Retour en Europe pour cette 5ème édition de la Coupe du Monde de Football qui avait vu l’Uruguay gagner contre toute attente la précédente sur les terres du Brésil et ainsi être à égalité avec l’Italie au nombre de victoires, deux chacune ! Sur quelle partie du continent, l’avantage va-t-il basculer ?

Lors de cette précédente édition, l’Equipe de France avait été éliminée par la Yougoslavie dans le tour préliminaire donc le voyage vers le Brésil n’eut point lieu; découvrons si elle fut plus convaincante lors de cette nouvelle édition !  

Suisse 1954

Drapeau Suisse

Ce fut lors du congrès de la FIFA du 25 juillet 1946 au Luxembourg que la Suisse fut choisie pour organiser la 5ème édition de la Coupe du Monde de Football.

1954 CPM Affiche

 

 

Pour cette édition, 45 pays s’inscrivirent à la FIFA pour participer à ce trophée appelé Coupe Jules Rimet (1) depuis 1950 en l’honneur du créateur de cette compétition internationale.

 

 

                    Carte postale de l’affiche

 

La FIFA retoqua 6 inscriptions pour des raisons politiques ou autres; ces pays étaient la Bolivie, le Costa Rica, Cuba, l’Inde, l’Islande et le Vietnam. A ceux-ci vinrent s’ajouter le Pérou, la Pologne et Taïwan qui se désistèrent avant le début des éliminatoires.

Tour préliminaire

Comme pour ces devancières, la FIFA avait limitée le nombre d’équipes à 16 pour la phase finale.

1954 Image Panini Sándor Kocsis - Affiche

 

 

Il fallut donc organiser une phase de qualification pour départager les 36 équipes restantes en sachant que 2 pays étaient exempts, la Suisse pays organisateur et l’Uruguay champion en titre.

 

Image Panini de l'affiche

 

 

Les qualifications s’effectuèrent par zone géographique (4) et par poules pour l’Europe ayant le plus grand nombre de pays inscrits :

Zone Europe et Afrique : 27 équipes pour 12 places dont la Suisse qualifiée

Zone Amérique du Sud : 4 équipes pour 2 places dont l’Uruguay qualifié

Zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes : 3 équipes pour 1 place

Zone Asie : 2 équipes pour 1 place

La France était tombée dans le groupe 4 avec la République d’Irlande et le Luxembourg; un tirage pas trop difficile au regard des adversaires proposés.

Luxembourg-France, match aller

Drapeaux Luxembourg France

La France ouvrit ce mini tournoi par un déplacement au Luxembourg le 20 septembre 1953; les luxembourgeois ne résistèrent… que les dix premières minutes !

 1953 Equipe France Luxembourg 20 sept R

Equipe de France

Debout: L. Gianessi, A. Penverne, R. Jonquet, R. Vignal, R. Cicci, R. Marche.
Accroupis: R. Kopa, L. Glovacki, E. Kargu, P. Flamion, R. Piantoni.

Après l’ouverture du score par Roger Piantoni dès la 5’, ils avaient égalisé dans la minute suivante par Antoine Kohn. Mais à la 10’, Raymond Kopa inscrivait le 2ème but, suivi à la 41’ par Raymond Cicci et juste avant de rentrer au vestiaire, Léon Glovackimarquait le 4ème but. Au retour des vestiaires, les français enfoncèrent le clou en mettant deux autres buts par Édouard Kargulewicz  à la 73’ et Pierre Flamion à 88’.

Irlande du Nord-France, match aller

Drapeaux Irlande France

Le 4 octobre, l’Equipe de France se déplaçait à nouveau mais à Dublin pour son 2ème match.

1953 Livre Irlande 25 nov

Equipe de l’Irlande du Nord

Comme pour son 1er match, les français prirent l’ascendant sur les Irlandais par 2 buts de Léon Glovacki à la 23’ et d’Armand Penverne à la 40’ en 1ère mi-temps. Lors de la 2ème mi-temps, à la 50’, Joseph Ujlaki ajouta un 3ème but qui réveilla les irlandais. Walsh sur pénalty réduisit le score à  la 53’ mais de nouveau alourdi par Joseph Ujlaki à la 69’ puis par Pierre Flamion à la 72’. Ce score de 5-1 vexa les adversaires des français qui partirent à l’abordage avec réussite du but tricolore en mettant 2 buts, par Walsh à la 83’ et 5’ plus tard par Francis O’Farrell.

Avec ces deux résultats positifs, l’Equipe de France avait un pied en Suisse.

France-Irlande du Nord, match retour

Drapeaux France Irlande

Le 25 novembre, les français recevaient au Parc des Princes les irlandais qui voulaient prendre leur revanche et verrouillèrent leur surface de réparation… seul Roger Piantoni parvint à marquer à la 73’.

1953 Equipe France Irlande Nord 4 oct R

Equipe de France

Debout: P. Pibarot (entraîneur.), F. Remetter, A. Mihoubi, A. Cuissard, JJ Marcel, L. Gianessi, R. Marche, Dakoski.
Accroupis: J. Ujlaki, A. Strappe, M. Abdesselem, R. Piantoni, L. Deladérière, Hainaut (masseur).

Ce résultat modeste donnait l’accès de la France à sa 4ème Coupe du Monde.

France-Luxembourg, match retour

Drapeaux France Luxembourg

Le match du 27 décembre contre le Luxembourg toujours au Parc des Princes, ne fit que confirmer cette qualification.

1953 Livre Equipe France vs Luxembourg R

 Sélection Equipe de France

Debout : Hainaut (masseur), A. Pazur, M. Bruat, JP Kress, R. Lemaître, G. Bieganski, A. Majhoub, M. Leblond et A. Batteux

Accroupis : P. Bernard, J. Foix, J. Desgranges, C. Oliver, J. Fontaine, J. Vincent et M. Wisniewski

Avec un score de 8-0, les Luxembourgeois passèrent une sale soirée. Les buteurs furent Jean Desgranges (2’ et 88’), Jean Vincent (6’ et 10’), Just Fontaine (21’, 75’ et 80’) et Jacques Foix (57’).

1953 Livre Luxembourg 17 déc

 Equipe du Luxembourg

Pour ce tour préliminaire, la France avait fait un carton plein en gagnant ses quatre matchs.

Après le passage par les qualifications, 14 équipes rejoignirent la Suisse et l’Uruguay.

Europe : Allemagne de l’Ouest, Angleterre, Autriche, Belgique, Ecosse, France, Hongrie, Italie,  Tchécoslovaquie, Turquie et Yougoslavie.

Amérique du nord, Centrale et Caraïbes : Mexique.

Amérique du Sud : Brésil

Asie : La Corée du Sud

Phase finale

Pour la première fois, cette compétition fut retransmise à la télévision.

La Suisse accueillit cette 5ème Coupe du Monde du 16 juin au 4 juillet sur les stades de Bâle (Stade Saint-Jacques), de Berne (Wankdorf), de Genève (State des Charmilles), de Lausanne (Stade de la Pontaise), de Lugano (Stade Cornaredo) et de Zurich (Stade du Hardturm).

     1954 Timbre Liechtenstein 10 Rp     1954 Timbre Liechtenstein 20 Rp

                                   1954 Timbre Liechtenstein 25 Rp    1954 Timbre Liechtenstein 40 Rp

Série de 4 timbres émis par le Liechtenstein

La phase finale en Suisse fut structurée comme celle au Brésil avec un versement des 16 équipes dans 4 poules avec chacune deux têtes de série déterminées par le classement FIFA de chaque équipe. Elles ne se rencontraient pas sauf en cas d’égalité de points. Les deux équipes finissant aux deux premières places étaient qualifiées pour le second tour à élimination directe (1/4, ½ et finale).

1954 Equipe type France BF R

Equipe de France type pour cette Coupe du Monde

La France, tête de série avec le Brésil complétée du Mexique et de la Yougoslavie étaient versés dans la poule A. Les français, peut-être étaient-ils trop en confiance, ils n’effectuèrent pas ou très peu de préparation physique et tactique, privilégiant le repos et les jeux dans leur résidence dorée du Château de Dully dans le canton de Vaud au bord du lac Léman !  

1954 Livre Château de Dully R

Château de Dully, lieu de résidence de l’Equipe de France

1er match : Yougoslavie-France

Drapeaux Yougoslavie France 2

Pour son 1er match, elle rencontre une vieille connaissance qui lui a barrée l’accès à la Coupe du monde en 1950, la Yougoslavie.

Le match se déroula le 16 juin 1954 à Lausanne au stade Olympique de la Pontaise.

1954 CPSM Stade Lausanne

 Carte postale du Stade de Lausanne

Les français qui s'était qualifié assez facilement dans le tour préliminaire, pensaient pouvoir vaincre leur adversaire ou au moins obtenir le match nul.

1954 Livre France Yougoslavie Entrée joueurs

Entrée des joueurs sur le stade (Equipe de France à droite)

Mais la France subit, à nouveau, la loi des Yougoslaves et perdit 1-0, but de Miloš Milutinović à la 15’. La qualification était mal engagée voir une élimination probable vu la configuration des poules...

2ème match : Mexique-France

Drapeaux Mexique France 2

Pour son 2ème match, la France rencontrait à nouveau le Mexique comme en 1930 pour la 1ère Coupe du Monde.

1954 Livre France Mexique

 L’Equipe de France

R. Marche, F. Remetter (gardien), A. Ben Tifour, R. Kopa, A. Strappe, L. Gianessi, R. Dereuddre, Mahjoud, JJ Marcel, J. Vincent et R. Kaelbel

Là aussi, elle gagna son match sur le score de 3-2. Sur le stade des Charmilles à Genève, Jean Vincent ouvrit le compteur tricolore à la 19’. Dès le début de la 2ème mi-temps, le mexicain Raúl Cárdenas marqua un but contre son camp donnant un avantage certain à l’Equipe de France. Mais ils revinrent à la marque à la 54’ par José Luis Lamadridet égalisèrent à la 85’ parTomás Balcázar. Le penalty accordé à la 88’ et transformé par Raymond Kopa permit aux français de remporter une victoire dans sa poule mais insuffisante pour se qualifier. Le Brésil et la Yougoslavie avec une victoire et un nul prirent les deux premières places, exit la France !

Finale : Hongrie-Allemagne de l’Ouest

Drapeau Hongrie Allemagne de l'ouest

La finale de cette 5ème Coupe du Monde, mis en scène la Hongrie hyper favorite contre la surprenante Allemagne de l’Ouest.

1954 Emballage de sucre

Emballage de sucre édité par Béghin Say

La Hongrie était parvenue à cette finale après avoir finie 1ère du groupe B en gagnant facilement ces 2 matches, face à la Corée du Sud par 9-0 et contre… l’Allemagne de l’Ouest par 8-3. Mais lors de ce match, elle perdit son meilleur joueur Ferenc Puskas. En quart de finale, elle avait battu le Brésil sur le score de 4-2. Pour la demi-finale, elle avait été à la peine contre l’Uruguay, ne gagnant sa place en finale qu’après les prolongations par 4-2 (2-2 à la fin du temps réglementaire).

Pour sa part l’Allemagne de l’Ouest avait battue la Turquie sur le score de 4-1 et perdue 3-8 contre la Hongrie.

    1954 Timbre Suisse      1954 Timbre Mongolie

Timbres édités  par la Suisse et la Mongolie

Mais l’entraineur allemand Sepp Herberger n’avait-il pas présenté une équipe composée principalement de ‘’coiffeurs’’ c'est-à-dire de joueurs réservistes, sachant que l’équipe de Hongrie était trop forte.

1954 Photo Entraineur allemand Sepp Herberger Wiki

 

 

Sepp Herberger (Photo Wikipédia)

 

 

 

Il avait déduit qu’au regard des résultats, la qualification s’obtiendrait par une nouvelle victoire sur la Turquie lors du match d’appui pour départager les deux équipes totalisant le même nombre de points! Elle le gagna ce match avec un score encore plus large que le précédent, 7-2. Pour son quart de finale, elle rencontra la redoutable Equipe de Yougoslavie à Genève où elle s’imposa 2-0 en acceptant de subir le jeu mais en menant des contre-attaques meurtrières; la tactique choisie avait fonctionnée. En demi, elle passa un 6-1 à l’Autriche sur le stade Parc Saint-Jacques à Bâle.

Le 4 juillet 1954, les deux équipes se présentèrent sur le stade du Wankdorf à Berne avec l’intention de  remporter leur premier titre mondial de football.

1954 Livre Stade Wankdorf R

 Stade bernois du Wankdorf

Les hongrois invaincus depuis 31 rencontres, sous la palette de leur entraîneur Gusztav Sebes, avaient les faveurs des pronostics et étaient considérés dès le début de la compétition comme les favoris pour décrocher le titre de Champion du Monde 1954. Appelés le Onze d’Or Hongrois, ils s’étaient permis d’aller battre l’Angleterre à Wembley sur le score de 6-3 le 25 novembre 1953; une première !

1954 Livre Hongrie R

Equipe de Hongrie : F. Puskas, G. Grosics, G. Lorant, N. Hidegkuti, J. Bozsik, M. Lantos, J. Buzansky, J. Zakarias, M. Toth, Z. Czibor (gardien), S. Kocsis et le juge de touche italien Orlandini

Comme à son habitude, l’entraîneur allemand Sepp Herberger avait mis en place une stratégie pour piéger les hongrois.

1954 Livre H A Allemagne R

Equipe d’Allemagne : M. Morlock, K. Mai (gardien), K. Kohlmeyer, H. Schäfer, J. Posipal, W. Liebrich, O. Walter, H. Rahn, H. Exkel, A. Tureck et F. Walter

Ce fut l’arbitre anglais William Ling qui eut la charge de diriger la finale devant environ 65000 spectateurs avec comme invitée non désirée, la pluie.

1954 Livre Finale Echange fanions R

L’échange des fanions : F. Walter, W. Ling et F. Puskas

Les hongrois ne mirent que quelques minutes pour mener 2-0 par Ferenc Puskas (6’) même sur une jambe et Sandor Kocsis (8’). Mais les allemands réduisirent le score dès la 10’ par Maximilian Morlock et vinrent égaliser à la 18’ par Helmut Rahn. Les quatre buts marqués reflétaient la qualité footballistique des deux équipes et les spectateurs étaient les témoins d’une finale d’exception ! Malgré les actions de chaque côté, le score resta ainsi jusqu’à la mi-temps.

1954 Image Panini Finale

Image Panini sur la finale

Au retour, l’Allemagne avait mis en place un 4-2-4 pour bloquer les attaques hongroises et posséder une puissance offensive, les deux demis étant en charge de faire les allers retours entre les deux lignes. Cette stratégie contra le jeu hongrois et apporta à la fin du match, plus précisément à la 84’, la victoire avec le 2ème but d’Helmut Rahn.

1954 Image Panini Puskas 1954 Image Panini Kocsis 1954 Image Panini Maximilian Morlock 1954 Image Panini Rahn

Les 4 buteurs : F. Puskas, S. Kocsis, M. Morlock et H. Rahn

Contre toute attente, l’Allemagne même pas tête de série vint remporter le trophée à la barbe des hongrois qui avaient gagné les Jeux Olympiques en 1952 à Helsinki.

1954 CPA Allemagne vainqueur

Carte photo des joueurs allemands après la victoire

Cette finale fut appelée ‘’das Wunder von Bern'' (Le miracle de Berne) !

2005 BF Guyana CM 1950

Bloc feuillet du Guyana émis pour le 75ème anniversaire de la 1ère Coupe du Monde

Ce fut Jules Rimet, président d’honneur de la FIFA, qui donna le trophée portant son nom au capitaine allemand Fritz Walker et distribua les médailles d’or et d’argent aux joueurs des deux équipes.

1954 Livre Jules Rimet remet le trophée R

Remise du trophée par Jules Rimet

En 2010, une étude allemande révéla que quelques années après cette Coupe du Monde, certains joueurs étaient atteints d’étranges maladies dues à la pervitine (ou méthamphétamine), drogue de synthèse psychostimulante provoquant euphorie et stimulation mentale !

3ème place : Autriche-Uruguay

Drapeaux Autriche Uruguay

Pour la 3ème place, l’Autriche rencontra l’Uruguay le 3 juillet sur le stade du Hardturm de Zurich devant environ 32000 spectateurs. Autant le match de la finale fut étincelant autant celui joué entre ces deux équipes fut terne, les joueurs étaient épuisés des joutes précédentes !

1954 Uruguay IMG_8723 R

           Equipe d’Uruguay ex championne du monde

                                                    1954 Autriche

                                                                                      Equipe d’Autriche

Les autrichiens furent tout de même les plus entreprenant et ouvrèrent leur compteur sur pénalty à la 16’ par l’attaquant Ernst Stojaspal. L’uruguayen Juan Hohberg égalisa à la 22’ permettant à son équipe de ne pas perdre pied dans le match. Au retour de la mi-temps, les autrichiens plus frais physiquement prirent l’ascendant sur la partie et concrétisèrent en marquant deux nouveaux buts, le 2ème à la 59’ par… l’uruguyen Luis Cruz (csc) et à la 89’ par Ernst Ocwirk.

1954 CPM Chinoise

Carte postale émise par la Chine

Congrès de la FIFA à Berne

Lors de la Coupe du Monde de Football se déroula le Congrès de la FIFA à Berne qui fut aussi l’occasion du Jubilé du cinquantenaire de l’institution (1904-1954).

1954 Congrès FIFA Participants

Congressistes (photo FIFA)

Lors du Congrès, Jules Rimet (80 ans) Président de la FIFA depuis 1921, était démissionnaire.

1954 Rodolphe_Seeldrayers Pdt FIFA

 

 

Il fut remplacé par le belge Rodolphe Seeldrayers, le vice-président.

 

 

 

Jules Rimet fut nommé Président d’honneur pour le récompenser de ses 34 ans au service de la FIFA et du football international.

1954 Carte maximum Timbre Suisse

 Carte maximum éditée pour le Jubilé de la FIFA 1904-1954

En amont du Congrès fut créé le 15 juin l’UEFA (Union Européenne Football Association) à Bâle regroupant les 25 associations nationales. Elle fut confiée dans un premier temps à une commission formée de six représentants des nations dont le français Henri Delaunay (2).

Pour poursuivre cette aventure :

        <---     Brésil 1950                   Suède 1958  --->  

JM

Références : Wikipédia, Livres sur la Coupe du Monde, Divers sites Web.

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

Les textes en gras et soulignés sont des liens vers d'autres articles... En cliquant dessus vous êtes dirigés vers ceux-ci.

En cliquant sur une photo ou un document, vous pouvez l’agrandir.

Appendice

(1) Jules Rimet : Cliquer ici

(2) Henri Delaunay : Cliquer ici

          ---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---