MAJ le 8 septembre 2019

Les Fêtes de la Victoire se déroulèrent en France le 14 juillet 1919. Mais Belfort ne pouvait pas se satisfaire de les célébrer sans ses frères Alsaciens du Haut-Rhin, pris comme eux aussi par cette date nationale.

Programme 14 août Fêtes patriotiques 1919

Programme du jeudi 14 août (photomontage JM, doc. AD90)

La municipalité décida d’organiser en plus de ces Fêtes, des Grandes Fêtes Patriotiques réunissant belfortains et alsaciens du Haut-Rhin séparés depuis le 10 mai 1871, par le Traité de Francfort, suite à la défaite de la France.

Elles se déroulèrent les 15, 16 et 17 août 1919 dans la Cité du Lion.

L’article, suite à la densité des informations, est traité en plusieurs parties.

Cette troisième partie est consacrée à la soirée du 14 août 1919.

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder au sommaire où sont répertoriées toutes les parties de l'article.

Le programme débuta le jeudi 14 août

Dès le jeudi 14 août, la Cité du Lion fut envahie… pacifiquement par de très, très, nombreux visiteurs. La ville qui avait pourtant une grande expérience en organisation de manifestations, vit arriver un flot humain jamais connu avec la conséquence entre autre que les hôtels ne pouvaient plus accueillir de clients ! Elle dut mettre à disposition des dortoirs pour ceux qui n’avaient pu trouver le gite !

Belfort CPA J'arrive à

Carte postale Belfort Clin d'oeil (coll. privée)

Les Grandes Fêtes Patriotiques débutèrent en réalité le 14 août par deux premières animations, une veillée des Armes au cénotaphe installé sur la place d’Armes, symbolisant la tombe des soldats morts pour la Patrie, suivie d'une retraite aux flambeaux.

La Veillée d’Armes

La municipalité avait convié toutes les familles en deuil, les pupilles de la Nation, les mutilés à assister à cette Veillée d’Armes devant le cénotaphe* réalisé à cette occasion. Ils pouvaient obtenir des cartes leur permettant d’être aux premières places devant la foule attendue.

*Cénotaphe : Monument funéraire élevé à la mémoire d’un ou plusieurs morts, il ne contient aucun corps. Peut être un tombeau pour un défunt identifiable ou un Monument aux morts pour un groupe d'individus; ici, c’est en tant que symbole qu’il fut dressé représentant les belfortains Morts pour la France !

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Place d'Armes Cénotaphe

Carte postale du cénotaphe installé place d’Armes (coll. JM)

Tout l’après-midi, ceux qui le désiraient, pouvaient apporter des fleurs à déposer devant le monument éphémère en mémoire des enfants de Belfort Morts pour la France.

Le monument rappelait par sa forme le Monument aux Morts de 1870-71 installés au Cimetière des Mobiles, en sa partie supérieure trônait un coq de belle allure.

Belfort CPA Monument des Mobiles

Carte poste du Monument des Mobiles (coll. privée)

La cérémonie se déroula à 21 heurs devant une assemblée fournie et recueillie dans un grand moment de solennité. La place d’Armes était trop petite pour accueillir tous ceux qui voulaient participer à cet hommage rendu aux belfortains Morts pour la France.

Les familles et des officiels avaient pris place devant le  monument encadré par quatre Dragons du 11e Régiment et de plusieurs boy-scouts.

1919 08 15 Belfort CPhoto Fêtes patriotiques Place d'Armes Cénotaphe

Carte postale Le cénotaphe gardé par les scouts (coll. BF)

Aux premières notes de la Marseillaise jouée par les musiques du 35e et 42e Régiments d’infanterie, les feux de Bengale furent allumés via deux urnes placées de chaque côté du cénotaphe. Quand tous les feux furent allumés, les porteurs et les musiques rejoignirent la place de la République, lieu de départ de la retraite aux flambeaux.

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Place d'Armes Cérémonie aux morts

Carte postale La statue Quand-Même et le cénotaphe (coll. JM)

Pendant la cérémonie, et après, de nombreuses fleurs furent déposées devant le monument par les familles présentes. A la fin de la cérémonie, deux militaires prirent la garde devant le monument.

Un incident survint, des étincelles se produisirent en provenance de l’une des urnes, située côté kiosque où brûlaient des feux de Bengale. Elles enflammèrent d’autres feux déposés au sol et malheureusement des éléments du cénotaphe entraînant le feu destructeur du côté droit du monument ! Une personne intervint promptement pour arracher les décors alimentant le feu qui s’éteignit faute d’éléments combustibles.

CPA Feux de Bengale

Carte postale Feux de Bengale (coll. privée)

Toute la décoration réalisée par l’horticulteur Louis Plumeré fut grandement détruite et une bonne partie du monument ! Quand au monument lui-même, il avait perdu toute sa prestance en quelques minutes; son concepteur, Edmond Miellet, le président de la Société des mutilés et réformés, était effondré de voir son œuvre en cet état !

Les personnes encore présentes étaient consternées par la tournure de la cérémonie ! Elle gâchait un peu la Fête…

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Place d'Armes Cénotaphe R

Carte postale (extrait) Le cénotaphe (Coll. JM)

Mais le Capitaine Berger décida de faire appel aux soldats du génie pour redonner une nouvelle jeunesse au monument. Sous les ordres du lieutenant Larose, ils travaillèrent toute la nuit à la lueur des lampes, aidés d’artisans, pour le reconstituer et le livrer dans l’état d’origine !

Le peintre Henri Lienmann refit les motifs au début du jour.

Retraites aux flambeaux

Pour lancer ces Fêtes, le Comité d’initiative avait prévu, grâce à l’armée, non pas une retraite aux flambeaux mais deux avec un itinéraire spécifique pour chacune d’entres-elles, conduites par une des musiques militaires des deux régiments emblématiques installés à Belfort, les 35e et 42e Régiments d’infanterie.

CPA Retraite aux flambeaux

Carte postale Retraite aux flambeaux (coll. Privée)

Itinéraire ‘’nord’’ avec le 35e RI

Le départ se fit à 21h30 de la place de la République avec en-tête, la musique du 35e Régiment d’infanterie.

La première retraite aux flambeaux couvrait la partie nord et nord-ouest de la Cité du Lion.

Belfort CPA Caserne Friederichs Musique 35e 1903-08

Carte postale Répétition de la musique du 35e RI (coll. BF)

Elle emprunta la rue du Docteur Fréry, la rue de la Gendarmerie, la rue de Mulhouse, la rue Voltaire, l’avenue d’Alsace, la place du Marché, le faubourg des Vosges, le faubourg des Ancêtres, le boulevard Carnot et retour à la place de la République.

Fêtes patriotiques 1919 Retraite flambeaux 35e RI BF R

Itinéraire parcouru par la retraite aux flambeaux du 35e RI (doc. FB)

Itinéraire ‘’sud’’ avec le 42e RI

Même lieu de départ et même heure pour l’autre retraite aux flambeaux sous la conduite de la musique du 42e Régiment d’infanterie, mais avec un autre itinéraire.

CPA Belfort Caserne Bougenel Musique

Carte postale de la musique du 42e RI (coll. JM)

Elle couvrait la partie sud, sud-ouest et le centre de la Cité du Lion.

Elle emprunta la rue de la Porte de France, la rue de l’Hôtel de Ville, avenue de l’Arsenal, la rue Denfert-Rochereau, le faubourg de Montbéliard, la rue Georges Kœchlin, avenue Wilson, la rue du Pont Neuf, l’avenue du Lycée, la rue Berthelot, le faubourg de Lyon, l’avenue du Lycée le faubourg de France, le boulevard Carnot et retour place de la République.

Fêtes patriotiques 1919 Retraite flambeaux 42e RI BF R

Itinéraire parcouru par la retraite aux flambeaux du 42e RI (doc. FB)

Ces deux parcours s’effectuèrent dans les rues pavoisées où les maisons et les immeubles avaient mis leurs plus beaux habits du dimanche ! Les décorations, plus belles les unes que les autres, donnaient à la ville une forme d’allégresse.

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Fbg des Vosges

Carte postale Le faubourg des Vosges pavoisé (coll. JM)

Les belfortains avaient pris à cœur de répondre à l’appel du maire par intérim, François-Xavier Houbre, ils s’étaient impliqués à réaliser toutes ces ornementations pour embellir la Cité du Lion ! Les feux des lanternes vénitiennes et des lampions multicolores apportaient un effet de magie à la nuit tombée.

1919 08 15 Belfort CPA Fêtes patriotiques Rue Thiers

Carte postale La rue Thiers pavoisée (coll. JM)

De retour sur leur lieu de départ, les deux musiques entonnèrent la Marseillaise clôturant cette première journée, du moins pour ces militaires qui retournèrent dans leurs quartiers. Le public s’éparpillant dans la ville pour continuer la soirée, pourtant bien avancée, dans les bars ou autres.

Brèves du jour…

Dans le cadre des Fêtes, plusieurs lieux de distractions belfortains s'étaient mis au diapason de l'évènement et proposaient des attractions au public.

Comme à la Grande Taverne du faubourg de France

Belfort CPA Fbg France n°35 Grande Taverne Façade 116  1919 08 17 Fêtes patriotiques La Frontière p1cR

Carte postale Belfort La Grande Taverne (coll. JM) et annonce journal

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder à l'article consacré à ce lieu.

Les noctambules pouvaient se distraire jusqu'au bout de la nuit…

Epilogue

Cette journée de pré ouverture lança les trois journées des Grandes Fêtes Patriotiques. Elles avaient commencées par un grand moment de solennité en hommage aux belfortains Morts pour la Patrie suivi de parades au travers de la ville démontrant l’unicité de la Cité du Lion pour cet événement hautement symbolique de réconciliation. 

Le nombre de visiteurs ayant déjà rejoint la ville dès cette journée montrait que la démarche entreprise par la municipalité à organiser ces Fêtes, était appréciée !

Le rendez-vous suivant était donné pour le lendemain, le 15 août 1919.

JM

Lien pour accéder aux articles cités

L'article sur la Grande Taverne : Cliquer ici

Le sommaire des différentes parties de l’article : Cliquer ici

La 4e partie de l’article, Vendredi 15 août 1919 : Cliquer ici

Références textes : Dossier sur les Fête patriotiques des Archives municipales de Belfort (AMB), Les journaux La Frontière et L’Alsace (collection Archives Départementales du 90 ‘’AD90’’), Magazine Vivre le Territoire, Brochure du programme officiel (doc. AD90)

Référence Web : Wikipédia

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---