MAJ le 15 août 2020 : Ajout cartes photos arc de triomphe et pylônes au pont Carnot

Après des mois de préparation, le premier jour des Fêtes du 2 au 4 juillet 1920, était arrivé ! Le vendredi 2 juillet débutait le programme mis en place par les organisateurs.

Programme & réglement Concours R

Extrait brochure Programme & Règlements (coll. AMB)

Cette 4e partie de l'article est consacré à ce vendredi 2 juillet 1920.

Cette journée était principalement axée à recevoir les Sociétés de gymnastique venant participer au 1er Concours Fédéral & International de gymnastique et de tir, mais pas que… des animations en soirée étaient prévues.

Les décorations de la ville se finalisent…

En ce matin du premier jour de ces Fêtes, les derniers préparatifs se poursuivaient dont les décorations de la ville, des grands magasins, des immeubles, des maisons… l'installation des tribunes, la finalisation des arcs de triomphes...

La présence du soleil donnait de l'allant aux ouvriers, aux décorateurs professionnels ou bénévoles…

La ville s'était parée de deux arcs de triomphe, un faubourg des Ancêtres aux couleurs de la Croix de guerre et le second rue du docteur Fréry, réalisé à claire-voie. Ils étaient complétés par un embellissement du pont Carnot.

La décoration fut confiée à l'architecte Eugène Bédaton qui réalisa les croquis pour permettre aux entreprises de réaliser ces décorations monumentales. Il fut épaulé par XXX Zettel, architecte à la SACM (Société Alsacienne de Constructions Mécaniques).

8Fi0007-1_97

Carte postale Belfort Arc de triomphe faubourg des Ancêtres (coll. privée)

Il reçut le concours de plusieurs entrepreneurs, Auguste Riche pour la menuiserie, Charles Galli pour la maçonnerie, Louis Cadel pour l'électricité, Joseph Rush et Ernest Philippe pour la peinture. Le sculpteur Sylvestre de l'entreprise Andréani et Baruffaldi, avait apporté son concours pour la décoration.

Il revint aux ouvriers de l'entrepreneur Charles Gall, de tendre les tissus, aux couleurs de la Croix de guerre, sur l'arc de triomphe du faubourg des Ancêtres; un travail pas évident, après la journée de travail !  

Quant au pont Carnot, il reçut une décoration un peu particulière avec ses quatre pylônes, à chaque extrémité de l'ouvrage. Elle lui donnait un peu l'apparence du pont Alexandre III situé à Paris. Ils furent habillés de tentures aux couleurs de la Légion d'honneur et de la Croix de guerre.

CPA Paris Pont Alexandre III

Carte postale Paris Le pont Alexandre III (coll. AMB)

NA : Le choix de cette représentation est loin d'être anodine ! Le pont parisien fut destiné à symboliser l'amitié franco-russe suite à la signature de l'Alliance (accord de coopération militaire) conclue entre l'empereur Alexandre III et le Président de la République française… Sadi Carnot, le nom du pont belfortain !

Les charpentes des pylônes furent montées par une équipe de charpentiers mis à disposition par la SACM sous la direction du chef d'atelier, Jules Vinez* et du chef d'équipe, Henri Maigrot*.

*J'ai inversé les deux noms donnés dans l'article du journal (vérification effectuée via un annuaire).

8Fi0007-1_98

Carte postale Belfort Le pont Carnot avec ces pylônes (coll. AMB)

De son côté, l'architecte municipal XXX Passard avait la charge d'orner les rues avec des mâts et des écussons, de réaliser les tribunes et estrades, d'installer les illuminations… ces travaux furent réalisés par les agents de la voirie sous la conduite du chef de service, Albert Zerling.

Comme pour toutes grandes fêtes, les grands magasins avaient eux aussi apporté une attention toute particulière pour décorer leurs façades. La Maison Bumsel avait fait appel aux menuisiers Jacques Molino et Pierre Guala, au peintre-décorateur Henri Lienemann, à l'ingénieur électricien XXX Rouiller.

Belfort CPA Fbg France n°24 Illustration Bumsel CPhoto

Carte postale Belfort Maison Bumsel (coll. privée)

Les Galeries Modernes avaient aussi décoré leur façade et installé de nombreuses et belles illuminations.

Le Bon Marché avait fait le choix de décorer ses grandes vitrines, l'une d'entre elles montrait une scène représentant la remise de la Croix de guerre, réalisée avec des personnages en cire. Le maire de Belfort, ceint de son écharpe, levait le coussin où était accrochée la médaille. Il était aussi représenté la République, une fillette semant des fleurs…

Belfort CPA Pont Carnot Bld Carnot Avec pont Bon Marché n°1558

Carte postale Belfort Le Bon Marché (coll. privée)

Si la place de la République avait reçu une décoration féérique, du côté des édifices publics, on avait aussi privilégié les illuminations comme pour l'Hôtel de Ville, la Préfecture, l'hôpital civil, l'hôpital militaire, la gare principale et la gare du tramway départemental… mais aussi les banques, les écoles… Le Cercle militaire était orné avec des panneaux de panoplies de fusils prêtés par le Musée de la guerre.

Si la Cité du Lion était parée de drapeaux suisses, c'était grâce à la ville de Porrentruy qui avait fourni une grande quantité au Comité du Concours.

Vers 16 heures, le soleil laissa sa place à la pluie au grand dam des organisateurs.

La Croix de guerre au Château

Comme prévu, tôt le matin, la représentation des deux monumentales médailles fut installée au fronton du Château par les militaires.

1920 Belfort CPA Château Lion Légion d'honneur Croix guerre Brun

Carte postale Belfort Le Château avec ces 2 médailles (coll. JM)

Mesurant 3,5 mètres de haut, elles avaient été conçues par les artilleurs du parc de l'Arsenal.

La Croix de guerre était recouverte d'un drap qui ne sera enlevé que quand la médaille sera remise par le Maréchal !

1920 Belfort CPA Château Lion Légion d'honneur Drap sur Croix guerre Brun R

Extrait CPA Légion d'honneur (rouge) & drap sur Croix de guerre (coll. JM)

La Ville de Belfort avait obtenu la Légion d'honneur en 1896.

Animations au programme

Pour cette première soirée, le programme proposait plusieurs animations

  - 20h00 Retraites aux flambeaux menées par les fanfares des 47e et 107e Régiments d'artillerie suivant les deux itinéraires ordinaires utilisés.
  - 20h30 Concerts, l'un place d'Armes par la musique du 35e Régiment d'infanterie, l'autre place du Marché, faubourg des Vosges par la musique du 42e Régiment d'infanterie.

En soirée, ouverture de la fête foraine pour 3 jours, sur le champ de foire.

L'accueil des Sociétés

Comme prévu, les Sociétés de gymnastique et de tir arrivèrent dans la Cité du Lion, souvent, par le train. Dans la cour de la gare, une banderole "Honneur aux gymnastes" reliait deux pyramides en bois recouvertes de calicot.

Belfort CPA Av Gare n°4X Gare Cour Sans 18

Carte postale Belfort La gare (coll. JM)

Elles étaient réceptionnées par les commissaires chargés de les accueillir, de les accompagner à leur cantonnement et de leur faire visiter les principaux lieux de la ville…

Rapidement, les rues de la ville furent envahies par les délégations venues participer au 1er Concours Fédéral & International de gymnastique et de tir.

Les quatre sections fédérales de gymnastiques de Genève, Eaux-Vives, Grottes, Helvétia et Versoix, pilotés par leur commissaire respectif, se rendirent au Cimetière des Mobiles pour déposer une couronne de fleurs naturelles au pied du Monument des Mobiles.

Belfort CPA Cimetière des Mobiles Le Monument

Carte postale Belfort Monument des Mobiles (coll. JM)

Un discours fut prononcé par Eugène Muller, le président d'une des Sociétés, pour rendre hommage à la ville et à ses enfants morts sous la mitraille :

"Nous nous inclinons respectueusement devant cette vaillante cité , où chaque maison, chaque rue peuvent nous dire les moments d'angoisses vécus ces dernières années. Avec quel héroïsme, avec quelle endurance les enfants de cette noble France ont contenu aux portes de Belfort cet ennemi barbare et sans honneur, mais aussi, hélas!, combien de héros sont tombés pour le triomphe du droit, de la justice et de la liberté devant la mitraille…"

À 17 heures, les membres du Jury du Concours furent reçus par le président du Comité de la Belfortaine et président du Comité du Concours, Émile Marlin, à l'Hôtel de Ville, qui prononça un discours de bienvenue.

Belfort CPA Place d'Armes S Hôtel de Ville Chien

Carte postale Belfort L'Hôtel de Ville (coll. JM)

Après les présentations, une réunion fut consacrée à l'examen technique des épreuves prévues.

Charité

Au cours de l'après-midi, des secours furent distribués aux indigents.

Le maire donna la somme de 500 francs à l'hôpital civil pour que les menus soient améliorés lors de ces fêtes.

Retraites aux flambeaux

Pour cette première soirée, les organisateurs avaient prévu une retraite aux flambeaux accompagnée par une musique militaire, plus précisément deux retraites, chacune avec son propre itinéraire pour déambuler dans la plus grande partie des rues de la ville.

Le départ était prévu à 20 heures mais un élément non prévu au programme vint perturber cette animation, un violent orage avec bourrasque de vent suivie d'une averse torrentielle vint s'abattre sur la ville !

Les rafales de vent firent trembler les arcs de triomphes et même arrachèrent la Légion d'honneur et le drap couvrant la Croix de guerre adossés au fronton du Château…

Fêtes patriotiques 1919 Retraite flambeaux 35e RI BF R

Trajet de la retraite aux flambeaux "Vosges" (réalisation BF)

Cette météo tempétueuse va détruire la décoration formée de lanternes vénitiennes comme celles installées sur le pont Carnot, le quai Vallet, le quai Vauban ! Détruites, elles qui devaient refléter leurs lumières vacillantes sur l'eau de la Savoureuse.

Fêtes patriotiques 1919 Retraite flambeaux 42e RI BF R

Trajet de la retraite aux flambeaux "Centre-ville" (réalisation BF)

Suite à cet intermède imprévu, le départ des retraites aux flambeaux ne put s'effectuer qu'à partir de 21 heures !

NA : Ni dans les documents officiels ni dans la presse ne furent donnés les itinéraires empruntés par les deux retraites aux flambeaux !

La communication sur cette animation était résumée ainsi : "20h00 Retraites aux flambeaux menées par les fanfares des 47e et 107e Régiments d'artillerie suivant les deux itinéraires ordinaires utilisés."

A partir de ce peu d'information, je suppose qu'elles ont copié les trajets utilisés lors des Fêtes Patriotiques de 1919.

Le trajet "Vosges" partait de la place de la République, empruntait la rue du Docteur Fréry, la rue de la Gendarmerie, la rue de Mulhouse, la rue Voltaire, l’avenue d’Alsace, la place du Marché, le faubourg des Vosges, le faubourg des Ancêtres, le boulevard Carnot et retour à la place de la République.

Le trajet "Centre-ville" partait de la place de la République, empruntait la rue de la Porte de France, la rue de l’Hôtel de Ville, avenue de l’Arsenal, la rue Denfert-Rochereau, le faubourg de Montbéliard, la rue Georges Kœchlin, avenue Wilson, la rue du Pont Neuf, l’avenue du Lycée, la rue Berthelot, le faubourg de Lyon, l’avenue du Lycée le faubourg de France, le boulevard Carnot et retour place de la République.

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder au Sommaire de l'article sur les Fêtes Patriotiques.

Réception des moniteurs

À 21 heures, ce fut au tour des moniteurs de toutes les Sociétés de gymnastiques et de tirs d'être reçus à l'Hôtel de Ville par le président du Comité du Concours, Émile Marlin.

Belfort CPA Série bleue A 11902 Hôtel de ville Salle d'honneur R

Carte postale Belfort Hôtel de Ville, salle d'honneur (coll. JM)

Dans son discours, il souhaita la bienvenue aux moniteurs et les félicita du travail de réorganisation qu'ils avaient dû accomplir dans leur société souvent orpheline de nombreux gymnastes, suite aux cinq années de guerre…

Salle des Fêtes, Gala de boxe

L'USB (Union Sportive Belfortaine) proposait un Gala de boxe à la Salle des Fêtes où devait combattre le Champion de France, Paul Fritsch; auréolé de ce titre acquis le 9 juin à la Salle Wagram à Paris.

Belfort CPA Place République Salle des Fêtes Palais de Justice 1

Carte postale Belfort Salle des Fêtes (coll. JM)

Au programme, matches de boxe, escrime, danses anciennes…

Plusieurs élus locaux étaient présents au balcon où l'on pouvait remarquer le sénateur Laurent Thiéry, le député Jean-Baptiste Saget, le préfet Abel Maisonobe, le 1er adjoint, Paul Marx, le général Petit, plusieurs conseillers municipaux…

La démonstration en escrime mis en opposition MM. Harent et Gervais pour un duel où le jeu était de mettre en valeur leur sport.

La section féminine de l'USB proposa plusieurs danses anciennes sous la direction d'Albert Griffol; elles eurent les faveurs du public au regard du niveau d'applaudissement.

Dans un Gala de boxe, il y a de la… boxe. Plusieurs combats étaient au programme.

  - Mucher vs Freitag : match nul
  - Mercklé vs Kohler : match nul
  - Gosse vainqueur de Belliard par abandon
  - Paul Fritsch vainqueur aux points contre Raimondié, le troyen

CPA Paul Fritsch

Carte postale Belfort Paul Fritsch (coll. JM)

Le dernier combat opposait le belfortain Jimmy qui gagna contre le marseillais Donati.

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder à l'article sur Paul Fritsch.

Le champ de foire en fête

La soirée réservait aux belfortains et visiteurs, une autre belle animation sur la place du champ de foire, avec la fête foraine où de nombreuses et variées attractions étaient proposées. La place fut rapidement bondée !

Tous n'étaient pas entassés en ce lieu, profitant pour se promener dans la ville éclairée par les becs de gaz et découvrir les illuminations.

Épilogue

Cette première journée des Fêtes du 2 au 4 juillet fut une belle entrée en matière où l'accueil fut à la hauteur des organisateurs.

Pour la suite de cet article, un lien ci-dessous permet d'accéder au Sommaire.

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Sommaire des Fêtes du 2 au 4 juillet 1920 : Cliquer ici

Sommaire des Grandes Fêtes Patriotiques 1919 : Cliquer ici

Le boxeur Paul Fritsch : Cliquer ici

Références textes : Les journaux L’Alsace et la Frontière (coll. Archives Départementales du 90 ‘’AD90’’), Programme du Concours (coll. BF), Livret Règlements & programme du concours (coll. Archives municipales de Belfort, "AMB"), Annuaire (col. BF)

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---