Après un petit historique sur la création de cette nouvelle compétition, Coupe du Monde de Football en mai 1928 et sa 1ère édition en 1930 en Uruguay. Je vous propose de revenir en Europe pour la 2ème édition qui se déroula en Italie.

Drapeau Italie

Tour préliminaire

Pour la 1ère Coupe du Monde, les pays s’étaient inscrits pour participer et vu le peu d’empressement des équipes européennes pour se rendre en Uruguay, les postulantes furent invitées !

Pour cette seconde édition, seuls deux pays en 1932 se proposèrent pour l’organiser, l’Italie et la Suède.

1934 Affiche

 

Avant le vote par les membres du Comité de la FIFA, cette dernière se retira, laissant à l’Italie le champ libre ou plutôt à Benito Mussolini ‘’Il Duce’’ pour poursuivre sa propagande…

 

 

Affiche

 

Par contre, pour cette seconde édition, 32 équipes s’inscrivirent pour participer à ce rendez-vous mondial mais la FIFA avait limité le nombre à 16 nations pour la phase finale en Italie; elles durent passer par un tour préliminaire pour être qualifiées.

1934 Comité organisation R

Comité d’organisation : Ottorino Barassi (Italie), Dr Peter Bauwens (Allemagne, membre Comité exécutif FIFA), Fischer (Hongrie, membre Comité exécutif FIFA), Général Giorgio Vaccaro (président de la Fédération Italienne), Dr Ivo Schricker (Allemagne, secrétaire de l’UEFA) et Giovanni Mauro (Italie, vice-président du Comité exécutif FIFA)

Particularité pour cette Coupe du Monde, le pays organisateur devait passer lui aussi par ce tour préliminaire ! Ce fut la seule fois.

1934 Timbre Italie 5+2,50 1934 Timbre Italie 20c 1934 Timbre Italie 75c

 Timbres émis par la poste italienne en 1934

Quatre zones furent définies réunissant les 32 équipes :

Zone Europe : 22 équipes pour 12 places

Zone Amérique du Sud : 5 équipes pour 2 places

Zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes : 3 équipes pour 1 place

Zone Afrique et Asie : 2 équipes pour 1 place

Mais avant cette phase de qualification, 5 équipes se désistèrent dont le champion en titre, l’Uruguay qui n’accepta pas d’être non qualifié d’office; les autres équipes étant la Turquie, l’Angleterre fit sa mauvaise tête (n’ayant pas été choisi pour l’organisation de cette édition), le Pérou et le Chili.

1934 Timbre Hongrois Finale     1934 Timbre Finale Nicaragua

Timbres émis par la Hongrie et le Nicaragua pour

Les pays de la Zone Europe furent répartis en 8 groupes. La France était dans le groupe 8 avec le Luxembourg et l’Allemagne; les 2 premières équipes étant qualifiées. Les rencontres se déroulaient sur un match. Le Luxembourg recevait en premier ses deux adversaires. Mais cet avantage de terrain ne lui permit pas de se qualifier. L’Allemagne passa 9-1 aux luxembourgeois le 11 mars 1934.

Drapeau France Luxembourg

France-Luxembourg

Un mois plus tard, le 15 avril, la France fut moins percutante mais ne laissa pas le moindre espoir non plus aux luxembourgeois…

1934 Equipe France Luxembourg R2

 

Equipe Luxembourg : Reiners, Léger, Majerus, Theis, Fischer, Mengel J. Mengel E., Becker, Logelin et Speicher (sans assurance sur leur position !)

 

1934 Equipe France Luxembourg R1

 

 

Equipe de France :   Rio, Nicolas, Delmer, Liétear, Aston, Alcazar, Delfour, Libérati, Rose, Mattler et Thépot,

 

Dès la 3’, Alfred Aston ouvra le score puis à la 26’ ce fut le tour de Nicolas de mettre un nouveau but. A la mi-temps, l’équipe d’Alexis Thépot (capitaine) n’a pas encore le match gagné. Au retour des vestiaires, l’équipe du Luxembourg pour contrer les français avait apporté des changements tactiques et remplacé Kieffer par Kremer. Ces modifications apportèrent les résultats escomptés car dès la 47’, Théophile Speicher réduisait l’écart. Il eut l’occasion d’égaliser deux minutes plus tard sur un penalty concédé par Rose mais Thépôt était à la parade ! Le Luxembourg avait laissé passer sa chance de recoller au score. Après cette domination subie de près de 20 minutes, la France reprit la conduite des opérations par Jean Nicolas à la manœuvre dès la 67’, puis Ernest Libérati à la 80’; Nicolas par deux fois 85’ et 89’ (sur penalty) scella le match par un 6-1, joué sous un soleil de plomb et devant un stade plein.   

1934 France Alfred Aston RR 1934 France Jean Nicolas 1934 France Ernest Libérati

Photos des buteurs : Aston, Nicolas et Libérati

Malgré ce sursaut d’orgueil en début de 2ème mi-temps, les luxembourgeois durent laisser leurs deux adversaires participer à cette seconde Coupe du Monde. Ainsi la France se qualifiait pour cette 2ème édition sur le terrain.

Quand à l’Italie, elle rencontra la Grèce le 25 mars à Milan et gagna le match sur le score de 4-0; le perdant déclarant forfait pour le retour. La squadra azura était donc qualifiée pour jouer le mondial… qu’elle organisait. Que serait-il passé si elle avait été éliminée en cette période sous tension politiquement ?

Phase finale

La phase finale se déroula du 27 mai au 10 juin sur 8 stades nouveaux ou rénovés pour cette compétition.

1934 CPM Affiche    1934 CPM Affiche 2

Cartes postales italiennes (1934) 

L’équipe de France arriva en Italie avec une sélection comprenant 22 joueurs composée de trois gardiens (R. Défossé, R. Llense et A. Thépot, cinq défenseurs (G. Beaucourt, J. Gonzales, J. Mairesse, E. Mattler et J. Vandooren), cinq milieux (E. Delfour, C. Delmer, L. Gabrillargues, N. Liétar et G. Verriest) et neuf attaquants (J. Alcazar, A. Aston, R. Courtois, F. Keller, Pierre Korb, L. Laurent, J. Nicolas, R. Rio et E. Veinante).

Cette sélection comprenait des joueurs expérimentés comme ceux ayant participé à la Coupe du Monde en 1930 en Uruguay tels Delfour, Delmer, Laurent, Mattler, Thépôt et Veinante mais aussi des joueurs avec peu ou pas de sélections ! Le FC Sochaux avait trois représentants, Roger Courtois, Lucien Laurent et Etienne Mattler.

Emballages de sucre Coupe du Monde Football Italie 1934

Emballage de sucre Béghin Say

Si tous ces joueurs sont professionnels sauf un (Verriest), certains ne jouaient que dans un des deux groupes de la toute nouvelle Division 2 créée en 1933 un an après la division 1.

La sélection était accompagnés par Gaston Barreau un des quatre membres du Comité de sélection français et de l’entraîneur anglais George Kimpton appelé pour cette compétition pour former l’équipe de France à appliquer la tactique WM développée en Angleterre.

1934 Photo George Kimpton R       Tactique_WM

George Kimpton  et la tactique WM (Wikipédia)

La phase finale fut organisée sous forme d’un tournoi par élimination directe avec un huitième de finale pour commencer. Lors du tirage, la France tomba sur un gros morceau comme adversaire, l’Autriche. Même si la‘’Wundersteam’’ n’était plus l’équipe invincible du début des années 30, elle était toujours aussi crainte par son organisation footballistique innovante et diablement efficace !

France-Autriche

Drapeau France Autriche

Le 27 mai à Turin, au coup d’envoi la France était loin d’être la favorite en ayant la talentueuse Autriche comme adversaire dans le stade Benito Mussolini!

1934 France-Autriche_Coup_d'envoi R

L’échange des fanions entre Alexis Thépot et Josef Smistik devant l’arbitre des Pays-Bas Johannes Van Moorsel

Mais elle prit le match par le bon bout avec toujours son avant-centre Jean Nicolas à la baguette qui marqua dès la 18 minute. Mais l’autrichien Matthias Sindelar égalisa juste avant la mi-temps (44’) malgré le marquage à la culote de Georges Verriest imposé par l’entraîneur Kimpton.

1934 Equipe France vs Autriche

Équipe de France

Debout : Delfour, Mairesse, Thépot, Verriest, Liétaer, Mattler.

Accroupis : F. Keller, Alcazar, J. Nicolas, Rio, Aston.

La France avait tenu le choc sur cette première période ! Le score resta inchangé en 2ème mi-temps, les défenses prenant le pas sur les attaques; notre buteur blessé ce qui réduisait d’autant notre efficacité offensive. Par contre la prolongation fut fatale aux français qui dès l’entame (93’) prirent un but par Anton Schall (apparemment hors-jeu).

1934 France Autriche Thepot

Thépot assura le dernier rempart face aux autrichiens

Au début de la 2ème partie de cette prolongation, les autrichiens prirent le large par Josef Bican avec un 3ème but à la 109’. Malgré un penalty à la 118’ marqué par Georges Verriest, la France quittait la compétition tête haute.

Finale : Italie-Tchécoslovaquie

La finale du 10 juin au stade national de Rome mit l’équipe de Tchécoslovaquie en face de celle d’Italie.

Drapeau Italie Tchécoslovaquie

Les tchèques s’étaient qualifiés pour cette finale en battant la Roumanie 2-1 en huitième de finale, la Suisse 3-2 en quart de finale, l’Allemagne 3-1 en demi-finale. Son parcours fut difficile mais ils se qualifièrent pour la finale.

1934 Timbre Italie 25c

 1934 Timbre Italie 50c             1934 Timbre Italie 125c

Timbres émis par la poste italienne en 1934 (même graphisme valeurs différentes)

De son côté les italiens, avaient éliminé facilement les Etats-Unis 7-1 en huitième de finale. Pour les quarts, ils avaient livré un combat musclé pour battre l’Espagne sur deux matchs, le premier après prolongation s’était terminé sur le score de 1-1 et le deuxième gagné 1-0; les espagnols ayant perdu 7 joueurs dans l’affrontement rugueux mené par la Squadra Azura lors de la première rencontre. L’arbitrage suisse ne fut loin s’en faut impartial ! En demi-finale, les italiens vinrent à bout des Autrichiens sur le score étriqué de 1-0 là encore avec un arbitrage à la maison.

1934 Image Panini Combi Planicka

 

 

C’est au stade national de Rome que les deux équipes devaient s’affronter pour conquérir le titre de Champion du Monde 1934.

 

Image Panini : Combi (I) et Planicka (Tch) avec l’arbitre suédois Iwan Eklind

 

Pour cette finale, la 2ème pour cette compétition, les italiens ne trouvèrent pas en première mi-temps les ouvertures pour marquer face à ces tchèques bien en place; la pression physique n’ayant aucun pouvoir sur ceux-ci.

1934 Equipe Italie Finale Hymne

L’équipe italienne pour les hymnes

Au retour, même situation quand l’ailier gauche Antonin Puc surprit la défense italienne et ouvrit le score à la 76’ devant un public effondré. Il fallut que l’italien Raimundo Orsi (ex uruguayen) trouvât l’ouverture à la 85’ pour que la Squadra reprenne l’espoir quand la Tchécoslovaquie perdait son organisation.

1934 Equipe Tchecoslovaquie

L’équipe de Tchécoslovaquie

La prolongation tourna à l’avantage de l’Italie avec un but d’Angelo Schiavio à la 95’.

Ainsi l’Italie remporta cette finale et s’emparait du trophée Jules Rimet pour cette deuxième Coupe du Monde organisée sur ces terrains avec une forte présence du public à chacun des matchs.

1934 Image Panini Orsi  1934_Schiavio Image Panini

Images Panini : Les buteurs italiens Raimundo Orsi et Angelo Schiavio

Lors de cette finale l’équipe italienne était composé de : Giampiero Combi (gardien), Eraldo Monzeglio, Luigi Allemandi, Attilio Ferraris, Luis Monti, Luigi Bertolini, Enrique Guaita, Giuseppe Meazza, Angelo Schiavo, Giovanni Ferrari et Raimundo Orsi.

1934 CPM Equipe Italie

 Carte postale de l'Equipe d'Italie vainqueur

Debout : Combi, Monti, Ferraris, Allemandi, Guaita et Ferrari.

Accroupi : Schiavio, Meazza, Monzeglio, Bertolini et Orsi

1934 Equipe Italie R Vittorio Pozzo

 

A la fin de la partie, l’entraineur Vittorio Pozzo fut porté en triomphe par les joueurs.

 

 

Les joueurs portèrent Vittorio Pozzo

 

1934 Photo Italie Monti

 

Et Luigi Monti après avoir perdu avec l’Argentine la finale contre l’Uruguay 1930 remporta cette finale sous le drapeau italien. Quatre  argentins furent naturalisés italiens.

 

                                                  Luigi Monti

 

L’Allemagne gagna la petite finale 3-2 contre l’Autriche le 7 juin à Naples. Le joueur allemand Ernst Lehner ne mis que 24 secondes pour marquer le 1er but, un record qui tiendra jusqu’en 1962 au Chili.

1934 Italie CP Chinoise

Carte postale chinoise émise en souvenir du mondial 1934

A noter, que pour cette Coupe du Monde, l’importante couverture par la presse de cette compétition avec des journalistes pour commenter en direct les matches en radiodiffusion.

 

Pour poursuivre cette aventure :

              <---     Uruguay 1930                  France 1938  ---> 

    

Références : Wikipédia, Livres sur la Coupe du Monde, Divers sites Web.

JM

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

          ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---