Belfort a pu s'enorgueillir au début du 20e siècle d'être aussi une place forte… de la gymnastique ! Cette reconnaissance sportive est due, entre-autres,  à un homme, Émile Parrot.

Emile_PARROT

 Photo Émile Parrot (Rapport de La Belfortaine, doc. AD90)

Il y a 120 ans, le 7 novembre 1901, il créa la Société de gymnastique La Belfortaine !

Novateur dans cette discipline, il a formé des gymnastes à devenir des champions… des Lions !

NA : Au regard du contenu, l'article est décliné en plusieurs parties.

La première partie traite de la décennie 1901-1910.

Émile Parrot, ses premiers… mouvements

Né à Audincourt, commune du Doubs (25), le 3 juillet 1876, de père inconnu et de Rose Marguerite Parrot (1853-1889), Émile Parrot quitta les bancs de l’école primaire dès l’âge de 12 ans pour aller travailler et entra à la Société de L’Espérance pour y pratiquer la gymnastique.

CPA Audincourt Souvenir

Carte postale Audincourt (coll. privée)

Le club fut créé en 1881 par Monsieur Petitory.

Entré comme pupille, il y resta sociétaire jusqu’à son départ au service militaire.

Émile Parrot à Belfort

Le 16 novembre 1897, il rejoint le 151e Régiment d'infanterie appartenant à la Place de Belfort, caserné à Béchaud, quartier de La Pépinière. Il va y rester presque 3 ans, il fut libéré le 25 septembre 1900, avec le grade de 1ère classe et un certificat de bonne conduite.

Belfort CPA Caserne Béchaud Vue générale Général Béchaud

Carte postale Belfort Caserne Béchaud (coll. JM)

Ce fut en sa commune de naissance qu'il se maria le 31 décembre 1900 avec Marie Aline Pichon, née le 1er juillet 1879 à Sous-Roche, Valentigney (25).

CPA Audincourt Mairie

Carte postale Audincourt Hôtel de Ville (coll. privée)

Le jeune couple s'installa à Belfort, certainement au 10 rue de la Grande Fontaine.

Après ses trois années passées sous les drapeaux à Belfort, il resta en cette ville et entra à la SACM (Société Alsacienne de Constructions Mécaniques).

Belfort CPA SACM 1 Entrée & voies Sans travaux

Carte postale Belfort Entrée de la SACM (coll. JM)

Toujours aussi mordu pour son sport, il adhéra à la Société belfortaine de gymnastique, L’Alsacienne.

Bal L'Alsacienne Quand Même 1904R

Extrait affichette de la Société Alsacienne de gymnastique (doc. AMB)

Ne retrouvant pas le concept audincourtois du développement physique pratiqué au sein de son ancien club, L’Espérance, il décida de quitter L'Alsacienne.

Avec le concours de 21 jeunes autres gymnastes, et quelques réunions préparatoires, Émile Parrot fonda en 1901, une nouvelle Société de gymnastique.

La naissance de La Belfortaine eut lieu le 7 novembre 1901, dans le café Thomas-Heiné, situé au 14 faubourg des Ancêtres.

Belfort CPA Fbg Ancêtres n°14 Restaurant Brasserie La Lorraine

Carte postale L'immeuble du 14 faubourg des Ancêtres (coll. JM)

Sa création fut possible grâce à l’aide du pâtissier Franz Schérer gymnaste également, qui avait d’excellents amis dans ce sport et qui va convaincre le généreux patron de l’industrie de Danjoutin, Adolphe Stein à prendre la présidence de la nouvelle société de gymnastique.

1901 11 10 Création Belfortaine La Frontière RR

Article paru dans La Frontière le 10 novembre 1901 (coll. AD90)

Le premier Comité de La Belfortaine fut formé avec comme membres,  Adolphe Stein président, Franz Schérer vice-président, Fernand Périllard secrétaire, Pierre Schad trésorier, Émile Parrot et Émile Jeannenez moniteurs, Eugène Lecoureux responsable matériel, Charles Dubois et Alfred Berthold assesseurs.

Le carnet d’adresses de l'industriel permit d’obtenir des fonds pour acquérir les équipements nécessaires aux gymnastes pour s'entraîner et progresser dans cette discipline.

CPA Gymnastique Cheval d'arçon

Carte postale Exercice au cheval-d’arçons (coll. privée)

Au sein du club, par sa fonction de moniteur-chef, il créa une émulation qui rapidement porta ses fruits avec d’excellents résultats malgré la toute jeunesse de cette nouvelle société.

Le premier local de la Belfortaine fut au 75* du faubourg des Vosges (actuelle avenue Jean Jaurès). C'était très spartiate… sol en terre battue, équipements chiches; il fallait débuter !

*N°75 du faubourg des Vosges :  Dans l'annuaire de 1900-1902, à cette adresse est référencé le café Delhotal René-Gaston. Certainement que le local de La Belfortaine était situé à l'arrière de l'immeuble, dans la cour.

Vue aérienne 1924 Fb des vosges Nr 75a

Vue aérienne 1924 du secteur avec le n°75 du faubourg (doc. BF)

Cette naissance succéda à une première, tout aussi importante pour Émile Parrot, voire plus certainement, car filiale avec la naissance de son fils Pierre, le 7 juin 1901.

1902, les premiers mouvements de La Belfortaine

La première sortie de La Belfortaine eut lieu à Giromagny avec 41 athlètes, le dimanche 8 juin 1902, soit moins de six mois après sa création !

Elle fut accueillie en grande pompe par Philippe Berger, le président de L’Amicale, la société de gymnastique giromagnienne, trompettes en tête. Elle défila avec fierté dans les rues de la commune, derrière la société du cru.

CPA Giromagny Souvenir

Carte postale de Giromagny (coll. BF)

Elle effectua une belle démonstration dont des exercices à la barre fixe et aux barres parallèles, qui furent chaudement applaudis par les spectateurs.

1902, 1er concours pour La Belfortaine

Très rapidement, sous sa conduite, les gymnastes de La Belfortaine vont obtenir de très bons résultats. Le 20 juin 1902, Émile Parrot inscrit le club avec 24 gymnastes dont seulement six avaient déjà participé à un concours, au 18e Concours de l’Union des Sociétés de Gymnastique du Pays de Montbéliard se déroulant à Seloncourt (Doubs), le dimanche 29 juin.

CPA Seloncourt

Carte postale de Seloncourt, la place (coll. privée)

Classée en 2e division, elle remporta la médaille d’argent par équipe, deux prix couronnés remis à Émile Parrot et Émile Jeannenez, ainsi que 12 prix simples.

Cette première participation à un concours, fut une belle performance pour ces lionceaux dont la majorité participait pour la première fois à une compétition.

À leur tête, le moniteur-chef se classa à la 17e place au concours individuel, étant le premier gymnaste de la Belfortaine.

En son sein, La Belfortaine possédait aussi, une section de tir; elle se classa à la 7e place.

1902, La Belfortaine intégra la 1ère division

Fort de ces résultats, Émile Parrot décida de présenter sa section au Concours International de Besançon des 16 et 17 août; beau challenge pour la jeune section !

CPA Besançon 2

Carte postale Besançon  (coll. privée)

Ce concours se déroula dans le cadre du centenaire de la naissance de Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon.

1902 CPA Besançon Mouvement des gymnastes Août

Carte postale Besançon Mouvements d'ensemble (coll. privée)

Promue en 1ère division, La Belfortaine remporta deux titres par équipe, le 1er prix et une 1ère couronne.  En individuel, elle obtint quatre prix simples et un prix couronné pour Émile Jeannenez. Il était l’un des 22 athlètes à la création de la Société.

Fiche La belfortaine Emile Jeannenez R

Émile Jeannenez (Rapport de La Belfortaine, doc. AD90)

Ces résultats attirèrent d’autres athlètes et firent que les effectifs de La Belfortaine passèrent à 55 membres et 22 pupilles.

1903, La Belfortaine à Marseille

En 1903, La Belfortaine poursuivit sa progression dans sa discipline en participant à son premier concours national, la 29e Fête Fédérale de l'Union de Gymnastique. Elle se déroula à Marseille, les 12 & 13 avril, sous la présidence de la République,  Émile Loubet.

1903 CPA Marseille Fête Fédérale gymnastique

Carte postale Marseille 29e Fête Fédérale (coll. privée)

Elle revint avec au moins un titre, le 2e prix d'excellence en division supérieure.

Lors de ce concours, les gymnastes de La Belfortaine purent se mesurer, pour certains à l'élite nationale ce que souhaitait ardemment le moniteur-chef Émile Parrot, lui qui pronait une démarche de progrès continu.

À noter que la société La Boroïllotte de Valentigney avait remporté le titre par équipe.

1903, Émile Parrot avec La Belfortaine à Audincourt

En 1903, La Belfortaine participa au 19e Concours de l’Union des Sociétés de Gymnastique du Pays de Montbéliard se déroulant à Audincourt (Doubs), le dimanche 30 mai.

Pour Émile Parrot, revenir dans sa ville natale à la tête de sa société avait une saveur particulière…

CPA Audincourt Souvenir 2

Carte postale Audincourt Souvenir (coll. privée)

Les belfortains décrochèrent le 3e prix de section. Au concours individuel, Fritz Dauner obtint le 6e Prix couronné et Émile Jeannenez, le 10e Prix couronné.

Concours de tirs

La Belfortaine organisa son 1er Concours de tir en plusieurs manches, du 7 juin au 30 août 1903, chaque dimanche et le 14 juillet. Il se déroula au local de la société situé au 75 du faubourg des Vosges. 1200 balles furent tirées lors de la 1ère manche, plus de 20000 furent tirées au total.

CPA Grenoble Concours de tirs illustration Farcy

Carte postale Illustration sur le tir par André Farcy (coll. privée)

Les meilleurs résultats des 14 manches donnèrent :

   - Hennemann : 98 points
   - Grosjean : 97 points
   - Pierron H. : 78 points

   - Claret : 78 points
   - Fleury : 76 points
   - …

NA : La probabilité est que chaque tireur devait mettre dans le cœur de la cible le maximum des 100 balles attribuées pour la manche. Le meilleur des scores réalisé était conservé pour concourir au classement.

Les membres de La Belfortaine ne pouvant pas participer au concours public, un concours spécial interne leur était réservé.

Les résultats :

   - Émile Jeannennez : 74 points
   - F. Périllard : 73 points
   - E. Picardat : 71 points
   - …

L'excellent gymnaste Émile Jeannennez ne se débrouillait pas trop mal, non plus, au tir !

Émile Parrot participa lui aussi à ce concours.

NA : Il fallut attendre 1909, pour que Belfort soit équipé d'un vrai stand de tir. Un lien en fin de texte permet d'accéder à l'article sur cet équipement.

1904, 1er titre national pour La Belfortaine

 

Après des succès dans les compétitions régionales, une nouvelle étape fut franchie par La Belfortaine en 1904, lors de sa participation à la 30e Fête Fédérale de gymnastique à Arras, les 22 et 23 mai.

À la surprise générale, La Belfortaine va décrocher le titre de Champion de France par équipe.

NA : La Fête Fédérale était l'équivalent du Championnat de France.

1904 CPA Arras 30e Fête Fédérale gymnastique

Carte postale Arras 30e Fête Fédérale (coll. privée)

Émile Parrot reçut des mains du Président du Conseil Émile Loubet le trophée décerné, une coupe de Sèvres.

Très belle récompense pour le moniteur-chef qui avait su transcender les gymnastes de La Belfortaine et les emmener au plus haut niveau national, en moins de trois ans !

1904 CPA Arras 30e Fête Fédérale Mouvements imposés

Carte postale Arras 30e Fête Fédérale Mouvements imposés (coll. privée)

En individuel, Fritz Dauner obtint le 35e prix couronné et plusieurs gymnastes décrochèrent des prix simples.

Retour à Belfort

Les 39 gymnastes de la Belfortaine, à leur retour le mercredi 25 mai, furent accueillis avec la Marseillaise, à la gare par la municipalité, les pompiers, ainsi que plusieurs sociétés dont L'Alsacienne (gymnastique), les musiques de La Concordia, la Lyre Belfortaine, l'Harmonie des Usines et La Lorraine (les trompettes).

1904 05 29 Belfortaine Arras L'Alsace R

 Article L'Alsace du 29 mai (coll. AD90)

Une foule enthousiaste par ce 1er titre de champion avait envahi la cour. Le 1er adjoint François-Xavier Houbre offrit un superbe bouquet de fleurs à Émile Parrot, le moniteur-chef, d’autres suivront...

CPA Belfort Gare Fêtes patriotiques 1919

Carte postale Foule devant la Gare de Belfort en 1919 (coll. JM)

Un cortège se forma, accompagné par les musiques, et rejoignit la place d’Armes sous les applaudissements. Puis une partie du cortège repartit en direction du local de La Belfortaine, au 75 faubourg des Vosges.

Montbéliard, 20e Concours de l’USG

Fort des résultats acquis à Arras, les gymnastes de La Belfortaine avaient hâte de participer au 20e Concours de l’Union des Sociétés de Gymnastique du Pays de Montbéliard qui se déroula pour cet anniversaire, les 14 & 15 août 1904 dant la Cité des Princes, à Montbéliard.

CPA Montbéliard Gymnastique 1912

Carte postale Montbéliard Concours de gymnastique 1912 (coll. JM)

Pour la réussite du Concours, une préparation fut organisée à Pont-de-Roide, le dimanche 26 juin.

Émile Parrot fut très satisfait des résultats acquis par les Belfortains à Montbéliard, ils parlaient d'eux-mêmes !

Concours adulte

   - Concours de section, 2e prix couronné avec palme de vermeil en Division supérieure.
   - Jeux olympiques : Fritz Dauner 18e prix
   - Concours individuel artistique :
      - Prix couronnés : Fritz Dauner 3e prix (55 pts), Charles Gallass 8e prix (52,5 pts) , Émile Jeannenez 11e prix (50,75 pts)
      - Prix simples : Alphonse Meyer 17e (48,5 pts), Edouard Ratti 25e (45,5 pts), Georges Thurnherr 29e (44 pts), Eugène Huntzinger 41e (39 pts), Christen Wagner 47e (37,75 pts), Louis Hilber 49e (37,25 pts), Albert Kauffmann 50e (37 pts)

En tir, La Belfortaine s'adjugea aussi des prix

   - Concours de tir par section : 3e prix
   - Concours individuel de tir : Charles Gallas 5e prix & Émile Parrot 8e prix

Cette sortie dans la lignée du concours national, confirma la progression constante des gymnastes belfortains. Le travail du moniteur-chef portait ses fruits, incontestablement.

1905, 1er concours organisé par La Belfortaine

Nouvelle marque de reconnaissance, il revint à La Belfortaine d'organiser le 21e Concours de l'Union des Sociétés de Gymnastique du Pays de Montbéliard, les 11 et 12 juin 1905.

Il se déroula dans la Cité du Lion, sur le Champ de foire où 14 sections participèrent dont La Belfortaine et L'Alsacienne.

Belfort CPA Vue générale Château vers Champ de foire 3 & Salbert

Carte postale Belfort Champ de Foire (coll. JM)

*Champ de Foire : Fut remplacé en 1927-28 par le square du Souvenir

Le Comité de La Belfortaine fit appel aux donateurs pour recueillir de nombreux lots pour récompenser les meilleurs gymnastes. Il fut entendu et permis d'en recueillir un grand nombre dont le principal fut une motocyclette Peugeot offerte par des membres de la famille Peugeot !

Le programme

Samedi 10 juin : Réception des Sociétés, Réunion des membres du Jury et Retraite aux flambeaux

Dimanche 11 juin : Réception des Sociétés (suite), Concours de sections et individuels artistiques, Défilé (fbg des Vosges -> Champ de Foire), Mouvements d'ensemble, Concert par les Sociétés de musique, Grand bal

Les épreuves de l'après-midi furent perturbées suite à la pluie rendant certains exercices impossibles.

Lundi 12 juin : Concours individuels spéciaux, Défilé (Gare -> Champ de Foire), Mouvements d'ensemble, Distribution des récompenses

Résultats

La Belfortaine obtint la 2e place à la Division supérieure derrière le vainqueur, la Société de La Boroillote de Valentigney.

CPA Valentigney La Boroillotte

Carte postale La Boroillotte de Valentigney (coll. privée)

L'Alsacienne prit la 2e place (147,50 pts) en 1ère Division derrière les Eaux Vives de Genève (153,75 pts); L'Alsatia Nova de Strasbourg prit la 3e place (145,30 pts).

Elles concouraient au titre des sociétés étrangères à L'Union. À noter une première avec la présence d'une société alsacienne, en France, depuis l'annexion de l'Alsace.

Côté individuels, Georges Thurnherr obtint le 6e Prix couronné au concours artistique. Émile Jeannenez remporta le 1er Prix au concours spécial des barres parallèles.

Ce concours qui fut une grande réussite, il mérite un article spécifique…

1906, premières sorties internationales de La Belfortaine

Berne (Suisse), 54e Fête Fédérale

La Belfortaine envoya une petite représentation à Berne (Suisse) à la 54e Fête Fédérale de gymnastique, des 14 et 15 juillet. Ce concours avait éuni 11500 gymnastes.

1906 CPA Berne Fête fédérale R

Carte postale Berne Fête Fédérale de gymnastique de 1906 (coll. privée)

Sur le concours individuel, Charles Gallas termina 10e, Georges Thurnherr 22e, Joseph Thalmann 28e et Michel Gervais 49e; Émile Jeannenez, indisposé, avait du abandonner.

Giromagny, 22e concours de l'USG

Après la réussite du Concours à Belfort l'année précédente, l'Union des Sociétés de Gymnastique du Pays de Montbéliard confia l'organisation de la 22e édition à Giromagny, les 5 et 6 août.

Giromagny CPhoto Concours de gymnastique

Carte photo Giromagny Mouvement collectif (doc. BF)

La Belfortaine confirma sa deuxième place par équipe, toujours derrière La Boroillotte de Valentigney; Émile Parrot poursuivait la montée en puissance des gymnastes.

Schlettsadt (Allemagne), 7e concours de l'Union Alsace-Lorraine de gymnastique

Le même mois, La Belfortaine fut invitée à Sélestat (Schlestadt ou Schlettstadt en allemand) au 7e concours de l'Union Alsace-Lorraine de gymnastique; elle était le première Société française de gymnastique invitée avec ses insignes. Le maire, Charles Schneider et le conseiller général, Henri Wagner accompagnaient la délégation. Elle fut reçue avec les honneurs.

CPA Schlettstadt Sélestat

Carte postale Schlettstadt ou Sélestat (coll. privée)

La Belfortaine reçut une couronne d'honneur avec médaille d'or pour sa victoire par équipe. Trois autres couronnes furent attribuées à Georges Thurnherr, 6e du classement général, Charles Gallas (13e) et Joseph Thalmann (19e).

1907, 2e titre national pour La Belfortaine

Après une 1ère récompense nationale en 1904, La Belfortaine récidiva à Clermont-Ferrand, lors de la 33e Fête Fédérale des 24 et 25 avril, car la société du Lion, emmenée par son moniteur-chef et ses cadres, remporta son 2e titre de Champion de France par équipe; confirmant ainsi son statut d'être l'une des meilleures sociétés de gymnastique française.

1907 CPA Clermont-Ferrand 33e Fête Fédérale Cheval-d'arçons

Carte postale Clermont-Ferrand Fête Fédérale 1907 (coll. privée)

Au concours individuel, les belfortains vont glaner de très belles places, Christen Wagner (10e), Georges Thurnherr (12e), Joseph Thalmann (18e), Charles Gallas (30e) et Émile Jeannenez (34e).

1907 CPA Clermont-Ferrand 33e Fête Fédérale Exercice au sol

Carte postale Clermont-Ferrand Fête Fédérale 1907 (coll. privée)

Cette nouvelle victoire fut fêtée à Belfort comme il se doit. Une réception fut organisée pour l’arrivée des gymnastes de La Belfortaine à la gare avec remises de bouquet par les autorités et défilé jusqu’à la place de la Bascule (place Corbis actuelle).

Belfort 1908 08 15 & 16 CPA n°12 Gare

Carte postale Belfort Réception à la gare en 1908 (coll. JM)

Les gymnastes furent accompagnés par les sociétés de musique et la foule des grands jours.

1908,  un gymnaste de La Belfortaine aux JO de Londres

Troyes, 34e Fête Fédérale

La Belfortaine, malgré le titre acquis en mai 1907, n’envoya qu’une équipe réduite à six gymnastes, les fonds étant limités, à la 34e Fête Fédérale se déroulant à Troyes, du 5 au 8 juin 1908.

1908 CPA Troyes 33e Fête Fédérale

Carte postale Troyes Fête Fédérale 1908 (coll. privée)

Georges Thurnherr était le leader de la délégation belfortaine. Il prit le 6e titre couronné, une excellente place au niveau national, Christen Wagner prenant le 21e titre.

1908 CPA Troyes 34e Fête Fédérale Pyramide

Carte postale Troyes Fête Fédérale 1908 (coll. privée)

Londres, Jeux Olympiques

Dès 1908, La Belfortaine sous la conduite de son moniteur-chef va monter une marche supplémentaire en qualifiant un de ses athlètes, Georges Thurnherr pour les Jeux Olympiques de Londres qui se déroulèrent en 1908.

Affiche JO 1908 Londres

Affiche JO Londres 1908 (coll. JM)

Le belfortain, porta haut les couleurs de La Belfortaine et de la Cité du Lion.

CPA Londres Tower Bridges

Carte postale Londres Tower Bridge (coll. JM)

Il obtint une 18e place au concours individuel en étant le 7e français sur les 18 engagés, avec comme meilleure prestation, une 7e place au cheval-d’arçons.

Photo Georges Thurnherr RM n°6 Juin 1967 R

Georges Thurnherr (photo Revue municipale, coll. JM)

Il ne participa pas avec l’équipe de France au concours par équipe qui était une exhibition de systèmes de gymnastique.

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder à l'article consacré à Georges Thurnherr.

Bethoncourt, 1er titre régional

Après des premières places en national, La Belfortaine va remporter à Bethoncourt, le 26 juillet, le 24e Concours régional organisé par l'Union des Sociétés de Gymnastique du Pays de Montbéliard en remportant le 1er Prix couronné en Division supérieur.

CPA Bethoncourt Vue générale

Carte postale Bethoncourt (coll. privée)

Ainsi La Belfortaine s'imposa définitivement comme une des meilleures Sociétés de gymnastique en France après seulement sept années d'existence; Émile Parrot pouvait être fier du bilan atteint en 1908.

Émile Parrot s’implique dans la vie locale

En mai 1908, il se présenta aux élections municipales où il obtint la 14e place de la liste "La Dissidence et de la Réaction" comprenant 27 candidats.

1908 Liste candidats Election municipale RR

Journal La Frontière Résultats des élections (doc AMB)

Il ne fut pas élu.

1909, année de transition

Angers, 35e Fête Fédérale

Apparemment, La Belfortaine n'alla pas à Angers pour la 35e Fête Fédérale de l'Union des gymnastiques; pourquoi ?

1909 CPA Angers 35e Fête Fédérale

Carte postale Angers Fête Fédérale 1909 (coll. privée)

Certainement faute de moyens financiers pour ce déplacement !

Luxembourg, 4e Championnat du Monde

Suite aux résultats obtenus à Londres, le leader de La Belfortaine, Georges Thurnherr fit parti de la délégation française pour participer au 4e Championnat du Monde de gymnastique, se déroulant à Luxembourg, les 2 et 3 août.

1909 CPA Luxembourg Championnat du Monde Gymnastique

Carte postale Luxembourg Championnat du Monde 1909 (coll. privée)

Sept Nations étaient représentées pour cette compétition.

Beaucourt, 25e Concours de l'USG

Comme à Bethoncourt l'année précédente, La Belfortaine remporta le 1er Prix couronné en Division supérieur lors du 25e Concours régional organisée par l'Union des Sociétés de Gymnastique du Pays de Montbéliard, à Beaucourt du 21 au 23 août.

CPA Beaucourt Salut

Carte postale Beaucourt (coll. privée)

En individuel, le leader de la section, Georges Thurnherr, assuma son statut en remportant le 1er Prix couronné.

1910, Émile Parrot et La Belfortaine insatiables

Quand La Belfortaine se déplaçait, ce n’était pas pour faire de la figuration… quoique, ses gymnastes fussent présents pour proposer de belles figures acrobatiques et artistiques…

Saint-Quentin, 36e Fête Fédérale

Pour la 36e Fête Fédérale de l'Union des gymnastiques se déroulant à Saint-Quentin, les 15 & 16 mai, La Belfortaine envoya une équipe restreinte à 8 gymnastes pour limiter les frais.

1910 CPA Saint-Quentin 36e Fête Fédérale

Carte postale Saint-Quentin 36e Fête Fédérale 1910 (coll. privée)

Cela ne l'empêcha pas de remporter de nouveau un titre avec un Prix d'excellence.

1910 CPA Saint-Quentin 36e Fête Fédérale Mouvement

Carte postale Saint-Quentin Mouvement d'ensemble (coll. privée)

En individuel, les belfortains firent tout autant bonne figure avec Georges Thurnherr prenant le 3e Prix couronné, Christen Wagner avec le 6e Prix couronné, XXX Schmitt le 8e Prix couronné.

Ces trois gymnastes furent présélectionnés pour représenter la France au Tournoi du Bouclier à Londres, prévu les 18 & 19 juin.

Au concours individuel de tirs, Émile Jeannenez remporta le 1er Prix.

Robertsau-Strasbourg, 6e Fête de l'Union Alsacienne

La Belfortaine participa à la 6e Fête de l'Union Alsacienne de gymnastique, organisée à Robertsau-Strasbourg, les 11 & 12 juin.

Comme en 1906, elle remporta le 1er Prix couronné en 1ère catégorie.

Toujours aussi affuté, Georges Thurnherr fut récompensé du 2e Prix couronné.

Londres, Tournoi du Bouclier

Au vu de ses performances, Georges Thurnherr fut l'un des 3 belfortains, confirmé, à participer à cette compétition internationale, le Tournoi du Bouclier, organisé les 18 & 19 juin à Londres

CPA Londres

Carte postale Londres Le Tower Bridge sur la Tamise (coll. privée)

Georges Thurnherr portait haut les couleurs de La Belfortaine.

Belfort, Concours International de Gymnastique et de Tir

En 1910, l'Union des Sociétés de Gymnastique de France, l'ancêtre de la Fédération Française de gymnastique confia aux deux sociétés belfortaines de gymnastique, à La Belfortaine et à L'Alsacienne, l'organisation du Concours International de Gymnastique et de Tir, des 14 et 15 août.

Rapport Concours gymnastique 1910 P03 R1

Page d'en-tête du rapport du Concours (coll. AMB)

Plus de 70 Sociétés participèrent au Concours regroupant environ 2000 athlètes dans la Cité du Lion ! Les Sociétés vinrent d'Alsace, du Luxembourg et de Suisse pour rivaliser avec les Sociétés françaises.

1910 Belfort CPhoto Concours Mouvements Rue Fréry BFRa

Carte photo Belfort Concours Mouvement d'ensemble (coll. BF)

L'organisation fut une totale réussite tant sportive que pour l'accueil des sociétés de gymnastique et des visiteurs qui purent voir une ville parée, offrant de très beaux arcs de triomphes….

NA : En fin de texte, un lien permet d'accéder au Sommaire des articles de ce concours de 1910.

Fin de la première partie de l'article, la suite à venir !

Épilogue

Il est incontestable qu’Émile Parrot a été, dès la création de La Belfortain en 1901, le leader qui a permis à la gymnastique de la Cité du Lion de s'élever dans la hiérarchie des sociétés de gymnastique et d’obtenir des résultats nationaux et internationaux, apportant la reconnaissance de la Fédération.

Pendant cette décennie, elle avait une tête de pont avec Georges Thurnherr.

JM

Liens pour accéder aux articles cités

Le stand de tir de La Miotte : Cliquer ici

Georges Thurnherr, champion de gymnastique : Cliquer ici

Georges Thurnherr, aux JO de Londres en 1908 : Cliquer ici

Concours international de gymnastique à Belfort : Cliquer ici

Références : Journaux La Frontière et L'Alsace (coll. Archives municipales de Belfort "AMB" et Archives départementales du 90 "AD90"), Divers sites internet,

Infos pratiques  

Vous pouvez laisser des commentaires sur cette présentation via le lien "Commentaires" en fin de l'article après la liste des tags.

En cliquant sur une photo, vous pouvez l’agrandir.

---o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o-----o---