avancement tout proche de la finalisation. Il était prévu plusieurs arcs de triomphe en différents lieux de la Cité du Lion, réalisés par la ville, par la SACM (Société Alsacienne de Constructions Mécaniques) ou suite à des initiatives particulières.

Il était même prévu de reconstituer la Porte de France démolie en 1891 !

CPA Belfort Porte de France

Carte postale Belfort La Porte de France avant sa démolition (coll. JM)

Toujours dans le cadre de la décoration, à noter qu’il y eut des initiatives privées comme celles du comité de quartier du faubourg des Ancêtres qui décida d’assurer une décoration des immeubles de la rue.

Cette démarche fut relayée par le Comité d’initiative pour qu’elle soit dupliquée par d’autres quartiers via la création de comités pour piloter des projets d’initiatives populaires ! Voire tout simplement décorer fenêtres et balcons de leurs immeubles…

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Fbg Ancêtres Arc triomphe Division des As

Carte postale Belfort Fêtes Patriotiques Faubourg des Ancêtres (coll. JM)

Les chars pour le Cortège

Parallèlement aux décorations, un autre pan du projet était la composition du cortège où les chars belfortains et ceux d’autres sociétés venant de diverses communes devaient être forts nombreux.

Pour n’en citer que quelques uns, il y aurait les chars de la Ville de Belfort, de la 28e Brigade, des Fleurs, de l’Alimentation, des bébés de la Miotte, des grottes de Cravanche, de Vauban, des Trois Sièges, de la Madelon de la Victoire et de nombreux autres…

Deux chars montreront l’évolution technique des machines ferroviaires, l’un construit par la SACM, reproduit la toute première locomotive sortie de l’usine en 1839 et le second réalisé par la Compagnie de l’Est* qui reproduit le tout dernier modèle !

*Compagnie de l’Est (Compagnie des chemins de fer de l'Est) : En 1919, la SNCF n’est pas encore créée, elle le sera en 1937. Cette première compagnie assurait les liaisons ferroviaires du grand Est depuis sa création en 1845 sous le nom de la Compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg.

1919 08 15 Belfort CPhoto Fêtes patriotiques Place Corbis Char Association Fraternelle des chemins de fer Français XX

Carte photo Belfort Fêtes Patriotiques Char de Cie de l’Est (coll. BF)

D’autres chars venant d’autres villes seraient présents dans le cortège comme celui de Montbéliard qui rappellerait les traditions du travail du peuple Trissu* ou celui de Delle où prendraient places, des musiciens habillés en villageois de l’ancien temps !

*Peuple Trissu : Ce terme donné aux Montbéliardais vient de la fin du 19e siècle quand les coteaux de la Citadelle recouvert de vignes, donnait un vin un peu spécial car les conditions climatiques et le sol n’étaient pas très adaptés pour produire un breuvage constant. La consommation de certaines cuvées entraînait des diarrhées (Trisse en patois) d’où ce nom !

Si les nombreux chars pouvaient prétendre être des éléments sinon majeurs, tout au moins importants du cortège, ils seraient accompagnés par des groupes, troupes… à pied et à cheval !

La ville de Porrentruy avait confirmé sa présence avec des piétons et des cavaliers revêtus des vieux costumes d’Ajoie. De plus la presse suisse locale effectuait de la propagande pour inviter ses lecteurs à effectuer le déplacement futur…

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Place Corbis Costumes d'Ajoie

Carte postale Belfort Fêtes Patriotiques Groupe du Pays d‘Ajoie (coll. JM)

Les villes et communes d’Alsace, n’étaient pas en reste car elles voulaient venir participer aux festivités, de Colmar à Mulhouse en passant par Guebwiller, Masevaux… Elles promettaient d’envoyer des groupes, voire des chars, pour former le cortège.

Les costumes

Pour réaliser les costumes pour les figurants, près d’une petite centaine de couturières furent mises à contribution.

Une vingtaine d’entre elles firent leur propre costume.

Belfort CPA Lion Château Lorraine Alsacienne Avions R

Une grande variété de costumes était à réaliser comme ceux des Mousquetaires, des Alsaciennes, des Pierrots, des Alliés, des Furlana (habit italien)…

Quelques brèves…

Coté logistique ferroviaire, la mairie avait demandé à la Compagnie de l’Est de prévoir des trains spéciaux sur toutes les lignes convergeant vers Belfort.

Donc à une quinzaine de jours du début des festivités prévues le 15 août, ces éléments énumérés précédemment permettaient de mesurer l’importance et la qualité du spectacle à venir !

Par contre, si la presse locale apportait son concours pour informer le public elle n’oubliait pas d’être aussi le poil à gratter de la municipalité… en signalant qu’il serait dommageable que de nombreux becs de gaz et électriques ne fonctionnent pas comme les belfortains peuvent le constater tous les jours.

1919 07 31 Fêtes patriotiques La Frontière p1b

 Article paru dans lejournal La Frontière du 31 juillet (coll. AD90)

Encore plus grave, la présence de dépotoirs d’ordures présents dans de nombreux quartiers n’est pas acceptable !

2 août 1919, le programme finalisé

Par voix de presse, le programme des Grandes Fêtes des 15, 16 et 17 août fut dévoilé au public, du moins un résumé, par le Comité.

1919 08 03 Fêtes patriotiques La Frontière p0bR

Extrait du programme publié dans La Frontière du 3 août (Coll. AD90)

En voici les grandes lignes

Jeudi 14 août

Retraite aux flambeaux

Vendredi 15 août

Matin

Dès 6 heures : Réception des autorités et des Alsaciens à la gare

10 heures : Hommage aux Morts sur la Place d’Armes

Après-midi

13 heures : Départ du Cortège historique avec ses 62 chars et les groupes

En soirée

Banquet par souscription, Bals à la Salle des Fêtes et à la Brasserie Georges.

CPA Belfort Brasserie Georges

Carte postale Belfort Brasserie Georges (coll. BF)

Samedi 16 août

Après-midi

Fête sportive & matinée populaire à la Salle des Fêtes

En soirée

Représentation de la Comédie Française à la Salle des Fêtes, Fête de nuit au terrain de l’USB, Bals publics en plusieurs lieux

Dimanche 17 août

Après-midi

Théâtre de verdure et Kermesse aux promenades d’Essert, Concerts populaires sur les places, Fête sportive au terrain de l’USB, Course cycliste Belfort-Ballon d’Alsace Saut de la Truite et retour 

Soirée

Fête nautique sur l’Etang des Forges

A ce programme, s’ajoutait :

Tous les jours : Fêtes foraines dans les quartiers

Tous les soirs : Illuminations, Embrasements des monuments publics et Feux d’artifices

Quelques animations du programme en détail

Effectuons un focus sur quelques activités du programme non commentées précédemment….

Pour sa part, le Comité des Fêtes a décidé d’organiser une grande course cycliste entre Belfort… et Belfort en passant par le Saut de la Truite. Cette épreuve de 45 kilomètres passera par Valdoie, Sermamagny, Chaux, Giromagny Malvaux, le Saut de la Truite et retour par le même trajet. Pour motiver  la participation, l’épreuve était dotée de 300 francs de prix en espèces. Les inscriptions étaient enregistrées jusqu’au 9 août auprès de Jules Litot le vice-consul de l’Union Vélocipédique de France.

Brevet militaire Union Vélocipédique de France R

En-tête document de l'Union Vélocipédique de France (coll. privée)

Autre attraction sportive, l’organisation d’un concours de gymnastique fut demandé par le Comité à la société de gymnastique La Belfortaine. Il se déroulera sur le terrain de fête de l’Union Sportive Belfortaine. Composé d’un concours individuel sur huit épreuves, réservé aux gymnastes nés depuis le 1er janvier 1899, il sera doté de nombreux prix. Les inscriptions, ouvertes jusqu’au 10 août, devaient s’effectuer auprès du moniteur-chef de La Belfortaine, Emile Parrot.

1921 08 19 Courrier La Belfortaine R (2)

En-tête lettre La Belfortaine (doc. AD90)

L’Union Sportive Belfortaine (USB) décida de participer aux Fêtes et d’apporter ainsi sa contribution à cet évènement en mettant son terrain à disposition et d’organiser une Fête sportive populaire. La Belfortaine, les Sports Réunis et la 28e Brigade se sont engagées à l’aider dans son élaboration et réalisation.

Accès facilité aux Suisses

Afin de faciliter le passage à la frontière aux Suisses voulant venir à Belfort et ne possédant pas de passeport, le sénateur Laurent Thierry avait demandé au ministre de l’Intérieur de faciliter leur passage. Celui-ci donna à l’administrateur, faisant fonction de préfet, des instructions en ce sens.

CPA Delle Douane

Carte postale Delle Frontière Suisse (coll. CM)

Des saufs-conduits seraient délivrés le temps des Fêtes par le Commissaire spécial de Delle sur présentation de pièces d’identité authentifiées aux ressortissants suisses de la région de Porrentruy.

8 août, à 7 jours de l’évènement

Dans l’avant dernière semaine avant le début des Fêtes, l’activité dans les commissions était telle une ruche mais apparemment bien maîtrisée par les différents acteurs qui se dépensaient sans compter pour que la Cité du Lion soit à la hauteur de ses ambitions.

Les travaux de finition sur les chars étaient en cours comme ceux du Génie militaire, du Travail et de l’Industrie, des Sports, de la Baïonnette…

Les propriétaires du Grand Hôtel du Ballon d’Alsace, M. Lalloz et du Café Central de Giromagny, M. Jean Richard, s’étaient associés pour proposer le char intitulé… ‘’Ballon d’Alsace’’.

CPA Ballon d'Alsace Grand Hôtel Lalloz

Carte postale Ballon d’Alsace Le Grand Hôtel Lalloz (coll. privée)

Côté décoration, les premiers équipements commençaient à être installés et l’érection de la Porte de France venait de débuter. Cette reconstitiution est à l’initiative de MM. Lemaire et Jacques François.

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Porte de France

Carte postale Belfort Porte de France (coll. JM)

A l’image du faubourg des Ancêtres, les commerçants et les habitants de la rue Thiers s’étaient motivés pour décorer les immeubles et installer un arc de triomphe du côté de la gare.

Comme annoncé précedemment une Fête sportive se déroulera sur le terrain de l’USB au faubourg des Vosges, avec le concours des musiques des 35e et 42e Régiment d’infanterie.

Une seconde manifestation sera organisée sur le Stade Général Petit* par les Sports Réunis et les groupes sportifs militaires.

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Stade Petit Fête sportive 3

Carte postale Belfort Fêtes Patriotiques Stade Petit (coll. JM)

*Stade Général Petit : Implanté en face des promenades d’Essert, il venait d’être inauguré le 27 juillet.

Il était prévu un concours particulier avec les huits athlètes ‘’di primo cartello’’ (les plus renommés), qui ont disputé les finales au Jeux Interalliés* en juin au Stade Pershing à Vincennes, dont le champion d’athlétisme Géo André, de son vrai nom Georges André qui fut le porte-drapeau de la délégation française.

CPA Géo André R

Carte postale Géo André (coll. privée)

*Jeux Interalliés furent une compétition multi-sports organisée par le YMCA (Young Men's Christian Association, Unions chrétiennes de jeunes gens) américain, réunissant les Alliés de la Première Guerre Mondiale. Elle se déroula du 22 juin au 6 juillet 1919 dans le tout nouveau Stade Pershing implanté dans le Bois de Vincenne à Paris.

CPA Paris Stade Pershing

Carte postale Paris Stade Pershing (coll. privée)

*Stade Pershing : Du nom du général américain John Pershing (1860-1946) ayant débarqué à la tête de ses troupes le 26 juin 1917 à Saint-Nazaire. Les Etats-Unis étaient entrés en guerre le 6 avril.

Une autre animation devrait attirer le public avec la présence d’une section du célèbre club féminin Academia lors d’une exhibition.

En tout début du programme des Fêtes se déroulera une cérémonie en hommage aux enfants de Belfort Morts pour la France, sur la place d’Armes devant le cénotaphe dressé à cette occasion. Elle sera précédée d’une veillée funèbre le jeudi 14 août à 17 heures, la population est invitée à s’associer à ce témoignage en apportant des fleurs ou tout simplement par sa présence.

Les fleurs déposées seront portées sur les tombes du cimetière militaire à la fin des Fêtes.

Au Comité qui avait invité Alexandre Millerand, le haut Commissaire de la République en Alsace-Lorraine, celui-ci avait répondu favorablement et il présiderait le banquet officiel du vendredi soir prévu au Tonneau d’Or.

CPA Alexandre Millerand

Carte postale Alexandre Millerand (coll. privée)

NA : Alexandre Millerand était déjà venu à Belfort dont le 4 mai 1912 en tant que ministre de la Guerre. Un lien en fin de texte permet d'accéder à sa visite.

Ceux qui voulaient y participer devaient s’inscrire au secrétariat de la mairie ou aux bureaux des journaux L’Alsace et La Frontière. Le montant était de 80 francs et la clôture des inscriptions le 12 août.

Toujours dans le cadre des inscriptions, le Comité rappela que les jeunes qui voulaient participer aux jeux organisés à la Kermesse du dimanche, devaient aussi s’inscrire au domicile du conseiller municipal Eugène Stuber, au 10 rue Thiers.

Quelques brèves…

Dans le journal La Frontière du 7 août, Henri Japy* de Beaucourt proposa, via un article fort documenté, que la manifestation ait une répercussion à Paris, en réunissant le groupement des Défenseurs de Belfort qui pourraient mettre une Croix de Légion d’honneur dimensionnée autour du cou du Lion de Belfort, place Denfert.

Paris Lion de Belfort

Carte postale Paris Le Lion de Belfort (coll. privée)

*Henri Japy (1848-1935) : Né à Beaucourt, fut un ingénieur et homme de lettres. Il a écrit de nombreux articles sur des thèmes très différents comme l’émancipation sociale, l’arbitrage dans les questions du travail, les questions soulevées pour la défense de guerre… Il fut Chevalier de la Légion d’honneur.

La préparation des Fêtes était aussi synonyme de travaux de réfection, de nettoyage pour ne pas dénaturer l’embellissement de la ville.

Pour commencer, la gare où ses murs font peau neuve avec leur couleur blanc-gris et son éclairage rénové avec des becs Auer. Toutefois, il reste un trou à reboucher suite à l’impact d’un obus de 380 tiré par la canon de Zillisheim* lors des bombardements de 1916.

1916 07 02 Belfort CPA Impact obus Propriété Lefranc B

Carte postale Belfort La gare Maison Lefranc bombardée (coll. JM)

*Canon de Zillisheim : Ce canon allemand installé à Zillisheim, au sud de Mulhouse, bombarda Belfort distant de 38 kilomètres et ses environ proches à 41 reprises, entre le 8 février et le 10 octobre 1916. La maison Lefranc (carte postale ci-dessus), située à droite de la gare, reçut un obus de 380, le 2 juillet 1916.

Il est même prévu de remettre son horloge !

De même, les magasins de la ville font, eux aussi, un toilettage de leurs façades et vitrines.

9 août, le programme finalisé

Le programme final fut bouclé le 9 août. Comme prévu, il était bien fourni, à la hauteur des ambitions de la municipalité et du Comité des fêtes. Le Comité d’initiative et les commissions avaient élaboré un programme des plus alléchants, construit de belles attractions, sans oublier l’implication des belfortains.

Le programme avait changé de libellé pour devenir :

‘’Grandes Fêtes Patriotiques des 15, 16 et 17 août 1919’’

Organisées par la Ville de Belfort en l’honneur de la Victoire et la réunion du Haut-Rhin sous la présidence d’Alexandre Millerand, le Haut Commissaire de la République en Alsace et en Lorraine, et la patronage de Maurice Anjubault, l’administrateur faisant fonction de Préfet du Territoire, des Généraux Aimé-Joseph Bard, Commandant d’Armes, Paul Baston, Commandant la 14e Division d’Infanterie, Petit, Commandant la 28e Brigade d’Infanterie, Laurent Thiéry, sénateur du Haut-Rhin, et Louis Viellard, député du Haut-Rhin, avec le concours de l’Armée et des Sociétés  locales.

Programme Fêtes Patriotiqus AD90

Page de garde de la brochure (doc. AD90)

Le préprogramme, daté du 2 août, fut détaillé et complété avec de nombreuses animations supplémentaires, en voici les évolutions :

Programme du jeudi 14 août

A la retraite aux flambeaux initiale avait été ajouté une Veillée des Armes devant un cénotaphe installée sur la place d’Armes.

Programme du vendredi 15 août

Matin

Pour lancer cette première journée, un réveil de la population était prévu à 7 heures par les Trompettes de la Lorraine ainsi qu’une salve d’artillerie qui fut intégré au programme.

La réception des autorités, des Alsaciens, des spectateurs… était toujours prévue à la gare où La Lyre Belfortaine jouera ses plus beaux morceaux pour les accueillir.

Programme Fêtes Patriotiques 15 août Lyre Belfortaine

Programme (extrait) Lyre Belfortaine Liste morceaux prévus (doc. AD90)

Mais la réception se fera à l’Hôtel de Ville pour les Maires et les délégations des Vétérans pour qu’ils soient accompagnés par des commissaires leur servant de guides et leur donnant toutes les informations utiles.

Les Maires assisteront au cortège dans les tribunes du Pont Carnot.

Les Vétérans avec leurs drapeaux prendront part dans la partie principale du cortège.

Pour l’hommage aux Morts au cénotaphe sur la Place d’Armes prévu à 10 heures, le programme était maintenant détaillé. Il était prévu des interventions des musiques des 35e et 42e Régiments d’infanterie, des chants patriotiques et des discours dont celui d’Edmond Miellet, le président de la Société des mutilés de guerre etc.

CPA Belfort Caserne Bougenel Musique XX

Carte postale Belfort Musique du 42e RI (coll. BF)

Après-midi

Le départ du cortège à 13 heures était confirmé avec les informations complémentaires sur sa composition avec 68 ensembles (6 nouveaux en complément), son itinéraire, de la place d’Armes à la place de la République et les lieux de ses 14 arrêts prévus, le 1er place Corbis et le dernier rue du Docteur Fréry en passant par la rue de Mulhouse.

En soirée

Le nouveau programme signalait la présence de deux fêtes foraines, une place du marché, faubourg des Vosges et l’autre, au Champ de foire.

L’horaire et lieu du banquet étaient communiqués, il se déroulerait à 20 heures au Grand Hôtel du Tonneau d’Or.

Les lieux des deux grands bals étaient confirmés avec les tarifs pratiqués, à la Salle des Fêtes (Cavaliers 5 francs, Dames 2 francs) et à la Brasserie Georges (Cavaliers 3 francs, Dames 1,50 franc). Ceux-ci étaient complétés par des bals populaires organisés par les Comités de plusieurs quartiers.

Facture Belfort Brasserie Georges Fbg Vosges R

En-tête document de la Brasserie Georges (coll. BF)

Le Comité avait ajouté des illuminations avec l’embrasement du Lion, de la Statue Quand-Même, du Monument des Trois Sièges et de la Tour de la Miotte.

Programme du samedi 16 août

Matin

Service religieux au Temple protestant et concert du 35e RI.

Programme Fêtes Patriotiques 16 août Concert 35e

Programme (extrait) Musique 35e RI Liste des morceaux prévus (doc. AD90)

Après-midi

La Fête sportive se déroulera sur le stade de l’USB avec la société de gymnastique La Belfortaine, comportera des épreuves de plat en 100, 400, 1000 mètres, 600 mètres (pour débutants) et 4x250 mètres en relais, une épreuve de 200 mètres haies, du saut en hauteur, du saut en longueur et du lancement du disque.

Les engagements étaient gratuits, il fallait toutefois s’inscrire auprès de M. Louis  Martz au 17 rue d’Alger, en indiquant sa société.

Pour récompenser les athlètes, étaient prévus 1000 francs de prix et de nombreux autres lots.

Les musiques des 42e et 35e RI seraient présentes à la Fête Sportive organisée sur le terrain de l’Union Sportive de Belfort, à la limite de Valdoie; elles interviendront respectivement suivant les plages de 14h00 à 15h30 et de 15h30 à 17h00.

La Matinée populaire à la Salle des Fêtes serait animée par les membres de la Comédie Française qui présenteront les pièces de théâtre  ‘’Loriot’’ et ‘’Le jour de Gloire est arrivé’’.

Belfort CPA Place République Salle des Fêtes Palais de Justice

Carte postale Belfort Salle des Fêtes (coll. JM)

En soirée

Pour la Soirée de Gala à la Salle des Fêtes, les membres de la Comédie Française joueraient les pièces ‘’Tic à Tic’’ et ‘’La Paix chez soi’’, Fête de nuit au terrain de l’USB avec La Belfortaine et la musique du 42e RI, Concert de la Lyre Belfortaine place des écoles, Grand bal à la Brasserie Danjean, Bals publics en plusieurs lieux…

Programme Fêtes Patriotiques 16 août Soirée Gala

Programme (extrait) Soirée de Gala à la Salle des Fêtes (doc. AD90)

Programme du dimanche 17 août

Matin

A la Grande Fête sportive au stade du Général Petit, route d’Essert, participeront des concurrents de sociétés régionales et des militaires de la 28e Brigade, avec des interventions de la musique du 35e RI.

Un service religieux était prévu en mémoire des soldats, au Temple protestant.

Belfort CPA Fbg Ancêtres n°37 Temple 76

Carte postale Belfort Temple protestant (coll. JM)

Après-midi

La Grande Fête Sportive se poursuivra avec les finales des épreuves du matin, les exhibitions des huit athlètes complets ayant participé au Concours interalliés et d’une section féminine du Club Athlétique Ardennais, avec le concours des musiques du 42e RI de 14h00 à 15h30 et du 35e RI de 15h30 à 17h00.

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Stade Petit Fête sportive 2

 Carte postale Belfort Stade du Général Petit (coll. JM)

Un concert sur la place du Marché avec l’Harmonie de la SACM,

Des concerts accompagneront les animations prévues au Théâtre de verdure et à la kermesse aux promenades d’Essert.

Pour la Course cycliste entre Belfort et le Saut de la Truite au Ballon d’Alsace et retour, le règlement de cette compétition était défini et une réunion avec les coureurs était prévue au Café Charles, quai Vauban, pour la remise des dossards.

Belfort CPhoto Restaurant Charles Quai Vauban

Carte photo Belfort Café-restaurant Charles (coll. BF)

En soirée 

Participation de La Belfortaine à Fête de la Nuit au Stade du Général Petit, suivi d’un embrasement et d’un concert des musiques des 35e et 42e RI

Tous les jours et tous les soirs

Comme prévu, Fêtes foraines dans les quartiers dès l’après-midi et Illuminations et Embrasements des monuments publics suivi de Feux d’artifices.

Ce programme officiel parut dans la presse local du 10 août, du moins dans celui du journal La Frontière.

1919 08 10 Fêtes patriotiques La Frontière Programme

Extrait du journal La Frontière (coll. AD90)

La brochure présentant ce programme, était sous presse chez l’imprimeur du faubourg de France, Jean-Baptiste Schmitt !

Belfort CPA Fbg France n°23 25 Marcel Schmitt FB

Carte postale Belfort Imprimeur et éditeur JB Schmitt (coll. JM)

Quelques brèves,

Par voix de presse, l’adjoint Xavier Houbre faisant fonction de maire demanda à la population de participer à la décoration de la ville

Chaque jour, le Comité recevait des lettres annonçant la participation de communes voulant intégrer le Cortège historique, le moment phare des Fêtes. La ville de Porrentruy qui s’était engagée à fournir un groupe portant des anciens costumes du Pays d’Ajoie, informait qu’il serait complété par le héraut d’armes de la ville avec son escorte.

CPA Porrentruy

Carte postale Porrentruy Blasons des Cantons Suisses (coll. privée)

Concernant les musiques militaires des 35e et 42e Régiment d’infanterie, elles seraient fortement sollicitées et présentes à plusieurs moments de ces journées !

13 août, les toutes dernières informations…

Rendez-vous aux intervenants

L’information est donnée aux participants et participantes costumés du Cortège ainsi qu'aux quêteurs et quêteuses qu'ils doivent se rendre sur le lieu de préparation de leur groupe :

 - 1er Groupe : Square contigu à la caserne Vauban

 - 2e Groupe : Octroi de la rue des Perches

 - 3e Groupe : Devant l’Hôtel de Ville

Circulation

Par arrêté municipal, les véhicules seront interdits de circuler le jeudi 15 août de 13 à 19 heures sur l’ensemble des voies publiques parcourues par le Cortège historique, ainsi que les rues y donnant accès.

Fêtes Patriotique 1919 Voies interdites circulation R 

Plan des rues interdites à la circulation (réal. BF)

Marchés

Les Fêtes avaient un impact sur le déroulement des marchés. Celui du vendredi 15 était avancé au jeudi et ceux du vendredi et samedi devaient être fermés à 10 heures pour permettre le nettoyage.

14 août, les dernières évolutions du programme

La Fête sportive du samedi 16 août évolue…

La Belfortaine a modifié légèrement le programme des épreuves d’athlétisme qui se dérouleront sur le stade de l’USB (Union Sportive de Belfort). Il est prévu maintenant des courses de 100, 400 et 1000 mètres plats, 200 mètres haies. A celles-ci sont prévues des courses de 50, 60 et 600 mètres pour les juniors et les débutants.

Elle proposera un concours de gymnastique, avec des épreuves aux barres fixes et parallèles, au cheval d’arçon.

CPA Figure de gymnastique

Carte postale Figure de gymnastique (coll. privée)

Le programme évolue avec la présence des pupilles et des juniors de l’Union Sportive qui effectueront des démonstrations physiques avec du jonglage, un tounoi de lutte, des matches de boxe, des assauts d’escrimes…

L’Harmonie de la Société Alsacienne proposera un concert au cours de l’après-midi.

Belfort 1922 10 XX CPA Harmonie Société Alsacienne

Carte postale Belfort Harmonie de la Société Alsacienne (coll. JM)

Les prix d’entrée seront à 1 franc et 0,50 franc pour les tarifs réduits, début de la Fête à 14 heures.

Pour la Fête de la Nuit, les sociétaires de La Belfortaine et de l’USB effectueront des exhibitions. La musique du 42e RI donnera un concert. Leurs prestations bénéficieront d’un éclairage de 5000 bougies qui permettra, ainsi, aux spectateurs de voir comme en plein jour . Le programme se poursuivra par le ‘’Tounoi des Volontaires de l’an II’’ joué par des membres de La Belfortaine.

L’entrée pour cette soirée sera à 0,50 franc.

Grande course cycliste

Modification de la date de cette épreuve prévue au programme final le samedi 16 qui est déplacée au dimanche 17 août pour des raisons matérielles.

CPA Ballon d'Alsace Hôtel Saut de la Truite

Carte postale Ballon d'Alsace Le Saut de la Truite (coll. privée)

Les inscriptions sont toujours possibles chez le directeur de la course Jules Litot (ou Littot), 85 faubourg des Vosges.

Fête sportive du dimanche 17 août, les champions

Les premiers noms des champions qui participeront aux épreuves lors de la Fête sportive au stade du Général  Petit le dimanche 17 août sont connus !

Sur les épreuves

100 m : Albert Hemmi le champion de France et Jean Seurin, recordman du 200 mètres

400 m : Maurice Delvart 2e aux championnat de France

1500 m : Maurice Delvart, champion de France

4000 m : Joseph Guillemot, champion de France

Affiche Fêtes Patriotiques 1919 State Petit le 17 Rose R

Affiche présentant les champions au programme (AMB)

110 m haies Maurice Meunier, 2e aux championnat de France

Saut à la perche : Maxime Girard, un des meilleurs sauteurs

Lancement du disque : Emile Ecuyer, 2e aux championnat de France

Jean-René Seurin 1919 Wikipédia  Maurice_Delvart_1922 Wikipédia

Jean Seurin et Maurice Delvart (photos Wikipédia)

La Fête sportive se déroulera sous la présidence du préfet, Maurice Anjubault, des généraux Bard, Baston et Petit.

Prix des places :

  - Tribunes : 3 francs,

  - Pesage : 2 francs,

  - Pelouse : 1 franc (demi-tarif pour les militaires).

Pièces de comédie à la Salle des Fêtes

La Comédie Française sera présenta à la Salle des Fêtes samedi 16, représentée par Mmes Béatrix Dussanne et Andrée de Chauveron avec MM. Jean Croué et Paul Decard qui interprêteront les pièces "Tic et Tic" de Féraudy et "La paix chez soi" de Courteline.

Prix des places : de 8 à 2 francs

14 août, les dernières consignes et informations…

Appel du maire

Dans l’édition du 14 août du journal La Frontière, un enième appel de François-Xavier Houbre demandait à chaque belfortain et belfortaine de contribuer à la réussite des Fêtes comme en pavoisant leur maison, en participant à la décoration et à l’organisation des bals populaires de leur quartier…

1919 08 14 Fêtes patriotiques La Frontière p1aRR

Extrait du journal La Frontière du 14 août (coll. AD90)

Il fut même réalisé des affiches "Appel à la Population" pour demander la participation active des belfortains.

Affiche Fêtes Patriotiques 1919 Appel du maire R

Affiche Appel à la population (doc. AMB)

Hommage aux morts

Il est demandé à toutes les familles en deuil, aux veuves de guerre, aux pupilles de la nation, aux mutilés qui sont invités à participer à la cérémonie aux morts qui inaugurera les Grandes Fêtes le vendredi 15 août à 10 heures se déroulant devant le cénotaphe dressé sur la place d’Armes.

Belfort CPA Place d'Armes 0VG Statue Kiosque

Carte postale Belfort Place d’Armes (coll. JM)

Le nombre de places étant limité, il leur est demandé de retirer des cartes d’accès à l’Office de Placement, 2 rue du Docteur Fréry.

La population est invitée à déposer des fleurs et à venir se recueillir dès ce jour à partir de 14 heures où débutera la veillée funèbre avec la présence d’un détachement de tous les régiments stationnés dans la ville et des boys-scouts.

Aux Vétérants 1870-1871

Le Comité demande aux vétérans et combattants de 1870-1871 de se présenter, en arborant leurs médailles, devant la Statue Quand-Même le vendredi 15 août à 12h45 pour prendre la tête du Cortège historique. 

Belfort 1913 08 15 CPA Inauguration 3 Sièges Drapeaux

 Carte postale Belfort Les Vétérans du Siège en 1913 (coll. JM)

Les quêtes autorisées

Seul les figurants et figurantes, porteurs du brassard teinté ocre, sont autorisés à quêter pendant les fêtes pour le compte du Comité.

Identification des Membres de l'organisation

Les membres de l’organisation porteront un brassard de couleur identifiant leur appartenance et leur fonction pendant le déroulement des Fêtes :

  - Bleu : Comité d’initiative,

  - Rouge : Comité de parcours,

  - Vert : Comité des chars,

  - Blanc : Service d’ordre.

Les journalistes locaux et régionaux seront munis d’un coupe-fil leur permettant d’accéder partout.

Règles de sécurité

Pour éviter tout accident, il est demandé au public de ne pas circuler et stationner sur les chaussées du parcours emprunté par le Cortège historique du 15 août, mais d’utiliser exclusivement les trottoirs.

Trains & CFIL supplémentaires

Pendant les journées des 15, 16 et 17 août, des trains supplémentaires seront ajoutés sur toutes les lignes desservant la Cité du Lion. L’arrivée en gare de ces trains entre 9 et 10 heures avec un départ entre 23 heures et minuit.

Belfort CPA Av Gare n°4X Gare Voies Wagons voyageurs

Carte postale Belfort Train en gare (coll. JM)

Pour permettre aux délégations et aux visiteurs suisses de se rendre à Belfort, la préfecture et le Comité d'organisation ont demandé aux Chemins de Fer Fédéraux de prévoir deux trains spéciaux, un Porrentruy-Delle le matin et un Delle-Porrentruy le soir.

Pour ces mêmes journées, le service assuré par les CFIL (Chemins de Fer d'Intérêt Local) sera modifié et organisé pour s'adapter aux horaires des animations. La plage des soirées des 16 et 17 août sera étendue.

Epilogue

En l'espace d'un tout petit mois, la Ville de Belfort, via son Comité d'organisation et ses commissions, a su élaborer un superbe et grand programme pour ces Grandes Fêtes Patriotiques programmées les 15, 16 et 17 août 1919 !

Il est riche et varié tant en animations avec son Cortège historique, ses Fêtes sportives, sa Course cycliste, ses Concerts, ses Pièces de théâtres, ses Bals populaires… qu'en nombres de sociétés participantes qu'elles soient belfortaines, du département, des départements limitrophes, d'Alsace et de Suisse.

La ville a retrouvé un air de fête par la rénovation de plusieurs lieux dont la gare, par les décorations de ses rues, de ses immeubles et maisons, par la présence de plusieurs arcs de triomphe, la reconstitution de la Porte de France…

Toutes ses dépenses d'énergie seront-elles récompensées ?

Vous le saurez en lisant les parties suivantes de cet article !

Lien pour accéder aux articles cités

La visite d'Alexandre Millerand à Belfort le 4 mai 1912 : Cliquer ici

Le sommaire des différentes parties de l’article : Cliquer ici

La 3e partie de l'article, Jeudi 14 août 1919 : Cliquer ici

Références textes : Dossier sur les Fête patriotiques des Archives Municipales de Belfort (AMB), Les journaux La Frontière et L’Alsace (collection Archives Départementales du 90 (AD9), Magazine Vivre le Territoire, Brochure du programme officiel (doc. AD90),

Référence Web : Wikipédia, Divers autres Sites

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---