Cette seconde partie démarre à la fin du 1er Tour de la phase finale de la 8ème Coupe du Monde de Football; il ne reste plus que 8 équipes qualifiées pour décrocher le trophée Jules Rimet, tant convoité, pas seulement des footballeurs !

La première partie de cet article traitait du déroulement de cette Coupe du Monde depuis son attribution à l’Angleterre, par la FIFA le 22 août 1960 à Rome, jusqu’à la fin du 1er Tour.

1966 Affiche CM

Affiche de la Coupe du Monde

NA : A la fin de ce texte, un lien permet d’accéder à la 1ère partie de l’article.

Tour final, à élimination directe

Les équipes qualifiées pour participer aux quarts de finale étaient :

Groupe A : Angleterre et Uruguay

Groupe B : Allemagne de l’Ouest et Argentine

Groupe C : Portugal et Hongrie

Groupe D : Union Soviétique et Corée du Nord

La seule vraie surprise était la présence de la Corée du Nord pour les quarts de finale.

1966 Corée du Nord FIFA

L’Equipe de Corée du Nord

Avant le début de la compétition, les bookmakers donnait une côte de 500 contre un pour le titre puis 200/1 dès leur 2e match !

Toutefois, une autre surprise, fut l’élimination du Brésil au 1er Tour.

Equipe Brésil 1966

L'Eqipe du Brésil (Livre Histoire de la CM)

Le déroulement de cette phase (quart, demi et finale) était défini depuis le tirage au sort qui avait eu lieu à Londres le 6 janvier 1966 au Royal Hotel.

CPSM Londres Royal Hotel

Carte postal du Royal Hotel à Londres

Quarts de finale

Le programme des quarts de finale étaient :

Angleterre-Argentine

Portugal-Corée du Nord

Allemagne de l’Ouest-Uruguay

Union Soviétique-Hongrie

Angleterre-Argentine, le 23 juillet

1966 07 23 Angleterre Argentine

L’Argentine avait terminé 2ème du Groupe B derrière l’Allemagne de l’Ouest; départagée par le goal average. Elle avait gagné 2-1 contre l’Espagne, fit un nul 0-0 contre les allemands et gagné 2-0 contre la Suisse.

Pour son 4e match, l’Angleterre pouvait compter sur son fidèle public de Wembley… et put compter aussi sur l’arbitre de la rencontre, l’allemand Rudolf Kreitlein !

1966 07 23 Equipe Argentine R

L’Equipe d’Argentine

Le 23 juillet, ce match entre les anglais et les argentins fut l’un des plus scandaleux des Coupes du Monde. Si les joueurs de l'Albiceleste pratiquèrent des actes d’anti-jeux pas méchants mais énervants, du côté The Three Lions, c’étaient plutôt la distribution de coups à l’image de Nobby Stiles, mais l’arbitre du jour, ne voyait que les irrégularités argentines commises qu’il sanctionna de trois avertissements* dans la première demi-heure de jeu. Suite à l’intervention du capitaine Antonio Rattin pour avoir des explications sur ces sanctions unilatérales, l’arbitre expulsa le quémandeur !

1966 07 23 Agentin Antonio Rattin expulsé

Le grand argentin Antonio Rattin se fait expulser

*Avertissement : En 1966, les cartons jaunes et rouges n’existaient pas. L'avertissement était enregistré par l’arbitre. Ils furent créés par l’arbitre anglais Ken Aston par analogie avec les feux tricolores.

Il faut attendre la Coupe du Monde de 1970 pour voir apparaître ces cartons. Pas tout à fait car si le 1er carton jaune fut donné au russe Evgeny Lovchev, le 31 mai lors du match d’ouverture Mexique-URSS, le 1er carton rouge ne fut distribué qu’à la Coupe du Monde de 1974, là aussi, lors du match d’ouverture RFA-Chili, au chilien Carlos Caszeli.

Cartons jaune 1970 et rouge 1974 Essais

Cartons jaune et rouge appelé parfois ‘’biscotte’’ (création JM & BF)

A partir de cet expulsion de leur capitaine, les joueurs argentins firent tourner le ballon, ayant décidé de viser le nul synonyme de tirage au sort* du gagnant !

*Tirage au sort : En 1966, il n’y avait ni prolongation, ni tir aux buts à ce stade; en cas d’égalité, c’était le pile ou face !

Les anglais tentèrent de jouer tout en évitant de prendre des risques. A la 77’, ils vont toutefois obtenir un but suite à un centre de Martin Peters que Geoff Hurst va propulser de la tête, le ballon dans la cage argentine.

Image & infos Geoff Hurst R

Geoff Hurst, le buteur du match

A fin du match, certains joueurs échangèrent leurs maillots mais l’entraîneur Alf Ramsey intervint pour faire cesser cette tradition sportive…

L’Angleterre était qualifié pour les demi-finales.

Equipes qualifiées après les quarts

Avec l’Angleterre, les trois autres équipes qualifiées étaient le Portugal, l’Allemagne de l’Ouest et l’Union Soviétique.

Portugal-Corée du Nord : 5-3

Allemagne de l’Ouest-Uruguay : 4-0

Union Soviétique-Hongrie : 2-1

Demi-finales

Angleterre-Portugal, le 26 juillet

1966 07 26 Angleterre Portugal

Le Portugal avait pris la 1ère place du Groupe C, gagnant ses 3 matches; 3-1 contre la Hongrie, 3-0 contre la Bulgarie et 3-1 contre le Brésil le tenant en titre. En quart de finale, elle va passer un 5-3 à la vaillante Corée du Nord, sortie 2e du Groupe D. Les coréens menaient pourtant 3-0 à la 25e minute. Mais la Seleção avait en son sein, le meilleur buteur du tournoi, Eusébio* avec 7 buts dont 4 lors de ce dernier match !

1966 07 26 Equipe Portugal

L’Equipe du Portugal pour cette demi-finale

*Eusébio : Eusébio da Silva Ferreira est né le 25 janvier 1942 Lourenço-Marquès dans la capitale du Mozambique, colonie portugaise. Très rapidement, le football devient sa passion et ses performances sont repérées par les émissaires du SL Benfica qui vont lui offrir de rejoindre leur club. Il débarqua au Portugal le 16 décembre 1960. Pour son 1er match, il réalisa un triplé et décrocha avec son nouveau club, à la fin de la saison, le titre de Champion du Portugal et la Coupe d’Europe des Clubs Champions 1961. Sa 1ère sélection nationale pour le Portugal, le 19 octobre 1961, fut une défaite contre le Luxembourg.

CPM Eusébio

Carte postale Eusébio da Silva Ferreira

Il va obtenir de nombreux titres avec son club, décrocher le Ballon d’Or en 1965, après avoir qualifié le Portugal pour la Coupe du Monde en mettant six des neufs buts marqués. Il fut le 1er Soulier d’Or en 1968, plus grand nombre de buts en championnat européens. Sa carrière va se poursuivre avec toujours de nombreux titres, une trentaine. En 1975, il rejoint la NASL (North America Soccer League). Il décède le 5 janvier 2014.

Lors de cette rencontre du 26 juillet, Anglais et Portugais vont jouer au football dans le sens du beau jeu… The Three Lions vont être à la hauteur en développant un jeu vif et alerte mettant en difficulté les joueurs de la  Seleção !

1966 07 26a Equipe Angleterre

L’Equipe Anglaise pour cette demi-finale

Le premier but vint à la fin de la première demi-heure, sur un long centre en profondeur de l’arrière gauche Ramon Wilson pour Roger Hunt lancé dans la défense mais qui va trouver sur son tir, le gardien Pereira. Le ballon seulement repoussé va profiter à Bobby Charlton qui ajusta le gardien et marqua.

Image Bobby Charlton Illustration R

Image illustrée Bobby Charlton

Les Portugais dominés, ne parvenaient pas à pratiquer leur football léché des matches précédents ! Face à une défense anglaise bien en place, ils n’arrivaient pas à se procurer des occasions de marquer, voire simplement de tirer au but !

Les anglais vont doubler la mise en fin de partie, à la 80’ toujours par le renard des surfaces Bobby Charlton qui va fusiller le gardien suite à un centre en retrait de Geoffrey Hurst.

CPM Charlton & Eusébio

Carte postale Bobby Charlton et Eusébio

Pourtant les Portugais vont revenir à la marque à la 82’ suite à un penalty transformé par Eusébio, accordé par l’arbitre* suite à une main de Jacky Charlton, le frère. Il avait arrêté une tête de Torres qui prenait le chemin des filets anglais, suppléant Gordon Banks lobé par le centre portugais.

*L’arbitre était le français Pierre Schwinte.

Avec cette rencontre, l’Angleterre avait un match référence pour aller gagner la finale qui se profilait à l’horizon.

Equipes qualifiées après les demi-finales

L’Allemagne rejoignait l’Angleterre pour jouer la finale, elle avait battue l’Union Soviétique 2-1.

Donc cette dernière et le Portugal se confronteraient pour le gain de la 3ème place.

Match pour la 3ème place

Portugal-Union Soviétique, match pour la 3e place

1966 07 28 Portugal Union Soviétique

L’Union Soviétique termina première du Groupe D avec trois victoires, 3-0 contre la Corée du Nord, 1-0 contre l’Italie et 2-1 contre le Chili. Lors du quart de finale, elle avait éliminé la Hongrie sur le score de 2-1. Elle fut battue 1-2 par l’Allemagne de l’Ouest en demi-finale.

1966 07 28a Equipe Union Soviétique

L’Equipe de l’Union Soviétique

Le Portugal éliminé par l’Angleterre rencontra l’Union Soviétique le 28 juillet dans le stade de Wembley devant environ 87000 spectateurs. Les deux équipes atteignaient pour la première fois ce stade de la compétition.

1966 07 28 Portugal Union Soviétique

Les deux équipes entrant sur la pelouse de Wembley

Le match ne fut pas très emballant. Eusébio marqua à la 12’ sur penalty suite à une main de Murtaz Khurtsilava.

Image Panini Eusébio

Image Panini Eusébio

Peu avant la fin de la première mi-temps, les russes vont égaliser grâce à Edouard Malofeev qui va reprendre le ballon mal dégagé par le gardien portugais suite au tir puissant de Slava Metreveli.

Eduard Malofeev R

Le russe Edouard Malofeev

La fin du match approchait quand José Torres reçu un long centre un peu haut qu’il ne put que dévier de la tête. Mais un partenaire proche, Augusto de la tête, va lui rabattre le ballon lui permettant de fusiller le gardien russe, Lev Yashin.

Image Panini José Torres

Le portugais José Torres (capitaine)

Le Portugal obtenait la troisième place de la Coupe du Monde 1966, son meilleur résultat dans cette compétition.

1966 07 28a Equipe Portugal

L’Equipe du Portugal

Avec son but, Eusébio terminait premier buteur avec neuf buts dont quatre sur penalty. Pourtant, il était loin du record détenu par Just Fontaine avec ses treize réalisations en 1958 en Suède.

Disparition du trophée Jules Rimet

Bobby Charlton aurait pu ne pas recevoir le Trophée Jules Rimet* lors de la Finale car lors d’une exposition philatélique au Central Hall à Westminster… il fut dérobé, le 20 mars 1966 !

CPA Westminster Central Hall

Carte postale The Central Hall de Westminster

*Trophée Jules Rimet : Du nom d’un des créateurs de la Coupe du Monde, Jules Rimet, le haut-saônois, président de la FIFA à partir de 1921.

A l’origine appelé ‘’Victoire ailée’’, elle représentait la déesse grecque de la victoire, Niké. Elle fut réalisée par le sculpteur français Abel Lafleur, haute de 35 centimètre, elle pesait 6,175 kilogrammes et était en argent plaqué or. Elle fut attribuée dès la Coupe du Monde 1930 en Uruguay, à l’Equipe de l’Uruguay, vainqueur de la première édition.

Image Panini Jules Rimet R  CPM Coupe Jules Rimet 1930

Jules Rimet (image Panini) et la 1ère Coupe Jules Rimet (carte postale)

Quand la BBC informa ses auditeurs, toute l’Angleterre perdit son flegme devant l’offense ! Scotland Yard fut chargé de lâcher ses limiers pour retrouver le trophée.

CPM Londres Scotland Yard

Carte postale Londres, Scotland Yard

Rapidement, la police eut un portrait robot d’une personne certainement impliquée. Des appels anonymes vont compliquer l’enquête. Mais le 26 mars, elle arrêta un docker suite à une demande de rançon accompagnée d’un morceau de la coupe. Par contre, elle resta introuvable !

Si le flair des détectives de Scotland Yard n’avait pas permis encore de retrouver le trophée, Pickles, le chien de David Corbett va s’arrêter, lors de sa promenade vers un buisson, sur un paquet ficelé d’un vieux journal… à l’intérieur, la Coupe Jules Rimet !

Trophée & Pickles Photo VTC

Trophée & Pickles (photo VTC)

NA : Dans mes nombreuses lectures sur ce sujet, il n’est jamais signalé que le trophée retrouvé était abimé ! Pourquoi ?

That’s the good question !

Finale, le 30 juillet

Parcours de l’Allemagne

Pour arriver à la finale, l’Allemagne de l’Ouest, s’était appropriée la tête du Groupe B avec un 5-0 contre la Suisse, un nul 0-0 avec l’Argentine et 2-1 versus l’Espagne. Confrontée à l’Uruguay pour son quart de finale, elle gagna ce match 4-0, qui fut très controversé. En demi-finale, elle élimina l’Union Soviétique sur le score de 2-1.

CPM Equipe Allemagne Ouest R

Carte postale La sélection de l’Allemagne de l’Ouest

Angleterre-Allemagne de l’Ouest, finale

1966 07 30 Angleterre Allemagne Ouest

La finale se déroula le 30 juillet 1966 dans le stade de Wembley devant 96924 spectateurs dont la Reine Elisabeth II.

CPM Londres Wembley

Carte postale Stade de Wembley

Donc l’Angleterre retrouvait comme challenger l’Allemagne qui jouait ainsi sa deuxième finale après celle de 1954, qu’elle avait gagnée contre la Hongrie 2-1 à Berne (Suisse).

Livre Foot Histoire CM Billet Finale R Livre Foot Histoire CM Billet Finale V

Fac-similé d’un billet de la finale (Livre Football Histoire de la CM)

L’Equipe d’Angleterre

Alf Ramsey avait choisit pour son onze : Gordon Banks, George Cohen, Jacky Charlton, Bobby Moore (Cap), Ramon Wilson, Nobby Stiles, Robby Charlton, Martin Peters, Alan Ball, Roger Hunt et Geoffrey Hurst

Image Panini Equipe Angleterre

Image Panini L’Equipe d’Angleterre

L’Equipe d’Allemagne de l’Ouest

De son côté, l’entraîneur allemand, Helmut Schön, avait fait confiance à :  Hans Tilkowski, Horst Höttges, Willi Schulz, Wolfgang Weber, Karl-Heinz Schnellinger, Franz Beckenbauer, Wolfgang Overath, Helmut Haller, Uwe Seeler (Cap), Siegfried Held et Lothar Emmerich.

1966 07 30 Carte Allamgne Angleterre R

Carte Les 2 équipes avant le match

La rencontre fut arbitrée par le Suisse Gottfried Dienst, secondé par le russe Tofik Bakhramov et le tchécoslovaque Karol Galba.

1966 07 30 Finale CM Remises fanions

Echange des fanions (photo livre L’Histoire de la CM)

Dés le coup de sifflet du référé, les deux équipes, sans round d’observation, vont tenter de mettre en difficulté leur adversaire et chauffer les gants des gardiens ! Mais à ce jeu là, les allemands furent les premiers dès la 12’, à incrémenter leur score au tableau d’affichage… Suite à un centre tendu de Siegfried Held renvoyé insuffisamment par la tête du défenseur Ray Wilson, va profiter au buteur Helmut Haller qui d’un tir croisé, crucifia Gordon Banks.

Télécarte Sprint 1994 Finale 1966

Télécarte Helmut Haller & Gordon Banks

Le silence se fit dans les gradins de Wembley…

Les anglais non abattus vont réduire le score très rapidement. A la 18’, Wolfgang Overath fit faute sur Bobby Moore d’où un coup franc tiré par Bobby Charlton et repris de la tête par Geoffrey Hurst qui piqua le ballon hors de portée de Hans Tilkowski.

Ouf ! Wembley peut respirer…

FDC Geoff Hurst R

Geoff Hurst, le buteur du match 

La suite de la première mi-temps se déroula sans temps mort et sans but.

De retour des vestiaires, les joueurs virent qu’une invitée était venue s’installer sur le  stade, la pluie rendant la pelouse glissante.

La seconde mi-temps se déroula toujours sur un tempo élevé mais il fallut attendre la 78’ pour que Martin Peters puisse donner l’avantage à son équipe. Il reprit de volée un ballon contré par Horst Höttges suite à un tir de Geoffrey Hurst.

Livre Martin Peters

Martin Peters, Livre The ghost of ’66

L’Angleterre se voyait obtenir la coupe…

Mais patatras, à la 90’, les allemands bénéficièrent d’un ultime coup franc suite à une faute, vue par l’arbitre, de Jacky Charlton sur Siegfried Held. Il semble que c’est l’inverse en réalité… Pour ce coup franc ultime, les allemands étaient montés en nombre pour égaliser. Le ballon tiré va voyager dans la masse agglutinée des joueurs dans la surface de réparation, pour être libéré côté droit où était Wolfgang Weber démarqué. Il va l’intercepter et le mettre au fond des filets.

Lors de la conquête du ballon, Karl-Heinz Schnellinger va effectuer une main non sanctionnée par l’arbitre !

Wolfgang Weber

Wolfgang Weber

La Mannschaft venait d’être sauvée par le gong !

La prolongation polémique… de la 101eminute !

Pour la 1ère fois, une prolongation de 2 fois 15 minutes devait être jouée lors d’une finale de Coupe du Monde. En cas d’égalité, le match serait rejoué.

1966 Brochure Finale

Brochure éditée pour la finale

Le tournant du match fut à la 101’ quand Geoffrey Hurst va frapper la barre* transversale du gardien Tofik Bakhramov et que le ballon va rebondir (sur) la ligne, puis dégager par le défenseur Wolfgang Weber...

Image & infos Geoff Hurst R

Geoff Hurst, le buteur du match

Mais où le ballon avait-il rebondi, avant ou après la ligne ?

*Barre : Wembley était l’un des premiers stades équipés de poteaux et de transversales cylindriques pour les buts. Saint-Etienne aurait bien aimé qu’il en soit ainsi au Hampden Park de Glasgow, le 12 mai 1976 !

1966 Timbres Anglais

Timbres émis par l’Angleterre

Ce fut là que la polémique va prendre ligne ! Pour l’arbitre, le ballon avait franchit la ligne de but, confirmé par son juge de touche. Par contre, pour les joueurs de la Mannschaft, il n’avait pas franchi la ligne.

Et ce fut avec véhémence que les allemands réclamèrent l’annulation du but accordé auprès de l’arbitre mais sans résultat. Il va de soi que côté The Three Lions, le ballon était dans la cage du gardien avant d’être dégagé…

Le match reprit son cours et à la 120’, pendant que des spectateurs entraient sur le terrain, Georges Hurst va toutefois marquer un nouveau but d’un tir puissant en pleine lucarne, accordé par l’arbitre malgré la situation anormale !

Ainsi Georges Hurst réalisait le premier triplé* en finale de l’histoire de la Coupe du Monde.

Geoff Hurst

Geoff Hurst, le triple buteur du match

*Premier triplé : Il n’est pas toujours synonyme de Hat trick (Coup du chapeau), car hors l’Angleterre, il faut que les trois buts soient marqués sans qu’un autre joueur réussisse un but intercalé dans la série.

En final lors de la finale, l’Angleterre remportait la rencontre 4-2 et entrait ainsi dans le cercle réduit des Champions du Monde, avec l’Uruguay (1930 et 1950), l’Italie (1934 et 1938), l’Allemagne (1954) et le Brésil (1958 et 1962).

Emballage de sucre CM Football Angleterre 1966

Emballage de sucre : L'Angleterre remporte la Coupe

Bobby Moore va recevoir le Trophée Jules Rimet des mains de la Reine Elisabeth II et ensuite, les joueurs effectuèrent un tour d'honneur avec le trophée.

CPM Angleterre Vainqueur 1966

Carte postale L’Equipe anglaise avec la Coupe

Après la finale, Bobby Moore fut élu meilleur joueur du tournoi.

Epilogue

Si l’Angleterre peut s’enorgueillir d’avoir remporté le trophée Jules Rimet de cette 8ème Coupe du Monde, elle a gagnée la compétition avec beaucoup de polémiques (même stade, arbitrage, jeu dur, buts non valables…).

Livre Football Histoire CM p25a Médaille

Médaille en or donnée aux vainqueurs

Cette finale fut aussi synonyme de symboles, hormis ce but de la 100’, elle fut aussi le 200e match de la Coupe du Monde, une première prolongation, un premier triplé…

CPM Angleterre vainqueur

Carte postale La finale, phases de jeu et la Coupe

Et le Brésil, le double Champion du Monde de 1958 et 1962, fut la mauvaise surprise mais il est vrai que son joueur fétiche, Pelé ne put développer son jeu car il subit des blessures (cheville puis genou) suite aux matraquages de défenseurs très rugueux bulgares et portugais.

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Article consacré à la première partie du texte de la phase finale de la Coupe du Monde 1966 : Cliquer ici

Pour revoir les éditions précédentes de la Coupe du Monde : Cliquer ici

Références  Web : Wikipédia, Divers sites Web…

Références livres : La fabuleuse histoire de la CM* (Thierry Roland), La CM de Football, Miroir d’un siècle (M. Barreaud, A. Colzy et Jean Mallaret), Livre Football Histoire de la CM (Keir Radnedge)

*CM : Pour faire court, je remplace Coupe du Monde par "CM"

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

          ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---